Obsédé malgré lui
(1972)
un film de
Obsédé malgré lui

Obsédé malgré lui

(1972)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • -
  • 2 notes
  • 7 veulent le voir

Micro-critique star (Le_Hutin) :
Le_Hutin
(à propos de Obsédé malgré lui)
Sa note :
Obsédé malgré lui “ Satyre politique totale et impudique d'une puissance folle : jamais on n'a à ce point dézingué les hommes de pouvoir. Fulci Président ! ” — Le_Hutin 5 juillet 2019
Commenter

Casting de Obsédé malgré lui

Infos sur Obsédé malgré lui

Réalisé par Lucio Fulci
Écrit par Lucio Fulci


France, Italie - 1h48 - Érotique, Comédie
Titre original : Nonostante le apparenze... e purché la nazione non lo sappia... All'onorevole piacciono le donne

Synopsis

À la Chambre des députés les élections sont en cours pour la Présidence de la République italienne. Les principaux candidats sont M. Giacinto Puppis, président du Conseil, et le sénateur Torsello. Puppis va accueillir la Présidente de la République d’Uria qui vient en voyage officiel. Pendant la cérémonie de bienvenue, il ne peut s’empêcher de toucher ses fesses. L'action a été filmée et le document finit dans les mains du père Lucion, un proche des politiques. Le Père Lucion convoque Puppis qui ne se souvient pas de l'incident et pense à un photomontage. Mais le film montre sans ambigüité que c'est bien lui qui a commis le geste. Puppis est pris continuellement de pulsions sexuelles qui l’embarrassent ainsi que son entourage. Le Père Lucion lui recommande d'aller dans un couvent pour un traitement. Puppis, après avoir réfléchi, accepte l'offre et se déclare publiquement en retraite spirituelle. Une fois arrivé au couvent, ivre et déprimé, Puppis est accueilli par le père Shirer, psychiatre allemand, aidé par des sœurs. Grâce à l'hypnose Puppis se livre au père Shirer. Avant de s'endormir Puppis aperçoit Sœur Delicata, chargée du service du soir, belle à damner tous les saints. Il ne peut résister à ses pulsions et lui touche les fesses. Mis au courant par la sœur Delicata gênée, le Père Shirer lui recommande de réfléchir comme pénitence et de résister toute la nuit, pour ne pas provoquer un réveil brutal des pulsions de Puppis. Comment Puppis parvient à surmonter ses pulsions : Pendant ce temps à Rome, le téléphone de Puppis est sur écoute, les autorités pensant qu'il ya quelque chose de grave qui se cache derrière son absence. Elles Interceptent un appel téléphonique entre le père Lucion et Puppis. La police est convaincue qu'il se met en place une tentative de coup d'État. L'armée et les services de renseignements sont sur les dents. De même, les institutions sont mises sous contrôle par la mafia qui s’inquiète elle aussi. Un groupe de truand décide de rencontrer le puissant cardinal archevêque Maravidi, mentor et financeur principal de campagne de Puppis pour sa candidature à la présidence de la République. Une fois mis au courant, le cardinal est en rage. Un flashback montre le passé de Puppis et ses liens avec le Vatican et la Mafia. Le Cardinal Maravidi croit beaucoup plus à l’hypothèse de la pulsion sexuelle plutôt que la tentative de coup de l'État. Pendant ce temps, au couvent, Puppis décrit ses rêves érotiques au Père Shirer. La nuit suivante, en proie au somnambulisme, il le harcèle. On se rend compte que, pour le moment, Puppis semble libéré de ses rêves érotiques et il va mieux. Il retourne à Rome. Le Père Shirer découvre cependant que Puppis, pendant son court séjour au couvent, a abusé de vingt-et-une religieuses. Désemparé, Shirer se rend chez Puppis, mais il n’est pas là et le Père doit se cacher dans la salle de bain parce qu’arrive le cardinal Maravidi. Celui-ci finit par entrer dans la salle de bains et Shirer, bouleversé par la peur, a une crise cardiaque. Ignorant tout, Puppis va assister à la cérémonie d’investiture de la République. Le voici à nouveau saisi par ses vieux démons. Il a une relation sexuelle dans les buissons avec la femme de l'ambassadeur de France. Le chauffeur, quant à lui, découvre le corps du Père Shirer et cherche à avertir Puppis. Mais il est bloqué par des gangsters, qui l’emmènent. Le cardinal Maravidi : De retour chez lui, Puppis reçoit la visite de Sœur Délicata, qui lui avoue qu’elle est maintenant la seule nonne de tout le couvent à être restée vierge. Elle essaie de le raisonner et d’expier ses péchés. Pupis semble se repentir au début, mais ses pulsions reviennent en force et finalement ne peut se retenir de la palper. Surgit la mafia. Puppis et la sœur parviennent à s'échapper par la fenêtre et se réfugier dans un hôtel, où ils reprennent leurs rapports sexuels. Mais ils sont capturés par les hommes du cardinal qui enlèvent la nonne. Puppis doit affronter maintenant Maravidi et doit confirmer son retour à la vie politique. Maravi lui montre son sous sol rempli de statues de cire « cannonisées » sur lesquelles il a jeté un mauvais sort : uniquement des hommes ou femmes politiques dont il manipule la carrière à distance quitte à leur réserver un sort funeste. Il reste un dernier obstacle pour Puppis avant l’investiture comme président, Torsello. Le cardinal Maravidi résout le problème provoquant une attaque cardiaque sur la statue de cire par quelque artifice maléfique. Le sénateur Torsello meurt dans l'avion et Puppis peut enfin être élu président. Dès sa prise de fonctions comme président, Puppis se rend près de la statue de cire que tient Sœur Délicata et se recueille profondément, faisant l'admiration des personnes présentes pour sa religiosité. Puppis fait alors son premier discours officiel en tant que président de la République, tandis que dans le même temps un candidat à un jeu télévisé répond à une question et commence à rire bruyamment, oublieux de tout ce qui se passe dans le pays.

Films similaires à Obsédé malgré lui

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -