L'auteur
Louis Lepron
LouisL
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Louis Lepron
I'll be back and vote

Obama ou Romney : qui vote pour qui à Hollywood ?

Dossier | Par Louis Lepron | Le 28 septembre 2012 à 17h57

Comme Gérard Depardieu (Nicolas Sarkozy), Denis Podalydès (François Hollande) ou encore François Berléand (François Bayrou) en France, les vedettes du cinéma américain n'hésitent pas à s'engager dans la campagne présidentielle. Aux Etats-Unis, on trouve d'un côté, Scarlett Johansson, Morgan Freeman, Brad Pitt ou encore George Clooney qui supportent Barack Obama. De l'autre, Chuck Norris, Clint Eastwood et Jenna Jameson préfèrent Mitt Romney. Chacun à leur façon. Dernièrement, c'est Samuel L. Jackson qui a fait parler de lui.

Aux Etats-Unis, un couple sur un canapé regarde la télévision. A l'écran, La nuit des morts vivants, le premier film de zombie moderne réalisé par George A. Romero : les zombies, censés représenter les républicains, n'ont plus aucun effet. La femme est endormie, le mari voit ses yeux se fermer. Soudain, leur petite fille les reveille et leur somme de voter Barack Obama le 6 novembre prochain. A cela, le père baille et lui demande d'aller se coucher.

Sorti de nulle part, Samuel L. Jackson intervient : « Désolé, mes amis, mais on a pas le temps de s'endormir. Un millionnaire intouchable vient de déclarer la guerre. Sur l'école, l'environnement, les syndicats, un salaire équitable, on se retrouvera tout seul si Romney réussit, et il est contre la protection sociale : si vous tombez, pas de chance. Donc je vous conseille vivement de vous bouger les fesses. ».

Au cours de cette publicité politique pro-démocrate, l'acteur intervient auprès du grand frère, de la grande soeur ou encore des grands parents, leur soumettant que Mitt Romney supprimerait le Medicare [le système d'assurance-santé américain créé en 1965, ndlr] s'il était élu. Et à chaque fin d'argumentaire, un "Whake the fuck up" retentit.

Samuel Jackson et les autres démocrates

Ce n'est pas la première fois que Samuel L. Jackson prononce ses voeux politiques publiquement. Il y a huit mois, il avait déclaré avoir voté Barack Obama « parce qu'il [lui] ressemblait et j'espère juste qu'il va faire ce qu'il a dit ». L'année dernière, il était aussi le narrateur du livre "Go the fuck to sleep" écrit par Adam Mansbach, qui a lui-même écrit les dialogues de cette publicité politique.

Aux côtés de Samuel L. Jackson, c'est une flopée d'acteurs Made in Hollywood qui soutiennent le président Obama pour sa réélection. On retrouve George Clooney, le premier à l'avoir soutenu en 2006, Brad Pitt et sa compagne Angelina Jolie, Sarah Jessica Parker, Morgan Freeman ou encore Scarlett Johansson.

Cette dernière a d'ailleurs participé (accompagnée de Eva Longoria et Jessica Alba) à la convention démocrate qui se tenait à Charlotte en Caroline du Nord. Devant des milliers de personnes, l'actrice a essayé de convaincre le plus grand nombre de jeunes à voter. Elle a déclaré qu'en 2008, « moins de la moitié des jeunes qui avaient entre 18 et 24 ans avaient voté » :

Eva Longaria, présente aussi à la convention démocrate, n'a pas pu s'empêcher de poster une photo d'elle sur le réseau social Twitter à ses 4 millions de followers :

Qui pour suivre Mitt Romney ?

Les choses se compliquent lorsqu'il s'agit de faire une liste des acteurs et actrices qui soutiennent Mitt Romney. Candidat officiel du parti républicain, Mitt Romney a été élevé dans la foi mormone. Parmi ses supporters, on trouve l'acteur de série télé Chuck Norris, l'actrice porno Jenna Jameson ou encore Clint Eastwood.

L'acteur-réalisateur, que l'on verra bientôt dans Une nouvelle chance, s'est illustré lors de la convention républicaine qui se déroulait à Tampa en Floride le 31 août dernier. Dans un numéro d'improvisation dont il a le secret, Clint Eastwood s'est adressé à l'audience à travers une chaise, censée représenter Barack Obama.

Il a commencé son discours en proférant : « Espoir, changement, Yes, we can... Lors de l'élection d'Obama, tout le monde pleurait. Oprah pleurait, je pleurais. Depuis, j'ai pleuré pour les 23 millions de chômeurs qui sont une disgrâce nationale. Cette administration n'a pas travaillé assez dur. Il est temps que quelqu'un d'autre prenne la relève ».

4 commentaires
  • baptistebeautifulface
    commentaire modéré + Nathalie Portman dans le camp d'Obama!
    30 septembre 2012 Voir la discussion...
  • DartsOfPleasure
    commentaire modéré Aaaaahhh, texte miné de fautes d'orthographe !
    6 octobre 2012 Voir la discussion...
  • DartsOfPleasure
    commentaire modéré please., rectifications et je retire fissa ce commentaire.
    6 octobre 2012 Voir la discussion...
  • vhf
    commentaire modéré Aussi, Samuel Jackson dit clairement "Wake the fuck up", pas "What's the fuck up". Et le bouquin dont il est le narrateur n'est pas "Go fuck to sleep" mais "Go the Fuck to Sleep".
    8 octobre 2012 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -