Ronald Reagan

Acteur
Né à Tampico, Illinois, USA le 6 février 1911, mort le 5 juin 2004
Connu pour...

Biographie de Ronald Reagan

Ronald Reagan naît le 6 février 1911 à Tampico, un petit village situé à environ 190 kilomètres à l'ouest de Chicago, dans l'Illinois. Ses parents sont d'origine irlandaise, l'arrière-grand-père dont il porte le nom ayant émigré en 1860. Il rejoint la religion de sa mère à 12 ans, une branche du christianisme protestant appelée « Disciple du Christ », relativement tolérante et comptant de très nombreux adeptes. Son père était catholique.
Après ses études primaires et secondaires à l'école publique, il est admis à l'université d'Eureka (Illinois), où il obtient un diplôme en économie et sociologie en 1932. C'est un très bon élève et il s'y fait de nombreux amis qui lui resteront fidèles. À partir de 15 ans et jusqu'à 22 ans, il travaillera pendant l'été comme nageur-sauveteur et il dit avoir sauvé la vie de 77 personnes. Fils d'un père alcoolique, il démontre un talent précoce d'acteur et de conteur.
Il commente à la radio les matchs des Chicago Cubs (équipe de baseball) : à partir de brèves indications reçues par téléscripteur, son talent de conteur et son imagination lui permettent de donner vie au jeu. En 1934, alors que son téléscripteur tombe en panne au cours de la neuvième et dernière manche d'un match opposant les Cubs aux St Louis Cardinals, il invente même une suite d'actions totalement fictives pendant lesquelles les batteurs des deux camps arrivent à bloquer les lancers les plus vicieux, et ceci jusqu'au rétablissement de sa ligne.
Doté d'un physique avantageux et d'une belle voix, Reagan devient un acteur de second rôle très recherché à Hollywood. En 1938, Reagan partage l'affiche du film "Brother Rat" avec l'actrice Jane Wyman qu'il épouse en janvier 1940 et avec qui il a deux enfants, Maureen (1941-2001) et Christine (décédée à sa naissance en 1947). Le couple adopte également un troisième enfant, Michael avant de divorcer en juin 1948.
En 1940, Ronald Reagan joue le rôle de George The Gipper Gipp (Georges le Tricheur) dans le film Knute Rockne All American, d'où il garde le surnom « le Tricheur » tout le reste de sa vie. Ronald Reagan, lui-même, pense que son meilleur rôle est dans Crimes sans châtiment (1942) où son personnage est amputé des deux jambes ; le titre de son autobiographie Qu'est-il advenu du reste de moi ? fait d'ailleurs allusion au dialogue du film. Autres films notables : Hellcats of the Navy et Bedtime for Bonzo, un film qui lui vaudra beaucoup de moqueries car son partenaire principal est un chimpanzé. Il poursuit sa carrière cinématographique jusqu'au début des années 1960. L'une des étoiles serties dans le trottoir de Hollywood Boulevard, le Walk of Fame, porte son nom. Il s'est taillé dans le cinéma une solide réputation d'acteur de second rôle.
Ronald Reagan est nommé officier de cavalerie de réserve dans l'armée des États-Unis en 1932.
Il est versé dans l'armée d'active après Pearl Harbor et, à cause de ses problèmes de vue, affecté dans une unité cinématographique de l'armée de l'air qui produit des films d'entraînement et de formation. Il reste à Hollywood pendant la durée de la guerre et termine sa carrière dans l'armée avec le grade de capitaine. Reagan a demandé plusieurs fois à être affecté dans une unité combattante mais, en raison de son astigmatisme, n'a pas été accepté.
À la fin des années 1950, lorsque les propositions de rôles au cinéma deviennent moins nombreuses, Ronald Reagan se tourne vers la télévision. Il joue de nombreux rôles dans des pièces télévisées, parfois avec, comme partenaire, sa seconde femme Nancy épousée en 1952. En 1955, il présentera même sur la chaîne ABC la cérémonie d'ouverture de Disneyland.
Il devient président du syndicat des acteurs en même temps que sa carrière passe de présentateur d'émission à celle de producteur. Ses revenus atteignent 125 000 $ par an à la fin des années 1950. Son dernier emploi régulier en télévision est celui d'animateur et acteur de la série Les Aventuriers du Far West (Death Valley Days) ; son dernier film est Les Tueurs (The Killers) tourné en 1964 où il joue le rôle d'un chef mafieux.
Ronald Reagan débute en politique chez les démocrates de tendance libérale en soutenant Franklin Roosevelt et son New Deal. Il devient progressivement un authentique conservateur aux plans sociaux et fiscaux. Ses activités de président de la Screen Actors Guild (Syndicat des acteurs de cinéma) l'amènent à la politique, parce qu'il choisit de s'aligner sur les décisions du sénateur Joseph McCarthy et de coopérer avec la Commission parlementaire sur les activités antiaméricaines (House Committee on Un-American Activities) pour « révéler l'influence communiste à Hollywood ». Il dénonce plusieurs de ses collègues prétendument communistes tout en étant fermement opposé, à l'inverse de nombreux anticommunistes, à l'interdiction du parti communiste américain (CPUSA). Son image politique s'affermit dans le climat antisoviétique de l'Amérique des années 1950 : employé par la société General Electric, Ronald Reagan prononce des discours anticommunistes dans des émissions de radio et fait des tournées de conférences.
Lors de l'élection présidentielle de 1964, Reagan est un partisan du républicain conservateur Barry Goldwater.
En 1966, Ronald Reagan est élu gouverneur de Californie. Il s'est engagé à « remettre les chômeurs patentés au travail » et à « faire un grand nettoyage à l'université de Berkeley » ; il renvoie le président de l'université, l'oblige à rendre les études payantes et utilise la Garde nationale pour stopper les manifestations étudiantes. L'une de ses plus grandes frustrations concerne la peine de mort qui est suspendue par la Cour suprême en 1972, alors qu'il en est partisan.
Il tente vainement de devenir le candidat du parti républicain en 1968.
Une nouvelle tentative en 1976, contre le président sortant Gerald Ford, se solde par un échec à la convention du parti républicain.
Il obtient finalement l'investiture républicaine en 1980. La campagne présidentielle est marquée par l'affaire des otages en Iran. La presse occidentale accuse le camp Reagan d'avoir passé un accord secret pour garder les otages captifs jusqu'à l'issue des élections. La plupart des analystes pensent que l'incapacité de Jimmy Carter à résoudre la crise des otages a joué un grand rôle dans sa défaite et dans la victoire de Reagan. Avec 51,6% des votes exprimés contre 41,7% à Jimmy Carter, il remporte la présidentielle. Cette victoire lui permet de devenir le plus vieux président des États-Unis, puisqu'il est âgé de soixante-dix ans à son accession au poste.
Quatre ans plus tard, lors de l'élection présidentielle américaine de 1984, il sera réélu avec 59 % des votes exprimés et la quasi-totalité des votes des grands électeurs contre le candidat démocrate et ancien vice-président Walter Mondale.

Filmographie de Ronald Reagan

  • Zero Days
    Zero Days (2016)
    un film de Alex Gibney
    Ma note :
  • La Dame de fer
    Taux de satisfaction de la communauté
    15%
    un film de Phyllida Lloyd
    Margaret Thatcher, première et unique femme Premier ministre du Royaume-Uni (de 1979 à 1990), autrefois capable de diriger le royaume d’une main de fer, vit désormais paisiblement ...
    1h44
    Ma note :
  • La Stratégie du choc
    Taux de satisfaction de la communauté
    50%
    En 2007, Naomi Klein publiait La Stratégie du choc.Un traumatisme collectif, une guerre, un coup d'état, une catastrophe naturelle, une attaque terroriste plongent chaque individu ...
    1h25
    Ma note :
  • Le Royaume
    Taux de satisfaction de la communauté
    47%
    Le Royaume (2007)
    un film de Peter Berg
    Riyad (Arabie Saoudite). Un attentat des plus sanglants jamais perpétrés contre des Occidentaux fait plus 100 morts et 200 blessés parmi les employés de la société pétrolière Gulf ...
    1h45
    Ma note :
  • Michael Moore : Polémique Système
    Taux de satisfaction de la communauté
    08%
    un film de Debbie Melnyk et Rick Caine
    Si le fond des combats de Michael Moore semble légitime, ses méthodes de travail ne le sont pas toujours. Remontant jusqu'aux débuts de la carrière du très médiatique réalisateur d...
    1h37
    Ma note :
  • Une Vérité qui Dérange
    Taux de satisfaction de la communauté
    37%
    un film de Davis Guggenheim
    L'ex vice-président Al Gore se consacre à ce qu'il considère comme le but de sa vie après l'échec de l'élection présidentielle américaine de 2000. Il s'implique lui-même dans la lu...
    1h38
    Ma note :
  • Une décennie sous influence
    Taux de satisfaction de la communauté
    44%
    2h18
    Ma note :
  • American Beauty
    Taux de satisfaction de la communauté
    87%
    un film de Sam Mendes
    Une maison de rêve, un pavillon bourgeois discrètement cossu dissimule dans une banlieue résidentielle, c'est ici que résident Lester Burnhamm, sa femme Carolyn et leur fille Jane....
    2h02
    Ma note :
  • La Seconde Guerre de Sécession
    Taux de satisfaction de la communauté
    75%
    un film de Joe Dante
    Aux Etats-Unis dans un futur proche, le gouverneur de l'Idaho refuse l'asile politique a un charter d'orphelins rescapes d'une guerre nucleaire entre l'Inde et le Pakistan. L'Idaho...
    1h40
    Ma note :
  • Roger et moi
    Taux de satisfaction de la communauté
    83%
    Roger et moi (1989)
    un film de Michael Moore
    Roger et moi (Roger & Me) est un film documentaire américain réalisé par Michael Moore en 1989. Il s'agit du premier documentaire de Michael Moore.Il relate la suppression de 3...
    1h31
    Ma note :

Avis sur les films de Ronald Reagan

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -