Sharp Objects
(2018)
une série de

Sharp Objects

(2018)
une série de

Synopsis

Camille Preaker, journaliste, sort tout juste d'un bref séjour à l'hôpital psychiatrique. Elle retourne dans la ville de son enfance pour tenter de résoudre le meurtre de deux adolescentes.

Infos de la série

États-Unis - 1 saison, 8 épisodes - Drame, Mystère
Date de première diffusion : 8 juillet 2018

Taux de satisfaction de la communauté

Taux de satisfaction 81%
28 ambassadeurs le recommandent
16 micro-critiques
  • 81%
  • 59 notes
  • 30 veulent le voir
  • 19 listes

16 micro-critiques

  • bredele
    (à propos de Sharp Objects)
    Sa note :
    Sharp Objects “ Engendrée par Perséphone, la femme écorchée erre entre gin et vérités. ” — bredele 28 août 2018
    20 commentaires
  • blacktide
    (à propos de Sharp Objects)
    Sa note :
    Sharp Objects “ «You Read In Me», dans les maux incrustés, et ses souvenirs scarifiés, Vallée en extrait les dents, de la mère égratigne le regard, toxique. ” — blacktide 29 août 2018
    4 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré @blacktide comme tu le dis le début est trop lent, presque pénible, avec un sentiment de déjà vu. Mais il est vrai que la fin ne nous déçoit pas, bien qu'un peu convenue, sauf pour"le sol historique".
      29 août 2018 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré @bredele Ah oui, un sol qui fait toute la différence. Une seule phrase pour tout renverser. Et ça, c'est le genre de choc que j'aime...
      29 août 2018 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @blacktide une mention spéciale à Patricia Clarkson (bien supérieure à Amy Adams) et à Henry Czerny ce fan de Legrand qui, comme tu le dis, est incroyable dans sa passivité
      29 août 2018 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de Sharp Objects)
    Sa note :
    Sharp Objects “ En héritage, mal des mères et tourments des filles. Entre mots à vif de la violence et l'écriture de la douleur, la peau est un palimpseste. ” — cath44 21 septembre 2018
    2 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré Bien trouvé palimpseste!
      21 septembre 2018 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @bredele J'ai beaucoup aimé cette série, pleine d'étrangeté et de mélancolie. La peau de Camille Preaker m’a fait penser au palimpseste , car elle est comme un manuscrit dont on a fait disparaître les inscriptions pour en écrire de nouvelles, par destruction et reconstruction successive , tout en gardant l'historique des traces anciennes. Ce sont les traces de la mémoire, de l’histoire transgénérationnelle , des cicatrices de traumas , des effractions du corps, qu’il s’agisse des nécessaires inscriptions identitaires dans la chair des maux qui ne peuvent se dire en mots ou d’un moyen pour elle de se sentir vivante ( . Cette série lente à se mettre en place m’a fascinée dans ses thématiques ( la psychopathologie de la mère que j’avais deviné assez vite ) et ces mises en « en abyme » , comme cette maison de poupées….
      23 septembre 2018 Voir la discussion...
  • Attrianera
    (à propos de Sharp Objects)
    Sa note :
    Sharp Objects “ Le seul apport de la série par rapport au livre: des personnages parfaitement incarnés. Adaptation dispensable et rythme mou. ” — Attrianera 10 décembre 2018
    10 commentaires
    • Attrianera
      commentaire modéré @CYHSY Quand l'adaptation est trop littérale, c'est pour moi sans intérêt car sans âme. Le livre se suffit à lui même. Il n'y a pas d'épaisseur artistique. J'ai vu par exemple le film Les jolies Choses et lu le livre du même nom (j'aime beaucoup Virginie Despentes au passage…). Paquet Brenner se réapproprie totalement l'univers de Virginie Despentes en le respectant mais sans proposer une simple mise en image et en musique avec un casting au cordeau. Il a trouvé un équilibre subtile. Je n'ai pas du tout retrouvé cela dans Sharp Objects.
      8 février 2019 Voir la discussion...
    • Attrianera
      commentaire modéré @CYHSY Les commentaires se sont un peu croisés.
      8 février 2019 Voir la discussion...
    • CYHSY
      commentaire modéré Je réalise que les univers de True Blood et Sharp Objects se croisent aussi. Le style de leurs génériques l'illustre bien.
      8 février 2019 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de Sharp Objects)
    Sa note :
    Sharp Objects “ Si vous avez une dent contre Hérédité, et pour y voir plus clair, préférez cette maison de poupées. ” — zephsk 18 septembre 2018
    11 commentaires
Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -