L'auteur
Julie Michard
juliemichard
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Julie Michard
Jimmy got no gun

Jim Carrey refuse de faire la promo de Kick-Ass 2 qu'il juge trop violent

Actualité | Par Julie Michard | Le 24 juin 2013 à 12h39

Alors que la promotion de Kick Ass 2 devrait bientôt commencer (le film sortant le 21 août sur nos écrans), il semblerait que Jim Carrey ne soit plus de la partie. L'acteur américain a annoncé sur twitter qu'il ne participerait pas à la promo de la suite de Kick Ass, mettant en cause la violence du film.

Jim Carrey aka le colonel Stars

La nouvelle est tombée dimanche soir. Sur Twitter, Jim Carrey a annoncé à ses plus de 10 millions de followers qu'il ne défendrait pas son prochain film, Kick Ass 2. L'acteur fait référence à la fusillade de Sandy Hook, qui pris place dans une école américaine en décembre dernier, entraînant la mort de 26 personnes, dont 20 enfants. Jim Carrey déclare ainsi, qu'à la vue des évènements récents, il ne souhaite pas soutenir un film violent. Il s'exprime dans ses termes : «J'ai tourné Kick Ass 2 un mois avant les évènements de Sandy Hook, et maintenant, en toute bonne conscience, je ne peux supporter un tel niveau de violence. Je présente mes excuses à tous ceux qui se sont impliqués sur ce film. Je n'en ai pas honte, mais les événements récents m'ont ouvert les yeux

Cette annonce fait également écho à la fusillade d'Aurora qui avait eut lieu dans une salle de cinéma lors d'une avant-première de The Dark Knight Rises en juillet 2012. Ces évènements ont réactivé aux Etats-Unis le vieux débat sur les armes à feu. Jim Carrey soutient qu'il faut instaurer un contrôle et n'hésite pas de ce fait à le faire entendre. Il a notamment réalisé une vidéo assez controversée pour Funny or Die dans laquelle il se moque notamment de Charlton Heston, acteur américain vedette des années 60 devenu un fervent défenseur des armes à feu. La vidéo fut très largement critiquée aux Etats-Unis, obligeant Jim Carrey à s'en justifier via un article publié sur le Huffington Post :

Les propos de l'acteur, même s'ils vont dans le sens de ses opinions politiques, peuvent surprendre. Le premier volet avait en effet déjà suscité une polémique sur la violence présente à l'écran. Le film raconte l'histoire d'un adolescent (Aaron Taylor-Johnson) qui décide de devenir super-héros. Il fera notamment la rencontre de Hit-Girl (Chloë Moretz), une jeune fille de 12 ans entraînée par son père pour devenir tueuse professionnelle. Kick Ass avait ainsi été interdit aux moins de 17 ans aux Etats-Unis, tout comme le second volet. De ce fait, Mark Millar, l'auteur des comics, a décidé de réagir aux propos de l'acteur :

«Comme vous le savez, Jim est un fervent défenseur pour le contrôle des armes à feu. Je respecte ses opinions politiques, mais je suis surpris par cette déclaration étant donné que tout ce qui figure dans le film figurait déjà dans le script 18 mois auparavant. Tout comme Jim, je suis horrifié par la violence (même si je suis Ecossais), mais Kick Ass 2 n'est pas un documentaire. Aucun acteur n'a été blessé pendant le tournage ! Tout comme Tarantino, Peckinpah, Scorsese, Eastwood, John Boorman, Oliver Stone et Chan-Wook Park, Kick Ass évite la quantité habituelle de sang montrée dans les blockbusters et se concentre sur les conséquences de la violence, que ce soit par les liens avec les amis et la famille, ou comme nous avons pu le voir dans le premier film, Kick Ass devant passer six mois à l'hôpital lors de sa première altercation. Ironiquement, le personnage de Jim devient un "chrétien régénéré" refusant d'utiliser les armes à feu et Jim nous avait assuré que c'était cet aspect qui l'avait initialement intéressé. Inévitablement, ceci est sa décision, mais je n'ai jamais cru que le cinéma encourageait à la violence, tout comme Harry Potter n'a jamais encouragé les jeunes à devenir sorcier. Jim, je t'aime et j'espère que tu reconsidéreras tout cela. Tu es incroyable dans cette comédie et je suis très fier de ce que Jeff Wadlow, Matthew Vaughn (ndlr, producteur) et le reste de l'équipe ont réussi à faire.»

Alors, ce revirement n'est-il qu'un coup de promo ? Reste à voir si Jim Carrey répondra aux propos de Mark Millar.

En attendant la sortie du film, voici la bande-annonce du film qui montre un Jim Carrey bien déjanté :

Source : Vulture | Image © Lionsgate

21 commentaires
  • RomainBenkandil
    commentaire modéré @Gorlami Super n'est pas du tout dans le registre décalé et caricatural de Kick-Ass, non plus.
    26 juin 2013 Voir la discussion...
  • HeleneM
    commentaire modéré Faire un film et ne pas l'assumer, je pige pas. Surtout que l'Amérique n'en est pas à son coup d'essai dans les tueries, il y en a eu bien avant ce film. Alors prendre comme excuse une nième tuerie pour virer sa cutie, je pige vraiment pas. Le cinéma doit rester du cinéma et non un reflet de notre société...
    26 juin 2013 Voir la discussion...
  • Fredho
    commentaire modéré Il avait peut être pas envie de faire la promo et il a trouvé une excuse à ça et celle-ci fait tellement parler qu'au final c'est encore mieux que de l'avoir pour défendre le film... :D
    26 juin 2013 Voir la discussion...
  • Gorlami
    commentaire modéré @Romain : Super est largement plus décalé...
    @HeleneM : je suis d'accord sur le fait d'assumer, par contre le cinéma peut être un reflet de la société selon moi.
    26 juin 2013 Voir la discussion...
  • RomainBenkandil
    commentaire modéré @Gorlami : Disons qu'il dégage par certains aspects une aura plus malsaine que Kick-Ass, moins "bon-enfant" disons. C'est vachement plus noir (sauf le délire avec Dieu et les tentacules). Mais "décalé" était pas le mot adéquat.
    26 juin 2013 Voir la discussion...
  • HeleneM
    commentaire modéré @Gorlami Oui, bien entendu, je ne voulais pas dire qu'au cinéma on ne pouvait pas refléter notre société, mais qu'il faut qd même tjrs bien faire attention à ne pas confondre fiction et faits de société. Je me suis mal exprimée :)
    27 juin 2013 Voir la discussion...
  • Radek411
    commentaire modéré Je ne savais pas que Kick-Ass premier du nom avait été classé R aux USA... Du moins, j'avais trouvé le film bien édulcoré, ne serait-ce que par rapport au comic...

    Quand à la réaction de Jim Carrey, je la trouve bien idiote et je rejoins la pensée d'@HeleneM !
    28 juin 2013 Voir la discussion...
  • Captain_Zissou
    commentaire modéré Est-ce qu'il peut supporter son chèque encaissé par contre? Parce que moi j'ai pas de scrupule, j'aime les films violents et je veux bien l'aider à soulager sa conscience. Ainsi que son compte en banque par la même occasion.
    5 juillet 2013 Voir la discussion...
  • CtrlZ
    commentaire modéré Sa réaction ne me semble pas si absurde. Je ne pense pas qu'il y ait d'hypocrisie ou d'angélisme bidon à trouver là-dedans. Carrey m'a l'air d'un chic type et à mon avis il a juste changé d'état d'esprit, ça arrive.

    Il y a 2 ans j'aurais trouvé ça ridicule, le premier Kick-Ass m'avait bien plu, mais je crois que j'ai aussi changé depuis. J'ai vu la bande-annonce de Kick-Ass 2 au cinoche ce matin, et je deviens peut-être un vieux con, mais je suis suffisamment spectateur au quotidien de propos et d'actes délibérément violents ou vulgaires pour être émoustillé quand on me balance une BA s'ouvrant sur une gamine qui dit "game on, cocksuckers !". J'irai le voir, mais je crois que je vais vraiment avoir du mal à y trouver quelque chose.
    27 juillet 2013 Voir la discussion...
  • EcilaIlotrab
    commentaire modéré Je trouve qu'il a entièrement raison, il est clair que ce film est violent, quand on va voir Kick Ass, on sait à peu près sur quoi on va tomber, je pense qu'il ne faut pas alors encourager trop de monde; dur à expliquer mais je me comprends!

    PS: Je suis un pure fan de Kick Ass!
    1 mars 2014 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -