Y Télérama aime beaucoup
Les Innocents
(1961)
un film de
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 93%
Les Innocents

Les Innocents

(1961)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 93%
  • 225 notes
  • 140 veulent le voir

Micro-critique star (Cinemaniac) :
Cinemaniac
(à propos de Les Innocents)
Sa note :
Les Innocents “ La lumière est somptueuse, le récit d'une ambiguïté troublante et les images d'une frayeur marquante. Une référence absolue, un grand film ! ” — Cinemaniac 26 mars 2016
Commenter
  • cath44
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Dans les miroirs embués et la transparente captation de l’ombre, bruissent les chimères du refoulé. Une anxiogène contamination des âmes. ” — cath44 5 novembre 2016
    11 commentaires
    • juliano3169
      commentaire modéré Superbe MC, il faut que je vois si je peu le trouver en médiathèques, car je suis tout intrigué.
      8 novembre 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @juliano3169 j'ai vu que tu as aimé, j'en suis ravie. Ce qui nous angoisse, est cette irruption d’évènements surnaturels à l'intérieur même d'un univers quotidien bien ordinaire (enfin presque) Quand surgissent les fantômes , c'est là que se fissure le monde réel pour laisser la place à l'autre, inquiétante étrangeté, qui nous fait douter nous aussi sur le personnage ....( est ce son imagination? Les enfants sont-ils innocents? Cela jusqu'à la fin ....c'est bouleversant.
      11 décembre 2016 Voir la discussion...
    • juliano3169
      commentaire modéré @cath44 C'est tout à fait le propre du genre fantastique, même si je retiens plus ce film comme un film d'horreur, tellement la peur nous glace le sang. Le film garde l'ambiguïté sans trop en dévoiler. Je ne pense pas que cela soit l'imagination, car la conversation des deux femmes laissent entendre que Miss Giddens voit l'ancien occupant que lui décrira l'autre femme. Je pense que les innocents sont les enfants, qui ne se rendent sûrement pas compte qu'ils sont possédés par les deux anciens occupants. Miss Giddens n'est pas pour moi dans des visions, car elle arrivera à obtenir de Miles le nom de ce terrifiant ancien occupant, que l'enfant semble donc apercevoir également. Les enfants me semblent donc inconscients et terrifiés par une possible découverte trop cruelle de cette vérité.
      11 décembre 2016 Voir la discussion...
  • ProfilSupprime
    (à propos de Les Innocents)
    Les Innocents “ VIRTUOSE. Précurseur de tous les codes du genre. Parfait techniquement et scénaristiquement. A convoqué la tempête un 3 juin dans le sud. ” — ProfilSupprime 3 juin 2017
    19 commentaires
  • ianov
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Où le crime étouffé transperce le regard des enfants, ressurgit par tous les pores, plane et livre insidieusement sa contagion. Kerr-ifiant! ” — ianov 20 juin 2018
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Très belle MC ; je garde de ce film superbe toujours la même impression d'angoisse diffuse puis de peur qui lentement s'insinue, mêlée de fantastique et de fantasmes, jusqu'à la fin, le film laisse un mystère ...
      20 juin 2018 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @cath44 Etonnante découverte grâce au Tour cinéphile. Un chef d'oeuvre d"épouvante? Un eDeborah Kerr parfaite encore. Quel régal ! Une marque déjà indélébile.
      20 juin 2018 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Au son d'une inquiétante comptine enfantine, nous pénétrons dans le château du mal, où les interdits d'une époque, sexe et mort, règnent. ” — bredele 2 novembre 2016
    5 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré Ce film est une adaptation d'une nouvelle D'Henry James, adaptation faite par Clayton et Truman Capote
      2 novembre 2016 Voir la discussion...
    • Juckarify
      commentaire modéré belle MC, qui retransmet bien l'ambiance de ce chef-d'oeuvre :)
      7 novembre 2016 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Juckarify surtout avec son intro géniale, on est de suite au coeur du sujet. C'est pourquoi, j'ai voulu faire de même.
      7 novembre 2016 Voir la discussion...
  • xzerep
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Sous une fausse couche d'allure classique,les damnés du passé fécondent les innocents du présent.Vertige claustro et avant-garde so british. ” — xzerep 22 mai 2018
    11 commentaires
    • veroniquevergnau
      commentaire modéré @xzerep Un seul souci et oubli : l'hypothèse d'une gouvernante délirante, imaginant, redoutant les "perversions" enfantines. Ne projette-t'elle pas ses propres obsessions de pureté à travers une dialectique Bien/Mal? Ne serait-elle pas la damnée du présent qui fantasme le passé?
      22 décembre 2019 Voir la discussion...
    • xzerep
      commentaire modéré @veroniquevergnau C'est contenu dans "les damnés du passé fécondent les innocents du présent" : on peut d'ailleurs concevoir que le titre comme désignant la gouvernante en même temps que les enfants.
      23 décembre 2019 Voir la discussion...
    • veroniquevergnau
      commentaire modéré @xzerep Oui peut-être. Les Innocents est un titre ambigu. J'approuve ton parallèle avec La Féline de Tourneur et Rosemary's Baby. Tourneur poursuit l'idée d'un second monde qui menace la certitude du monde réel. Si Tourneur ne montre que des indices : Rendez-vous avec la peur sans l'ajout par les producteurs du monstre, c'est qu'il sait que le doute est plus lancinant, l'imagination plus productive qu'une matérialisation de l'objet de la peur.
      24 décembre 2019 Voir la discussion...
  • Fildevo
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Fantômes ou fantasmes, trauma ou transfert ? Rigide ou frigide, possédés ou obsédée ? Et qui gouverne, l'amour, la peur ou l'imagination ? ” — Fildevo 22 décembre 2019
    4 commentaires
    • veroniquevergnau
      commentaire modéré Le tour d'écrou est un ruban de Moebius, un tour d'écrans (d'écrins?) à nos regards, attentes et craintes...
      22 décembre 2019 Voir la discussion...
    • Fildevo
      commentaire modéré @bredele merci , on pense à La Nuit du chasseur, Shining ou Les Autres, et on se laisse prendre dans le piège de ce château hanté
      22 décembre 2019 Voir la discussion...
    • Fildevo
      commentaire modéré @veroniquevergnau joli commentaire, j'ai lu le livre il y a très longtemps mais je ne suis pas grand fan de Henry James, ce film m'a réconcilié avec lui
      22 décembre 2019 Voir la discussion...
  • elge
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ L’inquiétude naît de la vulnérabilité, la tension naît de l'ambiguïté, la beauté naît de la profondeur du champ et l’éclat de l’écrin sonore ” — elge 7 avril 2015
    3 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré Belle MC pour un chef d'oeuvre du film d'épouvante!
      7 avril 2015 Voir la discussion...
    • elge
      commentaire modéré @fancine merci !
      7 avril 2015 Voir la discussion...
    • Pussycat
      commentaire modéré Excellente Mc pour un film que j'ai découvert il y a peu : Masterpiece :)
      13 avril 2015 Voir la discussion...
  • OneDayMaybe
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Les rires d'enfants distordent les cris sourds dans la pénombre, la terreur comme maître chanteur. Le regret anime les morts, il vit encore. ” — OneDayMaybe 27 février 2018
    6 commentaires
  • Joe_Shelby
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Parangon fantastico-horrifique gothique où lumière, plans confrontent la perversion de l'innocence à l'obsession psychologique. Masterpiece. ” — Joe_Shelby 15 juillet 2016
    Commenter
  • Gotrek
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ L'atmosphère équivoque, glauque au possible, est si prenante qu'un silence a suffi pour que mon cœur manque de s'arrêter. ” — Gotrek 17 novembre 2018
    4 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré Un film inquiétant, comme on n'en fait plus.
      17 novembre 2018 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré @bredele Tout à fait, un modèle du genre qui déstabilise et mets mal à l'aise comme peu de films avant (et après) lui savent le faire.
      17 novembre 2018 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré @georges.b1 Aha je m'en suis sorti ^^ mais la B.O. était assez entêtante, elle place dans un état second du coup dès qu'elle s'arrête une petite seconde on sens un frisson d'angoisse nous parcourir l'échine aha
      17 novembre 2018 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Atmosphère angoissante‚ fantômes pervers et séduisants‚ frustration sexuelle‚ projection de ses propres démons. Une ambiguïté fascinante ! ” — georges.b1 20 mars 2015
    Commenter
  • vincelluelles
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Un monument d'horreur gothique, qui n'a rien perdu de sa splendeur visuelle ni de son impact émotionnel. ” — vincelluelles 23 décembre 2015
    3 commentaires
  • Kikuchiyo
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ ‪Toute en ruptures et brèches ouvertes entre le réel et un surnaturel qu'on jurerait fantasmé, la mise en scène caresse et griffe, fascine.‬ ” — Kikuchiyo 3 décembre 2016
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré superbe MC ; j'ai découvert ce film tout récemment, une merveille
      4 décembre 2016 Voir la discussion...
    • Kikuchiyo
      commentaire modéré @cath44 Merci ! Vu hier au Quartier-Latin pour la première fois également, content que ça ait pu être sur grand écran.
      4 décembre 2016 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @Kikuchiyo certainement, reste que l'ouverture en écran noir, sur cette comptine trop charmante pour ne pas être terrifiante, produit déjà un effet puissant.
      4 décembre 2016 Voir la discussion...
  • Cinemaniac
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ La lumière est somptueuse, le récit d'une ambiguïté troublante et les images d'une frayeur marquante. Une référence absolue, un grand film ! ” — Cinemaniac 26 mars 2016
    Commenter
  • K_Sania
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Boîte à musique et perverse petite mélodie, Jack arrache les derniers pétales de l'innocence fanée, dévorée par la beauté de cette araignée. ” — K_Sania 18 février 2020
    Commenter
  • Arch_Stanton
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Eloge de la terreur. L'adulte projetant ses angoisses et névroses, sa violence et ses cauchemars dans les yeux d'enfants hors du monde. ” — Arch_Stanton 21 octobre 2015
    Commenter
  • Theus
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Tension qui monte à l'aide d'une ritournelle, de rires d'enfants glaçants, d'une superposition d'images tout contribue à une expérience rare ” — Theus 27 avril 2014
    Commenter
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Magistrale ambiguïté du Mal dans une prodigieuse réalisation, un coup de maître gothique qui s'impose comme référence du cinéma fantastique. ” — MaxLaMenace_89 20 juillet 2014
    Commenter
  • Le_Hutin
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Le tour d'écrou du film, c'est le visage de D.Kerr, miroir de l'invisible et du hors champ, écran dans l'écran, théâtre de mille émotions. ” — Le_Hutin 8 avril 2020
    Commenter
  • goodfeles
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Truman Capote et Jack Clayton se détachent du trouble et du vertige Hitchcockien pour allier littérature et Fantastique. Un grand classique. ” — goodfeles 12 octobre 2019
    Commenter
  • Juckarify
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Une berceuse anglaise, et on est happés... Œuvre gothique phénoménale, au paroxysme de l'ambiguïté. Deborah Kerr est époustouflante ! ” — Juckarify 2 novembre 2016
    6 commentaires
  • TrueCine
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Un monument de terreur, d'angoisse et d'ambiguïté où l'art de la suggestion atteint son paroxysme. Réal magistrale, immense chef d'œuvre. ” — TrueCine 2 novembre 2014
    Commenter
  • cancou
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Une intrigue qui avance doucement, pas à pas nous pénétrons dans ce nœud gordien, un classique du film fantastique à la "Edgar Poe". ” — cancou 15 octobre 2017
    Commenter
  • Yohanes
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ De ces petites sueurs parsemées, l'angoisse en confectionne les motifs. Subsiste le doute de l'innocence, et le songe de «ceux» qui rodent. ” — Yohanes 4 octobre 2017
    Commenter
  • psobkow
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Excellente adaptation, qui a compris qu'au cinéma, le fantastique tenait à l'artifice - assez rare pour être souligné. "Welcome, my lord!" ” — psobkow 14 février 2016
    Commenter
  • DickAutoMe
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Adaptation hantée du "Tour d'écrou", chef d’œuvre de suggestion, (presque) film thèse sur le point de vue. Deborah Kerr sublime et sublimée. ” — DickAutoMe 14 juin 2011
    4 commentaires
    • DickAutoMe
      commentaire modéré Si j'avais un top 10, je crois qu'il serait dedans... mais comme j'ai un cœur d'artichaut.
      14 juin 2011 Voir la discussion...
    • georges.b1
      commentaire modéré Très grand film! Il y a eu, plus tard, un remake avec Marlon Brando, raté, par Michael Winner, je crois!
      18 août 2011 Voir la discussion...
    • Theus
      commentaire modéré @georges.b1 je crois que c'était un préquel qui racontait la liaison entre le valet et la gouvernante.
      27 avril 2014 Voir la discussion...
  • firewalkwithme
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Un bijou de noirceur gothique, où le jeu trouble des Innocents préfigure, quarante ans avant le film d'Amenábar, la hantise des Autres. ” — firewalkwithme 16 mars 2020
    Commenter
  • cinephile54
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Lire l’effroi dans les yeux de Déborah, sur une petite musique lancinante, suffit à nous oppresser. Tout est suggestion ds ce film brillant! ” — cinephile54 28 juillet 2020
    Commenter
  • Pussycat
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Kerr veut savoir ce que ces "Innocents" savent, j'aimerai savoir si Kerr est folle ou si les Ghost ont élu domicile ? Bien Malin qui saura. ” — Pussycat 16 avril 2015
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré un film qui m'intrigue bcp , depuis longtemps dans ma wishlist ....
      16 avril 2015 Voir la discussion...
    • Pussycat
      commentaire modéré @cath44 Il faut que tu le vois : très mystérieux, avec des sous-lectures ;)
      16 avril 2015 Voir la discussion...
  • piver
    (à propos de Les Innocents)
    Sa note :
    Les Innocents “ Apprendre à vivre avec les demons en compagnie d'une adorable pudibonde anglaise dans une efficace réalisation 60s. Du haut Debby. ” — piver 18 mars 2017
    Commenter
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -