Drive

(2011)
Ce qu'en pense la communauté
  • 82%
  • 5687 notes
  • 3,77 moyenne

Micro-critique star (ElmerHunter) :
ElmerHunter
(à propos de Drive)
Sa note :
Drive “ "Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène." Diderot "Shut up and drive." Rihanna ” — ElmerHunter 7 octobre 2011
114 commentaires
  • ElmerHunter
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ "Nous croyons conduire le destin, mais c'est toujours lui qui nous mène." Diderot "Shut up and drive." Rihanna ” — ElmerHunter 7 octobre 2011
    114 commentaires
  • typhonpurple
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Faux polar creux et soporifique, flattant les masses qui se complaît dans ce néant. C'est beau mais c'est vide.  ” — typhonpurple 24 février 2014
    127 commentaires
    • typhonpurple
      commentaire modéré Face aux boursouflures de Drive, l'épure d'OGF frappe...
      3 février 2015 Voir la discussion...
    • alexisdaugenet
      commentaire modéré On remplace boursouflures par idées, épure par manque d'idées, et on se sert la main en guise d'accord
      3 février 2015 Voir la discussion...
    • typhonpurple
      commentaire modéré Rires. Je pourrais presque accepter, mais ce serait tellement malhonnête de réduire OGF à un manque d'idées quand le principe de narration est aussi clair, fluide et limpide, quand la logique du film est respectée de A à Z (alors que Drive est un feu d'artifice qui part dans tous les sens)...
      3 février 2015 Voir la discussion...
  • REDACTED
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Délicieux film électro-asexué, bercé par une douce mélancolie lustrée et quelques jets de violence. Refn maîtrise très bien son beau levier. ” — REDACTED 3 avril 2014
    58 commentaires
  • MaxiPatate
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Apologie d’un héroïsme ardent et feutré, où parachever sa mortuaire quête n’est qu’un pas de plus vers l’humanité. Rouler pour songer. ” — MaxiPatate 15 mars 2015
    25 commentaires
  • TrueCine
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Chaque centimètre de pellicule transpire d'une classe éternelle, Gosling vogue dans la nuit électrique, fuyant le vide existentiel. ” — TrueCine 2 mars 2016
    28 commentaires
  • Suzanneastic
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Drive ou lorsque conduire devient extrêmement sexy, dangereux et envoûtant. Ce film virtuose est à lui seul une révolution générationnelle. ” — Suzanneastic 2 mars 2014
    4 commentaires
  • JoChapeau
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Un pur film de genre, classe et percutant, qui souffre surtout de l'ambition démesurée qu'on lui impose. ” — JoChapeau 6 octobre 2011
    39 commentaires
    • IMtheRookie
      commentaire modéré @zephsk oui, je veux dire que si le fait qu'elle soit la compagne d'Assayas a un intérêt (pas sûr), c'est pour moi plutôt pour la manière dont elle traite cette "donnée" autobiographique dans son film.
      7 octobre 2011 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré Ok,c'est finalement ce que j'avais saisi.
      7 octobre 2011 Voir la discussion...
    • Il_a_ose
      commentaire modéré Je constate que je te rejoins tout à fait dans ce que tu dis de Drive @JoChapeau :)

      J'ai trouvé que ce que tu appelles "la scène du masque", quand "Gosling regarde à travers le carreau de la pizzeria" était un clin d'oeil sympathique au Halloween de Carpenter. Il est vrai que c'est agréablement surprenant de ne pas assister à la scène de carnage que je redoutais aussi...
      10 octobre 2011 Voir la discussion...
  • balbPatchouli
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Un film d'un esthétisme rare mais ennuyeux. Un Ryan Gosling sensuel mais aussi expressif que Stallone. Une love story mignonnette mais fade. ” — balbPatchouli 15 mai 2013
    45 commentaires
    • philippeleheros
      commentaire modéré @IreneH: Laisse parler. Ils sont embêtés par la trajectoire commerciale que prend un acteur qui enchaîne les succès (critiques et commerciaux), ça les énerve. Drive est un film très sobre et très subtil, qui joue sur une dichotomie du héros entre son côté solitaire et la solitude qui en découle (et qu'il transpire). Tout ce qu'il ressent et exprime est une sorte de catharsis pour lui, qu'il tente de réprimer, puis qui explose à la fin du film où il se transforme en martyr face à lui-même (et pour lui-même). C'est son existence qu'il remet en cause tout au long du film. Et perso, j'étais complètement transporté... :)
      17 mai 2013 Voir la discussion...
    • balbPatchouli
      commentaire modéré @IreneH j'avoue que la lumière était géniale. Je n'ai pas aimé la BO mais la aussi je trouve qu'elle était parfaite pour ce film. Et Ryan Gosling je trouve biensur que c'est un bon acteur, je ne l'ai juste pas aimé dans ce film.

      @philippeleheros tu a du voir dan sce film un quelconque interet, message , ou appelle ça comme tu veux que j'ai pas vu. La réalisation était certes bonne, mais j'ai trouvé le scenario minable, sans intérêt, ainsi du coup, que les personnages. Pour moi Drive restera un film en mi teinte
      17 mai 2013 Voir la discussion...
    • IreneH
      commentaire modéré @philippeleheros : Totalement d'accord avec toi, très beau ressenti à propos de ce film ! C'est dommage pour ceux qui ne voient pas Drive comme nous le percevons, ils loupent malheureusement quelque chose mais bon, on ne peut pas leur en vouloir tant qu'ils restent respectueux envers le travail effectué.

      @balbPatchouli : Tu comprends au moins les choix du réal ! Bon après, pour Ryan Gosling c'est surtout une histoire de direction d'acteur, on lui a demandé d'être comme ça, c'est pas vraiment de sa faute (ça me fait penser à la mort de Cotillard dans le dernier Batman, tout le monde se moque d'elle mais on doit aussi en vouloir à Nolan qui a laisser passer cet immondice...). Dans tout les cas, pour moi, c'est son rôle le plus charismatique (avec le rôle de Luke dans The Place Beyond the Pines). A bien y réfléchir, je crois que j'ai un faible pour les hommes pas très bavards ...
      18 mai 2013 Voir la discussion...
  • vincelluelles
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Un thriller coloré impressionnant de maitrise, à la fois romantique et ultra-violent. La naissance d'un classique. ” — vincelluelles 24 août 2013
    2 commentaires
  • danslecran
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Gosling, mutique, parvient à électriser ce monument d'esthétisme au scénario léger mais essentiel. Et une B.O. de légende. ” — danslecran 20 février 2014
    Commenter
  • ReznikAlabama
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Un antihéros réduit au mutisme et entrainé malgré lui dans une spirale de violence, l'empêchant de réaliser son rêve, redevenir un homme. ” — ReznikAlabama 15 mars 2014
    2 commentaires
  • WeOwnTheNight
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Leçon de mise en scène pour jeune réal', 'Drive' enchaîne les séquences folles comme il dévore l'asphalte, avec violence et romantisme. ” — WeOwnTheNight 9 mai 2015
    Commenter
  • DaleCoop
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ À travers le désespoir d'un être, symbole d'une société contemplative, se dresse un constat violent sur le vide existentiel de notre époque. ” — DaleCoop 23 mai 2015
    2 commentaires
  • MaxLaMenace_89
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ De l'amour à la rage, une virée fluorescente au cœur de l'adrénaline : To Live and Drive in L.A. ” — MaxLaMenace_89 9 mai 2015
    5 commentaires
  • Lusz
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Gosling est au volant mais ne sais pas où il va. Un thriller intense entre romantisme et violence ” — Lusz 22 février 2014
    Commenter
  • Fujee
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Film magnétique du début à la fin, porté par ses deux personnages principaux Gosling et la musique. ” — Fujee 12 février 2015
    Commenter
  • Sanium
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Sous l’asphalte éprouvé, le circuit de l'horreur en floraison s'établit. Derrière une vitre embuée, la lueur d'une rédemption s'affaiblit. ” — Sanium 30 octobre 2015
    12 commentaires
  • KLeM
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Et tout ça sans GPS ” — KLeM 21 février 2012
    1 commentaire
  • Pussycat
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Réinvention des codes du film d'action, luminance de styles, éclats de la violence poétique, B.O mythique. Ryan, je kiffe ton blouson. ” — Pussycat 28 avril 2015
    2 commentaires
  • Gotrek
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Virée nerveuse sur bande-son envoûtante, faites que cette route n'ait jamais de fin. The Ghost Driver. ” — Gotrek 23 mars 2016
    10 commentaires
    • Gotrek
      commentaire modéré @TheJackRanger Valhalla Rising ?
      25 mars 2016 Voir la discussion...
    • TheJackRanger
      commentaire modéré @Gotrek Pas vu. De lui, j'ai vu que Drive, Only God Forgives et Bronson.
      25 mars 2016 Voir la discussion...
    • Gotrek
      commentaire modéré @TheJackRanger Ah ouf j'ai eu peur. J'ai tendance à "phaser" facilement donc là c'est possible que je déconnecte avec un film pareil (d'après ce qu'on m'a dit, Mikkelsen fais flipper et, si on se laisse porter par l'ambiance bien malsaine, on en ressort pas indemne).
      25 mars 2016 Voir la discussion...
  • Yohanes
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Entre errance nocturne et rythmes synthétiques, la plus grande muse de cette effusion contemporaine reste la belle éveillée Los Angeles. ” — Yohanes 14 février 2015
    2 commentaires
  • Erelle
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Ciel d'orage lumineux et opaque. Les émotions filent, la violence irradie. Gosling charismatique, étoile noire d'un film déroutant, subtil. ” — Erelle 16 mai 2016
    15 commentaires
  • Cine7Inne
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Mutisme violent dans cette ascension mélancolique. L'appel d'une nuit envoûtante, romantique, vagues réminiscences d'êtres fusionnels. ” — Cine7Inne 9 avril 2016
    2 commentaires
  • HenryMichel
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Les 2 acteurs les plus monoexpressifs de cette décennie dans un film prétentieux, vulgairement formel et crédible comme un punk giscardien. ” — HenryMichel 9 octobre 2011
    27 commentaires
    • zephsk
      commentaire modéré En l’occurrence, Refn évoque ici un mythe, celui d'un lonesome cowboy, d'un samouraï mutique dont on ne sait rien, ni l'origine, ni le dessein. Comment dire qu'une absence totale d'information n'est pas crédible ?
      Ensuite, le type est taiseux, donc mono-expressif et non crédible : Brillant. Je m'en vais de ce pas déterrer Buster Keaton et lui dire ce que j'en pense, moi, de son jeu à la con. Pareil pour l'autre spectre Delon. En ce qui me concerne, ce visage me laisse libre de penser ce qu'il y a derrière. J'y vois là de la mélancolie, entre autres. Le procès en crédibilité est crétin, le cinéma n'est rien d'autre que l'idée de l'acceptation d'être berné, comme on va voir un prestidigitateur. Après, le tour peut-être plus ou moins bon.
      10 octobre 2011 Voir la discussion...
    • HenryMichel
      commentaire modéré J'ai oublié de dire une chose : Refn filme très mal les voitures. Pour un film centré sur le chauffeur et l'automobile, c'est affreusement filmé (les scènes de poursuites sont réussies néanmoins).
      12 octobre 2011 Voir la discussion...
    • RokuYon
      commentaire modéré @HenryMichel je ne suis pas vraiment d'accord sur la façon de filmer les voitures. En même temps le but du réalisateur est-il de faire un fast&furious, une pub pour mustang ou un film sur un héros solitaire comme si bien dit par @zephsk. La question de la voiture et de son utilisation est essentielle dans ce film, bien qu'il ne puisse être qualifié "d'intellectuel", et au lieu de se dire "les bagnoles sont mal filmées" il serait plus juste de se demander pourquoi un cascadeur qui passe sa vie dans sa voiture en possède une si banale...
      8 février 2012 Voir la discussion...
  • CinemAtrium
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Polarisant le néo-noir en ses confins les plus sombres, Drive conduit à une vitesse d'enfer les lenteurs d'une reconstruction de l'humain. ” — CinemAtrium 3 juillet 2015
    4 commentaires
  • VenomSnake
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Le plus beau baiser de cinéma depuis bien longtemps. L'amour pur, l’héroïsme brut, jusque dans ses dimensions les plus sordides. Merci Refn. ” — VenomSnake 11 avril 2016
    8 commentaires
  • Scronchh
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Violence explosive et sentiments intériorisés, c'est dans une abnégation totale que se trouve la rédemption. Pop-Romanesque ! ” — Scronchh 17 août 2015
    Commenter
  • Willou
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ "There's something inside this movie, it's hard to explain" ” — Willou 16 juin 2013
    Commenter
  • cath44
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Ryan Gosling en énigmatique héros qui nous entraîne dans un road movie violent, mélancolique et d'une rare intensité . Inoubliable!  ” — cath44 23 mai 2013
    Commenter
  • TheJackRanger
    (à propos de Drive)
    Sa note :
    Drive “ Drive est une oeuvre douce et forte à la fois. La mise en scène est sublime, à l'image d'une bande originale électro-magique. Chef d'oeuvre. ” — TheJackRanger 16 janvier 2016
    11 commentaires

Casting de Drive

Infos sur Drive

Réalisé par Nicolas Winding Refn
Écrit par Hossein Amini


États-Unis - 1h45 - Thriller, Film d'action, Polar, Drame, Western
Sortie le 5 octobre 2011
Compétition officielle au Festival de Cannes 2011

Synopsis

Un jeune homme solitaire, « The Driver », conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il a son propre code de conduite. Jamais il n’a pris part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant - et au volant, il est le meilleur ! Shannon, le manager qui lui décroche tous ses contrats, propose à Bernie Rose, un malfrat notoire, d’investir dans un véhicule pour que son poulain puisse affronter les circuits de stock-car professionnels. Celui-ci accepte mais impose son associé, Nino, dans le projet. C’est alors que la route du pilote croise celle d’Irene et de son jeune fils. Pour la première fois de sa vie, il n’est plus seul. Lorsque le mari d’Irene sort de prison et se retrouve enrôlé de force dans un braquage pour s’acquitter d’une dette, il décide pourtant de lui venir en aide. L’expédition tourne mal…

Films similaires à Drive

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -