A voir en 2017

A voir en 2017

Liste de 10 films par Lolograhame
| 388 vues  | 3 personnes ont aimé

Si 2016 était magique, il ne va pas falloir chômer en 2017 !

/block/list/vk_list_items?id=1296359&from_url=/listes-de-films/a-voir-en-2017/1296359&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
  • 1
    Vivre
    1
     (1952)
    Drame | 2h23
    Synopsis : Atteint d'un cancer, Watanabe, chef de service du génie civil, décide de réaliser le projet qu'il avait tout d'abord repoussé : celui d'assainir un terrain vague du quartier de Hureocho pour que les enfants puissent jouer dans un véritable jardin.
  • 2
    Diner
    2
     (1982)
    Comédie, Drame | 1h35
    Synopsis : Noël 1959. cinq jeunes hommes résistent au passage à l'âge adulte en cherchant refuge dans leur cher restaurant, le "Diner".
  • 3
    Pickpocket
    3
     (1959)
    Drame | 1h20
    Synopsis : Michel se rend au champ de courses et vole un peu d'argent à une spectatrice. En quittant le champ de courses, il est arrêté. Il est rapidement libéré pour manque de preuves. Malgré cela, Michel continue à voler et s'associe avec des complices afin d'être plus efficace. Il refuse l'aide de son ami Jacques qui veut le pousser à trouver un emploi. Se sentant en danger, il fuit la France pour revenir deux ans plus tard retrouver Jeanne, l'ex-aide ménagère de sa mère.
  • 4
    Rome, ville ouverte
    4
    Drame | 1h40
    Synopsis : Rome, hiver 1944. Un ingénieur communiste, Giorgio Manfredi, tente d'échapper aux Allemands qui occupent la ville. Il se refugie chez un ami dont la fiancée, Pina, le met en contact avec le curé de la paroisse Don Pietro. Mais la maîtresse de Manfredi va tous les dénoncer aux Allemands.
  • 5
    Voyage à deux
    5
     (1967)
    Comédie, Drame | 1h52
    Synopsis : En douze ans, Mark Wallace, un architecte anglais, et son épouse Joanna ont effectué trois fois la route qui conduit de Londres au Midi de la France. Mais entre le joyeux périple où Mark rencontra, aima et séduisit la délicieuse Joanna, étudiante en musique, et le morne voyage où un couple est usé par l'habitude et l'incompréhension, seuls les paysages sont restés les mêmes...
  • 6
    Monika
    6
     (1953)
    Drame | 1h38
    Synopsis : Monika, jeune fille éprise de liberté, et Harry, jeune livreur, fuient leur famille et partent vivre sur une île.
  • 7
    Ninotchka
    7
     (1939)
    Comédie | 1h50
    Synopsis : Iranoff, Buljanoff et Kopalski sont chargés par le gouvernement soviétique d'écouler à Paris des bijoux saisis pendant la révolution, et d'acheter avec l'argent ainsi obtenu des machines agricoles. L'ancienne propriétaire des bijoux, la grande Duchesse Swana, demande à un de ses amis, Léon, d'empêcher la vente et de récupérer les joyaux. Or Léon est précisément le guide, dans la capitale, des trois Russes. Ayant eu vent de l'affaire, les Soviétiques envoient à Paris Ninotchka, qui trouve les trois compères en train de mener la grande vie. Ceux-ci appellent à la rescousse leur ami Léon qui a déjà fait la connaissance de Ninotchka, sans savoir qui elle était ...
  • 8
    Le Vent
    8
     (1928)
    Drame, Western | 1h35
    Synopsis : Letty, une jeune fille désargentée, se rend au Texas chez son cousin Bev. Dans le train elle rencontre un bellâtre qui lui ferme galamment sa fenêtre pour empêcher le vent qui souffle méchamment de s'engouffrer, puis s'empresse de s'asseoir à côté d'elle. A son arrivée, dans une tempête de sable, elle est accueillie par Lige et son copain Sourdough, qui l'emmènent chez son cousin Bev, qu'elle considère comme son frère car ils ont été élevés ensemble. Cora, la femme de Bev, voit d'un mauvais oeil son arrivée dans la famille, d'autant plus que tout le monde semble apprécier la présence de Letty. Au bal populaire, Lige et Sourdough font leur cour, mais c'est Roddy, promesse de sortir de cet endroit dans lequel souffle sans discontinuer un vent de sable tempétueux, qui emporte le suffrage. A bout de patience et jalouse, Cora lui demande de se trouver un mari, mais lorsque Letty se rend chez Roddy, celui-ci lui apprend qu'il est déjà marié...
  • 9
    Les Plus belles années de notre vie
    9
    Drame | 2h52
    Synopsis : En 1945, trois soldats démobilisés, le sergent d'infanterie Al Stephenson, le capitaine d'aviation Fred Derry et le marin Homer Parrish, font connaissance dans l'avion qui les ramène à Boone City, leur ville natale. Leurs sentiments sont partagés entre l'impatience et l'appréhension. Ils ne tardent pas à reprendre contact avec la réalité quotidienne...
  • 10
    À nos amours
    10
     (1983)
    Drame | 1h42
    Synopsis : A quinze ans, Suzanne decouvre avec lucidide et une certaine amertume que ce qu'elle aime faire avec les hommes, c'est l'amour et rien d'autre. Le reste ne serait-il qu'ennui ou illusion ?
13 commentaires
  • Lolograhame
    commentaire modéré Ah, ça oui, je viendrais toquer quand je l'aurais vu. Si je le vois. Je n'arrive pas à mettre la main sur un DVD ou le voir en VOD. Comment as-tu fait ?
    31 décembre 2014 Voir la discussion...
  • MissHorne
    commentaire modéré Après plusieurs demandes à la Médiathèque de Bruxelles, ils ont pu me le procurer. Mais, c'est vrai qu'il n'est pas facile à acquérir légalement.
    31 décembre 2014 Voir la discussion...
  • Lolograhame
    commentaire modéré Comme ça, ça marche aussi. Ça me fait penser - mais ça n'a pas grand chose à voir - à ces gens qui débarquent à la bibliothèque et ahuris qu'ils sont, demandent pourquoi le DVD d'un film sorti quelques semaines auparavant n'est pas dans les bacs.
    "La" médiathèque, je n'y suis jamais entrée. Je suis une fan absolue de cette ville, cependant, et en particulier de la cinémathèque dans laquelle j'avais découvert la Dolce Vita. Mais il faut voir ce qui nous était arrivé. On était passé prendre les tickets avant (d'ailleurs, la place coûte rien du tout), on était ensuite parti se balader (et pas très loin de la cinémathèque, si mes souvenirs sont bons, il y a un cinéma de films anciens, je me souviens qu'ils projetaient un Gold Diggers), quelques minutes avant le début de la séance, on se repointe, comme des fleurs. Ma pote passe la main dans la poche arrière de son pantalon. Miséricorde, les places n'y sont plus. Dépitée au possible, rouspétant comme pas deux, nous nous sermonnions sur notre initiative de retirer les places à l'avance. A la caisse, le beau blond avait été remplacé par une petite brune qui n'aurait pu se souvenir de nous. Bref, finalement, à force de geindre, et après le retour du blond qui devait aussi être projectionniste, une fois le film lancé, il nous a demandé pourquoi nous n'étions pas dans la salle. Et là, très très sympa, le type nous a dit de le suivre, parcours réalisé au pas de course et nous avons profité de la séance, salle bondée.
    Ce que j'aime aussi dans la cinémathèque, c'est la partie musée accessible. Elle n'est pas très grande, mais on ne voit pas ça en France.
    31 décembre 2014 Voir la discussion...
  • Lolograhame
    commentaire modéré *sorti au cinéma, le film
    31 décembre 2014 Voir la discussion...
  • MissHorne
    commentaire modéré En général, je fais mes petites emplettes à la Médiathèque de l'ULB où je suis étudiante, ça me permet d'avoir un débit fluide pour les locations - retours. Aussi, quand on ne se comporte pas comme une ahurie - j'en connais également - ils nous dégotent pas mal de belles choses (dernièrement, j'ai pu découvrir "Exotica" d'A. Egoyan grâce à eux ; le bonheur !).
    Sinon, j'ai assez souvent cours à la Cinémathèque et je l'aime beaucoup aussi. Nous avons pas mal de touristes qui l'apprécient. Ca fait toujours plaisir. Et je suis ravie d'apprendre que grâce au joli blondinet, vous avez pu profiter de votre séance. Les Belges ont fait honneur à leur réputation sympathique, c'est bien.
    31 décembre 2014 Voir la discussion...
  • elge
    commentaire modéré Pickpocket ... tellement entendu parlé qu'il faut que je le vois itou...
    20 janvier 2017 Voir la discussion...
  • Lolograhame
    commentaire modéré Semblerait qu'une fois vu, tu te demanderas comment tu as pu vivre sans...
    21 janvier 2017 Voir la discussion...
  • Lolograhame
    commentaire modéré @MissHorne Toujours partante pour parler de Now, Voyager (6 ans plus tard) ? Je l'ai revu 3 fois d'affilée en une semaine, je l'ai depuis quelques années en DVD et si peu de gens l'ont vu que je ne parviendrais jamais à combler mon désir cinéphile de passer plus de temps à lire sur le film, qu'à le revoir. J'ai trouvé l'article dans le New York Times qui le critiquait à sa sortie, moyennement positif finalement.
    Quels souvenirs en as-tu ? Pourquoi l'aimes-tu ?
    24 octobre 2020 Voir la discussion...
  • MissHorne
    commentaire modéré Chère @Lolograhame,
    Je suis, bien sûr, toujours partante pour parler de ce beau film même si - malheureusement - je ne l'ai toujours pas en support physique. Par conséquent, je ne l'ai pas revu depuis ce commentaire de 2014.
    Dans mon souvenir, j'avais été bouleversée par le personnage incarné par Bette Davis. On sait qu'elle pouvait tout faire, mais là elle m'avait un peu mis le cœur en miettes. Promis, si je le revois - bientôt ou dans 6 ans -, je viendrai partager ça ici.
    25 octobre 2020 Voir la discussion...
  • Lolograhame
    commentaire modéré Je crois effectivement qu'un film vu il y a six ans, et une seule fois, rend un peu plus difficile l'échange. D'autant plus qu'il a été si peu vu, j'ai l'impression mais on peut facilement retrouver les scènes clés sur le net. Bette Davis est réellement méconnaissable en terme de jeu dans ce film, c'est troublant. Je crois que j'ai eu ma dose avec ces trois fois, je n'ai plus envie de le revoir avant un long moment.
    25 octobre 2020 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -