Wolfgang Preiss

Acteur
Né à Nuremberg, Germany le 27 février 1910, mort le 27 novembre 2002
Connu pour...

Biographie de Wolfgang Preiss

Fils d'enseignant, Wolfgang Preiss étudie la philosophie, les lettres et le théâtre au début des années 30. Il prend également des cours privés avec Hans Schlenck et fait des apparitions dans diverses productions théâtres à Heidelberg, Kaliningrad, Bonn, Brême, Stuttgart et Berlin.
En 1941, il rejoint le théâtre populaire berlinois d'Eugen Klöpfer, son enrôlement dans l'unité de défense aérienne de la Wehrmacht en avril 1941 lui permet de poursuivre son activité théâtrale. Jusqu'alors, il a été "laissé de côté" parce qu'un officier du bureau de révision était un de ses admirateurs.
En 1942, il fait ses débuts au cinéma dans une production de l'UFA : Le Grand Amour, un film de propagande avec Zarah Leander. Après la guerre, Wolfgang Preiss retourne au théâtre, et à partir de 1949 il prête sa voix au doublage de films en allemand.
En 1954, il revient au cinéma en apparaissant dans L'Amiral Canaris d'Alfred Weidenmann. L'année suivante, il incarne le rôle principal de Claus von Stauffenberg dans le film de Falk Harnack, Le 20 juillet qui a trait au complot visant à assassiner Hitler en 1944. Il se voit décerné pour ce rôle le Prix Fédéral du Film en 1956 et jouit d'une certaine notoriété.
Dès lors, Wolfgang Preiss se cantonne aux rôles d'officier droit et loyal qu'il joua dans plusieurs films et dans de nombreuses productions internationales, principalement en Italie et aux États-Unis, jouant occasionnellement un plus typique officier nazi cynique ou brutal.
Il apparaît dans des productions telles que Le Jour le plus long (1962), Un pont trop loin de Richard Attenborough (1977), Le Cardinal d'Otto Preminger (1963), et avec Jean-Paul Belmondo dans Paris brûle-t-il ? (1966). Il est en tête d'affiche aux côtés de Burt Lancaster dans Le Train de John Frankenheimer (1964), de Frank Sinatra dans L'Express du colonel von Ryan (1965), de Robert Mitchum dans La Bataille pour Anzio (1968), et de Richard Burton dans Le Cinquième commando (1971).
En outre, pour le public ouest-allemand, il devient l'incarnation du génie maléfique pour son rôle du Dr. Mabuse. Il joue ce rôle pour la première fois en 1960 (succédant à Rudolf Klein-Rogge) dans Le Diabolique Docteur Mabuse de Fritz Lang puis à quatre autres reprises.
Dès le milieu des années 60, Wolfgang Preiss tourne davantage pour la télévision, jouant notamment Georges-Marie Haardt dans La Cloche tibétaine et le général Walther von Brauchitsch dans les télésuites américaines Le Souffle de la guerre et War and Remembrance, basées sur les livres de Herman Wouk.
En 1987, il reçoit un second Prix Fédéral du Film pour l'ensemble de sa carrière, qui aura comporté plus de 100 participations dont près de 30 pour des rôles d'officier allemand. Il meurt à la suite d'une chute à l'âge de 92 ans.

Filmographie de Wolfgang Preiss

  • 1
    Dr M.
    (1990)
    un film de Claude Chabrol
    Une vague de suicide déferle sur Berlin-Ouest. Un policier, le lieutenant Hartmann, commence son enquête...
    1h56
    Ma note :
  • 2
    The Second Victory
    un film de Gerald Thomas
    Ma note :
  • 3
    La Formule
    (1981)
    un film de John G. Avildsen
    Au cours d'une enquête sur un meurtre, un policier découvre l'existence d'une formule chimique inventée par les nazis pour remplacer le pétrole. Ce produit de synthèse permettrait ...
    1h55
    Ma note :
  • 4
    Fantôme d'amour
    Taux de satisfaction de la communauté
    44%
    un film de Dino Risi
    Pavie, fin des années 1970. Nino Monti, un conseiller commercial connu, paie la place de bus d'une femme à l'air misérable et malade qui n'avait pas la monnaie. Le soir même elle l...
    1h35
    Ma note :
  • 5
    Liés par le sang
    Taux de satisfaction de la communauté
    26%
    un film de Terence Young
    Héritière d'une importante firme pharmaceutique Suisse, Elizabeth Roffe s'aperçoit que des membres de sa famille sont prêts à tout pour l'évincer. Un inspecteur est alors chargé de...
    1h56
    Ma note :
  • 6
    Ces garçons qui venaient du Brésil
    Taux de satisfaction de la communauté
    80%
    Ezra Lieberman, célèbre chasseur de nazis, reçoit un étrange appel en provenance du Paraguay. Son correspondant l'informe qu'un complot se prépare. A sa tête, le sinistre docteur M...
    2h03
    Ma note :
  • 7
    Un pont trop loin
    Taux de satisfaction de la communauté
    40%
    En septembre 1944, l'opération du maréchal Montgomery débute malgré le désaccord du général américain Patton. Il s'agit d'un coup décisif afin de précipiter la chute du IIIe Reich....
    2h56
    Ma note :
  • 8
    Un Homme à respecter
    un film de Michele Lupo
    À Hambourg dans les années 70, Steve Wallace est un génie du cambriolage. Dès sa sortie de prison un ancien complice lui propose un coup que lui seul serait capable de mener à bien...
    1h52
    Ma note :
  • 9
    Notre agent à Salzbourg
    un film de Lee H. Katzin
    1h33
    Ma note :
  • 10
    Un papillon aux ailes ensanglantées
    un film de Duccio Tessari
    Une jeune fille est assassinée dans un parc. Très vite, les soupçons se portent sur un notable de la ville qui, ne niant pas les faits, est inculpé. Cependant, les analyses médico-...
    1h35
    Ma note :

Avis sur les films de Wolfgang Preiss

Télérama © 2007-2020 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -