Y Télérama aime beaucoup
Sans Soleil
(1983)
un film de
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 88%
Sans Soleil

Sans Soleil

(1983)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 88%
  • 257 notes
  • 161 veulent le voir

Micro-critique star (Ukhbar) :
Ukhbar
(à propos de Sans Soleil)
Sa note :
Sans Soleil “ Documentaire sur le temps, déclaration d'amour à un pays, journal intime d'un réalisateur. Mais aussi mille autre choses. Inépuisable. ” — Ukhbar 17 juin 2011
2 commentaires
  • JZed
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Extraire le minéral plus beau que toutes nos œuvres, au-delà de toute société, dans un regard alourdi de sérénité et de pardon réciproque. ” — JZed 15 février 2014
    10 commentaires
    • JZed
      commentaire modéré @louetdad Merci maître !
      Mais tout le mérite revient à M. Lévi-Strauss.

      @korogu J'espère que tu en auras l'occasion, et je serai alors ravi de connaître ton avis.
      26 février 2014 Voir la discussion...
    • petitCalimero
      commentaire modéré "Sans Soleil n'est ni du cinéma, ni du documentaire" Ben c'est quand meme un sacré morceau de cinéma, qui en exploite la matière et le langage.
      24 juin 2014 Voir la discussion...
    • JZed
      commentaire modéré Oui bien sûr, mais c'est tout de même une œuvre assez à part dans le cinéma dans le sens où on croit regarder un documentaire, alors que ça n'en est pas un du tout, et vice versa. En fait, je l'associe un peu aux excellents mots de Juliendg dans sa MC sur La Jetée : " Pépite d'art hors du temps, hors du texte et hors du cinéma".
      27 juin 2014 Voir la discussion...
  • Ukhbar
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Documentaire sur le temps, déclaration d'amour à un pays, journal intime d'un réalisateur. Mais aussi mille autre choses. Inépuisable. ” — Ukhbar 17 juin 2011
    2 commentaires
    • Joe_apache
      commentaire modéré C'est ça! On dirait bien un carnet intime de Marker, un mélange de tout ce qui le touche sans lien apparent en surface!
      2 juin 2015 Voir la discussion...
    • Ukhbar
      commentaire modéré Il y a de ça en effet. Mais certains passages sur le Japon et la plupart des moments sur la Guinée-Bissao/Cap-Vert sont reliés par une même appréhension de "la survie".
      2 juin 2015 Voir la discussion...
  • ianov
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ L'Histoire jette ses bouteilles vides par les fenêtres et Chris Marker jongle avec. Impérissable chef d'oeuvre. ” — ianov 15 mars 2015
    1 commentaire
  • Apocalypse12
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Se souvenir, raccorder le tissu du temps tout en épousant l'impermanence des choses. Regards épars, comme autant de mémoires effleurées. ” — Apocalypse12 14 août 2016
    2 commentaires
  • Airone
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Croiser les espaces pour unifier les temps, entre simulation de l'être et séduction de ce qui le saisit. Que valent nos rayons sans soleil ? ” — Airone 16 août 2016
    2 commentaires
    • Apocalypse12
      commentaire modéré Superbe MC. Cette œuvre est si belle...
      16 août 2016 Voir la discussion...
    • Airone
      commentaire modéré Merci @Apocalypse12 ! En effet, quelle ambition et quelle littérarité, ce montage du monde est beau à en pleurer. J'ai, qui plus est, eu le plaisir de la découvrir au cinéma, incroyable expérience.
      16 août 2016 Voir la discussion...
  • Marion_L
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Chaque mot prononcé ne fait que rendre inépuisable l'image-temps-amour de Marker pour un pays, pour le cinéma. Y'aura-t-il d'autres Zones ? ” — Marion_L 6 mai 2016
    1 commentaire
  • MuadDib
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Les images fondent leur jeune corps sur la palette de Chris Marker. Sans Soleil est une toile dont les fibres sont le temps. ” — MuadDib 24 janvier 2017
    2 commentaires
    • Swan99
      commentaire modéré Belle MC! Sans vouloir paraître indiscret, êtes-vous marocain(e) ?
      6 avril 2017 Voir la discussion...
    • MuadDib
      commentaire modéré @Swan99 Merci ! et non du tout, je suppose que c'est à propos de mon pseudo ? C'est en référence à la saga littéraire Dune :)
      6 avril 2017 Voir la discussion...
  • jolafrite
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Quel regard! ” — jolafrite 27 octobre 2013
    6 commentaires
    • jolafrite
      commentaire modéré @jroux86 Mais j'ai pas revu le film depuis très longtemps. J'ai revu Le Joli mai hier et je me suis dit que y'a pas grand chose de plus émouvant au ciné que les voix off de Marker.
      24 mai 2020 Voir la discussion...
    • jroux86
      commentaire modéré @jolafrite Ici c'est mal payé mais ça marche !
      24 mai 2020 Voir la discussion...
    • jroux86
      commentaire modéré @jolafrite Complètement d'accord. A ranger dans les "10 choses qui font battre le coeur"... ;)
      24 mai 2020 Voir la discussion...
  • MFlorian38
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Image et beauté, deux mondes qui s'animent. Des noms et des visages, mémoires collectives de nos rêves uniques. Symphonie pérenne, poíêsis. ” — MFlorian38 27 mai 2020
    Commenter
  • Eforie
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Si le réel échappe à sa représentation, Marker entrevoit, à travers le flux des mots et des images, la vérité d'un inconscient collectif. ” — Eforie 22 octobre 2020
    4 commentaires
    • Eforie
      commentaire modéré @jroux86 Merci beaucoup.
      22 octobre 2020 Voir la discussion...
    • jroux86
      commentaire modéré @Eforie Je reviens sur ta micro-critique qui me fait penser à la fin du « Joli Mai » de Pierre Lhomme et Chris Marker, documentaire qui donne la parole aux parisiens en mai 1962. A la fin du film, à la suite de l’ensemble des témoignages, on entend la voix off dire que « la vérité n’est peut-être pas le but du film ». Il y a chez Marker (dont j’admire le travail), du fait de ses voyages, de son intérêt pour la marche du monde et de ses documentaires si singuliers (André Bazin parlait plutôt « d’essais-cinématographiques »), une quête de vérité qui traverse probablement l’ensemble de son œuvre. J’aime assez l’idée que dans « Sans soleil » (un peu à part dans sa filmographie et que je ne peux me lasser de revoir) la vérité se situe au-delà de la conscience et que les mots et les images, si beaux soient-ils, ne suffisent pas à la rendre complètement perceptible. Un flux vertigineux et poétique, comme un aveu involontaire d’impuissance, pour mieux percevoir l’infinie complexité du monde et des cultures ? « Moi ce que je veux montrer, ce sont les fêtes de quartier » lance-t-il au milieu de ses réflexions. Ta micro-critique donne à réfléchir.
      23 octobre 2020 Voir la discussion...
    • Eforie
      commentaire modéré @jroux86 Je comprends ton intérêt pour ce film, fascinant en effet, et tes remarques me semblent très justes. Je tâcherai de voir "Joli mai", "Sans soleil " me donnant envie de mieux connaître Marker.
      23 octobre 2020 Voir la discussion...
  • djobaka
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Images mémorables. Sonorités inouies. Narration éminente. Marker éclaire de sa fascinante lanterne l'indicible lumière des vies sans soleil. ” — djobaka 8 mai 2018
    2 commentaires
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Spirale du temps animée par les souvenirs filmés : de la réalité documentée émerge un sentiment à la fois doux et terrifiant, surréaliste. ” — Sushi_Overdose 3 septembre 2020
    3 commentaires
    • jroux86
      commentaire modéré J'aime ta micro-critique. Je trouve le choix des mots très juste. La forme du film est bel et bien spiralaire et Chris Marker y égrène ses réflexions sur le temps et les cultures un peu à la manière des poètes surréalistes associant des images.
      3 septembre 2020 Voir la discussion...
    • Sushi_Overdose
      commentaire modéré @jroux86 après c'est assez simple d'avoir envie d'évoquer la spirale du temps puisqu'il il fait explicitement référence, en évoquant aussi "Sueurs froides" - ce qui m'a donné envie de revoir ce Hitchcock qui m'avait laissé de marbre à sa découverte il y a une quinzaine d'années.
      3 septembre 2020 Voir la discussion...
    • jroux86
      commentaire modéré @Sushi_Overdose Effectivement j'avais oublié cette référence. Mais la "spirale" de ta micro-critique a plutôt évoqué chez moi les multiples allers-retours entre l'Afrique et le Japon qui peuvent avoir un effet un peu vertigineux (ou "Vertigo"!) sur le spectateur.
      3 septembre 2020 Voir la discussion...
  • Mr_Tartiflette
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Le poème, ce voyageur de la mémoire transculturelle se joue de la caméra. Rituel Benjamin-al intemporel. "Chaque époque rêve la suivante". ” — Mr_Tartiflette 3 octobre 2016
    2 commentaires
  • MilleCheck
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Carnet de voyages réflexif où les images passées contaminent celles du présent, où les traditions exotiques nourrissent les idées de futurs. ” — MilleCheck 27 mai 2020
    Commenter
  • jroux86
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Il m'écrivait... Magnifique poème visuel qui nous invite à la curiosité et au voyage. Agrémenté des plus beaux regards-caméras du cinéma. ” — jroux86 22 mai 2020
    Commenter
  • Hekatompylos
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Un essai cinématographique sans doute pas facile à aborder de prime abord, mais tellement riche : témoignage poétique de ce qui fait la vie ” — Hekatompylos 20 mai 2020
    Commenter
  • PharaonDeWinter
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Du collage envoûtant au chaos visuel, chaque point de montage de SS est une faille spatio-temporelle, chaque image est un vertige du monde. ” — PharaonDeWinter 6 mai 2018
    Commenter
  • piver
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Livre d’images dont le titre m'échappe, sur le temps humain au Japon, inséré de quelques feuilles de cap vert pour en révéler la perplexité. ” — piver 30 août 2020
    4 commentaires
    • jroux86
      commentaire modéré Par rapport à ta micro-critique, tu n'as pas plutôt voulu utiliser le mot "complexité" à la place de "perplexité" ?
      30 août 2020 Voir la discussion...
    • piver
      commentaire modéré Je me souviens de ce texte dit pendant le film. J'ai placé ce mot parceque mon sentiment final, malheureusement non "saisi" par la complexité...relevait de la perplexité.
      31 août 2020 Voir la discussion...
    • jroux86
      commentaire modéré @piver Je peux comprendre, c’est un film très riche qui peut dérouter. Cependant je ne crois pas qu’il faille chercher à tout pris un sens à tout ce qui est dit. Chris Marker associe des idées, des mots et des images sur les thèmes qui lui sont chers : la mémoire, les visages, les cultures… Le tout formant un vaste poème qui peut donner le vertige parce que ça va vite ! J’aime à le comparer à un livre de chevet, dont on pourrait puiser des choses très différentes à chaque visionnage.
      31 août 2020 Voir la discussion...
  • HyacintheFont
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Expérimentation de tous les instants, où se mêlent la beauté d'un regard fuyant à la poésie humaine d'un monde moderne absurde et divin. ” — HyacintheFont 22 janvier 2020
    Commenter
  • mos3n
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Sans Égal ” — mos3n 22 octobre 2013
    Commenter
  • andyclark
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Voilà un film qui s'inscrit dans ma "liste des choses qui font battre le coeur" ” — andyclark 13 octobre 2013
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ CM dresse un état du monde‚ une méditation sur la mémoire des images‚ des sensations‚ des émotions‚ SS est une poésie et CM un grand poète! ” — georges.b1 13 juin 2015
    Commenter
  • Hal9000
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Belle radiographie de pays-prétextes, quoique pas les moins fascinants. Prétextes pour questionner la vision, la mémoire, la mort. Brillant. ” — Hal9000 5 novembre 2013
    Commenter
  • Tatiesque
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Il m'écrivait : bientôt la mémoire sera totale, et ce petit bout de monde sera non plus un souvenir, mais un témoignage - solaire... ” — Tatiesque 16 septembre 2020
    Commenter
  • fcyannou
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Posés sur les images, les mots font jaillir la beauté. Flamboyant et poétique bricolage de cinéma. ” — fcyannou 29 octobre 2013
    Commenter
  • PrinceMychkine
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Voyage de la mémoire réifiée, "l'éternelle bande magnétique d’un Temps qui devra sans cesse se relire pour seulement savoir qu’il a existé". ” — PrinceMychkine 10 juin 2014
    2 commentaires
    • ianov
      commentaire modéré sublime mc
      15 mars 2015 Voir la discussion...
    • PrinceMychkine
      commentaire modéré Je vous remercie @ianov. La seconde partie de la MC est directement tirée du texte de la voix off, phrase qui m'avait frappé et semblait tout à fait coller à l'idée de "mémoire réifiée" pour parler du film.
      15 mars 2015 Voir la discussion...
  • Lemmy
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Culture japonaise,le temps, Pacman, Vertigo, Cap-vert, survie, croyance, banalités, enfance... Sans Soleil est un essai fascinant ” — Lemmy 22 octobre 2013
    Commenter
  • Torrebenn
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Peinant à trouver son rythme et un quelconque intérêt, Chris Marker devient progressivement captivant, même alourdi par quelques clichés. ” — Torrebenn 8 juin 2018
    Commenter
  • qoheleth
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Allers-retours dans le temps et l'espace. Interrogation sur notre réalité et oracle de notre futur informatique. Qu'est-ce qu'une image ? ” — qoheleth 12 mars 2017
    1 commentaire
  • secret_bertrand
    (à propos de Sans Soleil)
    Sa note :
    Sans Soleil “ Apprendre à penser et à rêver en même temps, à voyager dans l'espace et dans le temps, Marker n'est pas mort, il voyage encore en depays. ” — secret_bertrand 14 octobre 2016
    Commenter

Casting de Sans Soleil

Infos sur Sans Soleil

Réalisé par Chris Marker
Écrit par Chris Marker


France - 1h44 - Documentaire, Science-Fiction
Sortie le 15 février 1983

Synopsis

Le réalisateur incarne un cameraman fictif, Sandor Krasna, rédacteur de lettres lues tout au long du film par Florence Delay. Dans ses écrits, il va traiter successivement du temps, de la mémoire, de la fragilité humaine face aux séismes du Japon ou encore face à la famine, menace constante au Cap Vert ou en Guinée-Bissau. Le cinéaste voyage alors aux « deux pôles extrêmes de la survie » tel qu'il le dit lui-même. Il montrera non pas les difficultés pour ces sociétés à s'en sortir, mais plutôt leur façon de vivre et d'exister au-delà de ce qui peut leur coûter la vie. Car comme il l'annonce : « Moi, ce que je veux vous montrer, ce sont les fêtes de quartier ».


Films similaires à Sans Soleil

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -