Les Frères Sisters
(2018)
un film de
Satisfaction communauté 76%
Les Frères Sisters

Les Frères Sisters

(2018)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 76%
  • 451 notes
  • 160 veulent le voir

Micro-critique star (ianov) :
ianov
(à propos de Les Frères Sisters)
Sa note :
Les Frères Sisters “ Si ce n'est d'or, les bras chargés d'idéal, dans la mue des barillets, deux rejetons coincés aux portes du ciel. Regarde les hommes renier. ” — ianov 19 septembre 2018
7 commentaires
  • ianov
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Si ce n'est d'or, les bras chargés d'idéal, dans la mue des barillets, deux rejetons coincés aux portes du ciel. Regarde les hommes renier. ” — ianov 19 septembre 2018
    7 commentaires
    • Anna_K
      commentaire modéré @ianov Est-il vraiment nécessaire de le voir en VO ?
      22 septembre 2018 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @Anna_K Oui Je pense bien. Quand on a la chance d'avoir des pointures comme Reilly, il faut les écouter parler dans la langue de maman. ))°
      22 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @ianov Merci bien !
      22 septembre 2018 Voir la discussion...
  • Joe_Shelby
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Western sur la rédemption du traumatisme du passé familial, où la violence s'enivre en appétence de liberté fraternelle. De rouille et d'or. ” — Joe_Shelby 19 septembre 2018
    14 commentaires
    • Ariane92
      commentaire modéré @Joe_Shelby Je plussoie son ton analyse que je rejoins totalement. Je m'attendais aussi à une fin différente, et finalement elle convient très bien. Les 4 acteurs sont juste top et rivalisent de talent, bon même si j'ai un petit faible pour Jake. C'est peut être le premier Audiard que j'ai vraiment apprécié, assez différent des autres même si on retrouve des thématiques. Je me demande ce qu'aurait fait Tarantino de cette histoire, ça aurait pu être intéressant aussi, mais bien différent ^^
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Ariane92 Je suis ravi qu'il t'ait plu également chère double :)
      26 septembre 2018 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré La rédemption est un terme central du western (De "Danse avec les loups" à "Hostiles"). Mais je dirai ici que l'intérêt est qu'il n'y a pas de rédemption. Les méchants s'en sortent parce qu'ils ont de la chance, les gentils croisés en chemin meurent dans d'atroces souffrances. C'est une lecture athée, sans grand ordonnateur qui donne l'absolution.
      12 novembre 2018 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Alchimie fraternelle dans le ravage des figures œdipiennes. Une chevauchée sauvage où entre quête et résilience, s’illumine l’or du pardon. ” — cath44 26 septembre 2018
    7 commentaires
  • blacktide
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Dans le venin du frater souvenir, et sa piqûre de plomb, se prospère un retour, en visages intimes et d'illusions dorées. Burn After Hugging ” — blacktide 20 septembre 2018
    10 commentaires
  • Ochazuke
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ À la source du mal, la blessure transparaît dans le sanglot nocturne. De rédemption & d’amitiés, l’advenir alchimique de vie altérée, rêvé. ” — Ochazuke 20 septembre 2018
    5 commentaires
    • Ochazuke
      commentaire modéré Merci Joe, je suis bien d'accord avec tes commentaires sous ta propre MC, l'ensemble est magnifiquement portés par ces 4 acteurs et leur devenir fascinant grâce aux liens qui se mettent en place. Bon ce film m'a un peu dérangé avec mon arachnophobie, où je me suis recroquevillé dans mon siège, poings serrés, normal !
      21 septembre 2018 Voir la discussion...
    • david_deschamps
      commentaire modéré Jacques Audiard à l'étranger qui dirige Joaquim Phoenix, il faut que je vois ça! Avec le meilleur réalisateur français, ça ne peut pas être décevant !
      5 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Ochazuke
      commentaire modéré L'ensemble parfois déçoit effectivement, mais reste surprenant. Personnellement j'ai été conquis
      5 octobre 2018 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Audiard suit un sentier personnel dans le mythe de l’Ouest et regarde les hommes tomber‚ belle métaphore d’un nouveau rêve américain à venir ” — georges.b1 23 septembre 2018
    9 commentaires
    • georges.b1
      commentaire modéré @Gebe Peut-être mais ce n'est pas une image poétique nouvelle n'empêche que ça reste impresionnant !
      24 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Gebe
      commentaire modéré @georges.b1, on est d'accord, et c'est là tout l'art d'Audiard que de produire dès le début ce genre d'images de cinéma pour être à la fois fidèle et transcender cette vision cauchemardesque décrite par le narrateur dans le livre.
      24 septembre 2018 Voir la discussion...
    • cyril
      commentaire modéré il regarde les hommes tomber, c'est clair
      25 septembre 2018 Voir la discussion...
  • Polo42
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Les Frères Sisters “ Audiard s'efface trop derrière le genre pour convaincre totalement, mais la sincérité du projet rend le tout captivant voire assez touchant. ” — Polo42 19 septembre 2018
    16 commentaires
    • Polo42
      commentaire modéré @Metaju Mais je suis absolument d'accord avec ça ! Et c'est même rondement bien formulé. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'aime des films de série B ou de genre très simples. J'extrapolerai jusqu'à Carpenter : Assaut est un film d'une grande simplicité qui à travers une épuration de sa mise en scène va directement à l'essentiel. Et ce à chaque scène (pour pas dire quasiment chaque plan).
      Je pense la même chose d'un film comme Die Hard d'ailleurs. Ou même j'ai envie de te dire Taxi Driver ou Badlands. Tous ces films qui en apparence se centrent sur peu de protagonistes, qui vivent finalement peu de péripéties différentes, mais dont la tranche de vie représentée en dit bien plus que certains films à l'ambition affichée supérieure.
      Tout cela est très vrai et je le défends absolument. D'ailleurs c'est également une des raisons pour lesquelles je défends avec ferveur Gravity depuis 5 ans. Le "minimalisme gigantesque" c'est un truc un peu compliqué à cerner... Mais bon c'est pas le sujet là.

      Pour ce qui est des Frères Sisters, quand je relève le "manque d'ambition" comme point négatif, je ne dis pas qu'il fallait que le film en présente plus qu'il ne le fait déjà pour passer de bon film (qu'il est) à excellent. Je dis simplement que dans mon cas c'est un petit quelque chose qui m'a manqué.
      Ça peut paraître con dit comme ça mais Les Huit Salopards qui est un film, sur le papier, plus "simple", plus "épuré", que Les Frères Sisters, m'en raconte beaucoup plus sur l'Histoire, les mythes, les archétypes représentés et des thèmes aussi vastes que la justice, la violence, le poids de l'histoire...
      Et donc le film devient ambitieux naturellement.
      Là où Audiard est différent, c'est que contrairement à un Tarantino qui va bouffer littéralement le genre qu'il aborde, en infusant chaque point de cadre par une personnalité surpuissante, Audiard va s'effacer derrière le genre. Et pendant les 20 premières minutes des Frères Sisters c'est ce qui m'a dérangé. Je me suis dis : ok tu respectes le Western, ses codes, ses gimmicks voire sa colorimétrie etc... Mais orchestre quelque chose qui t'ait propre ! Et puis au fil du récit je me suis agréablement surpris à m'attacher à ces 4 personnages. Et j'ai commencé à vraiment adoré le film quand j'ai compris au fil des scènes l'évolution de chacun. Arrivé à environ 1/2h de la fin j'étais totalement conquis. Et puis... Je ne sais pas pourquoi (c'est surement dans le bouquin, quoique je me fiche de ce qu'il s'y passe), il détruit 3 de ses 4 persos. Et alors je me dis bah soit tu t'arrêtes à l'amputation et John C Reilly sort dehors, se fait buter, et on sombre dans un fin noire et âpre soit tu les rends totalement héroïques comme ils le prétendent, ils deviennent les légendes qu'ils pensent être, et tu tournes ça en discours sur le rêve américain, quitte à mettre une petit note amer dans les derniers plans.
      Mais non... Au final le film s'embourbe un peu bizarrement dans une tournure qui n'est pas totalement rebutante, mais qui m'apparait comme un peu mal agencée. Et c'est là que je dis que le film manque "d'ambition". Parce qu'il tient une route vraiment solide, puissante et franchement belle jusqu'à l'apogée de la fameuse scène des pépites d'or aquatiques (pour pas en dire plus). Mais la chute (prévisible) aurait pu être tournée autrement selon moi...

      Mais bon, comme d'habitude, tout ceci n'est que le fruit de mon ressenti hein :) J'ai vraiment de la sympathie pour ce film et je le conseillerai à n'importe quel amateur de belles histoires westerniennes.
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @Polo42 Justement, je préfère largement ce que propose Audiard dans ce film que Tarantino dans Django ou dans les 8 Salopards. Beaucoup plus mesuré et subtil à mon sens. Plus à mon goût du moins. Il arrive à injecter son style avec tellement de flegme, ça m'épate. Sans compter sur le récit qui n'a pas arrêté de me surprendre par son faux rythme. Quant au final... Je ne m'y attendais pas mais c'est à mon sens bien couillu (et d'une beauté sans nom). Tout semble couler de source alors que c'est un condensé de technique et déstabilisant dans sa construction. Hands down.
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Polo42
      commentaire modéré @Sanium Bah je ne peux que respecter cet avis :) C'est tout à ton honneur de défendre cette perception du film !
      Encore une fois, je l'ai vraiment bien apprécié et on verra comment il murit au fil du temps, mais un peu comme face à The Shape Of Water, Au Revoir Là Haut, 3 Billboards ou L'Île aux Chiens (pour prendre les exemples les plus récents pour moi) : ce sont tous des films très réussis (voire brillants) mais qui, chacun dans leur style, n'atteignent pas pour moi des sommets d'émotions ou de fascinations...
      Mais bon vaut mieux avoir des films comme ceux-là que bien des tâches qu'on se farcie régulièrement ça c'est indiscutable !!
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
  • WeOwnTheNight
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Audiard aborde le Western façon Nouvel Hollywood à mesure qu'il en désamorce la violence endémique par l'utopie intime de la famille unie. ” — WeOwnTheNight 23 septembre 2018
    Commenter
  • lekid
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Par les saloons enfumés, au-delà des montagnes embrumées, le long des rivières aurifères : baisser les armes et enterrer les pères. Changer. ” — lekid 24 septembre 2018
    6 commentaires
  • fabs8
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ L'inexorable brutalité de l'ouest tranche avec la sensibilité de Reilly qui, en semant la mort, cherche l'apaisement du frère. Remarquable. ” — fabs8 19 septembre 2018
    Commenter
  • vclmt
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Une ouverture virtuose suivie d'un conte brutal, crépusculaire et poignant porté par des personnages divinement écrits et interprétés. ” — vclmt 4 septembre 2018
    4 commentaires
    • vclmt
      commentaire modéré Deauville en projection presse.
      4 septembre 2018 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré @vclmt J'adore Audiard et a te lire (plus les critiques de presse) j'ai encore plus hate
      16 octobre 2018 Voir la discussion...
    • sgabedou
      commentaire modéré Tout le monde loue cette ouverture. J'espère qu'il y a d'autres scènes fortes.
      18 septembre 2018 Voir la discussion...
  • djobaka
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Dans le sang souillé de notre passé où vivent les démons de nos pleurs, se cache le désir d'une rédemption où naîtrait une vie meilleure. ” — djobaka 21 septembre 2018
    5 commentaires
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré Avec Josh Brolin c'est l'un des plus sous estimé de ca génération
      16 octobre 2018 Voir la discussion...
    • djobaka
      commentaire modéré @fancine Je n'apprécie pas Brolin plus que ça, mais je suis entièrement d'accord concernant Reilly. Il m'a marqué dans tous ses films !
      21 septembre 2018 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré @djobaka Frangins malgré eux ♥
      16 octobre 2018 Voir la discussion...
  • Fildevo
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Réflexions sur la nature et la civilisation, la cupidité éternelle et l'amour fraternel. Casting ahurissant et coups de feu assourdissants. ” — Fildevo 24 septembre 2018
    1 commentaire
    • Fildevo
      commentaire modéré ou, pour paraphraser un célèbre western : Le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont une brosse à dents et ceux qui creusent...
      24 septembre 2018 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Que les hommes aient des colts ou des formules magiques, ils sont tous à la recherche du paradis perdu. ” — bredele 5 octobre 2018
    3 commentaires
    • Anna_K
      commentaire modéré Je crois que je vais te suivre sur les trois étoiles et demie. J'ai bien aimé, mais, il y a un "mais", que je parviens pas encore à cerner. Je suis toujours un peu en deçà de l'avis général pour la filmographie de Jacques Audiard. "De rouille et d'os" m'avait fait plutôt froid dans le dos et j'avais eu beaucoup de mal à "entrer dedans".
      6 octobre 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Anna_K je cherche en vain ta MC....J'ai beaucoup aimé la première heure, après il y a une rupture de ton qui s'étire en une longueur pas indispensable. Audiard, à mon avis, souhaite souvent à nous rendre sympathiques des êtres qui le sont moyennement et surligne la chose, comme dans de Rouille et d'Os que je n'aime pas beaucoup.
      6 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Anna_K
      commentaire modéré @bredele @bredele Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je suis désolée, il manque un "ne" avant parviens ... (soupir) Je n'ai pas encore fait de MC.
      6 octobre 2018 Voir la discussion...
  • Gebe
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Les westerns se divisent en deux catégories, ceux qui reproduisent les archétypes du genre et ceux qui les torpillent. Lui, il torpille. ” — Gebe 23 septembre 2018
    9 commentaires
    • jenanaipa
      commentaire modéré @Bosco Ha là, "torpiller", c'est l'ami Gebe qui l'utilise, à lui d'expliquer son ressenti, pour moi, il s'agit d'une honnête revisite (cf ma mc), rien de plus.
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Gebe
      commentaire modéré Tu vois @Bosco, la discussion de cinéma pourrait aussi se diviser en deux catégories. Ceux qui parlent des films qu'ils ont vus et ceux qui n'ont pas vu les films dont ils parlent.
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Bosco
      commentaire modéré @jenanaipa Je ne saurais mieux répondre à @Gebe
      24 septembre 2018 Voir la discussion...
  • jolafrite
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Quand on n'a rien reprocher à un film si ce n'est qu'il nous donne le sentiment qu'on aurait préféré que les seconds rôles soient les héros. ” — jolafrite 30 septembre 2018
    8 commentaires
    • jolafrite
      commentaire modéré @TheFabest C'est vraiment pas faux. Si on a du mal à croire à ce duo, je pense pas que le montage soit en jeu.
      1 octobre 2018 Voir la discussion...
    • ProfilSupprime
      commentaire modéré J'ai trouvé que Gyllenhaal avait une présence confondante malgré son relativement petit rôle. En quelques scènes, on voit que c'est un grand acteur. Cela me fait penser à une scène de Jason Bourne (je ne sais plus lequel des trois), où Matt Damon abat un agent envoyé pour l'éliminer. C'est Cliwe Owen qui dit quelques mots avant de mourir, et pourtant, la puissance dramatique est étonnante.
      12 novembre 2018 Voir la discussion...
    • jolafrite
      commentaire modéré @fhamon C'est toujours fascinant quand un acteur s'impose en quelques plans. Pour Gyllenhaal, c'est la première fois qu'il m'impressionne autant, je connais pas bien son travail. Mais j'ai trouvé que Riz Ahmed aussi, très bien servi par un beau personnage, était assez fascinant de douceur dans un univers de brutes. Beau duo (beau couple?).
      28 octobre 2018 Voir la discussion...
  • Piwi
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Western à la fois âpre et doux, exaltant et profondément mélancolique, TSB constitue un récit fraternel d’une grande puissance émotionnelle. ” — Piwi 19 septembre 2018
    2 commentaires
    • marantz78
      commentaire modéré j'adore Jake Gyllenhaal je te conseil vivement Prisooners et Night Call, mais Jack a beau être mon acteur préféré, je déteste les western...
      19 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Piwi
      commentaire modéré @marantz78 déjà vu ceux que tu cites. Faut le voir pourtant, gyllenhaal est encore une fois très bon
      5 octobre 2018 Voir la discussion...
  • user_1123824
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Jacques Audiard réinvente le genre : un western d'une grande maîtrise, doublé d'une réflexion sur la part de féminité chez les hommes. ” — user_1123824 26 septembre 2018
    Commenter
  • Gnothi_seauton
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ À l'orée d'un utopique adoucissement du monde, deux binômes s'avisent à ne plus fuir. Désescalader la passion afin de se connaître soi-même. ” — Gnothi_seauton 24 septembre 2018
    Commenter
  • Jylm33
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Une nation se bâtit, une fratrie se ressoude: pari gagné pour Audiard qui réussit là un vrai western épique, violent, brillant. Casting 5*! ” — Jylm33 22 octobre 2018
    2 commentaires
    • sudroxaz
      commentaire modéré Je suis moins emballé que ça par ce film que j'ai trouvé un peu trop lent dans son traitement, mais la symbolique est très belle, oui :)
      24 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Jylm33
      commentaire modéré @sudroxaz ai trouvé moi aussi au départ une certaine lenteur, mais ce choix permet au final à Audiard de donner de la profondeur à ses personnages et une belle complexité à son film. Du coup, il réussit à respecter toutes les règles du genre tout en livrant un western dense et personnel qui gagne en séduction au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire...
      24 octobre 2018 Voir la discussion...
  • Theus
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ La nuit des chasseurs ” — Theus 19 septembre 2018
    2 commentaires
    • itachi
      commentaire modéré Chez Christine Masson sur Inter, Audiard et Bidegain explique l'énorme importance du film de Laughton dans leur travail, et pas que pour les Frères Sisters justement. Bonne émission d'ailleurs...
      19 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Theus
      commentaire modéré @itachi merci pour la découverte de cette émission qui m'était inconnu. Trés intéressante cette première partie ! Je viens d'écouter celle avec Audiard et les références sur le Laughton sont justifiés. Elles sont perceptibles dans ses frères Sisters. En revanche je vois moins l'impact dans le reste de la filmographie d'Audiard.
      19 septembre 2018 Voir la discussion...
  • TheJackRanger
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ L'histoire d'une fratrie pourchassée par ses démons. Lorsque l'un avance vers la lumière, l'autre sombre un peu plus. Bouleversant périple. ” — TheJackRanger 23 septembre 2018
    1 commentaire
    • Maputo78
      commentaire modéré Une bonne surprise pour un bon Western !
      Le cinéma français n'est pas si mauvais cette année
      29 septembre 2018 Voir la discussion...
  • Jolane
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Une ascension de la rédemption naissante d'une conscience fraternelle, menant elle-même au déclin d'une violence habituelle. ” — Jolane 7 octobre 2018
    Commenter
  • ginlange
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ La violence dans le sang, la haine à même la terre. Conte introspectif d'un périple fraternel en quête de lumière par de sombres desseins. ” — ginlange 4 octobre 2018
    3 commentaires
  • coustongeoffrey
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Le scénario ne mène nul part, la musique est plate et et le film accumule les poncifs du genre sans prendre parti, frustrant rêve d'or ” — coustongeoffrey 20 septembre 2018
    12 commentaires
  • ReznikAlabama
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ John C. Reilly, ce grand acteur abonné aux seconds rôles. Quel bonheur d'entendre sa voix et voir sa silhouette tout au long d'un film. ” — ReznikAlabama 12 octobre 2018
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Au carrefour du passé qui gratte l'âme et de l'avenir qui brûle les dunes, les déterritorialisations du western. Frères de Sens. ” — CinemAtrium 23 septembre 2018
    Commenter
  • Sanium
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ Les Frères Sisters, c'est comme papa dans maman : tout naturel. Sensible et grandiose, de grâce mon œil s'est gorgé. There Will Be Gold. ” — Sanium 23 septembre 2018
    2 commentaires
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ À l'ouest, un horizon doux-amer où la violence l'emporte sur l'esprit face à l'aube d'une nation. Le repos des braves, du sang dans le dos. ” — MaxLaMenace_89 25 septembre 2018
    Commenter
  • sgabedou
    (à propos de Les Frères Sisters)
    Sa note :
    Les Frères Sisters “ La mise en scène et l'écriture au cordeau sur fond d'introspection en font plus un film d'Audiard qu'un western classique. Formule gagnante! ” — sgabedou 21 septembre 2018
    Commenter

Casting de Les Frères Sisters

Infos sur Les Frères Sisters

Réalisé par Jacques Audiard
Écrit par Jacques Audiard, Thomas Bidegain et Patrick Dewitt


Espagne, États-Unis, France, Roumanie - 1h57 Western
Titre original : The Sisters Brothers
Sortie le 19 septembre 2018
Les Frères Sisters fait partie de la saga Cinquante nuances (Fifty shades)

Synopsis

Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d'innocents... Ils n'éprouvent aucun état d'âme à tuer. C'est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d'une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l'Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

Films similaires à Les Frères Sisters

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -