L'auteur
Joseph Boinay
zephsk
à lire aussi
Du même auteur
Tous les articles de Joseph Boinay
LED it be

On a testé le cinéma LED : la télévision est-elle le futur des salles obscures ?

Dossier | Par Joseph Boinay | Le 5 mars 2019 à 11h00

Le 20 février dernier, le Pathé Beaugrenelle lancait son premier écran “émissif” à leds, c’est-à-dire sans projection. Pour savoir ce que le gadget avait dans le ventre, on est allé à la première du Chant du loup d'Antonin Baudry. Mais en fait de gadget, on a peut-être assisté en direct à la mort du cinéma tel qu'on l'a toujours connu. Le Chant du cygne ?

Fiat Lux

Alors qu'on se rendait sur les bords de Seine, où trône le très disruptif et chatoyant Pathé Beaugrenelle dans le 15e arrondissement (4DX, Imax, etc.), on s'est arrêté tout net : “mais au fait, comment appelle-t-on une projection-presse sans projection ? Une led-presse ?  Une diffusion-presse ?” On n’a rien trouvé de satisfaisant, alors on a poursuivi vers le temple high-tech, lové dans son tentaculaire complexe commercial. La chose est encore naissante (un seul écran en France à l’heure où nous écrivons), mais c’est une réalité : on a pu voir un film (le sémillant Chant du loup) dans une salle de cinéma et ce, sans le moindre projecteur. Sans doute pas tout à fait aussi spectaculaire que pour les premiers spectateur de L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat (1896), l’événement est quand même historique : le cinéma traditionnel est peut-être en train de disparaître. Fini le faisceau spectral, quasi divin, au-dessus de nos têtes : l’unique lumière réfléchie sur une toile blanche a disparu au profit d’une cohorte de milliers d’autres émises depuis un immense poste de télé de dix mètres sur cinq. En fait de télé, il s’agit plus précisément d’un entrelacs parfait de dalles carrées, elles-mêmes piquées de petites leds formant un gigantesque tablier noir. Encore extrêmement coûteux (davantage que les très onéreux projecteurs laser, c’est dire), on se demande bien pour quelles raisons ce dispositif éclipserait les rutilants phares qui colorent encore nos rêves.

Noir c’est noir

Les marketeux de la firme Samsung (qui commercialise la technologie) ont des arguments de poids : d’abord ce nouveau procédé signe la fin des cabines de projection, soit un gain de place considérable. L’occasion, lorsque la technologie sera démocratisée, d’augmenter son parterre de sièges ou de faire entrer le cinéma dans des surfaces jusqu’alors trop étriquées. Mais quid de l’expérience du spectateur ? A priori, plutôt bonne. Le contraste “infini” d’abord : pour former la couleur noire, les leds de l’écran s’éteignent, plongeant le cinéphile dans une véritable obscurité, quand l’ancienne lanterne magique continuait d'”éclairer la salle de noir”. C’est peut-être là une différence majeure, qui pourrait modifier la perception sensorielle et passant, le ressenti lui-même, jusqu’à – pourquoi pas – , changer la façon dont les cinéastes eux-mêmes investiront cette ombre : passer du “sfumato” d’une caverne faiblement éclairée au néant absolu. Cela paraît peut-être anodin, mais l’expérience a eu quelque chose d’inédit et d’assez stupéfiant (même si, il est vrai, le noir ne joue qu’un rôle périphérique dans la narration du Chant du loup - sans doute faudra-t-il attendre quelque film plus “contrasté”). (N.B : cette impression doit être nuancée. De façon contre-intuitive, l’obscurité paraît moins noire à l’oeil que la couleur noire elle-même, c'est ce qu'on appelle l’eigengrau.)

L’éclat ensuite : nettement plus lumineux qu’une projection traditionnelle (jusqu’à dix fois), on a surtout à peine noté un piqué irréprochable et une uniformité totale (il n’y a plus de “point chaud” lié à la focale de l’objectif au milieu de la toile, tous les endroits de l’écran “éclairent” de la même façon). En revanche, pas sûr que l’oeil humain perçoive vraiment la différence ; seuls certains spectateurs se sont plaints de souffrir d’un léger éblouissement. Ceci pourrait toutefois présenter de considérables avantages pour profiter de la 3D : exit les séquences trop sombres (pour économiser les lampes), les places moins appropriées et la fameuse rémanence. Dernière modification enfin : en l’absence de toile percée, impossible d’y cacher les enceintes derrière, comme il était de coutume jusqu’à présent. Ainsi, pour donner le sentiment que le son vient de face, il faut l’orienter différemment... Là encore, rien de fondamentalement inhabituel n’a frappé nos tympans.

Le Chant du cygne

Sortis plutôt ravis, il fallait quand même faire le bilan. Difficile, car l’enquête a très vite cédé la place au plaisir simple d’une séance de cinéma, comme des millions d’autres. Avec ce sentiment étrange, lointain, d’assister à la mutation d’un art centenaire en une relique perdue, aux commissures d’un sourir évanoui. C’est un mouvement irrépressible : les smartphones prennent la place des téléviseurs et les téléviseurs celle du cinéma. On ne voit de toute façon pas pourquoi cette nouvelle technologie ne supplanterait pas naturellement la projection traditionnelle : économiquement (sur le modèle des téléviseurs de plus en plus perfectionnés et de moins en moins chers), logistiquement (gain de place-s) ou simplement pour le confort, tout indique la future suprématie des leds. Alors, même s’il est loin le temps où les toiles auront déserté les salles, hâtez-vous d’en profiter avant qu’une projection ne devienne un phénomène de foire. Le mois prochain, il y aura déjà un nouvel écran à Lyon.

59 commentaires
  • Gotrek
    commentaire modéré @jenanaipa C'est pas de gaieté de cœur, vu la relative médiocrité du jeu solo, m'enfin on fait avec... en attendant un vrai grand jeu de basket US, un jour, peut-être...
    6 mars 2019 Voir la discussion...
  • Zeyken
    commentaire modéré Déjà que le basket c'est nul, j'imagine pas un jeu de basket.
    6 mars 2019 Voir la discussion...
  • jenanaipa
    commentaire modéré @Zeyken Juste le plus beau sport au monde mais bon.
    6 mars 2019 Voir la discussion...
  • jenanaipa
    commentaire modéré @Gotrek Je suis toujours sur le 18, j'apprécie beaucoup les 2k perso, je dois être moins exigeant que toi .
    6 mars 2019 Voir la discussion...
  • Gotrek
    commentaire modéré @Zeyken Rien que la finale 2014 m'a convaincu que tu dis des âneries, et depuis ce n'est qu'une longue confirmation.
    6 mars 2019 Voir la discussion...
  • itachi
    commentaire modéré @Gotrek @jenanaipa Le vrai grand jeuu de basket US existe déjà : NBA Live 97 (It's in the Game !!!)
    7 mars 2019 Voir la discussion...
  • Sushi_Overdose
    commentaire modéré @zephsk Merci pour les précisions !
    7 mars 2019 Voir la discussion...
  • jenanaipa
    commentaire modéré @itachi J'étais effectivement très nba live à une époque, de là à me souvenir quelle cuvée est la meilleure, tu m'en demandes trop.
    7 mars 2019 Voir la discussion...
  • Alexander_R
    commentaire modéré Le marquage, c'est un pixel bloqué, pas mort, on peut le débloqué avec des mires spécifiques (le bluray du 5ème élément en comprend une par exemple.), je l'utilise une fois tout les 15 jrs pdt 10min...
    Un pixel mort, c'est un pixel qui reste sur une couleur primaire, bleu, rouge ou vert pétard. Là bon courage pour arriver à regarder un film sans se focaliser dessus ^^

    Puis bon, Samsung qui vante la durée de vie, la bonne blague, c'est la marque avec le plus gros taux de retours au niveau des problèmes de durée de vie sur ses écrans tv.

    Puis faudra parler des problèmes d'éclairages direct, une plaie sur le moyen/long terme pour les yeux...
    8 mars 2019 Voir la discussion...
  • zephsk
    commentaire modéré @Alexander_R Oui, j'étais pas sûr de comprendre ce qu'il entendait par marquage...
    Sur la durée de vie, il faudra attendre le retour des exploitants, mais je ne pense pas que le matériel pro soit de même qualité que les produits domestiques...
    Pour l'éclairage direct, sauf à passer sa vie dans les cinéma, pas sûr non plus que ça ait un impact démesuré, en tout cas certainement moins que de passer sa vie devant un écran d'ordinateur...
    8 mars 2019 Voir la discussion...
Des choses à dire ? Réagissez en laissant un commentaire...
Les derniers articles
On en parle...
Listes populaires
Télérama © 2007-2019 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -