Y Télérama aime beaucoup
Le Désert rouge
(1964) Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 77%
Le Désert rouge

Le Désert rouge

(1964)
Ce qu'en pense la communauté
  • 77%
  • 197 notes
  • 113 veulent le voir

Micro-critique star (jroux86) :
jroux86
(à propos de Le Désert rouge)
Sa note :
Le Désert rouge “ Perdue dans la grisaille industrielle, Monica Vitti est cet ultime élément chromatique, venant parfaire des plans d’une insondable beauté. ” — jroux86 9 octobre 2020
13 commentaires
  • jroux86
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Perdue dans la grisaille industrielle, Monica Vitti est cet ultime élément chromatique, venant parfaire des plans d’une insondable beauté. ” — jroux86 9 octobre 2020
    13 commentaires
    • jroux86
      commentaire modéré @bredele Exact !
      10 octobre 2020 Voir la discussion...
    • Eforie
      commentaire modéré L'abstraction lyrique de ce film, une alternative au pop art de Pierrot le fou (sorti l'année suivante) ? Décidément, il me tarde de le voir.
      10 octobre 2020 Voir la discussion...
    • jroux86
      commentaire modéré @Eforie Oui, on peut dire qu'il y a de ça aussi, en plus contenu peut-être. Décidément, la liste des influences est longue...
      10 octobre 2020 Voir la discussion...
  • K_Sania
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Un gris désert où errer, une plage à retrouver. Fumée jaune ou sable rose, le mystère d'un voilier sans passagers. Toxique réalité. ” — K_Sania 19 février 2019
    5 commentaires
    • Le_Hutin
      commentaire modéré @K_Sania Je n'ai pas encore vu l'avventura ni la notte, mais j'ai personnellement préféré le désert rouge à l'éclipse ; je l'ai trouvé en un sens moins démonstratif, plus libre (les images sont moins là pour guider le spectateur, plutôt pour l'aider à se perdre, en fait). Ce qui m'a plu c'est justement cette ambiance brumeuse, grise, fantomatique d'une errance angoissée du quotidien ; où les scènes peuvent paraître à la fois belles et laides. Une sensation de morosité mais aussi de liberté, de nouveauté ; je trouve que c'est tout le paradoxe du monde industriel, des paysages et des ambiances qu'il crée. Le style est formellement moins élégant peut-être d'où ta relative déception ;)
      20 février 2019 Voir la discussion...
    • K_Sania
      commentaire modéré @Le_Hutin Effectivement, c'est un peu paradoxal mais Antonioni se sert de la couleur pour peindre une angoisse beaucoup plus grise et morne. Déjà présentes depuis longtemps, les interrogations face aux mutations industrielles sont cette fois mises au premier plan, ce qui donne, oui, une forme un peu plus âpre et abrupte à laquelle j'ai été cette fois été moins sensible. Très juste.
      20 février 2019 Voir la discussion...
    • Le_Hutin
      commentaire modéré @K_Sania merci ;)
      21 février 2019 Voir la discussion...
  • psobkow
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Si Bergman, Tarkovski et Lynch s'étaient mis d'accord sur un film, ça aurait (peut-être) été le Désert rouge. ” — psobkow 18 juin 2014
    5 commentaires
    • psobkow
      commentaire modéré De plus, Tarkovski est un grand admirateur (en même temps qu'il méprise) Antonioni. Donc si, rapport, ne serait-ce que par les affects directs.
      4 décembre 2015 Voir la discussion...
    • adieuauxfilms
      commentaire modéré Votre réponse est très intéressante et j'accorde que votre propos est assez vrai.
      7 décembre 2015 Voir la discussion...
    • adieuauxfilms
      commentaire modéré Mon commentaire été d'ailleurs bien peu explicatif, il devait etre tard. Pour m'expliquer je vois les films dans une optique de questionnement. Et je pense que Bergman ne questionne pas la pulsion bourgeoise par la condition bourgeoise mais par l'individu. Antonioni traite de déterminisme social (moins dans le desert rouge d'ailleurs, d'où le fait que ça soit son meilleur), Bergman de psychologie. Lynch aussi, accentue le poids de leur milieu sur les personnages. Quand a Tarkovski, je pense que son cinéma est un cinéma religieux et non social comme celui d'Antonioni. Mais vos propos sont très intéressants, et je tenterais de reviser mon jugement lors de prochains visionnages.
      7 décembre 2015 Voir la discussion...
  • Pussycat
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Antonioni joue de sa palette d'éclats. Son Désert rouge "peinture vivante" d'une âme perdue, à la fois visible et invisible. Triste Ravenne. ” — Pussycat 21 avril 2015
    2 commentaires
  • bredele
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Tu cherches comment regarder, moi comment vivre (Harris à Vitti). Moi je cherche à comprendre et à aimer. L'incommunicabilité est bien là ! ” — bredele 25 octobre 2015
    5 commentaires
  • Le_Hutin
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Le désert rouge, c'est la mélancolie noire émanant des fumées grises d'une industrie mortifère. S'échapper pour vivre, vivre pour s'échapper ” — Le_Hutin 26 juillet 2017
    Commenter
  • Gnothi_seauton
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Les pigments du réel déconcertent, la libido mue en vaines paroles. Les assemblages sont autant de lignes de fuite vers l'abstraction. ” — Gnothi_seauton 29 novembre 2019
    Commenter
  • IsabelleMbc
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Antonioni donne un visage, un décor et une atmosphère à la névrose où s'abîment les personnages. Tout est dépression et c'est contagieux! ” — IsabelleMbc 29 juin 2011
    Commenter
  • alexandremathis
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ L'angoisse existentielle comme on ne l'avait jamais filmée et comme on ne la filmera jamais plus. ” — alexandremathis 20 mars 2014
    1 commentaire
    • jroux86
      commentaire modéré Comme on ne l'avait jamais filmée ? Peut-être. Comme on ne la filmera jamais plus ? Je ne sais pas. Je ne l'espère pas mais en y réfléchissant après visionnage j'ai cherché, assez vainement, un réalisateur d'hier ou d'aujourd'hui qui avait un souci aussi aigu de la composition. Je n'en ai pas trouvé...
      10 octobre 2020 Voir la discussion...
  • M741
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Un voyage superbe où les regards des humains et de la caméra s'aliènent dans un monde dominé par la matière et les objets. ” — M741 25 août 2014
    Commenter
  • Airone
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Assembler picturalement les mots pour répondre au néant, en partir pour y rester, là est le geste politique d'Antonioni. Comment vivre ? ” — Airone 2 février 2016
    Commenter
  • PharaonDeWinter
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Abstraite mélancolie moderne: le décor, les hommes deviennent machine oppressante. Le visage de MV, dernier lieu de vie dans un monde coloré ” — PharaonDeWinter 14 octobre 2015
    1 commentaire
    • jroux86
      commentaire modéré Dernier lieu de vie, oui. Dernier lieu de l'émotion également, dans un monde coloré, sublime comme les toiles des grands maîtres, mais froid et déshumanisé comme le dit si joliment ta micro-critique.
      10 octobre 2020 Voir la discussion...
  • Kiwinsky
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Monica Vitti, bellissima, embellie la languissante quête de l'esprit, à travers l'onirisme et les images sublimes. ” — Kiwinsky 27 août 2015
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Frayeur schizoïde dans un paysage enneigé‚ une peinture de l’expression psychologique par une esthétique de l’angoisse‚ de toute beauté ! ” — georges.b1 8 septembre 2015
    Commenter
  • HugoLRD
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ L'abstraction des formes et des couleurs, tableau sublime, entre tristement en résonance avec l'âme meurtrie d'une femme perdue. Le vertige. ” — HugoLRD 6 décembre 2015
    Commenter
  • WillValmontcine
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Une couleur rouge, semblable au sang qui coule dans nos veines voué à disparaitre par intermittences du cœur. Comme un arbre dans la ville. ” — WillValmontcine 8 mai 2016
    Commenter
  • Fildevo
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Est-il dans la ville ou dans nos coeurs vides, ce désert qui rougit au crépuscule de nos amours ? ” — Fildevo 21 septembre 2016
    Commenter
  • marcelsoudain
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Sommet invaincu d'esthétisme, le premier couleur d'Antonioni explore ses thèmes fétiches, avec l'introduction d'un psychédélisme novateur ” — marcelsoudain 11 juillet 2017
    1 commentaire
    • jroux86
      commentaire modéré Je ne vois pas de trace de psychédélisme dans ce film...
      10 octobre 2020 Voir la discussion...
  • zigzagtouch
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ alors même en couleurs c'est toujours aussi beau mais pour moi le charme n'opère plus de la même manière ” — zigzagtouch 29 septembre 2011
    3 commentaires
    • bonnemort
      commentaire modéré Un peu peur de le revoir celui-là, assez percutant à la première vision, mais j'ai peur que sa construction esthétique (effectivement charmante) s'étiole avec le temps. A l'inverse d'un Zabriskie Point par exemple, que j'ai hâte de revoir.
      29 septembre 2011 Voir la discussion...
    • JoChapeau
      commentaire modéré Les deux sont superbes.
      29 septembre 2011 Voir la discussion...
    • zigzagtouch
      commentaire modéré c'est marrant moi c'est la 1er fois que je le voyais et mis à part quelques scènes,j'ai vraiment eu du mal à rentrer dedans.J'ai trouvé même par moments Monica Vitti,un peu perdu.
      J'ai hate de me refaire "L'avventura" :)
      29 septembre 2011 Voir la discussion...
  • elfesansarc
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Les abîmes flambent,Vitti orageuse sphère à la pensée troublée étouffe de solitude dans un univers sans étoile,la pensée s'éteint.Grandiose. ” — elfesansarc 30 mai 2019
    Commenter
  • Sleuth
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Œuvre d'art digne d'un peintre, Antonioni dresse pour son premier film en couleur, le portrait tragique d'un monde en mutation. Remarquable. ” — Sleuth 20 mars 2014
    Commenter
  • piver
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ L'infra, monde des poètes et des fous où la nouvelle vague se délecte des corps abandonnés. ” — piver 27 octobre 2015
    Commenter
  • NathanF
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Les machines et leurs bruits écrasent une Monica Vitti perdue. Son angoisse devient belle et noble et se propage alors chez le spectateur. ” — NathanF 22 septembre 2011
    Commenter
  • gillou107
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ sans faire dans le cerebral ,enfermee dans son "monde " est ce que les "couleurs " signifient l isolement du personnage ? vitti au sommet ” — gillou107 8 juillet 2015
    Commenter
  • jolafrite
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Quand est-ce qu'on a arrêté de considérer la couleur comme un miracle? ” — jolafrite 14 avril 2020
    Commenter
  • adieuauxfilms
    (à propos de Le Désert rouge)
    Le Désert rouge “ Un chef d'oeuvre. Si je l'avais vu à 15 ans il aurait été mon favori mais moi les cri-crises existentielles bourgeoises j'en ai ma claque. ” — adieuauxfilms 3 décembre 2015
    Commenter
  • Kikuchiyo
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ La femme et le monde semblent se toiser à force d’inadéquation, et la forme être la circulation de leurs énergies mortifères ou salvatrices. ” — Kikuchiyo 19 août 2019
    Commenter
  • LEtranger
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ "Ne plus décrire la vie des gens, seulement la vie, la vie toute seule, ce qu'il y a entre les gens : l'espace, le son et les couleurs". ” — LEtranger 7 octobre 2015
    Commenter
  • CedricRamoul
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ De la SF par Antonioni? C'est possible, c'est Desert Rouge, énorme ” — CedricRamoul 23 avril 2014
    Commenter
  • Kronan
    (à propos de Le Désert rouge)
    Sa note :
    Le Désert rouge “ Marchant jusqu'à la prochaine oasis on espère y guérir, puis on continue. Le trouble existentiel au milieu d'un sable devenu étranger. ” — Kronan 21 janvier 2015
    Commenter

Casting de Le Désert rouge

Infos sur Le Désert rouge

Réalisé par Michelangelo Antonioni
Écrit par Michelangelo Antonioni et Tonino Guerra


Italie - 1h55 - Drame
Titre original : Il Deserto rosso
Sortie le 4 septembre 1964

Synopsis

Giuliana mariée à un industriel, Ugo, et mère d'un petit garçon, Valerio, est sujette à de fréquentes crises d'angoisse. Elle erre dans la triste banlieue industrielle de Ravenne tout en essayant de donner sens au monde qui l'entoure. Elle recherche le réconfort auprès de Corrado, un ami de son mari venu recruter de la main d'oeuvre pour fonder une usine en Patagonie. Mais celui-ci se révèlera également incapable de la comprendre et elle retournera à ses interrogations sans réponse.

Films similaires à Le Désert rouge

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -