L'auteur
François Barge-Prieur
bargeot
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de François Barge-Prieur
Comment créer l'illusion sans images de synthèse ?

Le Bon Plan : Les effets spéciaux à l'ancienne décryptés par des enfants

Sur le web | Par François Barge-Prieur | Le 28 octobre 2014 à 17h29

Chaque semaine, Le Bon Plan décrypte en vidéo les bonnes idées de cinéma. Cette semaine, des enfant vous expliquent trois techniques utilisées pour créer l'illusion dans L'Homme qui rétrécit.

L’homme qui rétrécit… vu le titre, on sait déjà ce qui va se passer. Nous allons nous intéresser aux différentes manières de faire croire au spectateur que l’homme rétrécit. N’oublions pas que ce film date de 1957 et qu’à cette époque, on ne pouvait pas compter sur l’ordinateur et les images de synthèse. – par Esteban

Le collage des images

Ici, Louise et Scott sont ensemble  dans la même pièce. Scott fait à peu près la moitié de la taille de Louise. Comment est-ce possible? Il y a en fait deux images différentes. Chaque personnage a été filmé seul, dans son décor, Louise dans un décor de taille normale, Scott dans un décor agrandi. Les images ont ensuite été découpées et rassemblées pour donner l’impression que les personnages sont ensemble. Comme un puzzle ! Les images sont collées à la main, une par une. Normal que ça ne soit pas parfait! Le collage a été un peu raté, au niveau de la pomme. Et c'est encore plus visible ici, quand Louise  passe sa main devant le rideau. On aperçoit un trait noir autour de sa main : c’est l’endroit du collage. Vous suivez toujours ? Alors, regardons le passage suivant ! – par Emilie

La surimpression

Scott, maintenant très petit, marche dans la rue. Soyez attentifs au passage de la voiture; vous n'avez rien remarqué ? L'ombre de la voiture passe sur le couple, mais pas sur Scott. D'ailleurs, même scott n'a pas d'ombre. L'explication est simple : les passants ont été filmés dans la rue, la nuit,  alors que la voiture passait, mais sans Scott. Scott a été filmé sur fond noir, en train de marcher, et les deux prises d'images ont été superposées par la suite. Cette technique s'appelle la surimpression. Evidemment, il a fallu coordonner avec précision les mouvements de Scott et la réaction des passants, surtout au moment où il les évite. Vous vous demandez peut-être quelle est la différence avec la technique de collage ? Scott n'a pas été découpé, mais mélangé à l'autre image. Lorsque le fond est très blanc, on voit légèrement à travers Scott, comme s'il était transparent. Par exemple, ici, lorsqu'il passe devant les marches. Vous n'êtes pas convaincus ? C'est encore plus clair ici dans ce passage où Scott appelle Louise du haut des escaliers. Regardez bien : on voit le tableau à travers le corps de Simon.  Allez, une dernière technique ! – par Emma

La transparence

Dans cette scène, nous avons deux personnages très petits (Scott et Clarice) installés dans un café. Un homme entre dans le café, s’adresse à Clarice et fait signe à Scott avant de continuer son chemin. Vous ne trouvez pas que nos deux héros ont l'air plus vrais que les autres? En fait, l'homme ainsi que les autres figurants ont été filmés avant la scène jouée par Clarice et Scott. Ensuite, les images ont été projetées sur un écran derrière les deux acteurs pendant qu'ils prenaient leur café. Voilà pourquoi le premier plan semble plus réel que le fond. Ce procédé s’appelle la transparence.

Vous voyez ? Ca en fait des techniques différentes pour arriver à rétrécir le pauvre Scott. Et on pouvait déjà faire tout ça sans les ordinateurs, c'est fou ! – par Marine

23 commentaires
  • bargeot
    commentaire modéré Oui, ils sont super : ca nous a pris beaucoup de temps cet atelier, mais c'était productif!
    29 octobre 2014 Voir la discussion...
  • itachi
    commentaire modéré @bargeot : A quand la signature du contrat avec l'Education Nationale pour étendre le Bon Plan sur le territoire ?
    29 octobre 2014 Voir la discussion...
  • elge
    commentaire modéré @bargeot désolé d'avance si ma question est posée pour la nième fois : à part su Vk, tes "bons plans" sont visibles où ?
    29 octobre 2014 Voir la discussion...
  • bargeot
    commentaire modéré @itachi : c'est en cours de négociation, mais ça ne se formule pas de façon aussi simple, malheureusement. Ce sont les régions qui, dans le cadre des dispositifs école, collège ou lycée et cinéma, peuvent monter des ateliers ponctuels avec certaines classes. Celui-ci, c'était dans le cadre d'un contrat avec la région centre, par exemple. J'espère en faire d'autres dans le courant de l'année, je vous tiendrai au courant. @elge : deux autres sites diffusent l'émission, deux supports pour lesquels j'écris des critiques : http://www.cinematraque.com/ et http://www.fichesduc...ip/spip.php?sommaire. Sinon, tu peux retrouver tous les épisodes, saison 1 comprise, sur mon compte dailymotion : http://www.dailymotion.com/lebonplanlemission
    29 octobre 2014 Voir la discussion...
  • bargeot
    commentaire modéré @cath44, @elge : vous avez raison, c'est bien eux qu'il faut féliciter!
    29 octobre 2014 Voir la discussion...
  • musashi1970
    commentaire modéré Bel article et bel hommage aux F/X à l'ancienne. Le temps où on était débrouillard et imaginatif et où on prenait le temps de réfléchir aux procédés qui donnerait tel effet à l'écran. Je ne peux m'empêcher de penser au King Kong de 1933 qui reste encore si beau malgré le poids des ages. Les films de SF des 50's/60's comme celui décrypté ici prouve qu'avec un systéme D et des artisans efficaces et une bonne histoire of course on arrive à donner des frissons aux spectateurs et à rester toujours moderne et à pouvoir cotoyer les films actuiels et leurs FX informatisés, Blue screenés et aux histoires hélas souvent aseptisées.....
    1 novembre 2014 Voir la discussion...
  • JosephG
    commentaire modéré Il n'y a pas de perspective forcée dans ce film ?
    3 novembre 2014 Voir la discussion...
  • bargeot
    commentaire modéré @JosephG : si, il y en a, par exemple avec les meubles plus grands que nature.
    3 novembre 2014 Voir la discussion...
  • jean_pierre
    commentaire modéré Une vielle et passionnante histoire. Si Mélies m'était conté ! Merci pour ce bel épisode.
    14 mars 2015 Voir la discussion...
  • bargeot
    commentaire modéré Les amis, je vous invite à découvrir ma nouvelle vidéo, qui lance un très beau projet pour le journal Les Fiches du cinéma, dont je suis devenu président récemment. Pour les amateurs, il y a 30 extraits de films à reconnaître! J'offre un Dvd du Bon Plan aux 5 premiers qui les trouveront, et qui m'enverront leurs réponses par mail à lebonplanlemission@gmail.com : https://www.youtube.com/watch?v=2tAN_0WfKnk
    3 mai 2016 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -