Vu et revu (et revu)

Vu et revu (et revu)

Liste de 4 films par Chiquard
| 231 vues 

Par plaisir, par hasard ou parce qu’on m’y a forcé, j’ai vu, revu et rerevu ces films jusqu’à les connaître par cœur ! Qu’ils me gonflent ou qu’ils me fascinent, ils font désormais partie de moi…

/block/list/vk_list_items?id=737972&from_url=/listes-de-films/vu-et-revu-et-revu/737972&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Lost in Translation
    Drame | 1h42
    76%
    | Sa note :
    Synopsis : Bob Harris, acteur sur le déclin, se rend à Tokyo pour tourner un spot publicitaire. Il a conscience qu'il se trompe - il devrait être chez lui avec sa famille, jouer au théâtre ou encore chercher un rôle dans un film -, mais il a besoin d'argent. Du haut de son hôtel de luxe, il contemple la ville, mais ne voit rien. Il est ailleurs, détaché de tout, incapable de s'intégrer à la réalité qui l'entoure, incapable également de dormir à cause du décalage horaire. Dans ce même établissement, Charlotte, une jeune Américaine fraîchement diplômée, accompagne son mari, photographe de mode.
  • 2
    Certains l'aiment chaud
    Comédie | 2h01
    93%
    | Sa note :
    Synopsis : Deux musiciens de jazz au chômage, mêlés involontairement à un règlement de comptes entre gangsters, se transforment en musiciennes pour leur échapper. Ils partent en Floride avec un orchestre féminin. Ils tombent illico amoureux d'une ravissante et blonde créature, Alouette, qui veut épouser un milliardaire.
  • 3
    Annie Hall
     (1977)
    Comédie, Drame | 1h33
    86%
    | Sa note :
    Synopsis : A l'aube de ses quarante ans, Alvy Singer fait le bilan de la situation. Une introspection sur sa dernière rencontre, Annie Hall, qui vient de le quitter, et un hommage à la ville qu'il aime, New York.
  • 4
    La Folie des grandeurs
    Comédie | 1h49
    72%
    | Sa note :
    Synopsis : Don Salluste profite de ses fonctions de ministre des Finances du roi d'Espagne pour raqueter le peuple. Mais la Reine qui le déteste réussit à le chasser de la cour. Ivre de vengeance, il décide de la compromettre. Son neveu Don César ayant refusé de se mêler du complot,c'est finalement le valet de Don Salluste, Blaze, transi d'amour pour la souveraine, qui tiendra le rôle du Prince charmant. Malheureusement à force de quiproquos, il ne parvient qu'à s'attirer les faveurs de la peu avenante Dona Juana.
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -