American Sniper
(2014)
un film de
49% Taux de satisfaction
American Sniper Bande-annonce

American Sniper

(2014)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 49%
  • 1269 notes
  • 3,12 moyenne

Micro-critique star (raph31) :
raph31
(à propos de American Sniper)
Sa note :
American Sniper “ Partagé entre une mise en scène qui m'emballe et une glorification qui me glace. L'histoire est étonnante mais ce générique de fin me gêne. ” — raph31 18 février 2015
27 commentaires
  • raph31
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Partagé entre une mise en scène qui m'emballe et une glorification qui me glace. L'histoire est étonnante mais ce générique de fin me gêne. ” — raph31 18 février 2015
    27 commentaires
  • hbanks
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Énième film de propagande américain, c'est lassant à force. et la propagande, ce n'est pas du cinéma. ” — hbanks 1 mai 2015
    91 commentaires
    • REDACTED
      commentaire modéré Enfin, là, la nana du film, c'est pas vraiment un "cliché" (je hais ce mot), c'est juste un personnage de cinéma purement utilitaire. Bon, j'arrête là avec le sniper. Fatigue.
      20 mai 2015 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré smiley :) et blablabla
      20 mai 2015 Voir la discussion...
    • PERICLES79
      commentaire modéré Toute oeuvre est une vision du monde particulière donc une forme de propagande; il en est des complexes et d'autres sont simplistes comme la plupart des films d'Eastwood
      7 mars 2016 Voir la discussion...
  • Lilyange
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ American Sniper n'est pas l'histoire d'un héros, pas celle d'un monstre, juste celle d'un homme complexe superbement filmée par C.Eastwood. ” — Lilyange 23 août 2015
    70 commentaires
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré Un break aux USA dans les universités avant ou après, les exams ils se bourrent la gueule pendant 4 jours (orgie, coke, et j'en passe).
      24 août 2015 Voir la discussion...
    • Ariane92
      commentaire modéré @Joe_Shelby euh non pas mon genre. Je t'ai déjà dit j'ai jamais été bourrée moi ^^ ce serait plus marathon Hannibal 3 saisons d'affilée à la limite lol
      24 août 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Ariane92 Un peu comme moi ;) remarque goûts similaires ;)
      24 août 2015 Voir la discussion...
  • cath44
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Polémique portrait d’un héros fabriqué.Cette obsédante croisade des temps modernes dénonce la machinerie mortifère de toute guerre. ” — cath44 27 février 2015
    5 commentaires
    • palelose
      commentaire modéré Je sais que tu aime beaucoup Eastwood mais alors la je suis sidéré idéologiquement c'est le film le plus infect de l'histoire du cinéma
      7 février 2016 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @palewin lis mon commentaire
      7 février 2016 Voir la discussion...
    • palelose
      commentaire modéré @cath44 Je l'ai lu très belle argumentaire d'ailleurs(et très belle mc c'est pour sa que je t'ai pas mis de -1) et je suis pas d'accord du tout le film comme un héros tu surestime vraiment le film à mon gout sur le plan intellectuel c'est juste un film de propagande encore plus infect qu'a l'accoutumé c'est pas une réflexion sur l'image que ce font les américain d'un héros c'est l'image que Eastwood veut montrer d'un héros tout simplement,il n'idéalise pas la guerre mais il glorifie l'armée américaine de façons grotesque cette (scène d'affrontement filmé comme dans un western sans déconner?) la façons dont sont montrer les arabes est juste digne d'un film de Griffith
      7 février 2016 Voir la discussion...
  • CyberSpace
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Le sniper d'Eastwood, reflet unitaire d'une Amérique borderline, bâtie à la dure, perfusée aux mythes, travaillée et ravagée par le conflit. ” — CyberSpace 18 février 2015
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Je l'ai vu dimanche et je n'arrive toujours pas à le noter , ni faire une MC , pourtant je me sens en phase avec ce que tu écris ....
      25 février 2015 Voir la discussion...
    • Captnnarsice
      commentaire modéré Y a du vraie dans ce que tu dis
      7 mai 2015 Voir la discussion...
    • Val_R
      commentaire modéré Excellente MC !
      26 mai 2015 Voir la discussion...
  • zephsk
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Que quelques thuriféraires du vieillard sénile préfèrent ignorer la bêtise du propos, passe encore. Qu'ils louent cette croûte est amusant. ” — zephsk 29 mars 2015
    44 commentaires
    • viking
      commentaire modéré Belle scène aussi lorsqu'un rescapé lui annonce qu'il lui a sauvé la vie, avant de lui montrer la prothèse qui remplace sa jambe. Moment de malaise pour Kyle qui contemple "de près" les dégâts qu'il occasionne de loin ( on pense à cette autre scène où un tir - je ne me souviens plus si c'est un tir de Kyle ou pas - vient briser net une jambe)
      30 mars 2015 Voir la discussion...
    • JoChapeau
      commentaire modéré @viking Oui. C'est un film constamment réversible. Il y a deux scènes que je trouve ratées : le montage alterné avec sa femme au téléphone et Kyle face à son reflet dans la télé. Deux scènes beaucoup trop explicites dans leur dénonciation du trauma pour être intéressantes. C'est aussi celles que sauvent les pourfendeurs du film.
      30 mars 2015 Voir la discussion...
    • viking
      commentaire modéré Il a presque toujours raison. Sauf quand il a tort.
      6 avril 2015 Voir la discussion...
  • Bully
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Sur fond de propagande patriotique ambiguë; la tension dramatique est à son comble, le réalisme éprouvant et la violence percutante. ” — Bully 4 mars 2015
    1 commentaire
  • MaxiPatate
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Call of Duty : Bullshit of Our Fathers ” — MaxiPatate 21 février 2015
    11 commentaires
    • Wed
      commentaire modéré Vu aujourd'hui, j'adhère à votre point de vue. Beaucoup de peine à comprendre ceux qui le défendent (autrement que par sa réalisation impeccable)
      3 mai 2015 Voir la discussion...
    • MaxiPatate
      commentaire modéré @Wed Mouais, même la réalisation est pas top ai-je trouvé.
      3 mai 2015 Voir la discussion...
    • Wed
      commentaire modéré @MaxiPatate "Classique", "Académique", "Holywood". Enfin c'est Clint quoi. Mais d'une grande maîtrise quand même. 2-3 scènes avaient beaucoup de puissance (l'échappée des soldats sous la tempête, les deux scènes avec les gamins - celui qui repose le bazooka en tête, etc.).
      3 mai 2015 Voir la discussion...
  • CYHSY
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ The Tree of War. ” — CYHSY 26 mars 2015
    39 commentaires
    • CYHSY
      commentaire modéré @itachi Y'en a marre des pseudo-intellos dans ton genre qui se griffent le macaroni en citant 2001 à tout bout de champ. @viking ♥ "Miracles. Events with astronomical odds of occurring, like oxygen turning into gold (...) ... against unfathomable odds, it's you - only you - that emerged. (...) A miracle. And so... I was wrong. Now dry your eyes, and let's go home.". Je suis tout mouillé.
      14 juillet 2015 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Genre, les types font croire qu'ils maîtrisent l'anglais.
      14 juillet 2015 Voir la discussion...
    • itachi
      commentaire modéré @CYHSY : Mon approche de 2001 après un ou deux cônes est loin d'être intellectuelle, tu peux me croire... des bisous !
      14 juillet 2015 Voir la discussion...
  • zefab
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ C'est aller vite en besogne de qualifier "American Sniper" de propagande pro-militariste et de film patriotique en oubliant son ambiguïté. ” — zefab 19 février 2015
    15 commentaires
    • Syxsilver
      commentaire modéré Je dois reconnaître que vos arguments à tous deux sont forts et me paraissent pertinents. Je vais devoir revoir ce film à la lumière de vos interprétations. Merci en tous cas pour cet éclairage!
      24 février 2015 Voir la discussion...
    • danslecran
      commentaire modéré Écrivez un livre ensemble, vous avez de la matière visiblement.
      24 février 2015 Voir la discussion...
    • MMaestracci
      commentaire modéré Pardon de m'incruster mais j'ai vu le film hier soir et je n'ai pas vu d'ambiguité. Dans Démineurs, dans Voyage au bout de l'Enfer, dans Redacted, d'accord, mais là c'est juste un argument de vente du film. Eastwood est malin, il questionne certes le sens de la guerre, mais tout est présenté de manière assez pataude (la Bible, le rock, les potes etc) et pour schématiser ce sont vraiment des mecs cools qui vont buter des décérébrés. Témoin cette réplique qui aurait pu (dû ?) faire scandale lorsque Kyle dit à son pote "you bought this ring from SAVAGES ?" Pardon ?? Je me marre bien aussi quand Eastwood en ITW dit qu'on retrouve "les failles" du personnage lors de la séance chez le psy. Ah bon ? où ? par terre ? derrière le mur ? Le film commence sur des drapeaux et finit sur des drapeaux, pas besoin d'aller chercher des sens cachés ici ou là. Et d'ailleurs l'immense succès du film repose aussi sur l'affection du large public US qui adore le rock, les flingues et le patriotisme. Alors certes formellement c'est très réussi, les parties en famille sont moins lourdaudes que chez un Spielberg par exemple mais aller tenter de trouver ou prouver ici un équilibre ou une distance, pardon mais c'est vraiment se tripoter la nouille pour écrire une critique de gauche. Bisous.
      6 mars 2015 Voir la discussion...
  • ginlange
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Portrait d'un réalisme anxiogène d'une guerre déclenchant tensions autant que traumatismes dépassé par une vision patriotique dérangeante. ” — ginlange 24 février 2015
    Commenter
  • Flol
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Au niveau de la mise en scène, c'est très fort. Au niveau de la morale, c'est plus douteux. Ce générique de fin, t'avais pas le droit Clint. ” — Flol 22 février 2015
    12 commentaires
    • Flol
      commentaire modéré @IMtheRookie C'est vrai que je suis resté obnubilé par le générique final, alors que la séquence d'avant est tout aussi problématique. Cette volonté d'éluder un point potentiellement plus intéressant, et en tout cas essentiel, à ce que le film est censé raconté, c'est vraiment un drôle de choix de la part d'Eastwood. Je n'arrive pas à le comprendre.
      C'est quand même con, parce que pour un pépé de presque 85 ans, son film a une sacrée pêche formelle.
      22 février 2015 Voir la discussion...
    • Flol
      commentaire modéré Tout ça m'a donné envie de découvrir Stalingrad, en tout cas.
      22 février 2015 Voir la discussion...
    • valagusta
      commentaire modéré @IMtheRookie je suis bien d'accord !
      26 février 2015 Voir la discussion...
  • CineOrSerie
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ American sniper", en Amérique on élève des fils de p*** au rang d'héros national et on détruit celui des objecteurs de conscience. FUCK USA! ” — CineOrSerie 7 mai 2015
    32 commentaires
  • danslecran
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Eastwood nous rappelle que les légendes n'ont plus rien à prouver, mais qu'elles en ont encore sous le pied. Très triste, en un sens. ” — danslecran 23 février 2015
    Commenter
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Eastwood, le cul entre deux chaises, de la cérémonie américaine au mythe consumé, conserve son talent fou pour l'immersion totale. ” — MaxLaMenace_89 27 février 2015
    3 commentaires
  • Sanium
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Entre héroïsme et décadence se perd la trajectoire du récit qui semble omettre un viseur impartial. Inabouti des deux côtés, cible manquée. ” — Sanium 18 février 2015
    1 commentaire
    • LeDailyPopcorn
      commentaire modéré A 100% en phase avec ta MC ! Impensable de la part de Eastwood, mais c'est vrai que le récit se perd petit à petit...
      21 février 2015 Voir la discussion...
  • Cine7Inne
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Conditionné à devenir cette "légende", le viseur du patriotisme exacerbé devient une réalité, mais le générique final est la balle de trop. ” — Cine7Inne 21 février 2015
    11 commentaires
  • jenanaipa
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Une Bible et un fusil. ” — jenanaipa 20 février 2015
    Commenter
  • hugo
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Excellent film, mise en scène et montage étonnamment modernes de la part d'Eastwood. Quant au sous-texte belliciste j'en ai rien à battre. ” — hugo 23 février 2015
    9 commentaires
  • Suzanneastic
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Frôlant le ridicule en usant de tous les clichés américains, AS se sauve grâce à ses qualités cinématographiques et à Cooper, brillant. ” — Suzanneastic 4 mars 2015
    1 commentaire
    • moviesgeek
      commentaire modéré je crois qu'Eastwood use clairement des clichés américain pour mieux les dénoncer, à aucun moment j'ai sentie qu'il valorisait son personnage, c'est une machine de guerre point, comme l'amérique sait trés bien en fabriquer
      4 mars 2015 Voir la discussion...
  • Ju_
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Les ravages de la guerre sur un homme et sa famille. Portrait touchant et percutant où le cinéma d'Eastwood retrouve de sa superbe ! ” — Ju_ 19 février 2015
    6 commentaires
    • Ju_
      commentaire modéré En effet j'ai beaucoup pensé à Brothers par moment.
      après j'ai trouvé les scènes de batailles très bien réalisées, elles me semblaient réalistes et percutantes. Et comme je me suis rapidement attaché au personnage et sa famille, ça apportait une dimension supplémentaire à ces scènes de batailles. Bref j'ai beaucoup aimé et j'ai retrouvé un grand Clint Eastwood qui selon moi n'avait rien fait de bon depuis Gran Torino.
      20 février 2015 Voir la discussion...
    • Sanium
      commentaire modéré Très bien réalisé c'est sûr, après subjectivement j'ai pas adhéré, peut-être dans un mauvais jour ! Mais la polémique qui enfle commence à dépasser le sujet initial oui, comme si on était obligé de trouver un attachement politique et éthique d'Eastwood à travers ce film. Peut-être était-ce volontaire d'être caricatural pour mieux faire ressortir le côté unilatéral qu'on peut avoir de l'armée américaine, je ne sais pas.
      20 février 2015 Voir la discussion...
    • Ju_
      commentaire modéré Non mais je conçois qu'on apprécie pas en tant que film.
      Selon moi comme le film n'a pas de porté politique mais s'intéresse plus à l'Humain, il n'aurait pas été nécessaire de rentrer dans une description de la guerre tout en nuance. En séparant les deux camps on voit que le personnage est tiraillé moralement.
      Après Eastwood reprend les thèmes qui lui sont chers : la vengeance, l'individu qui veut faire respecter sa loi (le vrai cowboy, le "héros" américain moderne). Et ce sont des choses qui n'avaient pas gênées car ça se passait à une époque révolue...
      20 février 2015 Voir la discussion...
  • Alexander_R
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Nazi propaganda... Sorry, Republican propaganda... ” — Alexander_R 20 janvier 2015
    23 commentaires
    • gillou107
      commentaire modéré non , tu as raison on ne ferme pas les yeux , mais quand on va voir un film de clint on sait a quoi on s attend , comme quand on voit certains films de clooney .ce que je veux dire c est que intituler le film propagande nazie , il ya des limites maintenant je reconnais le talent de clint ce qui ne veut pas dire que suis un adepte de ses idees.maintant eastwood n a pas fait vraiment de films "politiques"
      9 février 2015 Voir la discussion...
    • gillou107
      commentaire modéré par contre le "maitre de guerre" de clint etait a mon avis bceaup plus muscle ideologiquement que celui ci , c est la que je rejoins xab
      9 février 2015 Voir la discussion...
    • PaulBay
      commentaire modéré @xab Manichéenne selon ton camp. Si tu n'as pas de camp, la guerre n'est pas manichéenne. Ce film invite tout de même à choisir son camp, les combattants Irakiens ne sont pas présentés comme des combattants d'une cause légitime mais sont présentés comme de gros fanatiques, ce qu'ils étaient pour la plupart mais comme dans toute guerre contre un envahisseur il y a des gens qui se battent pour leur nation.
      10 février 2015 Voir la discussion...
  • RegisX
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Papy Clint arrête le cinéma pour fillettes et nous propose un film de guerre très bien réalisé mais sans grand message. Ah si : votez Trump. ” — RegisX 24 janvier 2016
    11 commentaires
  • cyril
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ La chute du faux con blanc ” — cyril 28 février 2015
    5 commentaires
  • bredele
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Ce sont les conflits intérieurs qui rendent les histoires intéressantes, pas les héros.Les héros n'existent que par le spectacle, la guerre. ” — bredele 23 janvier 2016
    4 commentaires
  • palelose
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Dans son désir de vouloir reconquérir le cœur de L'Amérique profond,e Eastwood réalise le fantasme cinématographique absolu de Donald Trump. ” — palelose 15 avril 2016
    22 commentaires
    • bredele
      commentaire modéré @CYHSY je suis d'accord avec toi. C'est un article à charge qui ne tient aucunement compte des dualités qui s'affrontent.
      15 avril 2016 Voir la discussion...
    • danslecran
      commentaire modéré C'est bizarre ce qu'il se passe avec ce film. Certains n'y voient que le côté patriote primaire ("america fuck yeah") alors qu'il présente clairement les deux sons de la cloche...
      15 avril 2016 Voir la discussion...
    • Findugame
      commentaire modéré Je trouve que ce film ne prend pas le parti ni de l'Amérique, ni de la guerre, bien au contraire. Si tu le re regarde bien, il fait quelque fois des clins d'oeil à Full Metal Jacket, ce qui est LE film anti-guerre par excellence.
      16 avril 2016 Voir la discussion...
  • Martini08
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Au diable la polémique, "American Sniper", l'homme face à sa propre légende, est ce qu'a filmé Clint de plus beau et puissant depuis 6 ans. ” — Martini08 20 février 2015
    Commenter
  • TaoChess
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ Eastwood n'impose rien au spectateur si ce n'est une mise en scène irréprochable qui s'offre le luxe de la suggestion. ” — TaoChess 23 février 2015
    Commenter
  • Stormeur
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ "Il n'y a pas de héros car nul ne peut faire plus que son devoir". -Emmanuel Kant ” — Stormeur 4 mars 2015
    6 commentaires
  • Val_R
    (à propos de American Sniper)
    Sa note :
    American Sniper “ De la sacralisation des valeurs dans un pays qui formate ses propres héros. L'apparence est glorifiée et les troubles effacés. Magistral ! ” — Val_R 26 mai 2015
    3 commentaires
    • Val_R
      commentaire modéré A ceux qui pensent qu'Eastwood est tombé dans le piège de la glorification :

      "Le roman obtient cette unité pour l'homme en le réduisant systématiquement à l'élémentaire. Il ne choisit pas un sentiment ou une passion dont il donnera un aspect privilégié comme dans nos romans classiques, il refuse l'analyse qui mènerait à la découverte d'un ressort psychologique fondamental à quoi pourrait se ramener toute la conduite des personnages. L'unité du monde romanesque américain est une unité, si j'ose dire, d'éclairage. La technique ici consiste à décrire les hommes uniquement par l'extérieur, dans les plus menus de leurs gestes, à reproduire ce qu'ils disent jusque dans leurs répétitions et sans commentaires, à faire comme si les hommes se définissaient entièrement et uniquement par ce qu'ils font et ce qu'ils disent. Ce par quoi les hommes échappent les uns aux autres, ce qui éparpille leurs actions, ce qui les prive de l'unité, il semble que pour les romanciers américains, ce soit la pensée".
      Camus, L'Homme Révolté.

      American Sniper, c'est Les Raisins de la Colère au cinéma, c'est sans doute l'une des meilleures représentation cinématographique du héros américain jamais produite.
      26 mai 2015 Voir la discussion...
    • Joe_Shelby
      commentaire modéré @Val_R Mouais c'est bien beau ton pamphlet, mais malheureusement American Sniper est basé sur un biopic. Et ce biopic nous conte le regard de ce bouseux de Chris Kyle, qui n'aurait rien demandé à personne, qui est "une légende" en tant que Sniper. Soit. ça aurait pu être bon et efficace si Papy Eastwood n'avait pas "créer" son némésis Irakien, un sniper super doué aussi, mais vu comme le mal absolu, ce qui signifierait que Kyle est un vrai héros. Foutaise, le film le retranscrit moins bien que les écrits de feu ce dernier bonhomme, mais ce type est simplement une machine à tuer, comme dans l'autre camp, sauf qu'on le glorifie parce qu'avec les USA c'est toujours la démesure. Pas une fois, je n'ai ressenti une once de gêne par rapport à ce qu'il a accompli, certes les enfants sont des dommages collatéraux de la guerre, mais quand Eastwood fait dire à Kyle "je n'ai pas vu ce qu'il avait dans la main, de toute façon ce n'était pas une bible", cela prouve le manque de discernement du bonhomme, qui se targue de ne pas en avoir 'massacré plus". Bref choix vraiment alambique que ce American Sniper, Eastwood, n'a jamais caché ses tendances pro-républicaines, déjà bien sous entendu dans Gran Torino, mais là c'est carrément abusif. Il faudrait avoir pitié de ce type comme Kyle ?? Et cette fin avec la glorification en mémoire de Kyle assassiné, est ce vraiment sain ?? Je n'aborde même pas le contexte géopolitique de la guerre en Irak, parce que les Américains, sont loin d'être patte blanche...... Bref, pour moi c'est de la glorification de comptoir, et non un film seulement vu à travers les yeux du sniper, nombriliste. Coup manqué pour Eastwood.
      27 mai 2015 Voir la discussion...
    • Val_R
      commentaire modéré @Joe_Shelby Tout à fait vrai, et merci pour ton avis, mais là on ne parle pas de la même chose.

      Pour t'expliquer ce que j'essaie de dire, et ce qui m'a littéralement bluffé si on aborde le film sous cet angle : l'exemple du psy. Même son psy, qui est la personne qui est supposée aller chercher au fond de lui, faire extérioriser ses troubles, la seule chose qu'il a à la bouche, c'est "Oui, vous avez tué plus de 160 personnes".
      Tout ce que tu me dis, oui ce mec est un monstre, guerre en irak, blabla. C'est pas le sujet ! Ce mec, ce qu'il a dans son crâne, on s'en fiche éperdument. Bien ou pas bien (toi tu penses que c'est pas bien, moi j'ai pas vraiment d'avis à vrai dire), c'est pas le propos.

      Les mots de Camus sur le héros américain résonnent parfaitement avec ce film. Eastwood en a fait un héros américain, dans la tradition d'un siècle de littérature, d'art, blabla... Et je m'arrête là. Ce mec emporte ses troubles dans sa tombe, on en garde qu'une image et un tableau de chasse, glorifié.
      27 mai 2015 Voir la discussion...

Casting de American Sniper

Infos sur American Sniper

Réalisé par Clint Eastwood
Écrit par Jason Dean Hall, Jason Hall, Scott McEwen, Chris Kyle et James Defelice


États-Unis - 2h12 - Film d'action, Drame
Sortie le 18 février 2015

Synopsis

Tireur d'élite des Navy SEAL, Chris Kyle est envoyé en Irak dans un seul but : protéger ses camarades. Sa précision chirurgicale sauve d'innombrables vies humaines sur le champ de bataille et, tandis que les récits de ses exploits se multiplient, il décroche le surnom de "La Légende". Cependant, sa réputation se propage au-delà des lignes ennemies, si bien que sa tête est mise à prix et qu'il devient une cible privilégiée des insurgés. Malgré le danger, et l'angoisse dans laquelle vit sa famille, Chris participe à quatre batailles décisives parmi les plus terribles de la guerre en Irak, s'imposant ainsi comme l'incarnation vivante de la devise des SEAL : "Pas de quartier !" Mais en rentrant au pays, Chris prend conscience qu'il ne parvient pas à retrouver une vie normale.

Films similaires à American Sniper

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -