Werner Herzog défend le piratage des films

17 avril 2019
Werner Herzog défend le piratage des films

Jamais à l'abri derrière son petit confort, Werner Herzog a encore jeté un pavé dans la mare, cette fois au Festival international de Nyon où il donnait une master class en début de mois. Le génial réalisateur d'Aguirre (1972) et Fitzcarraldo (1982) a en effet surpris son monde en donnant sa bénédiction au piratage de films, les siens compris. Désolé de ne trouver aucune oeuvre du maître autrement que par des moyens illégaux, le producteur ukrainien Illia Gladshtein s'en était ouvert au bavarois, qui ne s'est pas démonté : “Le piratage est la forme de distribution la plus aboutie au monde et si l'un d'entre vous veut voler mes films sur internet, eh bien, vous avez ma bénédiction.” a-t-il répondu un sourire en coin. Prochainement à l'affiche de The Mandalorian, la série Star Wars créée par Jon Favreau avec Gina Carano et Nick Nolte, Werner Herzog ne cessera donc jamais de nous surprendre et ça n'est pas pour nous déplaire. Ci-dessous le screener un peu sale du teaser

Source : The Independent 

35 commentaires
  • Gotrek
    commentaire modéré @DonFlo Ces services sont très bien faits mais le streaming m'est quasiment inaccessible (connexion satellitaire, 800 de ping), m'enfin oui pour ceux qui y ont accès ce sont de bonnes solutions de recours.
    18 avril 2019 Voir la discussion...
  • DonFlo
    commentaire modéré @Gotrek ces services te permettent de télécharger le film aussi. Ça marche comme Vodkaster à l'époque concernant le téléchargement. D'ailleurs le VK de l'époque c'était vraiment un très bon système. Un large catalogue, des prix très accessibles, la possibilité de revendre ses achats donc de réduire au maximum le coût..
    18 avril 2019 Voir la discussion...
  • Metaju
    commentaire modéré Personnellement, je n'ai aucun problème avec la dématerialisation. Je l'aime bien mon mur de dvd/blu ray, mais ce n'est qu'une habitude. Les téléchargements, au moins, ne s'abiment pas. Le problème ce sont les restrictions sur les oeuvres téléchargées achetées légalement, comme l'impossibilité de prêter ou de revendre. Par contre, en ce qui concerne les téléchargements illégaux, j'ai le sentiment que la plupart des gens qui le pratiquent en masse n'auraient de toute façon pas dépenser un rond, et ce pour diverses raisons, s'il n'avaient pas eu la possibilité d'accéder à la gratuité. Moralité, aux mieux le téléchargement illégal permet de répandre la culture (ou GOT aussi, y a forcément des dommages collatéraux), et au pire ça ne change pas grand chose. Bon, je précise à nouveau qu'il s'agit d'un sentiment, je ne suis absolument pas expert en la matière, ni en quoi que ce soit d'ailleurs :)
    18 avril 2019 Voir la discussion...
  • Gotrek
    commentaire modéré @Metaju J'en rêve de ce mur aha
    18 avril 2019 Voir la discussion...
  • Gotrek
    commentaire modéré Mais effectivement, en restant parfaitement honnête je dois avouer que je fais des efforts pour dépenser le moins de pépettes possible quand je veux voir des films (ou écouter de la musique).
    18 avril 2019 Voir la discussion...
  • Zeyken
    commentaire modéré @Metaju @Lecrapu Sur le moyen/long terme, je vous suis. D'ailleurs des stratégies en ce sens ont déjà été perçues par le passé où le piratage était "désiré" pour faire connaître une culture dans des pays étrangers, même si sur le coup cela engendre quelques pertes. Après pareil, je veux pas faire l'expert ^^
    18 avril 2019 Voir la discussion...
  • Zeyken
    commentaire modéré @TJ_McFly Ah bah oui tiens ! :p
    18 avril 2019 Voir la discussion...
  • Lecrapu
    commentaire modéré @tarteman je comprends aussi tout à fait cet avis. Le cercle vicieux est toujours possible de même que le vertueux...tout dépend de chacun (mon dieu quelle banalité je viens de sortir....). Pour moi l'interdiction absolue de même que l'autorisation à outrance ne semblent pas être la solution miracle...il faudra trouver un compromis. Je ne sais plus combien coûte un DVD ou Bluray ou une séance de ciné en France. Mais en Suisse une séance est souvent hors de prix. De base environ 17 fr. ce qui fait environ....13 ou 14 euros la séance (sans compter les films en 3D ou autre. De là peut-être une indulgence dans le téléchargement.
    19 avril 2019 Voir la discussion...
  • Lecrapu
    commentaire modéré @Zeyken c'est sûr que c'est mieux sur le moyen ou long terme ^^.
    19 avril 2019 Voir la discussion...
  • Lecrapu
    commentaire modéré https://www.youtube.com/watch?v=NCQ95FGhV2k
    19 avril 2019 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...