L'auteur
Youenn Blanc
Fujee
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Youenn Blanc
La formule du succès existe, nous l'avons trouvée

L'Astérix d'Astier fera 3.214.685 entrées, c'est scientifique

Actualité | Par Youenn Blanc | Le 3 décembre 2014 à 16h03

Une semaine après sa sortie, Astérix : Le Domaine des Dieux cumule déjà plus de 900.000 entrées. Les aventures du gaulois restent donc un bon filon pour le cinéma français. Même les deux dernières adaptations en date, Astérix aux jeux olympiques et Au service de sa majesté, jugées médiocres par la critique et le public, ont attiré respectivement 6,8 millions et 3,8 millions de spectateurs en salle.

Sur le web, de nombreux articles s'interrogent sur le cru 2014 : le passage à l'animation 3D est-il réussi ? Le domaine des dieuxest-ce la meilleure adaptation jamais réalisée ? Le meilleur dessin-animé ? Le meilleur film depuis Mission Cléopâtre ? Nous, on se moque de tout ça : on veut du chiffre, du concret. Le box-office n’est pas une science exacte ? Détrompez-vous. Nous sommes capables de vous dire si ce Astérix va marcher, et pourquoi. Mieux : grâce à l'algorithme extrêmement complexe que nous avons développé, nous pouvons prédire le box-office final du film, au spectateur près.

La Loi Roger Carel 


Source: wikipedia

Si à ce jour, chacune des 12 adaptations des aventures d’Astérix a dépassé le million, il existe une distinction claire entre dessins-animés et films en prise de vue réelle : les premiers n'ont jamais dépassé les 3 millions de spectateurs, alors que les seconds ne sont jamais descendu en-dessous des 3,8 millions. Le parti pris d’Alexandre Astier est d’autant plus osé, quand on sait la charge colossale de travail que représente un film d’animation : quatre ans de labeur pour un film qui n’a mathématiquement aucune chance d’atteindre les 14 millions de Mission Cléopâtre, ça peut s'avérer frustrant... Quel est le point commun à tous les dessins-animés ? Roger Carel, qui prête sa voix, mythique, au célèbre Gaulois. Astier ne déroge pas à cette habitude. Ces données nous permettent donc de déterminer le premier paramètre de notre équation, la fameuse Loi de Carel, qui se définit comme suit:
«Tout Astérix plongé dans un dessin animé obtiendra un résultat au box-office inférieur ou égal à trois millions.»
Autrement dit : 0 < Box-office d’Astérix DDD < 3 millions

La Loi Dupublix

Parce que le public a toujours le dernier mot, et parce que l’on est jamais mieux servi que par soi-même, jetons un œil aux notes moyennes attribués par les membres de la communauté Vodkaster à chaque Astérix, classés dans leur ordre chronologique de sortie :

La note moyenne du Domaine des Dieux tourne autour de 3,64. Bien que cette donnée soit à relativiser si peu de temps après la sortie de film, le dernier volet est pour l’instant l’adaptation la plus appréciée, juste devant Mission Cléopâtre et Les 12 travaux. Pourrait-il alors logiquement devenir le plus grand succès d’Astérix au cinéma DE TOUS LES TEMPS ? Difficile, car cela reviendrait à faire abstraction de la Loi de Carel, précédemment énoncée.

Nous pouvons en revanche émettre l'hypothèse suivante : si le quantitatif suit le qualitatif, Le domaine des dieux fera à coup sûr un score supérieur à celui des 12 Travaux. Cela nous permet d’affiner les bornes posées jusqu'alors :
Box-office des 12 travaux < Box-office Astérix DDD < 3 000 000
Soit : 2 202 481 < Box-office Astérix DDD < 3 000 000

L'indice Dargaud

On compte trois catégories distinctes s'agissant d'adapter Astérix au cinéma :
1) Les adaptations d’un seul tome :

2) Les adaptations de deux tomes :

3) Les scénarios originaux :

Le Domaine des Dieux s’inspire uniquement de la BD du même nom. Ca tombe bien : que ce soit en dessin-animé ou en prise de vue réelle, les deux adaptations d’Astérix qui ont le mieux marché sont celles qui s'inspirent d’un seul et unique tome. Astérix DDD maximise ainsi ses chances de succès, en obtenant un indice Dargaud positif.
Indice Dargaud = 1,3

L'indice Obélix

Le nom d’Astier revient systématiquement dès qu'il s'agit dévoquer le nouvel Astérix. Il n’est pourtant « que » le coréalisateur du film. Sa mise en avant n’est somme toute pas illogique, tant son écriture kaamelottienne se ressent dans les dialogues. Et le talent de son partenaire a priori moins connu, Louis Clichy, n'a rien à lui envier, vu que ce dernier a travaillé pour les studios Pixar sur l’animation de Wall-E et Là-Haut. Un duo de réalisateurs, ce n’est pas une nouveauté pour les aventures d’Astérix : au-delà des deux films signés Goscinny et Uderzo (Les 12 travaux et Astérix et Cléopâtre), on compte 3 autres coréalisations parmi les précédents opus, dont le pénible Astérix aux Jeux Olympiques de Thomas Langmann et Frédéric Forestier. Victime directe, car la plus proche dans le temps, de ce passif aussi ragoutant que du poisson pas frais, Le domaine des dieux subit logiquement une dévaluation de son indice Obélix.
Indice Obelix = 0.8

L'effet Goscinny-Uderzo

Rendons à César ce qui appartient à César : la moindre des choses quand on adapte Astérix, c’est de le faire en collaboration avec ses créateurs. A des degrés divers, tous les films ont été associés à Goscinny (jusqu'à son décès en 1977) et Uderzo, afin de rester cohérents et respectueux vis-à-vis de la bande dessinée. Uderzo était "conseiller principal" sur Le domaine des dieux. La promesse d'un supplément de succès au box-office que nous pouvons traduire ainsi :
Effet G-U = 1.3

Le label Alain Chabat

Lorsqu'Astier a lancé Kaamelott en 2005, sa diction nous a tout de suite fait penser à celle d’Alain Chabat, surtout quand il pratique l'humour à froid. C'est donc amusant de les entendre se donner la réplique dans Le domaine des dieux, le Nul prêtant sa voix au sénateur Prospectus et Astier au centurion Oursenplus. Une  sorte de passation de pouvoir entre le réalisateur du plus grand succès d’Astérix sur grand écran et le nouveau venu. Une présence qui vaut pour gage de qualité et optimise la réussite du film.
Label Alain Chabat = 1.2

L'indice Assurancetourix


Le domaine des dieux s’inscrit dans la continuité des dessins animés qui ont fait le succès de la saga, mais il s'en démarque pourtant sur un point : il ne contient aucune chanson, alors qu'il y en avait dans Asterix le Gaulois (je suis un marchand de bœufs), et surtout dans Asterix chez Cléopâtre (Le Bain de Cléopâtre, Quand l’appétit va, Le Pudding à l’arsenic). 
Indice Assurancetourix = 0.8

Indice Pierre Tchernia  


Source : comedix.de

Pierre Tchernia et Astérix, c’est une belle et longue histoire d’amour. Grand ami de Goscinny et Uderzo, il est caricaturé dans de nombreux albums : Astérix Légionnaire, Astérix en Corse, Le cadeau de César, Obélix et compagnie, Astérix chez les Belges. Il est aussi le narrateur de nombreuses adaptations (dessins-animés et films) et le scénariste de La surprise de César. En se passant de sa présence, dessinée ou vocale, Le domaine des dieux se prive d’un élément clé du succès.
Indice Tchernia = 0.5

L'indice Beatles

Les références culturelles sont l’un des traits caractéristiques de la BD : de Don Quichotte au Satyricon de Fellini, en passant par le Radeau de la Méduse et Les Châtiments de Victor Hugo, ou encore les Beatles (remplacés par les BB Brunes dans Au service de sa majesté ; à croire que chaque époque a les références qu’elle mérite). Alain Chabat l’avait bien compris avec Mission Cléopâtre, film truffé de références à notre époque. Le domaine des dieux s’inscrit dans cette continuité : King Kong, « je vous ai compris », « vous ne passerez pas », et même un « c’est pas faux! », petit clin d’œil aux fans de Kaamelott. Le dernier né réalise donc, à l'instar de Mission Cléopâtre, un astucieux mélange de références historiques et de pop culture, propice à la réussite.
Indice Beatles = 1.4

L'indice Panoramix

Souvent cantonné dans la BD au rôle du sage (sagesse à relativiser : il ne faut pas oublier que son plus grand fait d’arme est la confection d’une potion magique qui permet à ses consommateurs de casser des bouches et des tibias), il est à plusieurs reprise enlevé par les romains. Dupé par un espion dans Astérix le Gaulois, brillamment interprété par Claude Rich dans Mission Cléopâtre, il est totalement absent d’Au service de sa majesté. Son importance dans l’intrigue est donc indéniablement nécessaire à la réussite du film. Astier et Clichy l’ont compris en l'incluant. Ils optimisent ainsi leur nombre de spectateurs.
Indice Panoramix = 1.1

L'indice Falbala

Personnage très populaire de l’univers d’Asterix, la femme de Tragicomix dans Astérix Légionnaire n’apparait pourtant que dans 4 tomes de la BD. Le personnage de Falbala est bien plus important dans la carrière de Laetitia Casta que dans le village gaulois. Aussi, elle est absente des plus grand succès au cinéma, que ça soit en prise de vue réelle (Mission Cléopâtre) ou en dessin animé (Les 12 Travaux, Astérix le Gaulois).  Son absence au casting du Domaine des dieux est donc une bonne nouvelle pour le score du film au box-office.
Indice Falbala = 1.1

Résultat 

Aux variables introduites et calculées au fil de cet article, nous avons ajouté un dernier coefficient, le coefficient secret Beta, que seuls les plus grands mathématiciens maîtrisent. Tout ce que vous avez à savoir, c'est qu'il est égal à 93,6846325941. Cela nous donne donc, au spectateur près, le nombre d'entrées que réalisera en France Asterix : Le domaine des Dieux : 3.214.685 spectateurs. Oui, vous avez bien lu. La Loi de Carel est transgressée. Triste jour pour la science, mais pas pour Astier et Clichy : leur film sera le premier dessin-animé Astérix à dépasser la barre des 3 millions. C'est scientifiquement prouvé.

15 commentaires
  • botruk
    commentaire modéré Modèle un peu biaisé vu qu'il est basé sur le Box-Office Américain, mais il prévoirait un revenu généré par le film (au cinéma) d'environ 61Million d'Euros.
    @Fujee les variables que j'ai construite laissent un peu à désirer quand on rentre dans le cinéma Français !
    3 décembre 2014 Voir la discussion...
  • botruk
    commentaire modéré @Fujee, mais clairement je ne pourrais prétendre à une telle rigueur d'analyse. Les indices Falbala et Panoramix font défauts dans mon modèle ..
    3 décembre 2014 Voir la discussion...
  • policedutweet
    commentaire modéré Il manque quand même, dans le calcul, l'Indice Barbecue qu'invoque tout distributeur depuis que le réchauffement climatique est passé en tête des préoccupations des diffuseurs, loin devant l'augmentation du coût de production du maïs à pop-corn. Illustration : "Y'avait personne à mon film en février, mais c'est normal, avec ces températures record tout le monde était dans son jardin affairé autour d'un barbecue".
    4 décembre 2014 Voir la discussion...
  • BaptisteRambaud
    commentaire modéré http://fr.wikipedia....x-office_France_2014

    C'est pas pour dire, mais l'estimation risque de se vérifier :P
    23 janvier 2015 Voir la discussion...
  • Fujee
    commentaire modéré @BaptisteRambaud Qui en doutait ?
    23 janvier 2015 Voir la discussion...
  • itachi
    commentaire modéré Avons nous le chiffre officiel ?
    6 février 2015 Voir la discussion...
  • Fujee
    commentaire modéré @itachi http://www.cbo-boxof...v.php3&fid=22312

    ils sont sur cette page, mais il faut un compte sur leur site, peut être que quelqu'un comme @Imtherookie ou @chrisbeney pourra nous donner les chiffres exacts, et ainsi me permettre de savoir si je vais devenir millionnaire avec cette formule.
    6 février 2015 Voir la discussion...
  • BaptisteRambaud
    commentaire modéré http://fr.wikipedia....x-office_France_2014

    On y est presque :)
    6 février 2015 Voir la discussion...
  • marivaudage
    commentaire modéré @Fujee un distributeur me remonte le chiffre de "2 996 184 entrées" : tellement proche !
    8 avril 2015 Voir la discussion...
  • Fujee
    commentaire modéré @marivaudage Plus j'y repense, plus je me dis que j'ai été trop généreux avec l'indice Pierre Tchernia. Si on le baisse de 0.5 à 0.35, on obtient le resultat exact. I WAS SO CLOSE
    8 avril 2015 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -