L'auteur
Julien Di Giacomo
juliendg
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Julien Di Giacomo
Piss was never an option

Tout savoir sur... X-Men : Le Commencement de Matthew Vaughn

Garanti sans spoiler ! | Par Julien Di Giacomo | Le 1 juin 2011 à 09h43

Chaque semaine, on se penche pour vous sur le film qui fait l'événement. Comment est monté le buzz ? Pourquoi le film est incontournable ? Que faut-il savoir pour briller dans la file d'attente ? On vous dit tout sans trop en dévoiler dans notre rubrique « Garanti sans spoiler ! ».

Ce qu'il faut savoir
Au début des années 60, l'existence des mutants n'est pas encore connue du grand public, et ceux qui développent des pouvoir surnaturels sont des marginaux solitaires, persuadés pour la plupart d'être des cas isolés, des freaks uniques en leur genre. Deux d'entre eux se rencontreront, néanmoins, et changeront le cours de l'histoire : ils s'appellent Charles Xavier et Erik Lehnsherr, mais le monde les connaîtra bientôt sous le nom de Professeur X et Magneto?


Rencontre avec le Fauve extrait de X-Men: Le Commencement

La guerre est un jeu d'échecs
Les quelques petits veinards qui ont eu la chance voir le film avant sa sortie sont unanimes : X-Men : Le Commencement est un grand cru, et peut-être même un des meilleurs films du genre, aux côtés de Spider-Man 2, X-Men 2 ou peut-être même The Dark Knight, bien qu'il ne joue pas dans la même cour et ne cherche pas à adopter le même ton. Là où Batman était sombre, Le Commencement est surtout un film intelligent, qui met précautionneusement en place les éléments d'une mythologie bien établie.

La petite nouveauté que nous présente cet opus est que, contrairement aux autres films de super-héros*, son action se situe dans le passé, et plus précisément en 1962, lors de cette épisode historique qui marqua le paroxysme de la Guerre Froide : la crise des missiles de Cuba. C'est l'occasion pour Matthew Vaughn de réécrire l'histoire en expliquant la part importante qu'on pris les mutants dans ces évènements, sans que personne ne le sache.

X-Men : Le Commencement met en scène les enfances respectives de Charles et Erik, ainsi que leur rencontre, la naissance de leur amitié et, finalement, leur inévitable rivalité. Les deux hommes, bien qu'ils soient unis par leur fort sentiment communautaire, ont eu des vies et des expériences personnelles bien trop différentes pour qu'il leur soit possible de parvenir à un compromis sur la méthode à adopter pour faire entendre leur voix.

Il est bien connu des amateurs de comics que la relation entretenue par le Professeur X et Magneto est calquée sur l'antinomisme opposant Marthin Luther King, Jr et Malcolm X à la même époque. Cette tension électrique, cette friction constante entre les deux frères ennemis, incroyablement portés à l'écran par les jeux sans fautes de Michael Fassbender (Erik Lehnsherr) et James McAvoy (Charles Xavier), est le moteur de ce prequel. Vous vous demandiez si un film de X-Men pouvait être bon même sans Wolverine ? Vous avez votre réponse : oui.


Who are you? extrait de X-Men: Le Commencement

3 bonnes raisons d'aller voir le film

  • Pour toutes les scènes partagées des excellents James McAvoy et Michael Fassbender, électriques
  • Parce que, au cas où vous auriez oublié, Matthew Vaugn est le réalisateur de Kick-Ass.
  • Pour voir January Jones en porte-jarretelles !

La revue du web

 

Les mutants existent extrait de X-Men: Le Commencement

L'anecdote pour briller en société
Dans une des scènes prévues au scénario de X-Men : Le Commencement, Charles Xavier combattait d'autres mutants qui tentaient d'envahir son esprit dans un rêve. Dans cet univers étrange, la frontière entre la réalité et l'onirisme était floue, et, à un certain moment, la pièce dans laquelle se battaient les personnages se mettait à tourner sur elle-même? Puis Matthew Vaughn a vu Inception, et il s'est rendu compte que quelqu'un d'autre avait déjà eu cette idée géniale. « Nous avons eu le choix entre laisser la scène et donner l'impression que nous étions des copieurs, ou la retirer » ; 12 pages de scénario ont donc été supprimée le jour même, et le rêve de Xavier a pris fin.

Sources : Hero Complex, wikipedia

* Captain America se déroulera pendant la Seconde Guerre mondiale mais? il n'est pas encore sorti ! (et tout le monde se fiche de celui de 1990)

Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -