Y Télérama aime beaucoup
Satisfaction communauté 65%
Liliane

Liliane

(1933)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 65%
  • 38 notes
  • 16 veulent le voir

Micro-critique star (bredele) :
bredele
(à propos de Liliane)
Sa note :
Liliane “ Si les règles de la nécessité sont impitoyables et immorales, Lily sait qu'elles sont les seules qui vaillent pour s'arracher à sa condition ” — bredele 24 octobre 2019
5 commentaires
  • cath44
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ A corps perdu, de lits en lits, s’escaladent les étages d’une revanche sociale. Un audacieux portrait féminin aussi cynique d’attachant. ” — cath44 26 octobre 2019
    4 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Vu au festival Lumière, ce film du « pré code » avant que le code Hays inflige une censure et des règles morales est illuminé par la grâce de Barbara Stanwyck . Portrait d’une femme libre qui n’hésite pas à jouer de sa séduction sur les hommes pour grimper dans l’échelle sociale et prendre sa revanche sur un passé sordide. Une belle mise en scène pour une belle découverte.Baby Face est également infiltré d’humour,Merci @sudroxaz pour la faute d'orthographe.
      26 octobre 2019 Voir la discussion...
    • NicoNawel
      commentaire modéré @cath44 *qu'attachant plutôt ?
      26 octobre 2019 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @NicoNawel Je viens de m'apercevoir que j'ai posté la mauvaise MC...effectivement j'avais écrit qu'attachant. Et une faute à portrait (avais écrit portait )...Décidément.
      26 octobre 2019 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ Si les règles de la nécessité sont impitoyables et immorales, Lily sait qu'elles sont les seules qui vaillent pour s'arracher à sa condition ” — bredele 24 octobre 2019
    5 commentaires
  • elge
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ Un petit conte abstrait et sexy, avec une Barbara Stanwyck toujours aussi canaille. Dont la morale pourrait être: Nietzche s’est trompé ! ” — elge 15 mars 2014
    3 commentaires
  • Guanajuato
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ Comédie "pré-code" audacieuse pour 1933 et montrant ce que l'on appelle aujourd'hui la promotion canapé. Humour, excellente comédienne. ” — Guanajuato 15 octobre 2019
    Commenter
  • WillValmontcine
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ La mise en scène de Green est loin d'être remarquable, mais Stanwyck brille en garce courageuse, qui y gagne en perdant tout. Dirty Baby. ” — WillValmontcine 18 février 2016
    Commenter
  • Hekatompylos
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ C'est ce qu'on appelle mener les hommes à la baguette (et on pourrait même rajouter un "r" à ce dernier mot, juste après la lettre initiale) ” — Hekatompylos 10 juillet 2020
    Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ "Quo non ascendet ?" Face à la perspective de la misère sociale la plus crasse, Liliane se voit offrir des perspectives sociales à saisir... ” — Torrebenn 16 avril 2016
    1 commentaire
    • Torrebenn
      commentaire modéré Un grand merci @elge pour le prêt de ce Pré-Code emblématique à découvrir d'urgence !
      16 avril 2016 Voir la discussion...
  • Theus
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ Sans demi-mesure et allant droit au but Barbara Stanwyck porte entièrement le film dans une composition ferme loin de toute sensiblerie ” — Theus 1 mars 2018
    Commenter
  • jolafrite
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ Un conte à la morale trop évidente mais dont la construction schématique et répétitive est étrangement glaçante. Et Stanwyck si naturelle! ” — jolafrite 11 juillet 2020
    Commenter
  • sullivan
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ La "Red Headed Woman" sauce Warner n'est pas timide. Appelons ça "revanche sur canapé". Y a-t-il un coeur qui bat sous la femme fatale ? oui ” — sullivan 22 avril 2016
    Commenter
  • Calino92
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ Non sans une certaine ironie, le film montre comment Barbara Stanwyck use de ses charmes pour gravir les échelons de la société. Audacieux. ” — Calino92 29 octobre 2017
    Commenter
  • Hedgehog
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ Un sommet d'amoralité et de cynisme dans une Amérique économiquement sinistrée, où B. Stanwyck brille en arriviste froide et sans bornes. ” — Hedgehog 2 juillet 2020
    Commenter
  • Altoy
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ Un conte moralisateur dégoutant dans son histoire: une salope séduit et manipule des hommes pour parvenir au succès. Bonjour Code Hays. ” — Altoy 20 août 2015
    1 commentaire
    • Guanajuato
      commentaire modéré Le code Hays permettra oui une censure morale ET politique et adieu comédies américaines osées pour l'époque.
      15 octobre 2019 Voir la discussion...
  • marcgir
    (à propos de Liliane)
    Sa note :
    Liliane “ Also sprach Liliana : la grande femme nietzschéenne serait donc une virtuose en promotion canapé. On pardonne tout, même ça, à B. Stanwycz. ” — marcgir 11 juillet 2020
    Commenter
  • Simbans
    (à propos de Liliane)
    Liliane “ Barbara Stanwyck livre une incarnation de Biyatch brillante, cupide et en colère fabuleuse. Jusqu'où ira-t-elle pour parfaire son ascension? ” — Simbans 29 avril 2013
    Commenter

Casting de Liliane

Infos sur Liliane

Réalisé par Alfred E. Green
Écrit par Kathryn Scola et Gene Markey


États-Unis - 1h11 - Drame, Romance
Titre original : Baby face
Sortie le 12 juillet 1933

Synopsis

Après la mort de son père dans l'incendie d'un bar minable qu'il tenait dans le sud des USA, Lily Powers écoute les conseils d'un client qui l'encourage à quitter la ville et à utiliser les hommes pour réussir au lieu d'être utilisée par eux. Débarquée à New York, elle se fait engager dans une banque et gravit les échelons de la hiérarchie, en même temps que les étages du building, en séduisant les hommes, du chef du personnel au directeur, les renvoyant au fur et à mesure qu'elle n'en a plus besoin. Couverte de bijoux et de fourrures, elle s'apprête à craquer pour l'un d'entre eux quand son mentor lui rappelle d'oublier les sentiments. Exilée à Paris après un scandale, Lily Powers peaufine ses ambitions...

Films similaires à Liliane

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -