Love, Death & Robots
(2019)
une série de et

Love, Death & Robots

(2019)
une série de et

Synopsis

Une série animée d'anthologie présentée par Tim Miller et David Fincher.

Infos de la série

États-Unis - 1 saison, 18 épisodes - Animation, Fantastique, Science-Fiction
Date de première diffusion : 15 mars 2019

Saisons

Taux de satisfaction de la communauté

Taux de satisfaction 79%
49 ambassadeurs le recommandent
18 micro-critiques
  • 79%
  • 98 notes
  • 12 veulent le voir
  • 19 listes

18 micro-critiques

  • TheJackRanger
    (à propos de Love, Death & Robots)
    Sa note :
    Love, Death & Robots “ Florilèges de scénarios, divers et violents à leur manière. Le cinéma d'animation a de l'avenir, entre les mains d'une nouvelle génération. ” — TheJackRanger 25 mars 2019
    Commenter
  • flobannion
    (à propos de Love, Death & Robots)
    Sa note :
    Love, Death & Robots “ Forcément inégal au vu du format, mais certains sont des petits bijoux : "Le témoin", "L'oeuvre de Zima" et "Histoires alternatives". ” — flobannion 5 mai 2019
    5 commentaires
    • Firtina
      commentaire modéré L'oeuvre de Zima m'a mis une violente gifle
      11 mai 2019 Voir la discussion...
    • jared333
      commentaire modéré @Firtina Je peut comprendre, il etait tres bon ! Derriere la faille m'a laisser dans un etat, j'ai eu l'impression de voir le meilleur film alien depuis Aliens^^
      11 mai 2019 Voir la discussion...
    • jared333
      commentaire modéré En tout cas , vivement une saison 2 !
      11 mai 2019 Voir la discussion...
  • djobaka
    (à propos de Love, Death & Robots)
    Sa note :
    Love, Death & Robots “ Une déclaration d'amour au court-métrage, à l'animation et à la science-fiction. Fincher ne cesse de surprendre. ” — djobaka 18 mars 2019
    4 commentaires
    • djobaka
      commentaire modéré @Balastikkk Fincher et Miller ont créé ce projet ensemble d'après une idée originale de Miller. Des tas de pays et de studios différents y ont participés (Hongrie, Canada, France ou encore Corée il me semble). Sans Fincher, ce projet n'aurait pas vu le jour.

      Concernant Mindhunter, sache que Fincher a réalisé 4 épisodes en plus de produire la série.

      Et bien entendu le plus important, je n'ai jamais dit que Fincher avait réalisé les épisodes, j'ai seulement parlé du fait qu'il ne cesse de nous surpendre. Que ce soit en tant que réalisateur ou producteur, qu'importe ?
      Quand Fincher produit une série, bien sûr que son nom est utilisé pour vendre le produit, il n'ya pas de quoi être sceptique ou de penser qu'il éclipse des personnes. Moi je pense plutôt qu'il permet a des personnes de réaliser des choses avec ses productions. Question de point de vue. Visiblement le tien est négatif et hater.
      18 mars 2019 Voir la discussion...
    • Balastikkk
      commentaire modéré Alors comme je ne peux pas exprimer mes émotions par écrit, je passe pour un "hater" (quelle expression désagréable), ce n'était pas mon intention. J'essayais juste de voir s'il y avait sa touche à l'écran (comme pour HOC ou Mindhunter) tout en nuançant l'apport d'un gros nom du cinéma. J'entends bien tes arguments en plus. Là, tu y vas un peu fort sur mon jugement. Bref, je regarderais ce que donne la série.
      18 mars 2019 Voir la discussion...
    • djobaka
      commentaire modéré @Balastikkk Pardonne moi si je t'ai vexé et j'ai mal compris ton premier commentaire, il faut dire qu'il est très sceptique et que tu ne me demandes pas vraiment si on ressent sa patte ou non. En tout cas, dire que Fincher éclispe des personnes, je trouve ça abusé.

      Repartons sur de bonnes bases ! Oui on, ressent sa patte. Pas comme lorsqu'il réalise bien entendu, mais on retrouve pas mal le genre de personnages qu'il affectionne, idem pour les répliques et les scénar' ;)
      18 mars 2019 Voir la discussion...
  • Sadwave
    (à propos de Love, Death & Robots)
    Sa note :
    Love, Death & Robots “ Cette série devrait s'appeler Talent graphique, Créativité hors-norme & Robots ” — Sadwave 17 mars 2019
    Commenter
  • Lemmy
    (à propos de Love, Death & Robots)
    Sa note :
    Love, Death & Robots “ À chaque court-métrage, nous sommes emportés dans un nouveau monde, une nouvelle histoire à l'esthétique remarquable Une ode à l'imagination ” — Lemmy 6 avril 2019
    Commenter
Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -