U Télérama aime passionnément
Dancer in the Dark
(2000)
un film de
Télérama aime passionnément U
Satisfaction communauté 69%
Dancer in the Dark Bande-annonce

Dancer in the Dark

(2000)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 69%
  • 1126 notes
  • 410 veulent le voir

Micro-critique star (Robb) :
Robb
(à propos de Dancer in the Dark)
Sa note :
Dancer in the Dark “ Lars Von Trier nous guide inexorablement vers une montagne d'émotion rarement atteinte au cinéma. ” — Robb 10 décembre 2013
6 commentaires
  • Robb
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Lars Von Trier nous guide inexorablement vers une montagne d'émotion rarement atteinte au cinéma. ” — Robb 10 décembre 2013
    6 commentaires
    • Robb
      commentaire modéré @Allocritik Pas très glorieux mais assez rigolo ;)
      22 mars 2014 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré @Robb : Ahah tu parles que c'est marrant, mais j'avoue pas très glorieux... Rien à battre je vais le faire aussi car ce n'est pas la première fois que je vois ça :p .
      30 mai 2014 Voir la discussion...
    • Jarmynch
      commentaire modéré J’ai pleuré. C’est rare.
      23 mai 2018 Voir la discussion...
  • Apocalypse12
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Lors de la dernière chanson, les mots résonnent en nous comme un interminable compte à rebours brutalement interrompu. Le Bruit du Temps. ” — Apocalypse12 17 août 2014
    7 commentaires
  • itachi
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Œuvre intense et universelle, dont la symbolique glaciale venant du nord nous fauche sans crier gare. Divise, comme souvent avec le talent. ” — itachi 29 octobre 2013
    12 commentaires
  • CaroB
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Björk, mère courage, mère enfant, reine en son royaume des aveugles, avec sa voix d'ange, illumine les ténèbres. Grand film.  ” — CaroB 13 avril 2014
    2 commentaires
  • blacktide
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Dans les notes des regards d'ombres, et la lumière de nos cœurs tristes, pendent des chansons, découpant les pleurs en de sublimes sourires. ” — blacktide 7 juin 2018
    10 commentaires
    • blacktide
      commentaire modéré Merci beaucoup @Joe_Shelby, et oui, dans l'attente de voir The house that Jack Built, j'ai en effet entamé la filmo de ce bon vieux Lars. Dogville est aussi mon préféré (et ravi que tu ais apprécié mon article, ça me fait plaisir), et même si parfois, je trouve certains de ces films plutôt mauvais à l'image d'Antichrist, et d'autres très poétiques (Melancholia, ou ce Dancer In The Dark), il est vrai que Lars Von Trier développe tout au long de son oeuvre des thématiques cohérentes et fascinantes .
      13 juin 2018 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @blacktide Je comprends Antichrist est très dur d'accès, il faut avoir le coeur bien accroché et j'avoue que certains partis pris dedans m'ont géné. Celui que j'aime le moins restant le Director et les Idiots (bon en même temps je trouve le dogme 95 inutile). Voici ma liste si tu veux te faire une idée http://www.vodkaster...n-joe-shelby/1384591 ;)
      13 juin 2018 Voir la discussion...
    • Gnothi_seauton
      commentaire modéré @blacktide @Joe_Shelby Et ce film (mon filleul ♥) est une des plus grosses charges à l'encontre du système Américain et de ses laissés pour compte. Sur ce terrain, je le place à hauteur de "Apocalypse now", bien que ce soit le seul point de contiguïté entre les deux films. De plus, le pathos trouve une telle justesse ici à travers l'interprétation de Bjork, que ce qui peut-être insupportable ailleurs me touche particulièrement dans le film de LVT.
      14 juin 2018 Voir la discussion...
  • Scronchh
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Le chant comme pulsion de vie lorsque tout est noir, magnifiant l'espace le temps d'un rêve. Cruelle tragédie. Monde de merde. ” — Scronchh 15 février 2015
    Commenter
  • louetdad
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Magnifique mélodrame où chaque chanson fait résonner l'espoir dans un monde sale, injuste et sans pitié. La vie rêvée d'un ange condamné ! ” — louetdad 1 avril 2014
    2 commentaires
    • cribeyre
      commentaire modéré faudrait que je réessaie, depuis j'ai vu Nymphomaniac et antichrist que j'ai adorés alors
      1 avril 2014 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré J'adore ta mc que j'avais déjà "liké" mais tu n'as pas mis de note ?!
      4 juin 2014 Voir la discussion...
  • MariaVargas
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Noirceur humaine souffle la flamme dansante d'une lumineuse Selma/Björk, et l'entraine vers des ténèbres définitives : triste à en pleurer. ” — MariaVargas 7 août 2015
    3 commentaires
  • noemieplln
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Véritable critique de la société, on ne peut ignorer le point de vue de LvT dans ce film beau et laid, qui dégoûte et fascine à la fois. WOW ” — noemieplln 3 mai 2014
    9 commentaires
    • noemieplln
      commentaire modéré Je sais pas trop de quoi tu parles mais ma critique est absolument pas dans un sens negatif en tout cas. Von Trier montre le beau et le laid de la vie, ici en tout cas une sale vie, mais
      4 mai 2014 Voir la discussion...
    • noemieplln
      commentaire modéré ...il nous montre tout ca de facon tres belle. Et justement ce film est plein de paradoxes comme ca.
      4 mai 2014 Voir la discussion...
    • noemieplln
      commentaire modéré Mais en tt cas @BobyB si ca te reviens de facon plus clair, je veux bien savoir de quel passage tu parles.
      4 mai 2014 Voir la discussion...
  • danslecran
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Profondément pessimiste, ce chef d'oeuvre épuré de Lars von Trier fait bouillonner le sang de rage et couler les larmes de désespoir. ” — danslecran 6 mars 2014
    Commenter
  • Gnothi_seauton
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Beauté éternelle d'une mère victime de la société chimérique dont l'ombre d'un nationalisme déshumanisé valse autour d'une Björk illuminée. ” — Gnothi_seauton 10 juillet 2017
    1 commentaire
  • Ju_
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ C'est en perdant la vue que Selma découvre toute la noirceur de l'être humain. Déchirant et infiniment triste. ” — Ju_ 22 mars 2015
    Commenter
  • FeydRautha
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Björk avec sa petite tête de mongolienne, ça suffit pas à me faire chialer. Désolé Lars, mais je te hais. ” — FeydRautha 6 mai 2013
    10 commentaires
    • FeydRautha
      commentaire modéré Faute avouée est à moitié pardonnée.
      29 octobre 2013 Voir la discussion...
    • Alphaeraser
      commentaire modéré Dans ce cas là elle mérite d'être totalement pardonnée tellement ta critique est pourrie, tellement t'es ridicule, tellement ne pas aimer Lars Von trier est inconcevable, tellement je suis parfaitement sobre(ou pas).
      30 octobre 2013 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré apparemment à Tulle, on se met des charges le mardi soir...
      30 octobre 2013 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ LVT époustoufle par 1 balancement perpétuel entre espoir et fatalité jusqu'au final à la morale introspective. Björk est transcendante. Beau ” — Joe_Shelby 3 janvier 2016
    4 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Sleeper Nice joke ;)
      3 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Sleeper
      commentaire modéré pour commenter de façon plus sérieuse, c'est tout de même le film/l’expérience qui a découragé/dégouté Bjork de persévérer dans le cinéma, merci Lars :)
      3 janvier 2016 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Sleeper Il n' y a pas de demi-mesures avec Lars, on aime ou déteste. J'aime énormément le cruel cynisme véridique de ses films et celui là m'a mis comme une gifle tant je le trouve virtuose. Et puis bon Björk a continué au cinéma avec Drawing Restraint 9, que je n'ai pas encore vu. Et puis bon elle gagne le prix d'interprétation féminine à Cannes, et son single I’ve Seen It All s'est extrêmement bien vendu, alors je ne la plains pas trop. C'est ce qu'on appelle "cracher dans la soupe".
      3 janvier 2016 Voir la discussion...
  • korogu
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Une sensation de mal-être qui parvient à créer l'émotion, sans jamais surcharger de pathos. Une claque! ” — korogu 4 mars 2013
    3 commentaires
    • nobi
      commentaire modéré "Sans jamais surcharger de pathos" ? Je trouve au contraire que le trop est bien l'ennemi du film. Là où tu trouvais que La ligne verte était tire-larme (et pour le coup je suis assez d'accord), Dancer in the dark est pour le coup jusqu'au-boutiste dans le lacrymal.
      27 novembre 2013 Voir la discussion...
    • korogu
      commentaire modéré Oui mais pas dans la mise en scène qui est plus dans le choc. L'action aussi d'ailleurs, c'est une succession de coups brutaux qui soulignent la dureté du monde, sans surcharger. Faudrait que je le revois quand même mais mon admiration de Lars me fait perdre toute once d'objectivité.
      27 novembre 2013 Voir la discussion...
    • Robb
      commentaire modéré A chaque fois qu'une Histoire est tragique on parle de phatos.Perso je suis d'accord avec toi @Korogu le film est parfait dans sa manière d'amener l'émotion.Contrairement à la ligne vert je trouve justement.
      7 février 2014 Voir la discussion...
  • typhonpurple
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ LVT a filmé la scène d'abus la plus cruelle qui soit, et je ne m'en suis jamais vraiment remis. 107 steps to emotion. ” — typhonpurple 30 septembre 2015
    2 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré Peut-être mais ensuite il plonge dans le pathos
      2 octobre 2015 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré Si tu fais référence à la scène de pendaison, oui, bien sûr. Mais d'un côté, c'est inévitable avec le personnage de Selma qui essaie de voir et de faire le bien tout autour d'elle.
      2 octobre 2015 Voir la discussion...
  • elge
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ LVT est un malin. Il exploite avec talent la grâce enfantine et aérienne de Bjork pour délester la lourdeur extrême de son mélo hardcore. ” — elge 8 mai 2017
    Commenter
  • Thib27
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Plus que la caméra à l'épaule de LVT, c'est la terrible ascension émotionnelle qui donne mal au coeur. Silly Selma, la mélodie du malheur. ” — Thib27 17 juin 2015
    Commenter
  • hugo
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Une très forte expérience cinématographique mais gros risque de rejet si on n'est pas au courant que c'est le film le plus triste du monde. ” — hugo 1 septembre 2016
    7 commentaires
    • hugo
      commentaire modéré ça c'est le côté Dogme 95 qui fait cet effet mais dans le fond le film n'est pas si cruel que ça quand on prend un peu de recul. D'ailleurs à la fin, Bjork choisit elle-même de mourir pour donner son argent pour l'opération de son fils, la vraie perversité aurait été de la faire subir entièrement son sort ou de faire en sorte que malgré tout son fils ne soit pas sauvé (ce qui n'est pas le cas).
      1 septembre 2016 Voir la discussion...
    • hugo
      commentaire modéré mais l'image de Première est marrante en effet.
      1 septembre 2016 Voir la discussion...
    • ChrisBeney
      commentaire modéré J'ai appris à domestiquer Von Trier, à ne pas prendre trop au sérieux son acharnement envers ses héroïnes. Je ne m'offusque plus, mais à l'époque, "Dancer in The Dark" m'avait indigné. Ce dolorisme, même souhaitée par l'héroïne : je pouvais pas m'empêcher de voir la main de Von Trier derrière, qui s'acharnait.
      1 septembre 2016 Voir la discussion...
  • huitetdemi
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Mélodrame à deux balles. ” — huitetdemi 18 janvier 2013
    9 commentaires
  • philippe.f
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Ma chérie, c'est ma-gni-fai-que ! ” — philippe.f 6 septembre 2014
    2 commentaires
  • ReznikAlabama
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ On implore que ce soit l'avant dernière chanson mais c'est bel et bien la dernière... Le couperet tombe. Noir total, silence complet. ” — ReznikAlabama 13 janvier 2019
    Commenter
  • Thomas44
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Lars Von Trier a su nous mener dans sa danse (peut-être naïvement) que l’on a du mal à quitter jusqu’à ce que l’obscurité totale se présente ” — Thomas44 14 décembre 2012
    Commenter
  • Gorlami
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Lars Von Trier + Björk = le CHOC ” — Gorlami 24 novembre 2013
    Commenter
  • DickAutoMe
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ On perd le fil et à force de trop grosses ficelles, ça finit au bout d'une corde: on s'en balance haut et (pas assez) court. ” — DickAutoMe 26 juin 2011
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Mélodrame chrétien long et pesant‚ démonstratif‚ qui essaie de forcer l’émotion‚ sans Björk et son énergie‚ ce serait irregardable ! ” — georges.b1 8 août 2015
    1 commentaire
    • bredele
      commentaire modéré Vouloir forcer l'émotion à ce point c'est insupportable
      8 août 2015 Voir la discussion...
  • MatsaJapan
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Se réfugier dans nos rêves dansants et chantants quand la réalité se fait trop dure. Sans oublier de vivre au présent. Merci Lars von Trier. ” — MatsaJapan 9 septembre 2016
    1 commentaire
  • nicolas5068
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Björk est émouvante dans l'enfer de la cécité. Lars Von Trier est de loin un génie de la caméra portée, offrant des motions à la pelle.  ” — nicolas5068 3 mai 2014
    Commenter
  • BaptistePe
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Se sentir mal à l'aise pendant plusieurs heures après le film. Avoir des chansons en tête. Se dire que le monde est mal fait. Que d'émotions ” — BaptistePe 29 octobre 2016
    Commenter
  • Polo42
    (à propos de Dancer in the Dark)
    Sa note :
    Dancer in the Dark “ Une mise en scène d'abord écoeurante à bien des égards, qui finit par se sublimer dans une dernière heure terrassante. Et Björk mon dieu... ” — Polo42 20 octobre 2018
    5 commentaires
    • Polo42
      commentaire modéré Antichrist a été ma révélation. Melancholia est surement son plus grand film mais il faut que je le revois pour l'apprécier pleinement. Nymphomaniac est... sans déconner il est beaucoup trop cool...
      Et ce Dancer In The Dark est une épreuve qu'il faut surmonter (comme souvent chez Von Trier), pour finalement se retrouver dans une PLS comme on aime, nous, les cinéphiles un peu maso ♥
      20 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Polo42
      commentaire modéré The House That Jack Built c'est pour bientôt !
      20 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Thib27
      commentaire modéré Ce film m'a retourné comme rarement. Et Bjork en effet, quelle actrice !
      20 octobre 2018 Voir la discussion...

Casting de Dancer in the Dark

Infos sur Dancer in the Dark

Réalisé par Lars von Trier
Écrit par Lars von Trier


Allemagne, Argentine, Danemark, États-Unis, Finlande, France, Grande-Bretagne, Islande, Italie, Norvège, Pays-bas, Suède - 2h20 - Drame
Sortie le 17 mai 2000
Palme d'Or au Festival de Cannes 2000

Synopsis

Selma Jezkova, emigrée tchèque et mère célibataire, travaille dans une usine de l'Amérique profonde. Elle trouve son salut dans sa passion pour la musique, spécialement les chansons et les danses des grandes comédies musicales hollywoodiennes. Selma garde un lourd secret : elle perd la vue et son fils Gene connaîtra le même sort sauf si elle réussit à mettre assez d'argent de côté pour lui payer une opération. Quand un voisin aux abois accuse a tort Selma d'avoir volé ses économies, le drame de sa vie s'intensifie pour se terminer en final tragique.

Films similaires à Dancer in the Dark

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -