Pris dans la toile

Andrew Garfield, le nouveau Spiderman

Tournage | Par Simon Urbain | Le 2 juillet 2010 à 11h56

Andrew Garfield est un jeune acteur britannique de 26 ans, encore inconnu du grand public, mais mon petit doigt me dit que ça ne va pas durer bien longtemps. Sony a annoncé aujourd'hui qu'après les séances de casting et de délibération, qu'on imagine longues et compliquées, Andrew allait être le Peter Parker du nouveau Spiderman, dont le tournage commence en décembre prochain. On vous avait fait nos pronostics il y a déjà quelques jours... heureusement qu'on n'avait rien parié !

Andrew Garfield à beau être peu connu, ce n'est pas non plus un débutant, il s'est fait les dents sur des pièces de Shakespeare à Londres et il a déjà joué pour Robert Redford et Terry Gilliam. Dans notre article précédent on pensait qu'il était trop chav' (comprendre mauvais garçon) pour jouer Peter Parker, on s'est apparemment trompé. Sony a assuré que le nouveau Spiderman sera bien plus sombre que les précédents, on peut donc s'attendre à tout.

Tenez, regardez le faire le malin devant Mr. Redford :

On rappelle que c'est Marc Webb (réalisateur de 500 jours ensemble et clippeur depuis 1997) qui se chargera de réaliser le film et que se sera un reboot et non un quatrième épisode, c'est à dire un tout nouveau commencement pour l'homme araignée, comme l'avait fait Christopher Nolan avec Batman Begins. Vont-ils arriver à nous faire gober qu'un adulte de 26 ans est un collégien timide et gringalet qui devient un super-héros après s'être fait piquer par une araignée radioactive, alors que la majorité des gens aurait juste chopé un cancer de la peau ? Ou alors l'histoire s'éloignera-t-elle de la bande-dessinée ? On sera fixés en 2012 et en 3-D.

Le casting du nouveau Spiderman n'est cependant toujours pas bouclé et il reste à trouver une remplaçante à la délicieuse Kirsten Dunst dans le rôle de Mary-Jane Watson, la petite amie historique de Peter Parker. Pour l'instant aucune info n'a filtré de ce côté-là...

Le choix du méchant est aussi une décision capitale comme dans tout bon film de super-héros. Les grands nemesis de Spiderman (le bouffon vert, Dr. Octopus, Venom) ont déjà été utilisés dans les précédents films, mais en presque cinquante années de service Spiderman s'est fait un bon nombre d'ennemis et il en reste encore pas mal en tiroir pour les scénaristes.

On verrait bien Mobius, méchant peu connu, mais qui a l'avantage d'être un vampire. Quand on voit le regain de popularité de Dracula et consorts en ce moment, surfer sur la fan-base de Twilight, serait un choix intéressant, non ?

Source : Collider

Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2021 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -