Les grands réalisateurs non parrainés

Les grands réalisateurs non parrainés

Liste de 22 films par jolafrite
| 1530 vues  | 26 personnes ont aimé

@sudroxaz a fait la liste des chefs d'oeuvre non parrainés. mais il y a pire, des grands réals qui n'ont aucun film parrainé. Que je les vénère ou pas, ils ont changé le cinéma et mérite une place dans le buffet des ambassadeurs.
J'ai nommé :
- Sergei M. Eisenstein
- Raoul Walsh
- Otto Preminger
- Joseph Losey
- Agnes Varda
- Nagisa Oshima
- Raymond Depardon
- Frederick Wiseman
- Claude Sautet
- Jean Esptein
-Vincente Minelli
- Shohei Immamura
- Andrzej Wajda
- Nanni Moretti
- Douglas Sirk
- René Clair
- Youssef Chahine
- Jean Eustache
- Jean Vigo
etc..

/block/list/vk_list_items?id=1300013&from_url=/listes-de-films/les-grands-realisateurs-non-parraines/1300013&items_offset=0&items_limit=50&items_order=priority&items_filter=&items_search=
238 commentaires
  • Eforie
    commentaire modéré @jolafrite Merci !
    14 mai 2020 Voir la discussion...
  • jroux86
    commentaire modéré @Eforie @jolafrite Dies irae, très beau film, merci du conseil. J'ai écrit une MC, ce sera ma modeste contribution pour essayer de rééquilibrer les forces avec Shutter Island. ;)
    16 mai 2020 Voir la discussion...
  • jroux86
    commentaire modéré @jolafrite Je te rejoins sur ta MC du film. Moi aussi j'ai été marqué par l'importance des personnages féminins par rapport aux personnages masculins. Il est d'ailleurs amusant de constater que la chasse aux sorcières est devenu un symbole important pour le féminisme d'aujourd'hui. Or j'ai vu que c'était un thème cher à Dreyer. Visionnaire ?
    16 mai 2020 Voir la discussion...
  • jolafrite
    commentaire modéré @jroux86 Tu n'as pas tarder. Très content que tu sois rentré dans l'univers Dreyer. Je ne suis pas sûr par contre que la figure de la sorcière chez Dreyer (ici ou dans Jeanne d'Arc) soit sur la même lignée que le courant du féminisme actuel qui s'empare de cette figure. Mais il faudrait peut être creuser. En tout cas, n'hésite pas à enchaîner avec Gertrud et Ordet, plus étranges mais plus envoûtants encore.
    16 mai 2020 Voir la discussion...
  • jroux86
    commentaire modéré @jolafrite Ok je prends note, merci !
    16 mai 2020 Voir la discussion...
  • Eforie
    commentaire modéré @jroux86 @jolafrite En effet, Ordet et Gertrud sont meilleurs encore. Sans doute pas "féministe", Dreyer, mais j'avais lu quelque part qu'il faisait partie, avec Mizoguchi, des cinéastes qui comprenaient le mieux les femmes, ou du moins savaient épouser leur point de vue... J'attends les confirmations de la gent féminine ;)
    16 mai 2020 Voir la discussion...
  • jroux86
    commentaire modéré @jolafrite @Eforie Pour les autres films, je ne sais pas mais Dies irae fait clairement la part belle aux femmes. Le personnage de Marte Herlofs est très émouvant et celui de Anne est au centre de l'histoire. Quant aux hommes , ils sont soit lâches, soit rongés par la culpabilité et ne trouvent leur salut que dans la calomnie, la torture et le châtiment.
    16 mai 2020 Voir la discussion...
  • jroux86
    commentaire modéré @jolafrite @Eforie De là à dire que l'auteur avait un parti pris "féministe" est un pas que je n'ai pas franchi mais j'ai trouvé le parallèle plutôt cocasse...
    16 mai 2020 Voir la discussion...
  • jroux86
    commentaire modéré @jolafrite @Eforie En tout cas j'ai hâte de voir Ordet et Gertrud !
    16 mai 2020 Voir la discussion...
  • jolafrite
    commentaire modéré @jroux86 Oui, le parallèle est troublant. Qu'est-ce qu'on est mesurés! On ne se croirait pas sur Vodkaster.
    16 mai 2020 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -