Pour une nuit d'amour
(1946)
un film de
Pour une nuit d'amour

Pour une nuit d'amour

(1946)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • -
  • 2 notes
  • 1 veulent le voir

Micro-critique star (veroniquevergnau) :
veroniquevergnau
(à propos de Pour une nuit d'amour)
Sa note :
Pour une nuit d'amour “ De l'héroïne, Gréville lénifie sexualité dangereuse et fourberie perfide. Reste le déterminisme social pesant sur l'humble amoureux subjugué ” — veroniquevergnau 13 janvier 2021
2 commentaires
  • veroniquevergnau
    (à propos de Pour une nuit d'amour)
    Sa note :
    Pour une nuit d'amour “ De l'héroïne, Gréville lénifie sexualité dangereuse et fourberie perfide. Reste le déterminisme social pesant sur l'humble amoureux subjugué ” — veroniquevergnau 13 janvier 2021
    2 commentaires
    • veroniquevergnau
      commentaire modéré La nouvelle Pour une nuit d'amour n'appartient pas à la série des Rougon-Macquart, mais publiée en 1883 dans le recueil Le Capitaine Burle, traite des rapports truqués entre les classes sociales, de la dégénérescence des familles nobles à travers leur progéniture. Fol orgueil, mépris condescendant et manipulateur, arrogance dominatrice, sexualité mortifère, indifférence et calculs caractérisent l'héroïne Thèrése de Marsanne. Dans sa deuième adaptation d'une nouvelle de Zola, Gréville dépeint une "Comédie Humaine" différente avec l'ajout des parent âgés, incarnés par Syvie (le regard clair et foudroyant qui servira à la belle-mère de Thérèse Raquin) et Alerme rejouant les guerres avec ses soldats plomb. Roger Blin hante les lieux, silhouette beckettienne, visage anguleux qui évoque à la fois Antonin Artaud, Jean-Louis Barrault et Alain Cuny et à lui seul apporte la dimension de tragédie consommée.
      13 janvier 2021 Voir la discussion...
    • veroniquevergnau
      commentaire modéré La nouvelle d'Emile Zola est en libre accès : https://fr.wikisourc...nuit_d%E2%80%99amour
      13 janvier 2021 Voir la discussion...
  • Limdebois
    (à propos de Pour une nuit d'amour)
    Sa note :
    Pour une nuit d'amour “ Quand on a Odette Joyeux en vedette, on a au moins déjà la moitié d’un chef-d’œuvre. ” — Limdebois 5 janvier 2019
    Commenter
Télérama © 2007-2021 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -