José Carreras

Acteur
Né à Barcelona, Spain le 5 décembre 1946
Connu pour...

Biographie de José Carreras

Né le 5 décembre 1946 à Barcelone, José Carreras fit montre d’un talent certain pour la musique dès son plus jeune âge, étant à l’époque fasciné par Caruso. Sa première prestation publique eut lieu alors qu’il n’était âgé que de huit ans, chantant La Donna è mobile à la radio nationale espagnole. À l’âge de onze ans, il se produisit au Liceu comme soprano masculin dans le rôle du narrateur dans l’El retablo de Maese Pedro de Falla puis dans un autre rôle de second plan dans le deuxième acte de La Bohème. Carreras étudia au Conservatorio Superior de Música del Liceo. Son premier rôle au Liceu en tant que ténor fut Flavio, dans Norma, aux côtés de la célèbre soprano Montserrat Caballé, qui interprétait le « rôle-titre ». Caballé ayant remarqué le talent du jeune ténor, elle œuvra pour lui faire obtenir un rôle de premier plan dans Lucrezia Borgia, de Gaetano Donizetti. Carreras eut à nouveau l’occasion de chanter avec Montserrat Caballé en 1971, lors de ses débuts londoniens, dans Maria Stuarda, puis dans une quinzaine d’autres productions au cours des années suivantes. En 1972, il fit ses débuts sur une scène américaine, interprétant le rôle de Pinkerton dans Madame Butterfly. En 1974, c’est à Vienne qu’il se produisit pour la première fois, dans le rôle du duc de Mantoue. On a calculé qu’à l’âge de 28 ans, José Carreras avait déjà interprété 24 rôles différents de « ténor vedette » du répertoire lyrique. En 1987, alors qu’il était au sommet de sa gloire, des médecins diagnostiquèrent une leucémie aiguë, en lui laissant une chance sur dix de survie. Cette maladie interrompit sa carrière de chanteur durant une bonne année. Dès l’année suivante, José Carreras créa la José Carreras International Leukaemia Foundation, organisation caritative de soutien à la recherche sur la leucémie, à laquelle il se consacre toujours, tout en donnant, bon an, mal an, une soixantaine de concerts chaque année malgré une légère transformation de sa voix. En 1994, des centaines de millions de téléspectateurs du monde entier purent voir et entendre les « Trois Ténors » donner un concert pour l’ouverture de la Coupe du monde de football à Rome. Ce concert, initialement destiné à recueillir des fonds pour la fondation Carreras, fut aussi l’occasion de retrouvailles solennelles entre le ténor et ses deux confrères Luciano Pavarotti et Plácido Domingo. Il a également participé à l'enregistrement de la comédie musicale West Side Story sous la direction du compositeur, Leonard Bernstein. En 2008, il a fêté le cinquantième anniversaire de ses débuts au Liceu par un récital avec piano dans le théâtre catalan, qui lui a consacré une exposition à cette occasion. En Mai 2009 il a déclaré qu'il ne chanterait plus d'opéras parce que c'était trop fatigant, mais qu'il continuerait éventuellement de donner quelques récitals.

Filmographie de José Carreras

  • 1
    Pavarotti
    (2019)
    un film de Ron Howard
    Un portrait du chanteur d'opéra italien Luciano Pavarotti à l'aide d'archives de ses performances scéniques.
    2h50
    Ma note :
  • 2
    La Bohème
    (1987)
    un film de Luigi Comencini
    A la veille de Noel 1910, Rodolphe le poète et Marcel le peintre ont du mal à résister au froid et à la faim. Mais avec le soutien de leurs amis, leur jeunesse et leur confiance en...
    1h46
    Ma note :
  • 3
    Romanza final (Gayarre)
    un film de José Maria Forqué
    2h06
    Ma note :

Avis sur les films de José Carreras

Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -