Philippe Clay

Acteur
Né à Paris, France le 7 mars 1927, mort le 13 décembre 2007
Connu pour...

Biographie de Philippe Clay

À l'âge de 16 ans, il s'engage dans le maquis. Après la fin de la seconde Guerre mondiale, il entre au Conservatoire national d'art dramatique. C'est là qu'il apprend à placer sa voix et acquiert l'art du mime. À cette époque, on le cantonne dans des rôles de grand dégingandé.
En 1949, presque malgré lui -- des amis l'ayant inscrit à son insu --, Philippe Clay gagne un concours amateur dans un bar « À la colonne de la Bastille ». Il part pour l'Afrique avec, sous le bras, des chansons signées par Charles Aznavour, alors peu connu. Après avoir rodé son répertoire pendant un an, il rentre à Paris et se produit aux Trois baudets et à la Fontaine des quatre saisons. Il fréquente alors les caves de Saint-Germain-des-Prés et devient l'ami de Jacques Prévert, Boris Vian et Serge Gainsbourg auquel il ressemble très vaguement . En 1957, il passe à l'Olympia. De 1957 à 1962, il passe à quatre reprises en vedette à l'Olympia, fait de nombreuses tournées à l'étranger et connaît ses plus grands succès : Les voyous, Festival d'Aubervilliers, Le danseur de charleston. Au cinéma il est Valentin le désossé dans le film French Cancan de Jean Renoir et Clopin, le chef de la cour des miracles, dans le Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy. Après un passage à vide, il renoue en 1971 avec le succès en chantant des chansons comme Mes universités ou La quarantaine en réaction au mouvement de mai 68. Ce répertoire anticontestataire l'avait marqué politiquement à droite; D'autant plus que dans la décennie suivante, il s'était s'engagé au RPR, le parti fondé par Jacques Chirac.
C'est aussi à lui que l'on doit l'interprétation de La complainte des Apaches, générique de la série Les brigades du Tigre, orchestré par Claude Bolling. Phillipe Clay a chanté également Marseille, Le cerisier de ma maison, Je t'aime.
Philippe Clay appartenait au cercle très fermé des comédiens-interprètes de grand talent aux côtés de Serge Reggiani et d'Yves Montand. Son visage anguleux, son allure filiforme qui soulignait sa grande taille (1,90 m), sa façon d'arpenter la scène à grandes enjambées, son art du mime, sa voix puissante et gouailleuse et son sens du comique en faisaient un interprète hors pair.

Filmographie de Philippe Clay

  • 1
    Là-haut, un roi au-dessus des nuages
    Le cinéaste Henri Lanvern tourne un film s'intitulant Un roi au-dessus des nuages dans les hautes régions de Thaïlande. Un soir, à la fin du tournage, il réunit son équipe et annon...
    1h42
    Ma note :
  • 2
    Tuvalu
    (1999)
    un film de Veit Helmer
    Un endroit indéterminé, une ambiance intemporelle : Anton et son père aveugle Karl vivent dans une vieille piscine désaffectée au sein d'une ville abandonnée. Anton, qui rêve de de...
    1h29
    Ma note :
  • 3
    Les Cachetonneurs
    un film de Denis Dercourt
    1h30
    Ma note :
  • 4
    Lautrec
    Taux de satisfaction de la communauté
    27%
    (1997)
    un film de Roger Planchon
    D'Albi à Montmartre, de l'originalité de ses parents à son amour jamais innassouvi pour les femmes, le parcours d'un génie de la fin du siècle dernier...
    2h05
    Ma note :
  • 5
    La Comtesse de Charny
    Andrée de Taverney, fille d'un gentilhomme campagnard désargenté, devient la dame d'honneur préférée de Marie-Antoinette. Sa beauté va lui attirer bien des mésaventures : hypnotisé...
    Ma note :
  • 6
    Un bon petit diable
    un film de Jean-Claude Brialy
    En Normandie, dans les années 1860. Le petit Charles, orphelin a été confié à sa tante Mme Mac Miche, vieille femme avare et méchante. Les betises et la vivacité de Charles lui val...
    1h30
    Ma note :
  • 7
    Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ
    Taux de satisfaction de la communauté
    33%
    un film de Jean Yanne
    Rahatlocum est une colonie romaine nord-africaine où Jules César est venu passer des vacances dispendieuses. La révolte gronde parmi le petit peuple qui se trouve un leader en la p...
    1h37
    Ma note :
  • 8
    1974, une partie de campagne
    Taux de satisfaction de la communauté
    63%
    un film de Raymond Depardon
    1974, une partie de campagne, titré à l'origine 50,81 %, est un film documentaire de Raymond Depardon sur la campagne de Valéry Giscard d'Estaing à l'élection présidentielle de 197...
    1h30
    Ma note :
  • 9
    Shanks
    (1974)
    un film de William Castle
    Sourd-muet, martyrisé par sa sœur et son beau-frère, Malcolm Shanks ne trouve réconfort que dans ses marionnettes qu'il manipule en virtuose. Un jour, il trouve un emploi chez le ...
    1h33
    Ma note :
  • 10
    L'Insolent
    (1973)
    un film de Jean-Claude Roy
    1h30
    Ma note :

Avis sur les films de Philippe Clay

Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -