Glorious Brad

Le Top 10 des meilleurs rôles de Brad Pitt selon la communauté

Top 5 | Par Joseph Boinay | Le 1 octobre 2019 à 10h40

Nous l'annoncions il y a deux semaines, des trémolos dans les doigts : Brad Pitt va progressivement se retirer de la comédie pour s’adonner à la sculpture et la botanique. Forcément un peu émus par la nouvelle, on vous a demandé d’exorciser la peine en établissant un top 10 à sa gloire, ce que vous avez fait avec dévotion. Nous en avons tiré, outre un beau top, quantité d'informations détaillées en introduction, mais on ne résiste pas plus longtemps à l'envie de revenir sur le résultat, évidemment disponible sous forme de liste. Voici donc les dix plus grands rôles de Brad Pitt, pour l’éternité, selon la communauté.

Méthodologie

Nous avons attribué dix points au premier film de chaque top personnel, neuf au second et ainsi de suite jusqu'au dernier, puis les avons classés dans l'ordre décroissant du total des scores. En s'arrêtant au seul nombre de citations, le top resterait inchangé : seuls Snatch et Burn After Reading gagneraient deux places, au détriment de The Tree of Life et L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford.

Fun Facts

Première information notable, les films du top 10 sont loins devant les autres : à l’exception d’un gros challenger qui a fini de très peu aux limites du top (Le Stratège de Bennett Miller, à la 11e place) tous les films ont au moins moitié moins de points que les lauréats. De cette façon, les dix films du top (plus Le Stratège donc) sont clairement les plus représentatifs de ce qu’est le nec plus ultra de Brad Pitt selon la communauté et constituent donc un must-see pour ses admirateurs.  

Autre fait d’importance : Quentin Tarantino et David Fincher ont à eux seuls réalisé la moitié des films du top (Fincher tient la palme avec trois citations puis Tarantino avec deux). Ce qui paraît somme toute logique, les deux cinéastes étant très populaires sur Vodkaster. 

Brad Pitt est semble-t-il l'homme de la fin des décennies. Le podium en atteste avec un film de 1999 (Fight Club, premier), un autre de 2009 (Inglourious Basterds, troisième) et enfin un de 2019 (Once upon a time... in Hollywood, deuxième). Est-ce à dire que Brad Pitt est si emblématique qu'il est le plus à même de symboliser la fin d'une ère de cinéma ?

Once upon a time... in Hollywood est le seul film récent d’importance qui figure dans le topAd Astra (2019) ou Deadpool 2 (2016, où l’acteur ne fait qu’un caméo fugitif) sont respectivement à la 20e et 39e place. Un prochain bon rôle en 2029 ? 

Le genre des rôles qui ressortent est très varié et permet d’offrir un recensement exhaustif de la palette de jeu de l’acteur (mutique, grave, idiot, forcené, loufoque, etc.) ainsi que tout le spectre des genres de cinéma auquel il s'est frotté (thriller, chronique, western, film historique, fantaisie, drame, etc.) : c’est tout Brad Pitt dans un top.

War Machine

Parmi la cinquantaine de rôles dans la carrière de l’acteur, une quarantaine a été citée par la communauté, ce qui indique que l’homme est aimé avec une régularité remarquable, peut-être parce qu’il choisit ses rôles avec parcimonie. Et le bougre vieillit bien, il l’a démontré récemment de façon flamboyante.  Enfin, Brad Pitt ne sort pas trop des sentiers battus : tous les films sont des pures productions américaines (ou en coproduction).  

