Y Télérama aime beaucoup
Une intime conviction
(2019)
un film de
Télérama aime beaucoup Y
Satisfaction communauté 82%
Une intime conviction Bande-annonce

Une intime conviction

(2019)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 82%
  • 291 notes
  • 106 veulent le voir

Micro-critique star (CamP) :
CamP
(à propos de Une intime conviction)
Sa note :
Une intime conviction “ Pour rappeler, encore, l'importance du doute et du respect de la présomption d'innocence, plutôt que de trouver un coupable, à tout prix. ” — CamP 15 janvier 2019
Commenter
  • cath44
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Dans l’ombre du doute, une femme disparaît. Des coulisses à la scène du prétoire se convoquent, rhétorique magistrale et intime vérité. ” — cath44 10 février 2019
    15 commentaires
  • CamP
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Pour rappeler, encore, l'importance du doute et du respect de la présomption d'innocence, plutôt que de trouver un coupable, à tout prix. ” — CamP 15 janvier 2019
    Commenter
  • blacktide
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Dans une supposition, Raimbault, à l'écoute de sa vérité, rend sa plaidoirie pour un doute : au bout du fil, une obsession de cour d'appels. ” — blacktide 18 février 2019
    2 commentaires
    • sudroxaz
      commentaire modéré J'aime bien ta MC qui rend véritablement compte du propos du film et de cette obsession pour la vérité, qui peut nous perdre.
      19 mars 2019 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré @sudroxaz Merci, j'ai avant tout essayé d'insister sur cet aspect de l'écoute du secret, de la "conversation secrète", et de son aspect plutôt Hitchcokien de l'obsession.
      19 mars 2019 Voir la discussion...
  • Eriksen
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Déjouant systématiquement les pièges tendus par le genre, l'intime conviction d'une machine judiciaire malade. Un Gourmet délicieux. ” — Eriksen 3 mars 2019
    2 commentaires
    • Eriksen
      commentaire modéré Une vrai réussi pour ce premier long, qui reflète parfaitement la base de notre système judiciaire le doute profite toujours a l'accusée. On peut aussi salué la démarche de ne pas chercher la résolution de cette affaire ni même prouvé qui est innocent ou qui est coupable. Mais bien d'illustré l'intime conviction de rendre justice et non de faire justice.
      3 mars 2019 Voir la discussion...
    • Eriksen
      commentaire modéré La 1er phrase du président de la cour d'assise fessant référence la cinéphile de Viguier illustre parfaitement la raison d'être du film, Viguier parle de "une Femme Disparait", le président lui rétorquant un "Faux coupable"
      3 mars 2019 Voir la discussion...
  • lekid
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Pas de preuve mais un coupable désigné. Un verdict prononcé mais un procès à revivre : l’éloquence en défense et la confiance en renfort. ” — lekid 14 février 2019
    Commenter
  • Jylm33
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Ne pas juger mais rendre justice. Avec Raimbault, le film de prétoire prend des allures de polar psychologique. Aussi brillant que glaçant ! ” — Jylm33 1 août 2019
    Commenter
  • sudroxaz
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Un homme en colère contre l'opinion publique intoxiquée. Où la vérité est défaite, ne jugeons pas par erreur, et condamnons à l'incertitude. ” — sudroxaz 19 mars 2019
    1 commentaire
    • sudroxaz
      commentaire modéré Lorsqu'on ne peut pas s'appuyer sur un matelas de preuves, mieux vaut encore un coupable en liberté qu'un innocent en prison. La distinction entre le "doute valable" et "l'intime conviction" est grande. Il n'a pas d'al(i)bi, a peut-être commis le crime parfait, mais rien ne peut l'accabler donc "rendons justice", plutôt que de "juger".
      19 mars 2019 Voir la discussion...
  • tylerd1477
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Mêler fiction et réalité pour rendre un verdict sans appel sur le danger d'une justice intime et faire le procès de la rumeur. ” — tylerd1477 7 octobre 2019
    1 commentaire
    • tylerd1477
      commentaire modéré Montage, scénario très solides. Gourmet, Fois et Lucas excellents. Un très bon film de procès qui dont les cibles pourraient facilement s'élargir aux médias et reseaux sociaux.
      7 octobre 2019 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Avec une belle connaissance du cinéma‚ Raimbault utilise tous les procédés créatifs pour mettre en scène l'absurdité du théâtre judiciaire ! ” — georges.b1 9 février 2019
    Commenter
  • HyacintheFont
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ S'effaçant derrière cette intime conviction, déployer un plaidoyer ciselé en faveur d'une présomption d'innocence souvent bafouée. ” — HyacintheFont 29 octobre 2019
    Commenter
  • Sanium
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Porté par deux immenses comédiens, Raimbault se faufile entre les pièges du film-dossier. Limpide et malicieuse, sa quête de vérité détonne. ” — Sanium 15 février 2019
    Commenter
  • fabs8
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Film de procès captivant centré sur l'impulsive et passionnée Foïs, et l'imposant Gourmet coupable d'une grandiose dernière tirade. Réussite ” — fabs8 8 février 2019
    Commenter
  • NTosic
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ D'une Conversation Secrète germe l'opinion, prompte à sillonner le tribunal (populaire). Réquisitoire contre la présomption de culpabilité. ” — NTosic 19 février 2019
    Commenter
  • Theus
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Une brillante antithèse de "Faites entrer l'accusé" où l'on plonge au coeur du doute et de son bénéfice ” — Theus 14 juin 2019
    1 commentaire
  • sgabedou
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Raimbault s'acquitte de son premier film avec brio, maniant le montage avec une dextérité peu commune dans le cinéma français. ” — sgabedou 21 février 2019
    Commenter
  • Fildevo
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Grâce à une réalisation dynamique et un scénario solide, Foïs et Gourmet incarnent avec brio les forces et les doutes de leurs personnages. ” — Fildevo 19 février 2019
    Commenter
  • elge
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Géniale démonstration! Le script habituel du film de prétoire est d’abord déroulé, puis, soudain, est retourné avec une puissance sidérante! ” — elge 25 février 2019
    2 commentaires
    • elge
      commentaire modéré Je me suis demandé tout au long du film ce qu'apportait le personnage de Nora (joué "magifiquement" par Marina Fois) ? un personnage d’enquêtrice comme on voit souvent dans les films de prétoires américains (Le verdict, La défense Lincoln pour citer les meilleurs), mais qui n'existe pas en France .... puis la scène juste avant la plaidoirie révèle le pourquoi du personnage... et prépare admirablement à cette plaidoirie magistrale, climax du film,... où, alors, Gourmet est PRO-DI-GIEUX !!!... l'essence de ce qu'est que faire le droit vs faire la morale est alors lumineusement éclairée...
      26 février 2019 Voir la discussion...
    • Il_a_ose
      commentaire modéré Vous faites référence à quelle scène révélatrice du pourquoi du personnage de Foïs ?
      12 juin 2019 Voir la discussion...
  • K_Sania
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Raimbault s'engage et prend parti pour son accusé, pour rendre à un homme sa dignité. Parole à la défense et moment de vérité. ” — K_Sania 3 juillet 2019
    Commenter
  • veroniquevergnau
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Pulsé par le personnage f(r)ictionnel entre les deux pôles de l'obsession de la vérité et le doute, ce thriller sonde la fabrique à soupçons ” — veroniquevergnau 27 février 2020
    3 commentaires
    • veroniquevergnau
      commentaire modéré S'improviser enquêteur, qui n'en a rêvé? Le personnage de Nora toute à sa quête compulsive de vérité, se métamorphose en justicière fiévreuse aussi déterminée que dangereusement excessive. Si ce n'est l'un, ce sera l'autre. La rumeur tout comme l'obsession d'un coupable à trouver, c'est ce que le film nous montre dans ces oppositions entre ces deux acteurs sublimes d'intensité, Marina Foïs et Olivier Gourmet. Un premier film à saluer pour son intelligence, et son sens du cinéma.
      27 février 2020 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @veroniquevergnau A contrario, je trouve le personnage de Nora tellement factice, qu'il m'est difficile de m'intéresser à ces faits et gestes. Il plombe ce beau sujet.
      28 février 2020 Voir la discussion...
    • veroniquevergnau
      commentaire modéré @bredele Le personnage de Nora est inspiré de la jeune compagne de Viguier après la disparition de son épouse. J'ai beaucoup apprécié la dynamique du film d'autant plus que cette quête obsessionnelle de vérité franchit la ligne rouge, celle de se convaincre, trouver un coupable à tout prix. En tant que spectateur, j'ai cheminé raisonnant comme Nora et concluant comme elle avec une nouvelle "fabrique à soupçons", les siens.
      29 février 2020 Voir la discussion...
  • Orangema
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Le demandeur, le défendeur, acteurs d'une dramaturgie brodant entre les faits pour dissimuler cette peur trônant dans l'ombre: le doute. ” — Orangema 4 novembre 2019
    Commenter
  • Thomas44
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Marina Foïs excelle en allégorie de l'intime conviction. Premier film maîtrisé par le choix de son sujet et de son traitement. ” — Thomas44 10 février 2019
    Commenter
  • J-L.L
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Gourmet magistral et Marina Foïs parfaite mais 1 procès trop joliment scénarisé avec cette "détective" qui ne colle pas à son état civil.... ” — J-L.L 11 février 2019
    7 commentaires
    • J-L.L
      commentaire modéré @lekid ...voui peut-être, mais il me semble que ce personnage pivot devrait être plus plausible & réaliste, avec ce scénario basé sur une véritable. affaire judiciaire
      14 février 2019 Voir la discussion...
    • J-L.L
      commentaire modéré @cinephile54 mais justement, il ne s'agit pas d'une fiction d'ou, à mon avis, ce personnage rajouté(e) un peu to much ;-)
      14 février 2019 Voir la discussion...
    • cinephile54
      commentaire modéré @J-L.L même si le film se base sur un fait divers, ça reste une fiction (cqfd qd on a vu le film) . Perso je n'en dis pas + au risque de dévoiler trop le film et ça peut gêner ceux/celles qui. iront le voir, Marina Fois surtout au début est un personnage troublant mais ...on sait pourquoi . Ce film m'a fait voir la justice autrement, il traite surtout de la présomption d'innocence et en sortant, je me suis dit que j'espère ne jamais être "juré", car en sortant du film, j'ai discuté avec une personne ayant eu une amie" juré", il y a moins de 3 ans, sur une affaire de viol, de surcroît !, et le procès n'a duré que 2 semaines, ça a dû être "coton", pour décider du sort d'un homme, et "saisir" son histoire etc... en 2 semaines top-chrono . Si aucune preuve, ç encore + difficile de trancher (ça m'a encore + refroidie). Et il n'y a pas moyen d'échapper à son sort de "juré", hormis, avoir 1 raison valable de ne refuser !
      15 février 2019 Voir la discussion...
  • itachi
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Il est vrai que je suis un bon vivant mais il faut reconnaitre qu'en France il y a les films de Gourmet, puis les autres... ” — itachi 21 octobre 2019
    Commenter
  • Gebe
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Préférer le doute aux certitudes sélectives, rendre justice et non juger. Gourmet-Moretti, dernière voix d’un homme qui a perdu la sienne. ” — Gebe 5 mars 2019
    Commenter
  • VDS
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Raimbault signe un film de procès rudement efficace, où l'intime du personnage vaut moins que la mécanique judiciaire. Foïs et Gourmet top. ” — VDS 29 janvier 2019
    1 commentaire
  • charlescy
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Juger et faire justice : dilemme cornélien d'un procès kafkaïen, filmé avec rythme et maîtrise ; Foïs et Gourmet, intimement convaincants ” — charlescy 13 février 2019
    Commenter
  • CinemAtrium
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Tant qu'il n'y a pas de preuve du contraire, le possible reste l'ombre, la parole vérité, le reste à élucider. Les Marina ont des oreilles. ” — CinemAtrium 14 juin 2019
    Commenter
  • goodfeles
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Juger est une affaire publique et personnelle mais c'est également avoir des doutes. Une ultime obstination bien interprétée et maîtrisée. ” — goodfeles 8 octobre 2019
    Commenter
  • bredele
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ Au "Concours Lépine de l'hypothèse", le doute est gagnant. ” — bredele 26 février 2020
    2 commentaires
  • caesar
    (à propos de Une intime conviction)
    Sa note :
    Une intime conviction “ S'il existait encore un seul doute sur le talent d'acteur d'Olivier Gourmet, ce film l’éteint pour de bon. ” — caesar 17 mars 2020
    Commenter

Casting de Une intime conviction

Infos sur Une intime conviction

Réalisé par Antoine Raimbault
Écrit par Antoine Raimbault et Isabelle Lazard


France - 1h50 - Drame
Sortie le 6 février 2019

Synopsis

Depuis que Nora a assisté au procès de Jacques Viguier, accusé du meurtre de sa femme, elle est persuadée de son innocence. Craignant une erreur judiciaire, elle convainc un ténor du barreau de le défendre pour son second procès, en appel. Ensemble, ils vont mener un combat acharné contre l'injustice. Mais alors que l’étau se resserre autour de celui que tous accusent, la quête de vérité de Nora vire à l’obsession.

Films similaires à Une intime conviction

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
    Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -