Le Chagrin et la Pitié
(1969)
un film de
Satisfaction communauté 94%
Le Chagrin et la Pitié

Le Chagrin et la Pitié

(1969)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 94%
  • 101 notes
  • 92 veulent le voir

Micro-critique star (TaoChess) :
TaoChess
Sa note :
Le Chagrin et la Pitié “ Plus qu'un documentaire sur l'Occupation, Le Chagrin et la Pitié contribue au dévoilement des mystères et abîmes de l'âme humaine. ” — TaoChess 12 novembre 2013
3 commentaires
  • TaoChess
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Plus qu'un documentaire sur l'Occupation, Le Chagrin et la Pitié contribue au dévoilement des mystères et abîmes de l'âme humaine. ” — TaoChess 12 novembre 2013
    3 commentaires
    • JZed
      commentaire modéré J'ai toujours voulu écrire une MC sur Le Chagrin et la Pitié, mais je crois que je n'ai plus à chercher. Tu dis parfaitement ce que je pense ! Non seulement les français en particulier se doivent de voir ce film, ne serait-ce que pour la mémoire, mais le fond est aussi profondément universel. Bref je sais pas quoi dire... Merci !
      12 novembre 2013 Voir la discussion...
    • TaoChess
      commentaire modéré Merci @JZed =)
      Le film devrait être plus montré que ça je trouve. Parce qu'il dure 4h, c'est peut-être plus difficile de le montrer dans les écoles... mais c'est tellement riche et captivant que ça pourrait sûrement remplacer le cours d'un mauvais prof.
      12 novembre 2013 Voir la discussion...
    • JZed
      commentaire modéré Ah oui totalement, quand on voit qu'il n'y a que 50 notes sur Vodkaster, c'est déjà assez significatif...
      Et puis oui ça serait très efficace de le montrer au lycée, voire au collège, pour captiver les élèves, rien qu'avec des extraits.
      12 novembre 2013 Voir la discussion...
  • OlivarDeLaCave
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Comme Robert Paxton, Ophuls met à terre le mythe du résistancialisme et nous dévoile les horreurs de l'Occupation. Essentiel à regarder. ” — OlivarDeLaCave 24 mars 2018
    9 commentaires
    • Vilaboa
      commentaire modéré @OlivarDeLaCave Merci pour ta longue réponse ! Gardons toujours en mémoire que les tendances et préoccupations historiques à un moment donné (que ce soit au cinéma comme ici, ou chez les chercheurs) sont le reflet des priorités du moment plutôt que de la période concernée, avec tous les risques d'anachronisme que cela fait courir... Ce qui n'enlève rien à la probité personnelle d'historiens (ou ici de cinéastes) en quête d'éléments nouveaux et jusqu'alors négligés... L'occupation est une période hyper-complexe, que nous jugeons avec nos yeux (et informations) d'aujourd'hui, donc souvent de manière injuste. L'immense majorité des Français n'étaient effectivement ni "résistants" ni "collaborateurs" mais attentistes (ceux que tu appelles "passifs"). Ce n'est pas très glorieux mais c'est ainsi car la majeure partie des gens ne sont pas disposés à prendre volontairement des risques mortels (qu'aurions-nous fait nous-mêmes ?), contrairement aux deux autres minorités actives. Le soutien à Pétain, très répandu quoi qu'on en dise, ne pouvant simplement être assimilé à la "collaboration" car beaucoup de gens pensaient que le Maréchal faisait ce qu'il pouvait pour "limiter les dégâts", voire même qu'il était secrètement d'accord avec de Gaulle (la théorie de "l'épée et du bouclier"). D'ailleurs, les "collabos" purs et durs méprisaient souvent Vichy (lire "Les décombres" de Lucien Rebatet)... Tu fais bien de parler des "résistants de la dernière heure" et des horreurs commises à la Libération, mais on sait que les périodes troublées permettent à toutes les cruautés et bassesses humaines de s'exprimer. Il en sera toujours ainsi (excuse mon pessimisme)... Tu as raison aussi concernant l'imprécision des témoignages basés sur le souvenir personnel (l'exemple que tu donnes). Restons en tout cas lucides et curieux, avec ce qu'il faut de distance !
      27 août 2018 Voir la discussion...
    • OlivarDeLaCave
      commentaire modéré @Vilaboa Il n'y a rien de mal à être pessimiste puisque c'est souvent vrai. Après une période troublée ou un grand événement certaines personnes n'hésitent pas à déverser leur haine et leur soif de vengeance. Je te conseil d'ailleurs l'excellent film de Paul Verhoeven: "Black Book" qui se passe à la fin de la Seconde Guerre mondiale aux Pays-Bas et qui montre toute l'ambiguïté de cette époque que se soit pendant ou juste après la Guerre.
      27 août 2018 Voir la discussion...
    • Vilaboa
      commentaire modéré @OlivarDeLaCave Dans ces périodes, Il y a parfois pire que "la haine et la soif de vengeance" (qui peuvent avoir au moins une justification) : je veux dire le pur et simple sadisme que certains, bridés en temps normal par la peur de la justice, expriment en toute liberté dans ces occasions où tout est possible... Bien noté ton conseil-ciné, merci.
      27 août 2018 Voir la discussion...
  • Store
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Un monument, essentiel sur le fond et sur la forme. ” — Store 4 avril 2013
    4 commentaires
    • Store
      commentaire modéré C'est pas mal résumé, je le vois comme ça en tout cas
      4 avril 2013 Voir la discussion...
    • AntoineF
      commentaire modéré Je me le fait de suite ;)
      10 mai 2013 Voir la discussion...
    • Store
      commentaire modéré Si t'as un peu plus de 4h devant toi, c'est fortement conseillé ;)
      11 mai 2013 Voir la discussion...
  • LeoL
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Documentaire passionnant et exceptionnel. Les témoignages sont d'une pertinence, d'une sincérité et d'une richesse rares. 4h10 essentielles! ” — LeoL 7 août 2011
    Commenter
  • georges.b1
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Le grand mérite de cette œuvre courageuse est d’avoir démythifié une page de l’histoire de l’Europe‚ d’en avoir montré toutes les ambiguïtés ” — georges.b1 25 mai 2015
    Commenter
  • PharaonDeWinter
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Ce monument fait plus que déconstruire l'histoire de l'Occupation, il dévoile au fil des entretiens, une théorie de la relativité intime. ” — PharaonDeWinter 19 février 2015
    Commenter
  • fcyannou
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ De sa polyphonie d'images et de témoignages, Le Chagrin et la Pitié tire sa force et sa richesse, déploie la complexité de toute une époque. ” — fcyannou 20 octobre 2013
    Commenter
  • Kikuchiyo
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ En une construction savante qui captive sur 4h20, les témoignages sont confrontés pour mieux révéler l’ambiguïté persistante de certains. ” — Kikuchiyo 16 juillet 2013
    Commenter
  • WillValmontcine
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Ophuls signe une pièce maîtresse de ce que fut la France dans sa période la plus sombre. Encore aujourd'hui, le malaise est intégral. ” — WillValmontcine 27 février 2017
    Commenter
  • ayearinmovies
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ “ Ophüls invente une nouvelle forme de documentaire et retrace le destin de Français sous l'occupation. Incontournable ” ” — ayearinmovies 12 novembre 2013
    Commenter
  • moviesgeek
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ immense documentaire pour mieux comprendre la résistance, sans oublier la vision Allemande, obligatoire dans toute les écoles ” — moviesgeek 15 mars 2013
    Commenter
  • fabs8
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Un documentaire magistral aux interviews sidérantes de franchise et inimaginables aujourd'hui.Et la France l'a renié pendant 30 ans... ” — fabs8 2 juin 2013
    Commenter
  • Rchrt
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Ce film désenchante une époque qui fait aujourd’hui l’objet de tous les fantasmes, en la traitant par le quotidien de ceux qui l’ont faite. ” — Rchrt 23 mars 2013
    Commenter
  • zackmo
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Ce film est indispensable pour comprendre la complexité du peuple français dans ses errances et son propre génie ” — zackmo 8 septembre 2013
    Commenter
  • rere15
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Très bien. Mais qui m'expliquera le titre? Woody Allen, lui qui a dit à quel point il admirait le film? ” — rere15 11 juin 2019
    2 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré In Wikipédia : “le titre "Le Chagrin et la Pitié" est le fruit d'une double référence. La pensée d'Aristote, dans son ouvrage Rhétorique (Chapitre VIII, De la pitié) et le pharmacien, Marcel Verdier, qui prononce les mots "le chagrin et la pitié"...”
      11 juin 2019 Voir la discussion...
    • rere15
      commentaire modéré Si Wikipedia le dit... En tout cas, merci.
      11 juin 2019 Voir la discussion...
  • stanhb
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ Il est intéressant de voir la grande histoire au travers des expériences personnelles. Qu'aurions-nous fait alors ? Difficile à dire. ” — stanhb 11 juin 2012
    Commenter
  • JLG_
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ C'est intéressant. Ophuls l'a fait au moment où il fallait le faire, même si ce n'est pas son plus beau film. ” — JLG_ 13 mars 2015
    Commenter
  • Vertigo
    Sa note :
    Le Chagrin et la Pitié “ « Quand même ils avaient vachement du cran les résistants français, s’taper des récitals entiers de Maurice Chevalier » ” — Vertigo 19 août 2012
    Commenter

Casting de Le Chagrin et la Pitié

Infos sur Le Chagrin et la Pitié

Réalisé par Marcel Ophuls
Écrit par André Harris et Marcel Ophuls


Allemagne, France, Suisse - 4h11 - Documentaire, Guerre, Histoire
Titre original : The sorrow and the pity
Sortie le 18 septembre 1969

Synopsis

En partant de l'étude du cas de Clermont-Ferrand, le film dresse la chronique de la vie d'une ville de province entre 1940 et 1944. Le film élargit son propos factuel à toute l'Auvergne, mais comporte aussi des témoignages de personnalités ayant joué un rôle important pendant la guerre (militaires, hommes d'État, témoins-clés) ou ayant participé activement à celle-ci, pas forcément à Clermont-Ferrand ni même en Auvergne. Le film est constitué d'entretiens et d'images d'actualité de l'époque. Celles-ci, présentées sans aucun commentaire, ont été réalisées sous le contrôle de la propagande du gouvernement de Vichy sauf pour l'avant-dernière d'entre elles : interview de Maurice Chevalier, s'exprimant en anglais, à destination du public américain, évoquant les accusations portées contre lui de collaboration avec les Allemands, suivie d'images de la Libération rythmée par une chanson joyeuse du célèbre fantaisiste, ce qui laisse à la fin le spectateur dans une situation de malaise.

Films similaires à Le Chagrin et la Pitié

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -