T Télérama aime un peu
Satisfaction communauté 73%
Calmos

Calmos

(1976)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 73%
  • 317 notes
  • 126 veulent le voir

Micro-critique star (Vertigo) :
Vertigo
(à propos de Calmos)
Sa note :
Calmos “ Il faut quand même avouer que Blier est plutôt à l'aise pour mettre un doigt dans le culte. ” — Vertigo 23 avril 2013
2 commentaires
  • Vertigo
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Il faut quand même avouer que Blier est plutôt à l'aise pour mettre un doigt dans le culte. ” — Vertigo 23 avril 2013
    2 commentaires
  • IMtheRookie
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Élevant la misogynie au rang de religion, Calmos se déguste avec du bon pain, du pâté et du rouge. On dévore le tout et on rit gras. ” — IMtheRookie 3 juillet 2011
    Commenter
  • itachi
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Marielle & Rochefort forment ici une sacrée paire, le pâté en croute se caresse, le beaujolais se léchouille, les rillettes se mordillent... ” — itachi 21 mai 2015
    8 commentaires
  • cinephiloxav
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Pochade misogyne inter-minable, prétexte à un vaste étalage de fesses et nichons. No teubs, passez votre chemin. Pour les 25 premières min ? ” — cinephiloxav 28 octobre 2017
    24 commentaires
    • cinephiloxav
      commentaire modéré @Cataclysme Pas spécialement; la bouffe est un motif qui n'a pas grand sens dans le film de Blier, à part d'être un peu racoleur et beauf (la bonne bouffe entre potes). Chez Rabelais, le ventre prend un autre dimension, mais c'est un autre débat. Bon, je n'imaginais pas discuter autant d'un film aussi ennuyeux, et je t'en remercie :) ça m'a permis de comprendre pourquoi je n'aime vraiment pas ce film. Blier m'a pourtant touché avec quelques films (Notre histoire, Merci la vie, 123 soleil), mais son style bordélique m'insupporte généralement.
      11 janvier 2018 Voir la discussion...
    • Cataclysme
      commentaire modéré @cinephiloxav Comparer Rabelais avec Blier aura été très étrange mais bon.
      11 janvier 2018 Voir la discussion...
    • cinephiloxav
      commentaire modéré @Cataclysme Pourtant, la bouffe, puis l'errance des personnages, la société dystopique, le monde carnavalesque du final,...cela fait beaucoup de motifs rabelaisiens, bien que petits bras.
      11 janvier 2018 Voir la discussion...
  • MaxiPatate
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Voyage au bout de l'Ovaire. ” — MaxiPatate 7 juillet 2017
    3 commentaires
    • Metaju
      commentaire modéré Malgré l'affection que j'ai pour le film (l'introduction du personnage de Marielle est géniale), 4,5, c'est beaucoup quand même, trouvé-je.
      7 juillet 2017 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré @Metaju Ah peut-être, c'est vrai que j'ai relevé quelques petits défauts ici et là mais j'ai vraiment pas envie de pinailler pour ce Blier, j'ai franchement pris un pied dingue, j'étais mdr tout le long.
      Je découvre Marielle sinon, il est assez incroyable, surtout quand il tartine ses rillettes.
      7 juillet 2017 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Finalement, avant Matt Stone et Trey Parker, il y avait Bertrand Blier.
      7 juillet 2017 Voir la discussion...
  • Metaju
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Ne vaut vraiment que pour ses deux énormes co... *Kof ! Kof !*...médiens, et deux ou trois scènes. Le reste est franchement vilain. ” — Metaju 10 janvier 2019
    17 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré Moi, c'est la leçon qu'ils donnent au gamin avec Bernard Blier et cette putain de tirade de Marielle :)
      11 janvier 2019 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré "Mes parents avaient une petite bonne, 19 ans elle arrivait de Bretagne, toute neuve [...] Le piège classique... Les premières chaleurs du printemps, on commence à s'émouvoir sous l'édredon, une blouse un peu étroite qui ne demande qu'à s'ouvrir, les mains s'égarent, c'est chaud c'est doux, ça sent le café, le savon de Marseille... et à 40 ans, on est une épave ! [...] Moi c'est bien simple , depuis ma première communion j'ai l'impression que ma braguette est ouverte, je passe mon temps à me vérifier."
      11 janvier 2019 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré Oui je m'en fous aussi, je tenais juste à soigner ma première intervention de l'année ici. Sinon, le frérot de Sasuke a raison. Mini 4 stars. Au moins pour la rue Gustave Flaubert.
      11 janvier 2019 Voir la discussion...
  • Torrebenn
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ L'Homme absorbé & digéré par la Matrice, perdu dans la dernière contrée inexpliquée, malgré ses siècles de domination, le Continent Inconnu. ” — Torrebenn 6 mars 2016
    7 commentaires
  • Fildevo
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Calmos les gars, si Rochefort et Marielle ont cassé leurs pipes, leurs voix ronronnent encore de plaisir dans notre cuisine aux souvenirs. ” — Fildevo 30 avril 2019
    3 commentaires
    • cinephile54
      commentaire modéré Deux compères inoubliables j'aimais bcp Jean Rochefort ! Je me souviens l'avoir vu en compagnie de son fils ds un resto à côté du palais des sports ou des congrès à Paris (ç loin, avant 2000) Il était vêtu d'un pull jaune et très simple, je regrette de ne pas avoir "osé" l'aborder ! fidèle à lui-même et l'air très sympathique ...
      17 mai 2019 Voir la discussion...
    • Fildevo
      commentaire modéré @cinephile54 Rochefort ou la classe à l'état pur (le style, la voix, l'apparente simplicité, avec une certaine décontraction, façon noble anglais un peu excentrique), je te rejoins totalement
      17 mai 2019 Voir la discussion...
    • cinephile54
      commentaire modéré @Fildevo oui vraiment et en + il a eu bcp de mal de se laisser aller à faire du cinéma, j'avais suivi un reportage sur lui quelques temps avant sa disparition ! Alors qu'il était un acteur excellent !
      17 mai 2019 Voir la discussion...
  • hugues.derolez
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Bouleversés, Marielle & Rochefort vivent d'amitié et de vin rouge avant de se substituer aux femmes dans un incroyable conte SF. ” — hugues.derolez 22 septembre 2013
    4 commentaires
    • hugues.derolez
      commentaire modéré Exactement ! Putain j'y pense depuis que je l'ai vu mais personne ne connaissant Zardoz, enfin pas grand monde, je l'ai gardé pour moi. Mais je pense la même chose.
      22 septembre 2013 Voir la discussion...
    • juliendg
      commentaire modéré Quelle belle paire nous formons.
      22 septembre 2013 Voir la discussion...
    • JoChapeau
      commentaire modéré c'est cool zardoz
      22 septembre 2013 Voir la discussion...
  • Bosco
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Blier ou l’art de faire glisser l’absurde comme un rond Chablis jusqu’à ce que, injecté à trop forte dose, il finisse par noyer le moteur. ” — Bosco 5 mai 2019
    1 commentaire
  • ProfilSupprime
    (à propos de Calmos)
    Calmos “ Qu'est-ce que vous allez foutre rue Gustave Flaubert ? ” — ProfilSupprime 1 mars 2017
    Commenter
  • TJ_McFly
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Emporté par un duo d'acteur délicieux, Calmos se savoure comme du bon cholestérol. Sans limite, Blier livre une farce S.F. irrésistible. ” — TJ_McFly 20 août 2018
    Commenter
  • Kachoudas
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ L'admirable cholestérol qu'on va se payer ” — Kachoudas 28 octobre 2017
    4 commentaires
    • Kachoudas
      commentaire modéré merci, hommage a un de mes films favoris
      28 octobre 2017 Voir la discussion...
    • Attrianera
      commentaire modéré @Kachoudas Comme toi, j'ai beaucoup aimé Les fantômes du chapelier. Aznavour est étonnant dans ce film et Serrault magistral. J'aime beaucoup les films de Chabrol en général.
      28 octobre 2017 Voir la discussion...
    • ours_avisé
      commentaire modéré Qu'est ce que tu va foutre rue gustave flaubert ?
      29 octobre 2017 Voir la discussion...
  • SadbutSad
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Élégante chronique des rapports homme/femme en pleine révolution sexuelle où Marielle nous scande que, oui, il est temps de libérer l'homme. ” — SadbutSad 5 août 2012
    Commenter
  • tylerd1477
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Marielle et Rochefort grandioses dans ce conte où Blier inverse les rôles en pleine révolution sexuelle. ” — tylerd1477 3 août 2016
    Commenter
  • Lyson
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Un duo d'exception pour servir cette comédie foutraque et fantasque d'un Blier jusqueboutiste sur sa 'théorie des genres'. Drôle et déjanté. ” — Lyson 25 août 2019
    3 commentaires
    • Lyson
      commentaire modéré *Même si ici, on ne gomme pas les différences, on les exacerbe !
      Une démonstration misogyne délirante. Énorme ;D
      25 août 2019 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré Comme les chemins qui mènent à Rome, les façons d'aimer les femmes sont très variées... Cela dit je ne pense pas que Blier ait la moindre théorie sur ce qu'il est en ce moment convenu d'appeler les genres. Il s'en méfierait bien plutôt, comme de la peste.
      25 août 2019 Voir la discussion...
    • Lyson
      commentaire modéré @Bosco Bien sûr ! Replacé dans le contexte de l'époque, c'est plutôt une réponse masculine au Mouvement de Libération des Femmes.
      Ensuite c'est une question d'interprétation et de point de vue ;D
      26 août 2019 Voir la discussion...
  • juliendg
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Vivre de pâté et de vin rouge > Vivre d'amour et d'eau fraîche. ” — juliendg 22 septembre 2013
    1 commentaire
  • sgabedou
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Après une demi-heure enlevée, on ne sait plus où Blier veut en venir, la misogynie exacerbée venant en plus calmer les ardeurs. ” — sgabedou 25 mars 2014
    Commenter
  • TheFabest
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Grève masculine aux allures de coup de pompe, Blier c(r)ampe ses positions. Faire la guerre pour l'amour, ou l'art du contre pied. Culte. ” — TheFabest 2 septembre 2014
    Commenter
  • Joris
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ D'abord irrévérencieux avec le génial duo de blasés Marielle/Rochefort, Calmos vire doucement dans le foutraque et les rires se dispersent. ” — Joris 17 avril 2014
    2 commentaires
    • sgabedou
      commentaire modéré Absolument !
      17 avril 2014 Voir la discussion...
    • Joris
      commentaire modéré D'ailleurs c'est à partir du moment où Jugnot lance "Et maintenant quel est le programme ?" que Blier me perd un peu.
      17 avril 2014 Voir la discussion...
  • tomsias
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Blier a rarement été aussi grossier mais il a déjà été plus vulgaire. Belle comédie paillarde qui fait du priapisme un ressort tragique. ” — tomsias 9 avril 2013
    1 commentaire
  • TrueCine
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Film-Matrice des années 70, critique acerbe de la montée du féminisme, plaçant les plaisirs du célibat et de la liberté au rang de religion. ” — TrueCine 7 mars 2016
    Commenter
  • Fujee
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Telle une racaille devant Scarface, je prends chaque réplique de Calmos comme parole d'évangile, sans le moindre recul. La Bible. ” ” — Fujee 4 juin 2015
    Commenter
  • VDS
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Comme toujours chez Blier, le virage de la splendide première heure a du mal à passer, malgré son jusqu'au-boutisme libérateur. ” — VDS 7 novembre 2017
    1 commentaire
  • Store
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Fabuleux duo de moustaches en croisade contre les femmes, dans un road trip improbable entre bouffe, pinard et priapisme, hilarant.  ” — Store 10 avril 2014
    Commenter
  • olivierb
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Dans un surréalisme pervers, Blier proclame la supériorité de la bonne chère à la chair même s'il y a à boire et à manger! ” — olivierb 15 décembre 2014
    Commenter
  • mikebrando
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Une Bible à regarder dans une salle obscure, sur un écran géant, avec 200 convives. ” — mikebrando 1 octobre 2016
    Commenter
  • noemieplln
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ Comme la bonne bouffaille, d'abord on déguste et s'empiffre mais après 1h plus rien de bon; on est repu ou le meilleur a déjà été engloutit. ” — noemieplln 31 mai 2015
    3 commentaires
    • TheFabest
      commentaire modéré Ah tiens, je ne sais pas.
      Y a une sorte de jusqu'au boutisme qui m'a plu. Blier s'autorise tout, même la métaphore frontale et crue.
      31 mai 2015 Voir la discussion...
    • noemieplln
      commentaire modéré pour moi ca s'appelle partir en couille... c'est peut-etre du jusqu'au boutisme mais il ne fonctionne pas, ce n'est pas drôle et c'est même mauvais, à mon gout.
      31 mai 2015 Voir la discussion...
    • TheFabest
      commentaire modéré Oui après le ressenti se discute pas, surtout quand les images effleurent autant la limite du mauvais gout.
      31 mai 2015 Voir la discussion...
  • Gattaca
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ "Calmos" n'est ni plus ni moins qu'un ovni dans le PAF, un film surréaliste où la misogynie explose. Blier père permet de relever la sauce ” — Gattaca 25 mars 2014
    Commenter
  • mamakoffi
    (à propos de Calmos)
    Sa note :
    Calmos “ A bouffer trop de pâté on finit par être engloutit par une chatte ” — mamakoffi 23 octobre 2015
    1 commentaire

Casting de Calmos

Infos sur Calmos

Réalisé par Bertrand Blier
Écrit par Bertrand Blier et Philippe Dumarçay


France - 1h47 - Comédie, Érotique
Sortie le 11 février 1976

Synopsis

Deux hommes, exténués par les femmes, abandonnent tout pour aller s'installer dans un village perdu. Ils y rencontrent un curé truculent et soiffard qui les rappelle aux plaisirs simples de la vie. Bientôt, leur exemple inspire des milliers d'hommes et des cohortes de mâles déboussolés quittent alors les villes, fuyant l'hystérie féministe des années 1970. Mais bientôt arrive un escadron d'amazones nymphomanes.

Films similaires à Calmos

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -