L'auteur
Marie Piot
mariep
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Marie Piot
L'amour comme dans les livres

Les torrides ébats de Keira Knightley et James McAvoy dans Reviens-moi

Sexy mardi | Par Marie Piot | Le 6 septembre 2011 à 16h48

Non contente d'être simplement sexy, la séquence mise en lumière ce mardi se veut passionnée, amoureuse et languissante. Quand Keira Knightley se laisse submerger par ses sentiments pour James McAvoy (et vice versa) dans Reviens-moi, cela donne une scène exprimant amour sans faille ni retenue.

Voilà plus d'une année que le Sexy mardi montre son affection pour le sexe sans tabou, audacieux, presque insensible aux affres du temps, parfois drôle et bien souvent désinvolte. Le 7ème art l'a bien compris, luxure et libertinage font fructifier le business. Qu'on se le dise, le cinéphile possède un je-ne-sais-quoi de curiosité impudique le menant à mater ostensiblement la séquence cul de son film préféré. Encore faut-il qu'elle ne soit pas ratée.

La tendance semble aujourd'hui faire la part belle au sexe à volonté que seule l'envie propulse au rang de superstar. Exit la bonne vieille Love story indissociable de son sempiternel Happy end. Désormais, on s'envoie d'abord en l'air avant d'aller diner. Le mélodrame a soûlé son public qui se délecte dorénavant d'aventures sans chichi où les héros batifolent au lit et en raffolent.

Que les fleurs bleues se rassurent, il reste bel et bien un intrépide réalisateur capable de résister encore et toujours à l'envahisseur, dans la lignée d'Anthony Minghella. En 2005, Joe Wright débute sa carrière avec fougue grâce à son adaptation réussie d'Orgueil et préjugés, chef d'oeuvre de la littérature britannique signé Jane Austen. Et d'enchainer en 2007 avec Reviens-moi, drame sentimental douloureux exprimant avec brio la variation des interprétations en fonction du point de vue adopté par les personnages d'une histoire. Ou comment l'imagination débordante d'une gamine ingénue peut faire basculer l'avenir de deux êtres chers à son coeur, qui ne demandent pourtant qu'à s'aimer.


De bien fougueux ébats dans la bibliothèque extrait de Reviens-moi

En 1935, Briony (Saoirse Ronan), 13 ans, s'éduque à sa future vie de dramaturge en observant les comportements de son entourage. Victime d'une perception biaisée de morceaux de réalité qu'elle n'assimile que partiellement, la jeune fille soupçonne Robbie (James McAvoy), fils de domestique dans la maison familiale, d'être un pervers patenté en quête des faveurs de sa grande soeur Cécilia (Keira Knightley). Les découvrir en plein exercice dans la bibliothèque lui fait émettre des théories alambiquées, au détriment de l'explication la plus simple : les amants s'aiment éperdument. Les évènements s'enchainent et c'est le drame. Briony accuse finalement Robbie d'un viol sur une cousine invitée, viol qu'il n'a pas commis, mais dont il sera accusé. La romance aura été de courte durée.

Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -