Thierry Roland

Acteur
Né à Boulogne-Billancourt le 4 août 1937, mort le 16 juin 2012
Connu pour...

Biographie de Thierry Roland

Il est né d'un père français, bijoutier à Paris, qui meurt alors qu'il n'avait pas 10 ans et d'une mère russe, née à Saint-Pétersbourg. Adolescent, il passe une partie de sa scolarité dans un collège anglais. Son frère Claude Roland (1946-2007) fut conseiller de Paris, adjoint au maire du IXe arrondissement et secrétaire national du RPR chargé des relations internationales.
Dans sa jeunesse, Thierry Roland joue un peu au foot et est un supporter du club parisien du Racing Club de France.
Après 28 ans de vie commune, Françoise Boulain et Thierry Roland se marièrent en 2004, à Coulommiers. L'union fut célébré par Guy Drut, le maire de la commune, et pour l'occasion Thierry Roland se fit enregistrer comme habitant au logis de ce dernier, bien que domicilié dans une autre commune.
À 18 ans, il est engagé à la radio par Georges Briquet Il commence alors sa carrière au service des sports de la RTF en 1955 puis de l'ORTF et c'est Raymond Marcillac, créateur du premier service des sports à la télévision française, qui le fait passer devant les caméras. Il commente sa première Coupe du monde de football en 1962 au Chili. Il est ensuite victime des licenciements effectués sur la radio-télévision publique après les évènements de mai 1968. Il rejoint alors France Inter (1969-1975) puis revient à la télévision sur Antenne 2 (1975-1984). En 1979, il débute avec Jean-Michel Larqué, qui vient de mettre fin à sa carrière de footballeur, ce qui va devenir jusqu'en 2004 un duo à succès pour les commentaires de matchs, Thierry Roland jouant le rôle du commentateur supporteur et Larqué apportant un commentaire plus technique.
En 1984, les deux quittent la deuxième chaîne pour TF1. Outre les commentaires des matches, ils animent le magazine Téléfoot, alors l'émission française phare du football le dimanche matin. Thierry Roland était présent comme commentateur lors des drame du Heysel (finale de la Coupe des clubs champions européens 1984-1985) et drame de Furiani (demi-finale de la Coupe de France de football 1991-1992).
Certaines de ses expressions comme « Ces deux-là ne passeront pas leurs vacances ensemble », « Fauché comme un lapin en plein vol » ou « Il a avalé la trompette », contribuèrent à sa popularité. Mais il fut aussi très critiqué pour son côté franchouillard, son sexisme et certaines expressions à connotation raciste ou simplement abusives. Ainsi, commentant la finale de la Coupe de France 1966 pour l'ORTF, il expliqua suite à la victoire du RC Strasbourg que "la Coupe quittait la France". Son style très particulier lui valut d'être une caricature pour les Guignols de l'info. On peut cependant noter son application à prononcer correctement les noms des footballeurs d'où qu'ils viennent.
Victime d'une rupture d'anévrisme en 2003, Thierry Roland sera obligé de prendre du repos. Il est mis à l'écart par TF1 à la fin de l'année 2004, et est remplacé par Thierry Gilardi, transfuge de Canal +, pour les commentaires des principaux matchs et la présentation du magazine Téléfoot. Il continue sur TF1 pendant encore quelques mois, limité alors à commenter quelques matchs de Coupe de France. Il poursuit en parallèle sa carrière de commentateurs sur la filiale de TF1, TPS Star. Le 17 novembre 2004, il commente alors ce qui est annoncé comme son dernier commentaire d'un match de l'équipe de France, une rencontre amicale contre la Pologne au Stade de France. Il commente son dernier match sur TF1 le 4 juin 2005, qui est la finale de la coupe de France Auxerre-Sedan.
À la surprise générale, il sort de sa retraite le 27 octobre 2005, en annonçant son arrivée sur la chaîne rivale M6. Cette dernière qui se lance dans la diffusion de grandes compétitions de football, était à la recherche d'un commentateur reconnu. Thierry Roland va alors couvrir une partie des matchs de la Coupe du monde de football de 2006 (mais pas ceux de l'équipe de France dont TF1 détient l'exclusivité) en association avec l'ancien footballeur Frank Leboeuf, champion du monde 1998. Il fera de régulières apparitions dans 100 % Foot durant la première saison de cette émission (2005-2006) et en est devenu chroniqueur depuis septembre 2006 (émission présentée par Estelle Denis puis Jérôme de Verdière et depuis septembre 2008 par Vincent Couëffé). Il est également consultant régulier pour l'émission Direct sport sur la chaine Direct 8.
En juin 2008, il commente les matches de l'Euro 2008 sur M6 toujours avec Frank Leboeuf qui marque ses retrouvailles avec l'équipe de France le 9 juin 2008 à l'occasion du match Roumanie-France ainsi que le 17 juin 2008 avec France-Italie, dont M6 assure la diffusion.
Il a commenté 7 Coupes du monde, 7 Championnats d'Europe ("Euros") et plus de 1300 matchs de football.
Outre le football, Thierry Roland fut également commentateur pour certaines compétitions d'athlétisme, de boxe et a couvert plusieurs Jeux olympiques depuis 1960.
Il est aussi l'un des chroniqueurs phare de l'émission Les Grosses Têtes sur RTL, le pronostiqueur vedette de l'hebdomadaire de paris sportifs Lotofoot Magazine depuis la fin des années 80 et a présenté avec Moon Daily quelques épisodes de l'émission Takeshi : à l'assaut du château sur M6 en décembre 2006. Il a également fait des apparitions dans quelques films, y jouant son propre rôle, dont Delphine 1, Yvan 0 et 3 zéros. Dans l'émission "les Grosses têtes" il se fait remarquer par son rire très particulier, qui suscite de nombreux quolibets et railleries de la part de Philippe Bouvard, et de Olivier de Kersauson qui s'amuse à l'imiter et à le ridiculiser encore plus.
Il a remporté un 7 d'or de meilleur journaliste sportif en 1997.
Il est l'auteur de nombreux ouvrages sportifs dont La fabuleuse histoire de la Coupe du monde et La fabuleuse histoire des coupes d'Europe.
Ami de nombreux joueurs, il est président du Variétés club de France depuis mars 1980, une équipe où évoluent de nombreux anciens internationaux et des célébrités, notamment son ami Michel Platini.
Dans les années 1980, il est membre du groupe Carton Rouge dont la chanson phare est " Troisième mi-temps".
En 2010, pour soutenir l'équipe de France de Football à l'occasion de la coupe du monde, il porte des lunettes dont les branches droite et gauche sont respectivement bleue et rouge et le cadre blanc.
En 2010, il participe à une campagne de publicité pour les magasins Saturn ironiquement basée sur la faiblesse du jeu de l'équipe de France de Football au cours de l'hiver 2010.

Filmographie de Thierry Roland

  • Micmacs à tire-larigot
    Taux de satisfaction de la communauté
    25%
    un film de Jean-Pierre Jeunet
    Bazil n'a pas beaucoup de chance avec les armes. La première l'a rendu orphelin, la deuxième peut le faire mourir subitement à tout instant. A sa sortie de l'hôpital, Bazil se retr...
    1h44
    Ma note :
  • 3 Zéros
    Taux de satisfaction de la communauté
    04%
    3 Zéros (2001)
    un film de Fabien Onteniente
    A Fleury-Mérogis, un match de foot a lieu dans la cour de prison. Tibor Kovacs, un jeune Hongrois, fait des prodiges avec le ballon. Véritable virtuose du football, il rêve de joue...
    1h39
    Ma note :
  • Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain
    Taux de satisfaction de la communauté
    68%
    un film de Jean-Pierre Jeunet
    Amélie, une jeune serveuse dans un bar de Montmartre, passe son temps à observer les gens et à laisser son imagination divaguer. Elle s'est fixé un but : faire le bien de ceux qui ...
    2h09
    Ma note :
  • Delphine 1 - Yvan 0
    Taux de satisfaction de la communauté
    27%
    un film de Dominique Farrugia
    C'est une histoire d'amour banale présentée comme un match de foot ordinaire. Ce sont donc Thierry Roland et Jean-Michel Larqué qui commentent, avec leurs mots (d'amour) et leurs n...
    1h31
    Ma note :

Avis sur les films de Thierry Roland

Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -