T Télérama aime un peu
L’Homme qui tua Don Quichotte
(2018)
un film de
Télérama aime un peu T
Satisfaction communauté 57%
L’Homme qui tua Don Quichotte

L’Homme qui tua Don Quichotte

(2018)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 57%
  • 221 notes
  • 78 veulent le voir

Micro-critique star (WeOwnTheNight) :
WeOwnTheNight
Sa note :
L’Homme qui tua Don Quichotte “ 25 ans de traumas puis un film-mirage sur l'Artiste traquant ses rêves quoi qu'il en coûte. Quitte à s'oublier, à en mourir. Así es el Cine. ” — WeOwnTheNight 21 mai 2018
3 commentaires
  • ProfilSupprime
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Etre fan de Terry Gilliam c'est comme être supporter de Arsenal,c'est souvent douloureux mais le jeu en vaut finalement la chandelle. ” — ProfilSupprime 20 mai 2018
    13 commentaires
  • cath44
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ De l‘héritage de Cervantes à l’odyssée délirante de Gilliam, le chaos anachronique d’un rêve sur pellicule. Un exubérant carnaval des âmes. ” — cath44 27 mai 2018
    7 commentaires
    • Hobbit77
      commentaire modéré @cath44 pas encore vu... :-(((( mais je suis quand même heureux de voir que Gilliam a enfin réussi à donner vie à son vieux rêve ;-) Comme je disais, je n'ai pas encore eu la chance de le voir, et donc de voir la prestation de Jonathan Pryce dans le rôle-titre, mais j'imagine que j'aurai néanmoins une forte pensée pour Jean Rochefort qui avait tout pour être l'incarnation idéale du "Chevalier à La Triste Figure" ;-)
      27 mai 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Hobbit77 on aurait bien vu Rochefort dans le rôle, mais Jonathan Pryce est absolument incroyable en Don Quichotte , émacié, hirsute, dévoré de l'intérieur par ses rêves de grandeur et ses fantasmes éveillés
      27 mai 2018 Voir la discussion...
    • Hobbit77
      commentaire modéré @cath44 oui, rien que son allure dans les quelques images que j'ai vues et dans la bande-annonce semble annoncer un énorme numéro d'acteur (que j'ai hâte de découvrir... quand mon ciné se décidera à passer le film...)
      27 mai 2018 Voir la discussion...
  • WeOwnTheNight
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ 25 ans de traumas puis un film-mirage sur l'Artiste traquant ses rêves quoi qu'il en coûte. Quitte à s'oublier, à en mourir. Así es el Cine. ” — WeOwnTheNight 21 mai 2018
    3 commentaires
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré Discours pessimiste et désabusé sur les souffrances de l'artiste entre obsessions pour LE rôle, regard pesant d'autrui, perte d'identité, avidité des producteurs, confiance en soi variable, regrets de s'être accroché à des rêves insensés qui consument l'artiste. Ce n'est pas du cinéma ce film, c'est le cinéma.
      21 mai 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @WeOwnTheNight je te rejoins entièrement...
      27 mai 2018 Voir la discussion...
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré @cath44 Il est vraiment intéressant de voir comment le discours sur l'Art et l'artiste a complètement imprégné les intentions initiales de Gilliam jusqu'à presque les consumer entièrement. Le film reste fidèle à la légende de Don Quichotte mais il est tellement marqué par les souffrances de sa gestation qu'il en devient captivant, une réelle oeuvre somme, testamentaire même de Gilliam (et je déteste ce terme, très galvaudé et invoqué très souvent à tord, au moindre film avec des intentions d'auteur).
      28 mai 2018 Voir la discussion...
  • HyacintheFont
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Un film fait avec tant d'amour qu'on ne peut que l'aimer. Une échappatoire à la réalité, baroque et tellement touchant. Un rêve accompli. ” — HyacintheFont 21 mai 2018
    7 commentaires
    • HyacintheFont
      commentaire modéré @Bosco Effectivement, bonne question. Je pense que ce film ce rapproche de l'idée qu'il avait en tête mais après 25 ans de tentatives ratées, son fantasme s'est sûrement dégradé. D'autant plus que Jean Rochefort en Don Quichotte aurait sûrement été meilleur que Pryce.
      25 mai 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré @HyacintheFont C'est très exactement ce que je pense. Il a réalisé son rêve tout en le perdant en route... Mais rien que pour s'y être accroché en dépit de tous les travers rencontrés, Terry Gilliam mérite un grand coup de chapeau bas.
      25 mai 2018 Voir la discussion...
    • HyacintheFont
      commentaire modéré @Bosco Tout à fait d'accord, malgré ces défauts, c'est un film très touchant.
      25 mai 2018 Voir la discussion...
  • Ochazuke
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ De liesse ou de larmes, l’aventure se pare d’un Sancho pour les sentiers d’idéaux et malgré l’inégal terrain, rien ne vaut la folle déroute. ” — Ochazuke 29 mai 2018
    4 commentaires
    • Ochazuke
      commentaire modéré Non, trop de moments inégaux et le passage russe que j'ai trouvé insupportable, mais pourtant j'étais enchanté pas mal de temps. De ce décrochage j'ai eu du mal à revenir malgré la beauté de la mise en scène
      30 mai 2018 Voir la discussion...
    • Carlbury
      commentaire modéré J'ai eu également un moment de flottement durant ce passage, mais j'ai réussi à m'accrocher au wagon suivant, d'où ma note (peut-être un poil indulgente).
      30 mai 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré Oui en fait je vous comprends sincèrement, mais il m'est difficile de revenir d'un décrochage, sans doute avais-je trop d'attente et puis ce qui m'a sans doute plus dérangé c'est quand on sort de la bulle du film pour y voir l'artifice de se replonger dedans, la naïveté n'y est plus. C'est ce que je décris est bien l'effet vécu, reste une fabuleuse histoire.
      30 mai 2018 Voir la discussion...
  • ianov
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Rescapé du désastre, Gilliam enfin s'abreuve aux sources picaresques. Le songe et ses interdits cependant n'étaient-ils pas plus délicieux? ” — ianov 13 juin 2018
    2 commentaires
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré Effectivement, difficile de voir ce film sans en projeter les fantasmes qu'on en avait tous et chacun ou sans l'analyser systématiquement par le prisme de sa gestation très douloureuse...
      13 juin 2018 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @WeOwnTheNight Evidemment, comment ne pas repenser au génial "Lost in la Mancha", tragique épisode de la carrière de Gilliam. Je n'avais de cesse d'y repenser pour ma part, et l'envie, le drame, les frustrations qui s'en suivirent , palpitantes, m'ont empêché d'adhérer à cette nouvelle mise en scène de la folie. Gilliam, comme angélique....
      13 juin 2018 Voir la discussion...
  • blacktide
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Que reste-t-il de ces rêves mouvants ? Des cojones et des baisers volés, balayant les sous-titres dans la fièvre bordélique du saint esprit. ” — blacktide 10 juin 2018
    1 commentaire
  • Fildevo
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Merveilleux hommage à la puissance de la fiction. Il faut toujours aller au bout de ses rêves : Gilliam l’homme qui ressuscita Don Quichotte ” — Fildevo 28 mai 2018
    2 commentaires
    • WeOwnTheNight
      commentaire modéré Content de cette note et de cette MC! Un film malade mais puissant, qui porte en étendards les maux de son développement.
      28 mai 2018 Voir la discussion...
    • Fildevo
      commentaire modéré @WeOwnTheNight c'est ça, le film n'est pas exempt de défauts, notamment au niveau du rythme, mais c'est tellement foutraque et généreux qu'on se laisse emporter dans la folie des personnages, complètement en accord avec l'esprit du livre
      28 mai 2018 Voir la discussion...
  • Polo42
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Épuisant, décousu, passionnant, frénétique... Don Quichotte est un film profondément humain, habité par un désir de Cinéma hors du commun... ” — Polo42 22 mai 2018
    2 commentaires
  • Joe_Shelby
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Transposition testamentaire réussie de Gilliam à sa légende Don Quijote en leitmotiv évasif, suivant ses convictions, à en perdre la raison. ” — Joe_Shelby 22 mai 2018
    Commenter
  • tylerd1477
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ A travers une mise en abyme de sa situation Gilliam signe une sublime et folle réflexion sur le cinéma, la passion et l'imaginaire. Magique. ” — tylerd1477 25 mai 2018
    Commenter
  • Ariane92
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Entre réel et imaginaire, Gilliam court après sa quête fantaisiste un peu décousue. Son combat de 25 ans marquera plus que son œuvre inégale ” — Ariane92 22 mai 2018
    7 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Ariane92 4* chez moi ça ne veut pas dire excellent film, ça signifie film bien plus que correct et même bon film, pour que ça rentre dans la case excellent il faut 4,5* ou 5* chez moi.
      22 mai 2018 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré @Joe_Shelby lol je a
      22 mai 2018 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré Sais on note pas pareil. Je garde les 4 pour l'excellent et au dessus c'est du chef d'œuvre :)
      22 mai 2018 Voir la discussion...
  • OlivarDeLaCave
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Faisant corps avec le Don, Gilliam conte sa propre légende. Sombre et féroce tout en étant tendre avec son trio d'acteurs. Crépusculaire. ” — OlivarDeLaCave 22 mai 2018
    Commenter
  • Sanium
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Bouffonnerie malade, entre un nouvel opus des Visiteurs et une attraction Puy du Fou. Adam Driver, unique rayon de soleil dans les ténèbres. ” — Sanium 31 mai 2018
    13 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Sanium Si je peux me permettre je comprends ton aversion, elle est même logique dans le sens où tu ne sembles pas adhérer énormément au style de réalisation de Terry Gilliam et c'est parfaitement ton droit. Perso, je ne trouve pas que ce film soit déméritant par rapport au reste de sa filmographie comme a pu l'exprimer @Ochazuke , j'ai appris à me méfier des hypes trop grandes sur des oeuvres trop attendues, et même si ce film tire énormément son inspiration dans sa mise en scène finale à la légèreté du Baron de Münchhausen, je rejoins assez le constat de @WeOwnTheNight sur le discours sur la créativité au cinéma propre au cinéma de Terry. Pas un étron en somme mais une sorte de testament de sa volonté filmographique (forcément au rythme toujours décousue et à l'humour décalé).
      31 mai 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré @Joe_Shelby oui mais trop inégal et dont je préférais les œuvres qui le précédaient. Je suis loin de le trouver aboutit, ce n’était pas une question de hype mais d’attente vis-à-vis de ce réalisateur
      31 mai 2018 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @WeOwnTheNight @Joe_Shelby Oui le sous-texte sur le monde du cinéma, la difficulté de créer, etc. est là mais c'est pas non plus inédit. Je trouve qu'il y a bien mieux ailleurs sur ce registre un peu méta. Comme je l'ai dit dans le commentaire juste en dessous de ma MC, Miguel Gomes avait donné une grosse leçon de cinéma il y a quelques années sur cette même idée de fresque burlesque/littéraire/imaginaire/méta et tout ce qu'on veut bien y mettre. L'idée de Don Quichotte est louable, intéressante même, mais le résultat est clairement pas à la hauteur selon moi. Après, Terry Gilliam c'est un style... On adhère ou pas.
      31 mai 2018 Voir la discussion...
  • Bosco
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Finalement, bien qu'un peu épuisé, dispersant mille étincelles sans vraiment parvenir à allumer le bûcher, Sancho pencha vers Don Quichotte. ” — Bosco 24 mai 2018
    1 commentaire
    • Bosco
      commentaire modéré Terry Gilliam a enfin réalisé son film sur Don Quichotte, mais a t'il réalisé le film dont il rêvait ? Il l'a réalisé trop tard sans doute (et sans Rochefort ou Chistopher Plumer ou John Hurt , et sans Johnny Depp) , mais il l'a réalisé... Et ne serait-ce que que pour cette ténacité, pour cet acharnement à poursuivre son rêve en dépit de mille traverses et au risque de le voir en partie s'évaporer en cours de route, plat à barbe bas !
      29 mai 2018 Voir la discussion...
  • Lecter
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Ce voyage au royaume des fantasmes est à l'image de son créateur: foutraque, dense, maladroit, mais débordant d'un amour absolument intense. ” — Lecter 22 mai 2018
    Commenter
  • ginlange
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Pour le rêve d'une vie, le créateur possédé par son œuvre ne peut que laisser la réalité de coté, pour vivre son cinéma, son éternel combat. ” — ginlange 22 mai 2018
    1 commentaire
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré magnifique mc meme si on ne pourra jamais empêcher les jean michel rageux de rager
      16 octobre 2018 Voir la discussion...
  • TrueCine
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Courage Terry, tu vas y arriver ! ” — TrueCine 9 décembre 2015
    1 commentaire
  • Maputo78
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Trainant son mythe invisible depuis 25 ans et à force d'attentes, Terry Gilliam risquait de nous décevoir mais son imaginaire nous a conquis ” — Maputo78 25 mai 2018
    Commenter
  • Carlbury
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Par ses fantasmes, l'âme de Don Quichotte estourbit les hommes, qui choient puis se relèvent pour suivre la folle destinée qu'est l'éternel. ” — Carlbury 21 mai 2018
    Commenter
  • Ju_
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Dès que le fantastique s'estompe, la mélancolie s'invite. La vie doit être une fantaisie sinon elle n'est rien. ” — Ju_ 21 mai 2018
    Commenter
  • RemyEnImages
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Lentement, tardivement, le burlesque grotesque cède sa place à un trip psychédélique rayonnant, effrayant, enivrant, tragique. ” — RemyEnImages 22 mai 2018
    1 commentaire
    • RemyEnImages
      commentaire modéré De manière asse symbolique, ce nouveau casting vient appuyer mon raisonnement selon lequel la trajectoire de adam driver ressemble à celle de johnny depp ... en espérant qu'il saura retarder (sinon éviter) son point d'inflexion !
      22 mai 2018 Voir la discussion...
  • Szmax
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Un conte cruel et sublime, un tourbillon de réelles rêveries et de vérités imaginaires avec un Don Quichotte plus clairvoyant que jamais. ” — Szmax 21 mai 2018
    Commenter
  • Zepequeno
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Persévérer, v.i. (lat. perseverare) → voir. GILLIAM Terry ” — Zepequeno 30 mai 2018
    Commenter
  • DeadSpekss
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Pryce et Driver époustouflant de réalisme en Don Quichote et Sancho. 20 ans de galère pour Gilliam qui se terminent en apothéose. ” — DeadSpekss 21 mai 2018
    Commenter
  • Hobbit77
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Relecture très personnelle, une "Folie à Deux" qui prouve que les mythes sont éternels et que les rêves n’existent que pour être accomplis. ” — Hobbit77 29 juin 2018
    1 commentaire
    • Hobbit77
      commentaire modéré J'aurais adoré voir la version "Jean Rochefort" de Don Quichotte, mais Pryce est juste excellent, tour à tour drôle, touchant, hâbleur, autoritaire... Une parfaite prestation.
      29 juin 2018 Voir la discussion...
  • DonFlo
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Le mythe prend vie et nous cavalons dans la plus grande des folies, celle des sentiments perdus et du temps passé.Don Quichotte m'a tué. ” — DonFlo 20 mai 2018
    Commenter
  • spider19
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Après s'être battu pendant 25 ans contre de nombreux géants, Terry voit enfin le bout du tunnel, mais ça manque de panache. ” — spider19 28 mai 2018
    Commenter
  • Bakou9
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Alors que j'errais maudissant le mythe assassiné, mes yeux clignèrent et soudain les moulins devinrent des géants. Force de l'imaginaire. ” — Bakou9 25 mai 2018
    Commenter
  • georges.b1
    Sa note :
    L’Homme qui tua Don Quichotte “ Le film veut être une exaltation de la fantaisie et de l'imagination mais manque un peu d'âme, malgré sa bonne humeur joyeuse et sa vivacité ” — georges.b1 28 mai 2018
    Commenter

Casting de L’Homme qui tua Don Quichotte

Infos sur L’Homme qui tua Don Quichotte

Réalisé par Terry Gilliam
Écrit par Terry Gilliam et Tony Grisoni


Espagne, Portugal, Royaume-uni - 2h12
Titre original : The Man Who Killed Don Quixote
Sortie le 19 mai 2018

Synopsis

Toby, un jeune réalisateur de pub cynique et désabusé, se retrouve pris au piège des folles illusions d’un vieux cordonnier espagnol convaincu d’être Don Quichotte. Embarqué dans une folle aventure de plus en plus surréaliste, Toby se retrouve confronté aux conséquences tragiques d’un film qu’il a réalisé au temps de sa jeunesse idéaliste : ce film d’étudiant adapté de Cervantès a changé pour toujours les rêves et les espoirs de tout un petit village espagnol. Toby saura-t-il se racheter et retrouver un peu d’humanité ? Don Quichotte survivra-t-il à sa folie ? Ou l’amour triomphera-t-il de tout ?

Films similaires à L’Homme qui tua Don Quichotte

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -