Le réalisateur Alan Parker est mort

il y a 5 jours
Le réalisateur Alan Parker est mort

Triste nouvelle : le réalisateur britannique Alan Parker est mort ce vendredi 31 juillet 2020, à 76 ans. Extrêmement populaire de la fin des années 1970 au début des années 1990, il n'avait plus tourné depuis 2003 (La Vie de David Gale) et faisait face à une longue maladie qui l'a finalement emporté. Connu pour ses films engagés (contre la peine de mort, la guerre du Viet Nam et la ségrégation notamment), le cinéaste était également obsédé par les naufrages psychotiques, qu'il explora quatre fois, au moins le temps d'une longue scène (Angel Heart, Birdy, Pink Floyd - The Wall, Midnight Express), ponctuant conséquemment sa narration de gimmicks et de répétitions comme autant de lignes de basse à l'harmonie de sa mise en scène. Et justement, son cinéma, très habillé musicalement, avait l'efficacité de ses partitions, jusqu'à souvent faire de la bande originale elle-même le personnage principal de ses films (The CommitmentsEvita, Pink Floyd, Fame). Une carrière sans tâche, excepté peut-être Midnight Express, encore aujourd'hui attaqué pour sa conception raciste du système judiciaire et pénitentiaire turc. Il a sans doute voulu faire amende honorable avec Mississippi Burning, charge incendiaire contre l'Amérique du Ku Klux Klan, reparti avec des nombreuses récompenses. Réalisateur d'une petite quinzaine de longs métrages, il aura toutefois laissé une empreinte remarquable dans le cinéma populaire, à l'instar d’autres cinéastes comme son compatriote Ridley Scott. So long, Sir Parker.

14 commentaires
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...