“Mank” sur Netflix : la mort du cinéma ne doit pas nous empêcher de faire un top Fincher !

4 décembre 2020
“Mank” sur Netflix : la mort du cinéma ne doit pas nous empêcher de faire un top Fincher !

Les temps sont durs : déjà très affaiblis par la pandémie de COVID et les accords entérinant la PVoD, les exploitants américains vont devoir faire face à une petite catastrophe supplémentaire : la Warner a en effet décidé de déployer l’ensemble de son catalogue sur sa nouvelle plateforme de SVoD HBO Max. La fin du cinéma tel qu'on le connaît ? Ironiquement, c’est chez Netflix qu’on assiste à l’éloge funèbre : Scorsese y faire mourir ses acteurs fétiches, icônes hollywoodiennes vieillissantes, dans le crépusculaire The Irishman (2019), Cuarón y pleure les cinémas populaires et majestueux de son quartier d’enfanceMank (2020) enfin, de David Fincher, vient aujourd’hui rappeler à notre mémoire ce monde des grands studios qui n’existent déjà plus. Le cinéaste à la méticulosité quasi maniaque, grand peintre de la perversité dont les films (Seven, Fight Club, The Social Network) sont aussi cultes que le Grand Bleu (1988) de Besson en son temps, ne pouvait que s’emparer de l’histoire dans l’ombre du plus grand classique du cinéma : Citizen Kane (1941). Les temps sont durs disions-nous, mais autant faire contre mauvaise fortune bon coeur, alors Télérama a fait son classement des films du réalisateur d’Alien 3, du pire au meilleur. L’occasion pour les Vodkastos de faire le leur, en partageant en commentaires de cette news leur Top 10 du cinéaste. On vous laisse une grosse semaine pour voir Mank et rendre vos copies. 

110 commentaires
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...