Mais trêve d’analyse, voici le Top 10 de la communauté :

Le Top 10 Vodkaster

1. Fight Club / David Fincher (1999) - 206 pts

2. Once Upon a Time... in Hollywood / Quentin Tarantino (2019) - 188 pts

3. Inglourious Basterds / Quentin Tarantino (2009) - 187 pts

4. Se7en / de David Fincher (1995) - 173 pts

5. L'Armée des 12 singes / Terry Gilliam (1995) - 166 pts

6. The Tree of Life / Terrence Malick (2011) - 142 pts

7. L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford / Andrew Dominik (2007) - 140 pts

8. Snatch / Guy Ritchie (2000) - 133 pts

9. Burn After Reading / Joel & Ethan Coen (2008) - 105 pts

10. L'Étrange Histoire de Benjamin Button / David Fincher (2008) - 104 pts 

- 11. Le Stratège, de Bennett Miller (2011) - 98 pts

Suite du classement (12e - 40e place)

12. Ocean's Eleven, Steven Soderbergh
13. Entretien avec un vampire, Neil Jordan
14. Thelma & Louise, Ridley Scott
15. Babel, Alejandro González Iñárritu
16. True Romance, Tony Scott
17. Et au milieu coule une rivière, Robert Redford
18. Fury, David Ayer
19. Troie, Wolfgang Petersen
20. Ad Astra, James Gray
21. Spy Game, Tony Scott
22. 12 Years a Slave, Steve McQueen (II)
23. Johnny Suede, Tom DiCillo
24. Légendes d'automne, Edward Zwick
25. Cogan, Andrew Dominik
26. Ocean's Twelve, Steven Soderbergh
27. Mr. & Mrs. Smith, Doug Liman
28. Kalifornia, Dominic Sena
29. Rencontre avec Joe Black, Martin Brest
30. Cartel, Ridley Scott
31. World War Z, Marc Forster
32. Sept ans au Tibet, Jean-Jacques Annaud
33. The Big Short, Adam McKay
34. Sleepers, Barry Levinson
35. Cool World, Ralph Bakshi
36. War Machine, David Michôd
37. Megamind, Tom McGrath
38. Dans la peau de John Malkovich, Spike Jonze
39. Deadpool 2, David Leitch
40. Alliés, Robert Zemeckis

43 commentaires
  • Metaju
    commentaire modéré @Sleeper Mais le mot Goddess y est utilisé ?
    2 octobre 2019 Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré Si oui, je ne le dirais plus. Je ne veux pas ressembler à Kevin Smith.
    2 octobre 2019 Voir la discussion...
  • Sleeper
    commentaire modéré @Metaju je ne sais pas, sinon j'avais godasse en 7 lettres
    2 octobre 2019 Voir la discussion...
  • Sleeper
    commentaire modéré en vérité c'est surtout à affleck que tu ne veux pas ressembler... tiens d'ailleurs j'avais oublié qu'ils avaient fait méprise multiple ensemble aussi https://www.vodkaste...prise-multiple/86500
    2 octobre 2019 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré A vrai dire je n'ai qu'une déception : pas qu'il y ait Fincher - car Brad Pitt y est plutôt très bien en général -, mais son rôle dans Seven est sans doute ce que j'ai vu de plus mal écrit au monde. La scène où il doit mimer l’écartèlement moral entre "l'homme de loi et l'homme enragé" est probablement ce que j'ai vu de plus stupide et de plus gras (Max Pécas compris) dans l'histoire du cinéma. Buñuel aurait fait tirer son personnage, évidemment ; un autre l'aurait fait s'effondrer. Faire jouer la contradiction pourrait être amusant dans quelque démonstration aristotélicienne, mais jamais dans le monde des vivants ou au cinéma, ou alors pas comme ça. Dans le boulevard de mauvaise qualité, à la rigueur.
    2 octobre 2019 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré Pour le reste, ce top est parfait
    2 octobre 2019 Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré @zephsk Il est vrai qu'il ne pouvait pas tirer grand chose du personnage, même avec tout le talent du monde. Au moins, dans Fight Club, il donne une bonne raison de regarder le film jusqu'au bout.
    2 octobre 2019 Voir la discussion...
  • sadoldpunk
    commentaire modéré @zephsk C'est très juste.
    2 octobre 2019 Voir la discussion...
  • Cottonmouth
    commentaire modéré Ad Astra aurait mérité le top ten, mais sans doute sa sortie trop récente en salles et donc un nombre moindre de spectateurs le relègue en milieu de classement.
    4 octobre 2019 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @Cottonmouth Franchement vraiment pas sûr...
    6 octobre 2019 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -