Code 46
(2003)
Satisfaction communauté 42%
Code 46

Code 46

(2003)
Ce qu'en pense la communauté
  • 42%
  • 27 notes
  • 12 veulent le voir

Micro-critique star (cancou) :
cancou
(à propos de Code 46)
Sa note :
Code 46 “ La fusion magnifique et impossible de deux âmes avec en toile de fond un univers totalitaire trop probable. A voir et à méditer... ” — cancou 8 avril 2017
Commenter
  • cancou
    (à propos de Code 46)
    Sa note :
    Code 46 “ La fusion magnifique et impossible de deux âmes avec en toile de fond un univers totalitaire trop probable. A voir et à méditer... ” — cancou 8 avril 2017
    Commenter
  • Bosco
    (à propos de Code 46)
    Sa note :
    Code 46 “ Shangaï et Dubaï sont bien filmés dans cette ectoplasmique dystopie romantique. Un film qui ne casse pas les codes (génétiques ou autres). ” — Bosco 30 septembre 2019
    1 commentaire
    • Bosco
      commentaire modéré Si l’idée d’un article de code servant de moto au film semble empruntée à L’Archipel du Goulag d’Alexandre Soljenitsyne (qui a rendu fameux l’article 58 du code pénal soviétique), Code 46 fait surtout écho à 1984 de George Orwell. Tout comme dans 1984, Code 46 est l’histoire d’un homme et d’une femme qui s’éveillent ensemble à l’amour (Ah, l’amour !) et simultanément (car l’amour n’ouvre pas que les cœurs, il ouvre aussi les yeux…) à la réalité d’une société d’hyper contrôle à laquelle ils tenteront d’y échapper. Cependant, à la différence de celle du roman orwellien, la société dans Code 46 procède sans faire sentir la profonde violence qu’elle exerce à l’effacement des mémoires et en développant ou orientant le comportement des individus par des « virus ». Il s’agit donc d’une violence s’exerçant par le biais de manipulations génétiques biochimiques et/ou numériques et non, au travers d’un contrôle politique explicitement moral et idéologique, par la police, la propagande omniprésente, la manipulation du langage et du récit de l’histoire. La violence est soft,, le totalitarisme est cool en quelque sorte dans Code 46... Idée intéressante qui développée par un metteur en scène vraiment non conventionnel aurait pu donner un bon film. Malheureusement, Michael Winterbottom semble lui déjà gagné et par anticipation par au moins l’un des virus du monde qui vient -et déjà très présent dans le nôtre- et il le répand. Il ne dénonce qu’une poignée de codes incorrects pour laisser mieux courir les autres, plus corrects. Il se pense probablement anticipateur et dénonciateur critique du monde qui arrive, il ne fait que chanter la messe selon les convenables canons idéologiques contemporains. Décidément, comme le disait ce cher Freidrich, « le désert vient », celui de toutes les pauvretés : désert physique dans le film, désert spirituel dans le scénario.
      30 septembre 2019 Voir la discussion...
  • tomsias
    (à propos de Code 46)
    Sa note :
    Code 46 “ Curieux film d'anticipation resté inédit en salles, Code 46 offre un beau rôle au trop rare Tim Robbins. Winterbottom sait tout faire. ” — tomsias 17 mars 2013
    Commenter
  • hbbk
    (à propos de Code 46)
    Sa note :
    Code 46 “ Mis à part un scénario un peu troué c'est un film plutôt réussi par moments... ” — hbbk 4 septembre 2014
    Commenter
  • clemgeo
    (à propos de Code 46)
    Sa note :
    Code 46 “ Science-fiction élégante, souvent convaincante. ” — clemgeo 16 mai 2013
    Commenter
  • piver
    (à propos de Code 46)
    Sa note :
    Code 46 “ Bug : une histoire d'amour dans un frigidaire qui nous ferait un coup de chaud. ” — piver 25 novembre 2015
    Commenter

Casting de Code 46

Infos sur Code 46

Réalisé par Michael Winterbottom
Écrit par Frank Cottrell Boyce


Grande-Bretagne - 1h32 - Drame, Thriller, Film de SF
Sortie le 2 septembre 2003

Synopsis

Dans un avenir proche, le monde est divisé entre des grandes villes modernes, où la population dument enregistrée vit dans des appartements aseptisés, et de vastes zones désertiques où sont rélégués les exclus, les sans-papiers.William est envoyé à Shanghai pour enquêter parmi les employés de la société Sphynx à propos d'un vol de papiers. Il soupçonne Maria Gonzalez et, pourtant, il va se laisse entraîner dans une histoire d'amour sans issue...

Films similaires à Code 46

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -