Maniac
(2018)
une série de

Maniac

(2018)
une série de

Synopsis

Deux inconnus en difficulté se rencontrent pendant un essai clinique hallucinant mené par un médecin qui a des problèmes avec sa mère et un ordinateur émotif.

Infos de la série

États-Unis - 1 saison, 10 épisodes
Date de première diffusion : 21 septembre 2018

Taux de satisfaction de la communauté

Taux de satisfaction 78%
27 ambassadeurs le recommandent
20 micro-critiques
  • 78%
  • 53 notes
  • 23 veulent le voir
  • 11 listes

20 micro-critiques

  • blacktide
    (à propos de Maniac)
    Sa note :
    Maniac “ Dans la fusion des âmes seules, et de leurs pensées malades, Maniac sonde les connexions, du clinique souvenir au rêve matriciel de l'amour. ” — blacktide 23 septembre 2018
    Commenter
  • TheJackRanger
    (à propos de Maniac)
    Sa note :
    Maniac “ Ce que procure Maniac est indescriptible, tant l'oeuvre vise le cœur avec précision. Rarement une oeuvre n'a été aussi sincère et juste. ” — TheJackRanger 21 septembre 2018
    2 commentaires
  • Joe_Shelby
    (à propos de Maniac)
    Sa note :
    Maniac “ Pleine de références au 7ème art, Maniac traite de la psychanalyse oedipienne par la rédemption, servi par un excellent casting. Joyau rare. ” — Joe_Shelby 30 septembre 2018
    9 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Sanium Ah donc tu l'as perçu d'un oeil avisé alors si tu aimes The Leftovers. Et bien j'ai envie de te dire qu'il en soit ainsi, Maniac ne t'as pas touché, surpris ou ému et tu trouves ça factice, ça reste ton droit. J'y ai pour ma part vu une très belle volonté de dépeindre sur le ton burlesque de la SF sous le prisme des années 70 (à la Plan 9 from outer space, Alien le 8ème passager, ou 2001) une série qui exploitait la névrose psychotique et ses affres auprès de l'individualisme dans une société où le complexe d'oedipe en ressort de manière prégnante, de manière atypique, en interaction entre nos 2 protagonistes (Owen et Annie) à travers un développement de processus mental dans la psyché et le rêve.
      Certes, ça peut paraître un peu déjà vu (ça rappelle énormément Eternal Sunshine of the Spotless Mind ou Inception), mais je trouve que pour une mini série de 10 épisodes qui se suffit à elle-même, cela apporte un peu de fraîcheur et un nouveau prisme pour traiter de la mélancolie, la solitude, la dépression, la rédemption, la résilience et la catharsis. Et Emma Stone porte vraiment la série sur ses épaules. Bref une série qui d'apparence n'a rien d'exceptionnel mais qui sait rester dans son carcan de "série" aux hommages et références subtils, à l'instar de toutes les séries actuelles qui pompent de trop vers le scénario de cinéma et ses codifications. J'ai apprécié ce format.
      Après à chacun son ressenti, comme je l'ai mentionné plus haut. Je respecte ta perception de la série évidemment.
      30 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Cine7Inne
      commentaire modéré Je rejoins @Sanium pour le coup, j'ai trouvé la mise en scène assez banale, alors que celle sur la première saison de True Detective était vraiment dantesque. Pareil niveau empathie et connexion entre les personnages c'est assez pauvre, j'ai pas trouvé Jonah Hill très convainquant, il est assez inexpressif. J'ai bien aimé les séances de psyché et d'inconscient mais c'est pareil ça déborde trop vers le too much. Petite déception pour ma part.
      5 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Cine7Inne Curieux l'ami, j'ai personnellement trouvé la série True Détective un peu vaine, avec beaucoup d'esbroufes de réalisation pour finalement rien d'extraordinaire, alors que là j'ai aimé le parti pris de la réalisation, certes très kitch et un peu old school j'en conviens, mais apportant un vent de fraîcheur couplé à une thématique parfaitement exploité par Patrick Somerville. Comme quoi, les avis sont paradoxaux ;) Après, j'avoue n'avoir jamais trouvé Jonah Hill transcendant dans la majorité de ses rôles au cinéma (excepté le Loup de Wall Street, Don't worry he won't get far on foot (le dernier Gus Van Sant sorti au cinéma), et Django Unchained). Mais j'ai été bluffé par les prestations de Justin Theroux, d'Emma Stone et de Gabriel Byrne ;) Il forment une alchimie très convaincante par leur jeu tout en étant subtile et absurde à la fois.
      il y a 10 jours Voir la discussion...
  • CinemAtrium
    (à propos de Maniac)
    Sa note :
    Maniac “ Penser mes plaies dans les fictions d'un autre, les dysfonctions de leurs coeurs ne sont que des simulations de ma propre solitude. ” — CinemAtrium 23 septembre 2018
    4 commentaires
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Sanium À partir du 4ème, ça change complètement de narration et ça s'éclate, ça s'imbrique de partout.
      Oui, 5 étoiles, j'ai vraiment adoré. Peut-être la réévaluerai-je avec le temps, c'est possible. Mais là, elle m'a profondément parlé et plu. Elle parle d'un état qui m'est familier et elle a réussi à ne pas me faire souffrir sans rien atténuer. Gros gros coup de coeur.
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré @CinemAtrium Hmmm... Je vais sûrement finir alors mais c'est mal embarqué pour moi cette affaire. Hormis Emma Stone que je trouve épatante, absolument rien ne me parle que ce soit sur le fond, la forme, la portée émotionnelle ou que sais-je encore
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
    • CinemAtrium
      commentaire modéré @Sanium Elle va t'étonner encore plus alors parce que ses différents rôles montrent la puissance de ses jeux qui reste pourtant le même (je ne sais pas si je suis clair..).
      Et quand on arrive au 10ème épisode, on (je) se dit que c'était un voyage étrange, imparfait mais punaise qu'il me marque.
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
  • HyacintheFont
    (à propos de Maniac)
    Sa note :
    Maniac “ Original, étonnant, spécial, intelligent, Maniac est une proposition comme on n'en voit peu. Une plongée en soi dont on ne sort pas indemne. ” — HyacintheFont 23 septembre 2018
    Commenter
Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - 2 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -