dramas japonais vu

dramas japonais vu

Liste de 5 séries par marieasiaisone
| 31 vues 

/block/list/vk_list_items?id=1310183&from_url=/listes-de-series/dramas-japonais-vu/1310183&gtm_page_category=listes+de+s%C3%A9ries&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Hana Yori Dango (2005)
    | Sa note :
    Synopsis : Une jeune lycéenne de 16 ans, Tsukushi Makino se retrouve dans le célèbre lycée privée Eïtoku ou se retrouve les jeunes gens les plus "friqués" du pays. Le seul problème de Tsukushi est qu'elle provient d'un milieu plus que modeste, ce qui va lui attirer les foudres d'un des membres du F4, Tsukasa Dômyôji. Cependant, le F4 n'est autre qu'une bande de 4 garçons riches qui font régner la terreur dans ce lycée en attribuant des "cartons rouges" aux élèves qui ont le malheur de ne pas leur plaire. Tsukushi va donc se retrouver persécutée par tout le lycée qui soutient hardement le F4 mais décide de tenir tête et déclare alors la guerre au F4 et particulièrement au chef du groupe, Tsukasa Dômyôji...
  • 2
    Gokusen
     (2002)
    Sa note :
    Synopsis : Kumiko Yamaguchi, héritière d'un clan de yakuzas poursuit son rêve d'être enseignante au lycée. L'école pour garçons où Yamaguchi enseigne n'a pas bonne réputation. De plus, "Yankumi", de son surnom, se voit être assignée la classe des délinquants, la 3-D. Vaillamment, elle enseigne sa spécialité, les mathématiques, mais s'implique vite à plusieurs autres niveaux. Elle va vite découvrir que derrière leur apparence de délinquants, les élèves de la 3-D cachent des personnalités complexes et des histoires personnelles souvent émouvantes. Yankumi, dévouée entièrement à son idéal d'enseignant, sera toujours là pour les sortir d'un mauvais pas (en utilisant parfois ses compétences d'héritière du clan), et surtout pour leur faire confiance.
  • 3
    Hanazakari no kimitachi e
    | Sa note :
    Synopsis : Le drama est tiré du manga du même nom de Nakajo Hisaya, qui a déjà été fait en drama taiwanais. Dans le drama Japonais, Horikita Maki joue Ashiya Mizuki, une japonaise aux origines américaines, qui un jour vu Sano Izumi (Oguri shun) dans la compétition du saut en hauteur à la télé. Elle commença alors à le vénérer, jusqu'à se retrouver au Japon, inscrite dans la même école que celui-ci. Cependant, Izumi ira dans une école où il y a que des garçons, ainsi Mizuki se déguisera en garçon pour achever son rêve de devenir son idole... et les problèmes commencent !
  • 4
    Nobuta wo Produce
    Sa note :
    Synopsis : Shuuji est un élève populaire, apprécié de tous. Il est sympa, serviable, drôle. C'est en tout cas l'image qu'il souhaite véhiculer dans l'école. Akira est un élève de la classe de Shuuji qui est quant à lui très exentrique - voire très ravagé !! - et qui pense avoir Shuuji comme ami, ce qui n'est pas réciproque. Un jour, une nouvelle élève, Nobuko, arrive dans la classe. Elle est très timide et renfermée. Elle devient très rapidement le souffre-douleur de la classe. Shuuji et Akira ayant pitié d'elle décident de la faire sortir de cette situation en faisant d'elle la fille la plus populaire de l'école. C'est le début de la "production" de Nobuko (surnommée Nobuta - buta veut dire cochon en japonais). Mais malgré leur bonne volonté et leur imagination débridée, les difficultés s'enchaînent et les obstacles s'accumulent, révélant parfois un visage bien noir de l'humanité. Presque malgré eux, les trois adolescents noueront une amitié qui changera profondément leur manière d'envisager la vie et l'avenir.
  • 5
    Great Teacher Onizuka
    Sa note :
    Synopsis : Eikichi Onizuka, 22 ans, « célibataire et libre comme l'air », est un jeune professeur au passé douteux qui est nommé pour son premier poste dans une classe difficile ; il montre rapidement une vision de l'enseignement totalement décalée avec les pratiques habituelles. Ses réactions anticonformistes et directes, souvent humoristiques, sont l'axe central de cette série. Il va évoluer avec cette classe, dont la spécialité est de faire craquer moralement leurs professeurs, en tentant de la rallier peu à peu à sa cause.
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -