George Baker

Acteur
Né à Varna, Bulgaria le 1 avril 1931, mort le 7 octobre 2011
Connu pour...

Biographie de George Baker

Père divin (en anglais : Father Divine) (né vers 1880 - mort le 10 septembre 1965), était un leader spirituel afro-américain entre 1907 et 1965. Il s'appelait lui-même Reverend General Jealous Divine et était connu comme « le Messager » (en anglais : the Messenger) ou encore sous le nom de George Baker. Il fonda le mouvement international missionnaire pour la paix (International Peace Mission movement) et formula une doctrine religieuse qui connut de plus en plus de succès chez les noirs américains comme dans d'autres groupes de la société américaine. Il agit en faveur de la cause afro-américaine, milita pour la disparition de la ségrégation raciale aux États-Unis et prôna le retour en Afrique.
On sait peu de choses de son enfance et de ses débuts et les journaux des années 1930 prétendaient que son vrai nom était George Baker. Au tout début du XXe siècle, il travailla comme jardinier à Baltimore. À l'occasion d'un séjour en Californie, en 1906, il fut séduit par les thèses de Charles Fillmore. Il fréquenta l'église baptiste et se lia avec Samuel Morris et prêcha avec lui à Baltimore, puis dans le Sud (1912-1914). Il s'installa ensuite à Brooklyn (1914) avec quelques fidèles, puis à Sayville (Long Island) en 1919. Il prononça de nombreux discours dans la ville de New York, notamment à Harlem dans le Rockland Palace, un ancien casino. Dans les années 1930, il s'installa à Harlem. Les membres de son mouvement achetèrent des hôtels dans la ville pour en faire des Paradis où les plus démunis pouvaient se loger et chercher un travail, pendant la Grande Dépression. Après les émeutes de 1935, le mouvement devient de plus en plus politique. Il s'oppose de plus en plus à la ségrégation raciale. En 1940, il organise une pétition en faveur d'une loi anti-lynchage qui recueille 250 000 signatures. En 1942, Father Divine s'installe à Philadelphie où il restera jusqu'à sa mort. En 1951, il réclame que des réparations soient payées aux descendants d'esclaves.

Filmographie de George Baker

  • 1
    Pur Sang, la légende de Seabiscuit
    Taux de satisfaction de la communauté
    26%
    un film de Gary Ross
    En 1936, alors que l'Amérique ressent encore les effets de la Grande Dépression, Charles Howard, un vendeur de bicyclettes qui a fait fortune, achète un étalon hargneux, aigri et s...
    2h20
    Ma note :
  • 2
    Back to the Secret Garden
    un film de Michael Tuchner
    1h40
    Ma note :
  • 3
    Pour la gloire
    un film de Martin Stellman
    Reuben, un parachutiste antillais engagé dans l'armée britannique, se retrouve rejeté par la société civile, et ce malgré ses exploits en Irlande du Nord.
    1h45
    Ma note :
  • 4
    A Woman of Substance
    un film de Don Sharp
    Ma note :
  • 5
    Jeux D'Espions
    un film de Ronald Neame
    Miles Kendig, ex agent de la CIA, décide pour se venger de son licenciement de publier ses mémoires: ses révélations déclenchent une véritable révolution. Aussi son patron Myerson ...
    1h44
    Ma note :
  • 6
    Les Loups de haute mer
    Taux de satisfaction de la communauté
    51%
    un film de Andrew V. McLaglen
    Un commando spécial est chargé de mettre fin aux agissements de dangereux terroristes qui menacent de faire exploser deux plates formes pétrolières.
    1h39
    Ma note :
  • 7
    Les 39 marches
    un film de Don Sharp
    Un homme recherche pour le meurtre d'une Mata-Hari est poursuivi par un groupe d'espions nazis, mais aussi par la police britannique...
    1h42
    Ma note :
  • 8
    L'espion qui m'aimait
    Taux de satisfaction de la communauté
    43%
    un film de Lewis Gilbert
    Les gouvernements soviétique et américain sont sur les dents : on leur a dérobé des sous-marins nucléaires. L'agent 007 et Anya, charmante espionne soviétique, tentent de déjouer l...
    2h05
    Ma note :
  • 9
    I, Claudius
    (1976)
    un film de Herbert Wise
    Ma note :
  • 10
    Moi, Claude Empereur
    Claude raconte sa vie dans une énorme autobiographie qui devrait, selon la Sibylle, être découverte dans 2000 ans. Il commence par le règne d'Auguste et par les manigances criminel...
    Ma note :

Avis sur les films de George Baker

Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -