T Télérama aime un peu
Du sang pour Dracula
(1974)
un film de
Télérama aime un peu T
Satisfaction communauté 11%
Du sang pour Dracula

Du sang pour Dracula

(1974)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 11%
  • 17 notes
  • 13 veulent le voir

Micro-critique star (Alan_Smithee) :
Alan_Smithee
(à propos de Du sang pour Dracula)
Sa note :
Du sang pour Dracula “ De la réhabilitation romantique de la figure vampirique. Entre révolte marxiste d'opérette et tendance crypto-gay. Sang pour sang arty. ” — Alan_Smithee 5 septembre 2018
5 commentaires
  • Alan_Smithee
    (à propos de Du sang pour Dracula)
    Sa note :
    Du sang pour Dracula “ De la réhabilitation romantique de la figure vampirique. Entre révolte marxiste d'opérette et tendance crypto-gay. Sang pour sang arty. ” — Alan_Smithee 5 septembre 2018
    5 commentaires
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Ça donne quand même envie
      8 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Alan_Smithee
      commentaire modéré @LaKinopitheque Attention : 3 étoiles pour qui aime le cinéma bis ! Kier campe une figure aristocratique décadente pleine de finitude du vampire. Avec ce ton précieux qui confine au ridicule. C'est le visage de la décrépitude. Pour le reste, le sous-texte marxiste et érotico-gay est amené plus finement que dans Chair pour Frankenstein je trouve. Paul Morrissey/Andy Warhol oblige, on retrouve leur égérie/éphèbe Joe Dallesandro (Flesh, Trash, Heat). Célèbre figure érotisée du cinéma underground américain des 70's. C'est lui que l'on voit, ou du moins son torse, sur la pochette du 1er album des Smiths (je me suis toujours demandé si leur chanteur, Morrissey, avait pris ce pseudo par rapport à son homonyme réalisateur), et c'est encore lui, du moins son pubis, que l'on voit sur la pochette de l'album Sticky fingers des Stones (avec la fameuse braguette fermeture éclair sur la pochette vinyl). Si tu aimes ce traitement romantique du vampire, je te conseille 2 perles méconnues (non créditées sur VK) : le superbe et très art et essai Tale of a vampire de Shimako Sato avec Julian Sands et un DTV Nu Image sorti à la fin des 90's, Journal intime d'un vampire (rien à voir avec les adulescences livresques du même nom, le film habité d'un gothique ténébreux se rapproche plus d'Entretien avec un vampire de Jordan).
      9 septembre 2018 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré Extra. Merci pour toutes ces précisions. Une fois la main mise sur ces perles ça devrait le faire
      9 septembre 2018 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Du sang pour Dracula)
    Sa note :
    Du sang pour Dracula “ Un Dracula faible et pathétique‚ mélange d'érotisme et de vampirisme‚ un cinéma kitsch où le surjeu flirte souvent avec le ridicule ! ” — georges.b1 11 avril 2018
    Commenter
  • tartesucrette
    (à propos de Du sang pour Dracula)
    Sa note :
    Du sang pour Dracula “ Noblesse décadente et consanguine, prolétariat brutal et imbécile, Morrissey n'épargne personne dans cette comédie déguisée et sanglante. ” — tartesucrette 28 décembre 2016
    Commenter
  • Hobbit77
    (à propos de Du sang pour Dracula)
    Sa note :
    Du sang pour Dracula “ Le Comte Dracula n'est plus que l'ombre de lui-même dans cette version surannée et à l'érotisme omniprésent portée par un élégant Udo Kier. ” — Hobbit77 11 avril 2018
    Commenter
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -