Ayka
(2018)
un film de
Satisfaction communauté 20%
Ayka

Ayka

(2018)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 20%
  • 16 notes
  • 8 veulent le voir

Micro-critique star (AbusDeCine) :
AbusDeCine
(à propos de Ayka)
Sa note :
Ayka “ Tel est l’instantané glaçant que livre Sergey Dvortsevoy d’un monde gangrené par la nouvelle lutte des classes et le trafic d’êtres humains. ” — AbusDeCine 23 janvier 2019
Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ Course pour la survie dans un Moscou enneigé‚ une Rosetta qui porte la misère sur ses épaules‚ un réalisme accru et oppressant ! ” — georges.b1 28 janvier 2019
    1 commentaire
  • PharaonDeWinter
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ La nausée causée par A, énième pensum sadique grimé en plaidoyer féministe, le doit aussi à sa caméra portée, si accablante et opportuniste. ” — PharaonDeWinter 26 mai 2018
    Commenter
  • AbusDeCine
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ Tel est l’instantané glaçant que livre Sergey Dvortsevoy d’un monde gangrené par la nouvelle lutte des classes et le trafic d’êtres humains. ” — AbusDeCine 23 janvier 2019
    Commenter
  • cinephile54
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ On respire sue halète se cache se réfugie supplie a faim souffre survit a peur se tait allaite avec Ayka ds 1 Russie corrompue au 21èS Dur ! ” — cinephile54 3 février 2019
    2 commentaires
    • cinephile54
      commentaire modéré Ayka est criante de vérité impossible de ne pas pleurer avec elle dq on est une femme ! Moscou sous la neige ds un monde deshumanisé, sordide, où règne la corruption, les trafics en tout genre y compris celui des logeurs de chambres ou +tôt de recoins infâmes profitant un maximum de la précarité des réfugié(e)s . Malgré tout ça cette femme lutte sans la moindre plainte confrontée à son triste sort et est rattrapée par son "état"... Je comprends pkoi la palme
      3 février 2019 Voir la discussion...
    • cinephile54
      commentaire modéré et le réalisateur a accentué le tout en nommant "l'auberge du Soleil" les maudits loués à ces pauvres réfugiés etc
      3 février 2019 Voir la discussion...
  • Telerama
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ Tout en caméra portée, la mise en scène, naturaliste à l’extrême, fait corps avec ce suspense existentiel sur fond d’enfer quotidien. ” — Telerama 16 janvier 2019
    Commenter
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ On trouvera difficilement un misérabilisme plus crasseux, Ayka et son actrice subissant tout au nom d'un cinéma plus voyeuriste que vérité. ” — A_Nos_Amours 19 mai 2018
    Commenter
  • Ptc87
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ Dur, presque effrayant. Ayka fait bien réfléchir et elle porte une belle lueur d’espoir malgré des choix cruels. ” — Ptc87 21 janvier 2019
    1 commentaire
    • cinephile54
      commentaire modéré A-t-elle vraiment le choix ? Elle tente de survivre ds 1 monde actuel terrifiant tout en subissant son tragique destin de femme ds 1 pays où il n'existe RIEN pour elle
      3 février 2019 Voir la discussion...
  • Benj_abel59
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ Malgré la prestation prenante de Samal Yeslyamova, l'exercice de style empiète trop sur le côté social pas assez exploité. ” — Benj_abel59 23 janvier 2019
    Commenter
  • Arnotte
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ Un chemin de croix étouffant et impressionnant par son réalisme immersif, mais dont la noirceur jusqu'au-boutiste laisse toutefois perplexe. ” — Arnotte 17 janvier 2019
    Commenter
  • pierreaugustehenry
    (à propos de Ayka)
    Sa note :
    Ayka “ Cette caméra portée est affreuse et Ayka n'épargne rien au spectateur, au prix de sa décence. Reste une interprétation forte, et complice. ” — pierreaugustehenry 21 mai 2018
    Commenter
Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -