Dalton Trumbo

Scénariste, acteur, réalisateur
Né à Montrose, Colorado, USA le 9 décembre 1905, mort le 10 septembre 1976
Connu pour...

Biographie de Dalton Trumbo

Dalton Trumbo nait dans le Colorado en 1905. A l'âge de vingt ans, il part pour la Californie. Il y travaille comme boulanger la nuit, tandis que le jour il étudie à l'Université de Californie du sud. A la fin de ses études, il commence à écrire des articles en tant que journaliste indépendant.
En 1933, il devient rédacteur en chef de la revue Hollywood Spectator, une publication de critiques cinématographique. La revue cesse un an plus tard. Trumbo est alors engagé comme lecteur à la Warner Bros jusqu'en 1936. Il est renvoyé, car il refuse de démissionner de la Screen writer's guild, un syndicat fortement ancré à gauche. Il écrit quelques scénarii, sans grande importance, pour la Screen writer's guild et il devient militant dans plusieurs associations de gauche. Il est alors membre de la Anti-nazi league (ligue anti-nazi), le Committee in defense of negro rights (comité de défense des droits des noirs), le Committee against war and fascism (comité contre la guerre et le fascisme), etc.
En 1938, il épouse Cléo Beth Fincher, il aura trois enfants avec elle. Cette année-là, il écrit Johnny Got His Gun. Il écrit également le scénario de son premier "grand film", A man to remember de Garson Kanin. Il devient rapidement l'un des scénaristes les mieux payés d'Hollywood. Il a une capacité à écrire très rapidement : en une journée il peut proposer trois, quatre versions d'une même scène. En 1941, Kitty Foyle, réalisé par Sam Wood, est nommé pour l'Oscar du meilleur scénario. Il est également un grand pamphlétaire.
En 1941, peu de temps après l'invasion allemande de l'URSS, alors que le PCUS vient de faire un virage à 180° sur la question de l'entrée en guerre, Johnny s'en va-t-en guerre est épuisé et l'extrême droite américaine fait pression sur lui et son éditeur pour obtenir une réédition. Cela le convainc que c'est « exactement le type de livre qu'il ne fallait pas réimprimer avant la fin de la guerre ». Il va jusqu'à informer FBI des agissements de ces correspondants, ce qui provoque le début de ses ennuis avec celui ci.
En octobre 1947, la House of Un-American Activities Committee (commission des activités antiaméricaines) se réunit à Washington et commence des audiences afin de déterminer quels sont les individus "déviants" du monde hollywoodien. Trumbo est l'un des Dix d'Hollywood, lorsqu'il refuse de répondre à la question : « Êtes-vous encore, ou avez-vous été membre du parti communiste? ». Les dix invoquent le premier amendement (liberté d'expression et de réunion) pour justifier leur refus de répondre, la commission, quant à elle, estime qu'ils outragent le congrès. Trumbo est condamné à une peine de prison qu'il effectue en 1950 pendant 11 mois.
Trumbo ne refuse pas catégoriquement de répondre à la question, mais ne répond pas comme le désirerait la commission. Un exemple de ceci est l'extrait suivant, tiré de l'audience de Dalton Trumbo devant la commission :
L'atmosphère est tendue depuis un petit moment
Trumbo souhaitait également ajouter une déclaration dans laquelle il présente une défense offensive, niant la légitimité de la cour et comparant la situation à l'incendie du Reichstag en 1933 qui avait permis d'asseoir le pouvoir d'Hitler.
De plus il est inscrit sur la "liste noire d'Hollywood" ce qui dans les faits lui interdit de travailler dans le cinéma. Il s'exile au Mexique avec Hugo Butler et sa femme Jean Rouverol eux aussi sur la liste noire. Il y rencontre Luis Buñuel et une relation amicale se noue entre les deux cinéastes. Il lui parle alors d'un projet qui lui tient à coeur : l'adaptation au cinéma du livre qu'il a écrit en 1938, Johnny s'en va-t-en guerre. De là-bas, il continue à écrire pour le cinéma américain sous des noms d'emprunts, Millard Kaufman (Gun Crazy en 1950) ou encore Robert Rich, avec qui il remporte même l'Oscar du meilleur scénario pour Les clameurs se sont tues de Irving Rapper, en 1956. A partir de 1957, tout va contribuer à affaiblir le pouvoir de la liste noire.
Il sort officiellement de la liste noire en 1960, lorsque Otto Preminger pour Exodus, demande que Dalton Trumbo soit crédité sous son vrai nom au générique. La compagnie United Artists, de tradition libérale et de gauche, accepte. Kirk Douglas fait alors rétroactivement la même chose avec le film sorti la même année, Spartacus, réalisé par Stanley Kubrick.
En 1971, il réalise son unique film, une adaptation de son roman Johnny s'en va-t-en guerre. Le film est montré au festival de Cannes et est congratulé par Jean Renoir et Luis Buñuel. Il obtient le Grand prix du jury.
Il décède d'un infarctus du myocarde à l'âge de 71 ans, le 10 septembre 1976.

Filmographie de Dalton Trumbo

  • Trumbo
    Trumbo (2007)
    un film de Peter Askin
    1h36
    Ma note :
  • Always
    Taux de satisfaction de la communauté
    27%
    Always (1989)
    un film de Steven Spielberg
    Pete Sandich est le plus sympathique et le plus intrépide des «pompiers volants» de la base du Montana. Il répond toujours présent pour les missions «casse-cou», sans se rendre com...
    2h04
    Ma note :
  • Complot à Dallas
    Taux de satisfaction de la communauté
    26%
    un film de David Miller
    Le 5 juin 1963, dans la riche demeure texane de Foster, une poignée de magnats du pétrole, soutenus par le sénateur extrémiste Ferguson, décident l'assassinat du président Kennedy....
    1h35
    Ma note :
  • Les Cavaliers
    Les Cavaliers (1971)
    un film de John Frankenheimer
    A Kaboul s'affrontent les meilleurs cavaliers d'Afghanistan. Uraz tombe et se casse la jambe, tandis que son coéquipier sauve l'honneur en gagnant le concours. Uraz doit se faire a...
    Ma note :
  • Johnny s'en va-t-en guerre
    Taux de satisfaction de la communauté
    89%
    un film de Dalton Trumbo
    Durant la Première Guerre mondiale, un jeune soldat est blessé par une mine : il a perdu ses bras, ses jambes et toute une partie de son visage. Il ne peut ni parler, ni entendre, ...
    1h51
    Ma note :
  • L'Homme de Kiev
    Taux de satisfaction de la communauté
    99%
    un film de John Frankenheimer
    En 1911, en Russie, un artisan juif est injustement accusé de viol et de meurtre.
    2h12
    Ma note :
  • Hawai
    Hawai (1966)
    un film de George Roy Hill
    Au XIXe siècle, le Révérend Abner Hale et sa jeune épouse Jerusha sont envoyés de la Nouvelle-Angleterre à Hawaï comme missionnaires calvinistes afin de convertir les insulaires...
    3h09
    Ma note :
  • Le Chevalier des sables
    Taux de satisfaction de la communauté
    72%
    un film de Vincente Minnelli
    Le jeune Danny Reynolds et sa mère Laura, une artiste-peintre beatnik, vivent une vie de rêve sur les plages de Big Sur en Californie. Laura, mère célibataire et libertaire, s’occu...
    1h57
    Ma note :
  • Seuls sont les indomptés
    Taux de satisfaction de la communauté
    96%
    un film de David Miller
    L’histoire se passe de nos jours au Nouveau-Mexique où, après une longue absence, « Jack », John W. Burns, est de retour pour revoir ses amis, les époux Bondi. Jack, qui se déplac...
    1h47
    Ma note :
  • El Perdido
    Taux de satisfaction de la communauté
    88%
    El Perdido (1961)
    un film de Robert Aldrich
    Alors qu’elle engage son gigantesque troupeau vers le Texas, la famille Breckenridge reçoit la visite de Brendan O’Malley, un aventurier que le shérif Stribling poursuit pour le me...
    1h52
    Ma note :

Avis sur les films de Dalton Trumbo

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -