Carla Gravina

Actrice
Née à Gemona, italia le 5 août 1941
Connue pour...

Biographie de Carla Gravina

Entrée dans le cinéma à l'âge de quinze ans, en 1956, dans le film Guendalina, elle commence ainsi une longue carrière cinématographique qui l'amènera à devenir l'une des interprètes majeures du cinéma italien.
En 1959, elle a été assistante du présentateur Mario Riva dans le programme TV Il Musichiere (jeu de mot sur musicista (musicien), le verbe chiedere (demander) et bicchiere (verre), associée à Patrizia Della Rovere. À partir des années 1960, l'actrice commence à travailler au théâtre. En 1960, elle interprète le rôle de Juliette à Vérone dans le cadre du festival Shakespeare où elle rencontre Gian Maria Volontè, qui sera longtemps son compagnon et dont elle a une fille, Giovanna. Avec Volontè, Carla Gravina partage également un fort engagement politique. Après quelques années d'activité théâtrale, elle revient au cinéma en 1967, en interprétant I sette fratelli Cervi (les sept frères Cervi), qui lui permet d'ajouter à son engagement en tant qu'actrice celui de la politique, ainsi que dans les films suivants comme Alfredo, Alfredo de Pietro Germi, Il caso Pisciotta (le cas Pisciotta) d'Eriprando Visconti et Banditi a Milano (bandits à Milan) de Carlo Lizzani, auprès de Volontè. Outre le théâtre et le cinéma, Carla Gravina a aussi participé à nombre de mini-séries télévisées parmi lesquelles le très célèbre Il segno del comando (le signe du commandement) de 1971. Carla choquera le public italien en interprétant le rôle de la possédée Ippolita Oderisi dans le film L'Antéchrist d'Alberto De Martino en 1974.
Candidate pour le PCI dans le collège de Milan aux élections politiques du 4  juin 1979, elle succède, en qualité de première sur liste complémentaire, à Luigi Longo, après son décès, et siège à la Camera dei deputati du 23 octobre 1980 au 11 juillet 1983.
Avec le début des années 1990, Carla abandonne définitivement la télévision pour se consacrer exclusivement au théâtre où elle est dirigée par les plus grands metteurs en scène italiens parmi lesquels Giorgio Strehler, Luca Ronconi et Giancarlo Cobelli. Parmi ses interprétations les plus significatives, se détache celle de Mirandolina dans La Locandiera (l'aubergiste) de Carlo Goldoni.

Filmographie de Carla Gravina

  • 1
    Les Gens en maillot de bain ne sont pas (forcément) superficiels
    Taux de satisfaction de la communauté
    05%
    un film de Eric Assous
    Un club de vacances quatre étoiles aux Antilles devient le lieu de villégiature et de rencontre pour des personnes venues seules, avec des amis ou en couple. Laurette, 35 ans et cé...
    1h35
    Ma note :
  • 2
    Come quando fuori piove
    un film de Bruno Gaburro
    Ma note :
  • 3
    Le Long silence
    1h35
    Ma note :
  • 4
    I giorni del commissario Ambrosio
    un film de Sergio Corbucci
    1h36
    Ma note :
  • 5
    Giovani, belle... probabilmente ricche
    Adorables infidèles : Trois jeunes filles ont une chance d’hériter d’ 1 million de lires laissées par la prostituée de la ville, mais le notaire leur annonce qu’il y a une conditio...
    1h28
    Ma note :
  • 6
    La Terrasse
    Taux de satisfaction de la communauté
    64%
    (1980)
    un film de Ettore Scola
    Des amis de longue date, appartenant au milieu de la gauche culturelle, se retrouvent pour une rituelle soirée-buffet sur la vaste terrasse romaine de l'un d'entre eux. La caméra s...
    2h40
    Ma note :
  • 7
    Comme un boomerang
    Taux de satisfaction de la communauté
    23%
    un film de José Giovanni
    Un jeune drogué tue un policier. Pour le sauver son père met en jeu sa position sociale.
    1h40
    Ma note :
  • 8
    L'Antéchrist
    Taux de satisfaction de la communauté
    40%
    (1974)
    un film de Alberto De Martino
    Ippolita est une jeune femme paralysée des jambes suite à un traumatisme causé par un terrible accident de voiture dans son enfance. Depuis lors, elle rumine une terrible rage cont...
    1h52
    Ma note :
  • 9
    Toute une vie
    Taux de satisfaction de la communauté
    63%
    (1974)
    un film de Claude Lelouch
    De 1918 à l'an 2000, les péripéties d'une famille et notamment de la dernière descendante, Sarah, enfant gâtée puis jeune femme malheureuse en amour. La vie de celle-ci connaît un ...
    2h28
    Ma note :
  • 10
    Big Guns - Les Grands fusils
    Taux de satisfaction de la communauté
    37%
    un film de Duccio Tessari
    Tony Arzenta, ex-tueur de la mafia, veut se retirer. Mais l'organisation, qui n'accepte pas sa démission, tente de le supprimer et tue, par erreur, sa femme et son enfant. Tony déc...
    1h30
    Ma note :

Avis sur les films de Carla Gravina

Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -