Choc des Producteurs #18 Les hommes sont des femmes.

Choc des Producteurs #18 Les hommes sont des femmes.

Liste de 5 films par OlivarDeLaCave
| 829 vues  | 5 personnes ont aimé

Édition précédente https://www.vodkaste...s-17-animaux/1392491
***

Bienvenue à toutes et à tous pour ce nouveau « Choc des Producteurs ».

************** THEME DE L’ÉDITION ***************

Le thème qu’a choisit @PatateMasquee le vainqueur de la précédente édition à pour thème les hommes sont des femmes (remake en inversant les sexes).

A l’heure des reboots et des remakes en tout genre, les succès d’antan sont de nouveau mis sur écran par les géants hollywoodien et parfois, ils décident de faire des remakes en inversant les sexes notamment avec les derniers films « Ghostbusters » et « Ocean’s 8 » remportant des succès mitigés et se faisant automatiquement détruire à chaque fois sur les réseaux sociaux et les forums louches. Mais ici, sur Vodkaster, les gens sont bien plus intelligent et bien plus cinéphile que les grands patrons de studio. Et votre mission, chers producteurs de Vodkaster, est la suivante : faire des remakes en inversant les sexes des personnages !


************* EMPLOI DU TEMPS *************

LUNDI 02 Septembre : Annonce du thème à 18H00. Inscription avec réalisateur•rice
MARDI 03 Septembre : Début possible de l'envoi des infos (titre, synopsis).
MERCREDI 04 Septembre : Dernier délais des inscriptions. Choix de l’acteur/actrice 1
JEUDI 05 Septembre: Choix de l’acteur/actrice 2
VENDREDI.06 Septembre : Choix de l’acteur/actrice 3
SAMEDI 07 Septembre : Choix de l’acteur/actrice 4
DIMANCHE 08 Septembre : Choix de la Bande Originale
LUNDI 09 Septembre: Choix d'un film référence et d'une phrase d'accroche.
MARDI 10 Septembre : Dernier délais de l'envoi des titres et synopsis.
MERCREDI 11 Septembre : Sortie des films et début des votes à 18H00 !
DIMANCHE 15 Septembre: Annonce des résultats au box-office à 20H00 :)


****************** RÈGLES ******************


Merci de lire les règles jusqu'au bout ! :)
Une manche s’organise sur 1 semaine, avant de vous inscrire, soyez sûrs d'être disponibles au moins une fois par jour et d'avoir le temps de tout fournir ! Je vous laisserai 2 jours de retard pour donner des informations, au-delà de ce délai vous aurez un blâme; si ça se reproduit une fois de plus vous serez disqualifié.

~ INSCRIPTIONS
Le lundi, un thème est annoncé, il est alors possible de s’inscrire en tant que producteur et productrice (10 max/édition) ou en tant que spectateurs et spectatrices pour suivre de loin et être notifié des événements.
Pour être producteur, choisissez un réalisateur ou une réalisatrice (vivant•e) en commentaire, ce sera la base de votre projet ! Pas de réservation sans réal !

~ DÉROULEMENT
Les participants choisissent 1 sujet par jour : 4 acteurs et/ou actrices (vivant•es), la musique, puis un film référence (cf. plus bas). La règle du 1er arrivé 1er servi s’applique ici. Une fois alloués, les sujets ont l’exclusivité de leur producteur pour cette édition.
La journée du producteur commence à 5h le matin et se termine à 5h dans la nuit.

~ FILM RÉFÉRENCE ET PHRASE D’ACCROCHE
Je ne souhaite pas contraindre les participants à un remake, certains veulent peut-être un scénario original ou une adaptation de livre. Mais je souhaite tout de même faire référence au cinéma qui nous passionne, les participants devront donc choisir un film référence existant qui fait échos à leur création. Ça peut être une adaptation, une suite, un préquel, une ambiance, une réalisation, un même perso ou lieu…
Ce dernier sera à mettre en évidence dans la phrase d'accroche (par exemple : “Par les créateur de…”, “Dans la lignée de…”, “Les nouvelles aventures de…”).

~ COMMUNICATION
Les producteurs pourront choisir leur communication : vont-ils donner le titre aux médias ? Le synopsis va t-il fuiter ? Les acteurs vont-ils trop parler ?
Ce qu'il est possible de cacher/dévoiler : le titre, le synopsis, les rôles et noms des personnages.
Si vous ne souhaitez pas cacher ces éléments, vous pouvez les mettre en commentaire quand vous le voulez.
Si vous souhaitez les cacher, vous devrez alors me les envoyer par MP (aussi quand vous voulez, dernier délais le 2nd lundi de la manche)

/!\ 3 éléments sont obligatoirement à produire en plus :
- Un synopsis (de taille illimité)
- Une phrase accroche (de taille illimité)
- Un titre bien sûr :)
La description des rôles est facultative mais recommandée. ( de taille illimité / rôle + le nom de l’acteur)

~ VOTES ET RÉSULTATS
/!\ Tous les producteurs devront voter.
Il y a deux types de votes : pour le box-office, et pour les récompenses spéciales.
Tout un chacun pourra émettre 5 choix pour le box office, comme suit :
1 film favoris que vous ne manqueriez pour rien au monde > 3 points
2 films que vous iriez voir au cinéma > 2 points chacun
2 films que vous regarderiez chez vous > 1 point chacun

Il y a également 3 récompenses spéciales. Pour celles-ci, uniquement les producteurs et les spectateurs inscrits pourront émettre leurs 3 choix :
Le prix de l’originalité, qui récompense le projet le plus étonnant et innovant.
Le prix de la symbiose, qui récompense la logique de casting, la cohérence dans le choix des différents rôles.
Le prix du scénario, qui récompense le scénario le plus intéressant et bien écrit.
Pour plus d’anonymat, vous pouvez émettre vos votes par MP si vous le désirez.

Il y a également des bonus qui vous permettront d’obtenir les prix plus facilement.
BONUS ORIGINALITÉ : Votre film est inventé de toutes pièces, ne contient aucune référence. +1 pour le prix de l’originalité.
BONUS SYMBIOSE : Tous les membres de votre production sont de la même nationalité. +1 pour le prix de la symbiose.
BONUS SCÉNARIO : Vous avez décrit tous les rôles. (140 caractères MAX) +1 pour le prix du scénario.


************** PARTICIPATIONS **************

SPECTATEURS @lekid @Jylm33 @Joe_Shelby @Djobaka @Bredele

PRODUCTEURS (5/10) @Tarteman @cath44 @Blacktide @Lecter @Owl_

@Tarteman
Titre: Dad
Phrase d'accroche: L'adolescence vue par un prisme malsain, objet de malaise dans le quartier des horreurs, où tous les sourires ne sont que des façades.
Réalisateur: David Fincher. Ce dernier déclare dans une interview: "Ce sera une approche différente avec un parti pris qui me tient à coeur, je n'en dis pas plus pour l'instant."
Acteur 1: Brad Pitt est Charles, un homme charismatique dans la lignée physique de son Jesse James, et agréable, qui cache un horrible secret. Sa relation avec sa fille va de manifestations d'amour chaleureuses à des scènes insoutenables...
Actrice 2: Elle Fanning est Lisa, adolescente brisée et perturbée par la vie qu'elle mène derrière la porte de sa maison.
Acteur 3: Edward Norton est Tye, voisin de Charles, il va rencontrer l'homme de par l'intermédiaire de Lisa, qu'il aide dans ses devoirs scolaires. Petit à petit, Tye va percevoir des signes douloureux de l'horreur qui se joue.
Actrice 4: Amy Adams est Helena, directrice de l'université de Lise, préoccupée par les nombreux écarts de comportement de cette fille glaciale.
Musique: Trent Reznor et Atticus Ross
Synopsis: Dans les banlieues aux façades pures d'une Amérique du Nord silencieuse, les voisins se disent bonjour et les adolescents rentrent de l'université. C'est le cas de Lisa, qui franchit la porte d'entrée de sa maison en écrasant les feuilles mortes qui la précèdent. Mais derrière le seuil, au numéro 7 de cette rue, Lisa, étudiante caractérielle et mal dans sa peau semble révéler peu à peu une froideur vis à vis de son père, Charles, en apparence avenant et protecteur. Mais au fil des jours, le regard glaçant du père va transpercer le silence, et laisser place à une relation morbide et cachée de tous. Cependant, entre Tye, le voisin de Charles et Lisa, et Helena, la directrice de l'université, des soupçons vont commencer à apparaître au fil des indices laissées par l'attitude de l'adolescente, torturée par l'inceste.
Drame familial claustrophobe qui dépeint l'horreur qui se cache derrière le mal être adolescent, Dad met en scène dans un glauque pesant, la dichotomie entre la chaleur d'une vie extérieure sous les couleurs de l'automne et la réalité glaçante d'une vie.

@Cath44
Titre: Celle qui n'était plus
Phrase d'accroche: Inspiré par Clouzot, c’est dans la noirceur d’un triangle pervers que François Ozon autopsie la mécanique implacable d’un crime presque parfait. Apparences trompeuses pour une machination diabolique.
Le film de référence est "LES DIABOLIQUES" de Clouzot.
Réalisateur: François Ozon. Il s'attelle à un nouveau projet de film , un remake d'un film classique, ce sera un film noir où l'on retrouvera certains de ses thèmes de prédilection !
Acteur 1: Nicolas Duvauchelle sera Maxime, un homme énergique, chef d’entreprise autoritaire, exigeant et sûr de lui. Mais les apparences sont parfois trompeuses. Il est dans le privé quelqu’un d’influençable et au caractère faible, très tourmenté . Autrefois terrorisé par son père dont il craignait le jugement, il l'est aujourd'hui par les femmes qui l'entourent .
Actrice n°2: Virginie Efira sera Claire « héritière » d’une grande entreprise, épouse de Maxime depuis 10 ans, C’est une belle femme séduisante et brillante, qui a de l’ascendant sur lui dans les décisions essentielles de la firme dont il est le directeur. D’un caractère possessif et jaloux, elle le domine également dans la vie quotidienne, n’hésite pas à l’humilier.
Actrice 3 : Anaïs Demoustier sera Justine jeune médecin, belle et ténébreuse amante de Maxime. Elle est très ambitieuse et avec un sang-froid et une duplicité exceptionnels, planifie une machination dont il ne soupçonne pas tous les aboutissants.
Actrice 4 Juliette Binoche sera Isabelle Desoille , une inspectrice intuitive qui s’acharne à démonter les ressorts de la disparition de Claire qui lui semble suspecte. Perspicace et méticuleuse, elle ne lâche pas sa proie pour aller au-delà des apparences et va démêler la diabolique intrigue d’un triangle pervers où la victime n’est pas celle que l’on croit.
Musique: Philippe Rombi
Synopsis: Un soir d’automne 1984 à Nantes, des sirènes déchirent la nuit. Les pompiers et une brigade de policiers menée par la commissaire Desoille s’engouffrent dans un hôtel particulier cossu du centre-ville où des coups de feu et un début d’incendie viennent d’être signalés. Que s’est-il passé dans la demeure luxueuse de Maxime Langlois , directeur d’une grande société pharmaceutique réputée, dont son épouse est l’héritière.
Revenons six mois auparavant. Tout n’est qu’apparences dans la vie de Claire et Maxime Langlois. En public, ils forment un couple en vue, uni et solidaire mais ce n’est que faux semblant car ils se déchirent violemment en privé, Claire se montrant une femme tyrannique qui domine et humilie son époux. Autour d’eux rayonne la belle Justine, jeune médecin ambitieuse, amie de longue date et devenue en secret la maîtresse de Maxime. Sur l’instigation de Justine, se fomente un projet morbide : se débarrasser définitivement de Claire afin de récupérer ses parts de la société. Une implacable machination s’élabore avec minutie pour transformer un meurtre en accident domestique. Dans le modus operandi d’un crime qui se veut parfait, Claire sera endormie avec des somnifères, noyée dans une baignoire, dissimulée dans une bâche et transportée le lendemain par Maxime dans sa propriété secondaire. Le corps sera ensuite plongé dans leur piscine pour simuler l’accident par noyade. Alors que Justine, spécialisée en médecine légale peaufinera tous les détails et alibis Maxime ira déclarer la disparition de Claire en jouant le jeu du mari éploré. Il est censé découvrir la noyée le lendemain. Mais rien ne se passe comme prévu puisque le corps qu’il était censé découvrir a disparu. Pourtant, il a vue Claire morte sous ses yeux, Justine le lui a confirmé. L’inquiétude , le doute, l’exaspération et l’angoisse des amants grandissent, d’autant que des faits troublants apparaissent : Claire qui ne semble ni morte, ni vivante apparaît à Maxime , errant comme un fantôme dans la maison, avant de disparaitre dans une atmosphère spectrale ; un voisin prétend avoir vu Claire , des lumières s’allument et s’éteignent dans les différents pièces de la maison. Commence pour Maxime un véritable cauchemar éveillé d’autant qu’une inspectrice de police très tenace, Isabelle Desoille enquête sur les circonstances de la disparition, analyse les alibis et soupçonne peu à peu ce couple « diabolique ». La terreur de Maxime monte d’un cran quand il reçoit des lettres de Claire lui annonçant son proche retour. Pressé par Justine de s’enfuir avec elle, acculé par l’inspectrice et par les apparitions répétées de Claire, il semble perdre la raison. Un soir, dévasté, il découvre la table dressée pour un dîner aux chandelles et reconnaît bientôt le parfum de sa femme. Glacé d’effroi, il entend des pas dans l’escalier. Il s’enferme alors dans son bureau où Justine s’est dissimulée derrière le rideau. Elle a déposé un révolver sur la table et quand la porte s’ouvre lentement, il s’en saisit et se suicide d’une balle dans la tête. Tout n’est donc qu’apparences dans ce crime presque parfait ? Le twist final dénouera l’intrigue et la sombre machination.

@Blacktide
Titre: EARLY TO GO AHEAD
Phrase d'accroche: "Nothing is Given" / "Dites adieu aux premières règles" / "Nothing is Ever Given Once and for All"/ "Par le réalisateur de The Neon Demon".
Réalisateur: Nicolas Winding Refn
Actrice n°1: Cristina Rodlo sera Nobody une jeune secrétaire dans un cabinet d'avocats, qui souffre de sa routine et s'enlise dans l'ennui de sa propre vie. Ancrée dans la norme (habillée à la Anastasia Steele, entre sensualité et puritanisme) & caractère dépressif voire distant, elle semble être le reflet même de la société dans laquelle elle évolue ; une société morne faite de lenteur émotionnelle et de productivisme lénifiant, là où la machine capitaliste envoie les émotions au hachoir.
Actrice n°2: Jena Malone sera Kayla, jeune rebelle à l'esprit vif et contestataire qui semble bien décidée à vouloir porter un grand coup à la société. Kayla est à l'opposé de Nobody : elle est quelqu'un qui en veut et qui en redemande. Son style "grunge cool" (entre son "Sucker Punch" et le Brad Pitt de "Fight Club") témoigne de son caractère rebelle et anticonformiste. Figure double réunissant les impulsions de Nobody et son bouillonnement intérieur : elle est la figure/ face violente de la jeune sainte-nitouche qui l'obligera à sortir de sa zone de confort. Kayla mettra Nobody face à cette responsabilité, la sienne, qui la force soudainement à agir pour régler le problème de sa propre vie, et enfin devenir un personnage accompli.
Acteur n° 3 : Tom Burke sera Hank, le patron arrogant & séducteur de Nobody, et avocat reconnu par la profession. Attiré par sa secrétaire, il ira jusqu'à lui faire ouvertement des avances sur son lieu de travail ; avances qu'elle refusera poliment avant de lui mettre une raclée comme lettre de démission.
Acteur 4 n°4: Sasha Lane sera Crystal, jeune paumée, ancienne toxico, et première adhérente du club confidentiel créé par Nobody et Kayla ; un club ni de lecture ni de tricot qui se nomme à juste titre : "Scorpio Rising".
Acteur 5 (bonus) : - Ed Westwick sera Angel, lié avec Nobody par la thérapie de groupe qu'ils suivent ensemble...
Musique: Cliff Martinez et Thom Yorke pour "Nothing is Given", chanson originale composée spécialement pour "EARLY TO GO AHEAD". Une "Soundtrack" qui s'annonce électrique, cérébrale et magnétique.
Synopsis: • Nobody, jeune secrétaire dans un cabinet d'avocats, en a assez de cette vie routinière et de cet emploi alimentaire qui chaque jour étouffe de plus en plus ses rêves de liberté. Alors que les insomnies composent son quotidien, sa thérapie périodique n'a quant à elle que peu d'effet sur ses tourments. Face à l'impossibilité de trouver le sommeil et d'assouvir ses fantasmes de nouvelle vie, Nobody se résigne à vivre une vie de cynisme sans passion. Métro, Boulot, Cafard.
Ce n'est qu'au hasard de sa rencontre avec Kayla que son quotidien va s'en trouver bouleversé. Kayla est instable mais vivante & déterminée. Elle se met alors à entraîner Nobody dans un projet fou et sans retour en arrière ; une spirale de violence cathartique où les coups permettront son émancipation dans un nouveau système où elle ne sera plus que sa propre employée. Grâce à Kayla, Nobody semblerait avoir enfin trouvé le repos tant recherché.


@Lecter
Titre: The Ultimate Vatican Museum Express Tour.
Phrase d'accroche: Reprenant le schéma de la comédie mythique de Wilder dans un décor complètement différent, Wes Anderson plonge ses personnages en constante quête d'indépendance dans un gigantesque délire des sens, où identités et genres se mêlent et s'entremêlent dans les couloirs corsetés du Vatican.
Réalisateur: Wes Anderson
Acteur 1: Timothée Chalamet interprétera le rôle de Monroe Baker, un jeune contre-ténor timide, rêveur et naïf, membre de la meilleure chorale catholique de garçons des Etats-Unis. Etudiant au séminaire, il se destine à la prêtrise, mais un voyage et des rencontres surprenantes vont bouleverser sa façon de voir le monde...
Actrice 2: Saoirse Ronan jouera le rôle de Josie, une pianiste de jazz inquiète mais déterminée, qui décide sur un coup de tête de se mettre à l'orgue, et de se travestir en homme par la même occasion.
Acteur 3: Bill Murray jouera le pape.
Actrice 4: Brigette Lundy-Payne dans le rôle de Daffodil, une chanteuse de jazz qui se voit soudainement forcée de s'intéresser à la polyphonie chorale religieuse (et de se travestir en homme).
Musique: Michael Nyman
Synopsis: New York, 1963.
Alors même que la société américaine est en pleine mutation, Daffodil et Josie, deux musiciennes tentent de survivre en cachetonnant dans de miteux clubs de jazz tenus par les derniers relents de la mafia new-yorkaise. Les deux amies se retrouvent par mégarde au milieu d’un casse qui tourne mal, et, poursuivies à la fois par la police et par les hommes du dangereux Lucky Marciano (Acteur n°5 bonus: Willem Dafoe, avec un superbe faux accent italien), trouvent refuge dans une petite église catholique. Arrivées en pleine répétition du St. Thomas Catholic Boys Choir, une chorale masculine sur le point de partir en tournée au Vatican, invitée par le Pape à se produire à l’occasion de la troisième session du Concile Vatican II, Daffodil et Josie se joignent aux jeunes chanteurs pour échapper à leurs poursuivants.

Prises pour deux nouveaux membres du choeur, les deux femmes, devenues Joseph, organiste, et Dafydd, sopraniste, s’embarquent pour Rome.
Mais les corridors du Vatican s’avèrent beaucoup plus chaleureux qu’il n’y paraît. Joseph et Dafydd se prennent en affection pour Monroe, un jeune membre du choeur, qui, sous couvert d’une timidité maladive, d’une grande candeur, et d’une foi le poussant à devenir séminariste, est en fait un grand rêveur romantique et attachant, qui ne demande qu’à dévorer la vie à pleine dents.

Se prenant de passion pour le jeune homme mais dans l’impossibilité de le séduire directement sans révéler le pot-aux-roses, Joseph tente de le séduire en se déguisant en Soeur Agniezska, une nonne polonaise pour qui « ne faire qu’un à plusieurs » n’est pas seulement la définition de la Sainte Trinité.
Dafydd, de son côté, se retrouve par hasard en compagnie d'un vieillard déprimé se trouvant être le nouvellement élu Pape, et qui, en plein congrès remettant en question les dogmes de la Chrétienté, traverse une grave et profonde crise de foi. Dafydd tente de le rassurer et de le conforter, alors que le Pape tombe sous son charme.

Passions, genres et identités s’entremêlent sous les plafonds de la Chapelle Sixtine en un hilarant jeu de l’amour et du hasard, tandis que Lucky Marciano, de retour dans la patrie de ses ancêtres, n’est pas loin…

@Owl_
Titre: SICKAMOUR
Phrase d'accroche: Tour de passe-passe d’abord prude puis pervers, Lánthimos rêve ad libitum d’un amour, épanoui ou frustré, comme intoxication métaphysique.
Réalisateur: Yórgos Lánthimos
Acteur 1: Matt Dillon
Actrice 2: Olivia Colman
Actrice 3: Nicole Kidman
Acteur 4: Sam Clafin
Musique: Les musiques utilisées pour le futur métrage de Lánthimos seront majoritairement issues des répertoires romantique, impressionniste et moderne. L'on pourra y retrouver, dans l'ordre tel qu'elles apparaissent dans le film :
— le deuxième mouvement du quatuor à cordes n°8 (op. 110) de Dmitri Chostakovitch ;
— le vingt-quatrième lied du Winterreise (D.911) de Franz Schubert ;
— « O diese Sonne ! » issu de l'acte I de l'opéra Der Freischütz (op. 77) de Carl Maria von Weber ;
— Le prélude ainsi que le Liebestod issus de l'opéra Tristan und Isolde de Richard Wagner ;
— Le Karfreitagszauber issu du festival scénique sacré Parsifal de Richard Wagner ;
— La valse n°1 en la bémol majeur (op. 69) de Frédéric Chopin.
Mais l'on trouvera également quelques morceaux plus contemporains :
— « Burning Down the House » et « (Nothing But) Flowers » des Talking Heads ;
— « Waltz For Seth » de Sahib Shihab ;
— « Someday My Prince Will Come » de Bill Evans.
Synopsis: PROLOGUE


Écran noir et silence. Le deuxième mouvement du huitième quatuor à cordes en ut mineur (opus 110) de Dmitri Chostakovitch commence. Lumière.

Cela ressemblerait presque à un décor de boule à neige macabre et gigantesque. Un homme (Matt Dillon), vraisemblablement blessé, est étendu sur le sol humide et immaculé. Après quelques longs et silencieux instants, il est trouvé par Aróstegui (Olivia Colman), professeure historienne émérite et polymathe, qui le ramène — tant bien que mal — dans son appartement.

Écran noir et silence. Le vingt-quatrième lied du Winterreise (D.911) de Franz Schubert commence.


CHAPITRE 1


Lumière.

C’est avec un homme convalescent qu’Aróstegui échange quelques saillies intellectuelles. Malgré la diversité des sujets abordés, il semble concentrer et ramener ses propos à la sexualité, apprenant par la suite que certaines des grandes passions de son hôte, en tant qu’historienne, sont les événements relatifs à la guerre de Trente Ans.
Cette guerre de Trente Ans rappelle à Lui sa jeunesse et un de ses premiers réels émois, lorsqu’il était jeune comédien (Sam Claflin) attiré par une jeune fille (Stacy Martin) de sa troupe qu’il déflora, après avoir partagé quelques instants romantiques, dans les coulisses d’un opéra alors en représentation : Der Freischütz.
Écran noir et silence. « O diese Sonne ! » issu de l'acte I de l'opéra Der Freischütz (op. 77) de Carl Maria von Weber commence.

Lumière.

De retour chez Aróstegui, il s’en suit une discussion animée sur les différences fondamentales entre les opéras italiens, qu’elle défend, et allemands, que Lui préfère.


CHAPITRE 2


Aróstegui et Lui débattent de l’image de Salomé telle que représentée dans les tableaux de Gustave Moreau. Si pour Aróstegui, elle n’est qu’une héroïne fugitive — et éprise d’impossible — du Nouveau Testament, elle est pour Lui symbolique de la luxure, d’une beauté soi-disant maudite et irresponsable.

Cette Salomé n’est pas sans évoquer — aux yeux d’Aróstegui — la figure de la Hélène antique tandis que Lui se remémore une relation sordide entretenue avec une danseuse sur le déclin (Emma Stone), et qui aujourd’hui semble s’être suicidée pour des raisons qu’il préfèrera taire.


CHAPITRE 3


Écran noir et silence. Le Karfreitagszauber issu du festival scénique sacré Parsifal de Richard Wagner commence.

Lumière.

Après la mort de sa danseuse, Lui enchaîne les conquêtes sans lendemain ni importance, allant même jusqu’à fréquenter intimement la mère de la défunte (Jean Smart) dès les funérailles passées.

Mais c’est au sortir d’une représentation qu’il rencontre Elle (Nicole Kidman) — il ne donnera jamais son nom. Pour la première fois de sa vie, consacrée aux plaisirs charnels, il semble tomber amoureux. Et cette impression le désespère.

Écran noir et silence. Le Liebestod issus de l'opéra Tristan und Isolde de Richard Wagner commence.


CHAPITRE 4


Lumière.

Face à Aróstegui, Lui compare ses pensées de l’époque, face au sentiment amoureux, au poème Le Gibet d’Aloysius Bertrand mais également à l’interprétation crée par Maurice Ravel. Il raconte comment il a tenté de séduire Elle sans jamais (et cela pour la première fois de sa vie) y parvenir.

Il raconte son interprétation du prélude de Tristan und Isolde de Richard Wagner : comment ce morceau est à lui seul son but ultime, la jonction entre pulsions de vie et de mort qu’offre le sexe à ses yeux.

Par ses explications, il tente de justifier comment, n’ayant pu séduire Elle au fil des mois, il l’a violée et pourquoi cet acte, selon lui, est l’aboutissement de son interprétation de l’opéra wagnérien. Aróstegui lui explique sèchement que sa quête, aussi métaphysique et sensée à ses yeux soit-elle, n’excuse en rien son acte monstrueux.
Pris de panique, Lui se met à hurler et s’effondre.


CHAPITRE 5


Lui est désormais calme. Affaiblie physiquement par la crise qu’il vient de traverser, ses traits sont nettement plus tirés qu’auparavant. Il remercie Aróstegui de lui avoir enfin ouvert les yeux et précise qu’il partira à l’aube. Se dénoncer après tant d’années ? trouver un remède à ses maux ? Il ne le sait pas.

Mais la nuit venue, il se glisse dans son lit et tente de violer son hôte. Qui, malgré les tentatives d’explications désespérées de son invité, le blesse à l’arme blanche avant de la chasser de chez lui. Traumatisée et résignée, elle n’osera pas contacter les autorités.

Lui, à nouveau seul face à sa monstruosité, s’écroule dans la neige. Inconscient.

Écran noir et silence. « Someday My Prince Will Come » de Bill Evans commence.


************** RÉSULTATS ******************

Vainqueur: "The Ultimate Vatican Museum Express Tour" de Wes Anderson produit par @Lecter
Prix du Scénario: "SICKAMOUR" de Yorgos Lanthimos produit par @Owl_
Prix de la Symbiose: "SICKAMOUR" de Yorgos Lanthimos produit par @Owl_
Prix de l'Originalité: "The Ultimate Vatican Museum Express Tour" de Wes Anderson produit par @Lecter

/block/list/vk_list_items?id=1399449&from_url=/listes-de-films/choc-des-producteurs-18-les-hommes-sont-des-femmes/1399449&gtm_page_category=listes+de+films&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
177 commentaires
  • cath44
    commentaire modéré @blacktide Je te remercie énormément. Mon affiche est superbe. Cette surimpression illustre à merveille ce que suggère le film. Bravo et je t'assure, tu as un talent de plus.
    il y a 2 jours Voir la discussion...
  • OlivarDeLaCave
    commentaire modéré @blacktide Tes affiches sont superbes !
    il y a 2 jours Voir la discussion...
  • OlivarDeLaCave
    commentaire modéré Bon voici les quelques changements que je vais effectuer pour la prochaine édition. Je vous donnerai la permission d'apporter des informations supplémentaires sur votre film avec des acteurs supplémentaires et le nom d'éventuels personnes qui seraient attachés au film comme un scénariste ou un directeur de la photographie bien précis. Car j'estime que ces personnes méritent d'être davantage mis en avant. J'estime qu'un film qui pourrait avoir Frank Darabont au scénario et Vittorio Storaro à la photographie pourrait être un plus pour l'oeuvre présenté.
    il y a 2 jours Voir la discussion...
  • OlivarDeLaCave
    commentaire modéré Je pense que je ne vais conservé que le prix du scénario et supprimé les prix de l'originalité et de la symbiose qui sont, selon moi, trop flous et sujets à diverses interprétations. Peut-être ajouterais-je de nouveaux prix, il faut que je voie ça.
    il y a 2 jours Voir la discussion...
  • blacktide
    commentaire modéré Merci beaucoup @OlivarDeLaCave ! @cath44 Content que ton affiche te plaise, merci beaucoup :D @sudroxaz Oh merci... Tout à fait, ce sont bien les visages en surimpression de Éfira, Duchauvelle et Demoustier sur l'affiche du Ozon ;-)
    il y a 2 jours Voir la discussion...
  • bredele
    commentaire modéré @blacktide affiches intéressantes! Je préfère celle de Dad, simple et parlante. Bizarrement quand je regarde celle pour le film d'Ozon, j'y vois la belle et la bête de Cocteau.
    il y a 2 jours Voir la discussion...
  • Des_Esseintes
    commentaire modéré Bravo à tous et félicitation au gagnant : @Lecter !
    il y a 2 jours Voir la discussion...
  • tarteman
    commentaire modéré @blacktide Superbe. Merci beaucoup je retrouve vraiment L'atmosphère graphique de Fincher et la détresse du personnage. C'est très beau.
    il y a 2 jours Voir la discussion...
  • tarteman
    commentaire modéré @Lecter Bravo bravo ! Content de voir que tu participes encore, et quelle victoire !
    il y a 2 jours Voir la discussion...
  • lekid
    commentaire modéré Avec un peu de retard, félicitations à tous. Un seul regret suite à ces joutes : ne pas pouvoir profiter un jour de ces chefs-d'oeuvre sur grand écran ;)
    il y a 5 heures Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Autres listes de OlivarDeLaCave
Listes appréciées par OlivarDeLaCave
Listes populaires
Listes recommandées
Listes commentées récemment
Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -