Darkness at Noon
(1956)
un film de
Darkness at Noon

Darkness at Noon

(1956)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • -
  • 2 notes
  • 3 veulent le voir

Micro-critique star (Limdebois) :
Limdebois
(à propos de Mahiru no ankoku)
Sa note :
Mahiru no ankoku “ Le Je suis un évadé japonais. Mise à nue d'une justice défaillante. Un cinéma partisan qui devient politique, et utile, en étant révoltant. ” — Limdebois 4 novembre 2018
Commenter
  • orloff
    (à propos de Mahiru no ankoku)
    Sa note :
    Mahiru no ankoku “ L'un des plus grands metteurs en scènes nihons néoréalistes "effacé" par l'impérialisme anti "gauche" n'est toujours pas réhabilité !! ” — orloff 9 novembre 2018
    5 commentaires
    • orloff
      commentaire modéré J'ai toujours été surpris qu'un pionnier de la sorte puisse être "effacé" ! Je me souviens, il y a peu avoir encore été surpris par l'absence de fiche sur VK du pionnier Segundo de chomòn, j'en avais discuté avec @Torrebenn qui n'avait lui aussi jamais entendu parler de ce metteur en scène ô combien important dans l'histoire du cinéma ! Sûrement à sa demande, sa fiche fût créé :-) Si vous avez d'autres "effacés", n'hésitez pas à m'en faire part, je suis preneur :-)
      9 novembre 2018 Voir la discussion...
    • orloff
      commentaire modéré D'ailleurs, "boutiquier"[:-)] pourrais tu stp, m'aider à retrouver le titre d'un film ? Où dans celui ci aussi, il n'y a jamais deux fois le même plan ! Merci
      9 novembre 2018 Voir la discussion...
    • Limdebois
      commentaire modéré Ce sont deux exemples rares de films politiques. Autrement dit ayant eu après leur réalisation un réel impact dans le monde qui y est décrit en suscitant une réaction aux faits (réels) qui y sont décrits. Un autre exemple, ça peut être Paradise Lost.
      10 novembre 2018 Voir la discussion...
  • Limdebois
    (à propos de Mahiru no ankoku)
    Sa note :
    Mahiru no ankoku “ Le Je suis un évadé japonais. Mise à nue d'une justice défaillante. Un cinéma partisan qui devient politique, et utile, en étant révoltant. ” — Limdebois 4 novembre 2018
    Commenter
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -