Capharnaüm
(2018)
un film de
Satisfaction communauté 36%
Capharnaüm

Capharnaüm

(2018)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 36%
  • 98 notes
  • 50 veulent le voir

Micro-critique star (ianov) :
ianov
(à propos de Capharnaüm)
Sa note :
Capharnaüm “ Odieuse esthétisation du malheur du monde, nourrie des pires intentions cinématographiques. N.Labaki joue avec la vie comme avec nos nerfs. ” — ianov 17 octobre 2018
12 commentaires
  • ianov
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Odieuse esthétisation du malheur du monde, nourrie des pires intentions cinématographiques. N.Labaki joue avec la vie comme avec nos nerfs. ” — ianov 17 octobre 2018
    12 commentaires
    • EmmaR
      commentaire modéré @georges.b1 Regardez les arrière-plans qui n'ont pas été reconstitués pour le film ! On est aussi dans une fiction pas un documentaire !
      31 octobre 2018 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré @EmmaR Non je ne suis pas arrogant, je dis ce que je pense pour le coup, sous une mc que je publie. Après tout c’est vous qui êtes venu’e) me chercher, je prend la peine de vous répondre, ça me semble normal. Je ne vous ai à aucun moment méprisé. je ne crois pas. Bashing?? Je ne dénigre que le film, et c’est mon droit, je n’interviens pas à tout va sous toutes les mc pour le descendre en plus. Je n’organise pas de campagne. J’ai publié mon avis, je le partage avec qui veut. Point. Vous êtes venu(e) me fumer sur cet avis, et vous ne comprenez pas? Quand bien même… Cessons là de stériles commentaires qui ne referont pas ce monde. Le film est mauvais, et dessert son propos, c’est encore MON avis, et vous n’y pourrez rien. D’ailleurs qui voulez vous convaincre? Peu m’importe, moi je m’arrête là.
      31 octobre 2018 Voir la discussion...
    • ianov
      commentaire modéré ET CE N'EST PAS UN DOCU JUSTEMENT, ET CA SE PRETEND POUR, C'EST BIEN LÀ QUE LE BAS BLESSE !
      31 octobre 2018 Voir la discussion...
  • blacktide
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Vivre ? Connais pas. De l'errance innocente au misérabilisme défaillant, le mélo pleure, et son petit fugitif arpente détresse et lourdeurs. ” — blacktide 17 octobre 2018
    3 commentaires
    • Fredfresh
      commentaire modéré En comparant à Lion, il me semble bien moins tire larmes et donc plus efficace.
      30 octobre 2018 Voir la discussion...
    • blacktide
      commentaire modéré @Fredfresh Peut-être, mais je n'ai justement rien ressenti face à Capharnaüm, tout comme j'étais resté indifférent face à Lion. La démarche reste louable, mais le traitement m'a laissé de côté. Une question de ressenti, comme à chaque fois finalement.
      30 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Fredfresh
      commentaire modéré @blacktide D'accord! Je comprends. Je n'ai remarqué que la lourdeur des musiques pour ma part, le reste ne me semblait pas plombé, ni de manichéisme (les parents ont une vdm), ni d'un néoréalisme pété (Cafardman est un personnage de Miyazaki, c'est le Kamaji aux multiples bras) et donc pas de misérabilisme.
      31 octobre 2018 Voir la discussion...
  • georges.b1
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Docu néoréaliste poignant que N.L (en voulant provoquer une indignation politique et morale) transforme par sa surenchère en mélo lacrymal ! ” — georges.b1 20 mai 2018
    Commenter
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Malgré la réalité des faits, NL transforme la misère en spectacle publicitaire embarrassant, celui de l'enfance prostituée devant la caméra. ” — A_Nos_Amours 16 octobre 2018
    4 commentaires
    • EmmaR
      commentaire modéré @Fredfresh Quelle honte de lire ce genre de commentaire ! C'est à se demander si les gens ont vraiment vu le film !
      31 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Fredfresh
      commentaire modéré @EmmaR Après tout, une MC est avant tout subjective. Il n'y a pas de honte à avoir. D'ailleurs A_Nos_Amours a en photo de profil Valse avec Bachir, très beau film, fragile mais puissant, encore sur le Liban. On peut ne pas aimer, le dire (il le fait), mais je demandais simplement des explications. Celles fournies par Le Masque et la Plume par exemple sont, à mon sens, de mauvaise foi (vous pouvez écouter ou lire leur critique, assez incroyable).
      31 octobre 2018 Voir la discussion...
    • A_Nos_Amours
      commentaire modéré @Fredfresh @EmmaR Je n'ai absolument pas honte de donner mon avis sur cette plateforme, qu'il soit positif ou négatif, bien au contraire. Et je l'ai bien vu, Capharnaüm, jusqu'à la dernière minute. Plutôt bon client du cinéma de Nadine Labaki, ayant aimé et toujours plutôt défendu ses deux précédents films portés par un ton décalé souvent juste, permettant avec une certaine légèreté, de passer au crible la société libanaise, ses dictions et contradictions. On retrouve dans Capharnaüm cet esprit seulement au moment de l'apparition de Cafarman, cet anti-héros détonant dans le décors de la ville, qui apporte un peu de cinéma dans le marasme du film. Car tout le reste est à mes yeux assez consternant sur le plan cinématographique. Et je tiens à préciser quelque chose qui semble échapper à @EmmaR, je fais clairement une distinction entre la réalité (je reviens d'ailleurs tout juste du Liban et force est de constater que tout est vrai - les inégalités frappantes, les domestiques affranchies ou non de la classe dominante, les camps de réfugiés syriens, la misère de rue qui s'adosse sans s'harmoniser avec la richesse la plus indécente que permettent les dérives du capitalisme, j'en passe...) et fiction. Le cinéma est la pour montrer les choses qu'on ne voit pas, et tant mieux. Mais il y a une façon de faire, une décence à avoir. Pour moi, Labaki ne l'a pas du tout dans Capharnaüm. Quand j'évoque de la publicité, c'est que pour moi le film prend la forme d'un appel aux dons comme pourrait le faire un spot commandé par une ONG internationale (ces plans aériens affreux, le plan final du film...). La réalisatrice se permet tout, joue même sur des suspenses assez immondes (la caméra posée de l'autre côté de la route nous pousse à angoisser de savoir si le bébé va se faire écraser par un camion), comment peut-on décemment se jouer ainsi de ses personnages ? Le film ne fait qu'accumuler sans respiration les tares et les calamités, le tout avec de gros violons (la musique est insupportable, dicte la voie au spectateur : "allez, pleure putain, si tu pleure pas devant cet enfant qui bouffe la misère, tu n'as pas de cœur !". Non, très peu pour moi cette méthode où l'on me dicte tout ce que je dois ressentir et où, par-dessus le marché, on me reprochera ensuite de ne pas avoir compris le film si je n'ai pas été ému. La trajectoire qu'elle fait prendre à son personnage principal, c'est de la fiction, c'est écrit. Le procès dans lequel Labaki se fait elle-même juge, c'est écrit. La construction à rebours, les raccords, tout cela est pensé comme un gros chantage à l'émotion. Tout ce qui "fait film" ici à partir d'une réalité, je le condamne sans honte. La réalité elle-même, je la condamne aussi mais c'est autre chose. Cela relève du constat, et ce constat là me désespère pour le coup.
      7 novembre 2018 Voir la discussion...
  • spider19
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Un enfant qui vit dans un monde destructeur. Nadine aurait pu simplifier ces situations pour qu'on s'attache plus aux personnages. ” — spider19 18 octobre 2018
    Commenter
  • luc_schweitzer
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Comment anéantir le spectateur sous un déluge de misérabilisme qui lui ôte tout espace de respiration! ” — luc_schweitzer 17 octobre 2018
    Commenter
  • Sanium
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Le credo de Nadine Labaki, proche d'un show must go on, interpelle sévèrement. Embourbée dans le pathos, sa démonstration claque l'émotion. ” — Sanium 31 octobre 2018
    Commenter
  • DaleCoop
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Incompréhensible accueil pour un film si puissant et terriblement immersif. Labaki tombe parfois dans le pathos, mais sonne juste au final. ” — DaleCoop 20 octobre 2018
    Commenter
  • EmmaR
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Regarder en face la misère de ce monde pourri gâté, les enfants sont l'avenir ! Quel avenir ? Comment en est-on arrivé là ? ” — EmmaR 30 octobre 2018
    3 commentaires
    • Fredfresh
      commentaire modéré Je ne comprends pas ce déchaînement contre ce film... En tout cas, j'apprécie cette MC.
      30 octobre 2018 Voir la discussion...
    • EmmaR
      commentaire modéré @Fredfresh Parfois, il est difficile pour certains de voir des films à la limite du documentaire, dénoncer la pauvreté. :) Ça pique les yeux et certaines critiques ici semblent assez amères. Oui, un pauvre petit enfant n'a pas le droit d'être beau (même si dans ce film, il vient vraiment de là). la beauté n'est que pour les riches. Filmer un pauvre beau, ça dérange, ça fait pas vrai ! C'est triste de lire cela !
      31 octobre 2018 Voir la discussion...
    • Fredfresh
      commentaire modéré @EmmaR Je vous rejoins totalement à ce propos. Malgré tout, on peut se réjouir de son Prix du jury à Cannes !
      31 octobre 2018 Voir la discussion...
  • AbusDeCine
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Portée par le vécu des ces acteurs, ce drame moderne dégage une puissance de ton qui vous prend aux tripes dès les premières minutes. Choc. ” — AbusDeCine 14 octobre 2018
    Commenter
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Ambivalent dans sa démarche, "Capharnaüm" brille par le réalisme de son horreur à hauteur d'enfant, avant de s'embourber dans le mélodrame. ” — Sushi_Overdose 16 octobre 2018
    Commenter
  • SUCHA
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ La réalisatrice aurait pu être plus synthétique. À vouloir trop tirer les larmes on écœure. ” — SUCHA 26 novembre 2018
    Commenter
  • drédré
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ « Zaïn, attaque ses parents en justice pour lui avoir donné la vie » Plus racoleur, tu meurs ! Mais Zaïn et Yonas font fondre les brutes. ” — drédré 20 octobre 2018
    Commenter
  • clarissemaillet
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Les recoins du Liban abritent des enfants brisés par la pauvreté. Un beau questionnement sur l'amour filial et la misère sociale.Cruauté. ” — clarissemaillet 22 juillet 2018
    Commenter
  • sullivan
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Un cinéma qui s'engage, dans le monde de 2018 et au côté des grands films sur les enfances volées. Ce film a du coeur & nous touche au coeur ” — sullivan 23 octobre 2018
    Commenter
  • elge
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Nadine Labaki invente le mélo-gore naturaliste : le malaise est plutôt venimeux. Mais elle n'évite pas le happy-twist-end plutôt sirupeux. ” — elge 2 novembre 2018
    Commenter
  • Mew
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Prêcher le beau pour avoir le vrai. Et pourquoi pas ? ” — Mew 8 novembre 2018
    Commenter
  • FuckCinephiles
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Poignant même si peu subtil dans l'expression de ses émotions/intentions, Capharnaum est une plongée émouvante et éprouvante dans l'horreur ” — FuckCinephiles 24 mai 2018
    Commenter
  • fabs8
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ L'enfant maltraité par la pauvreté. Cauchemar noyé d'insalubrité, calvaire surréaliste rempli de tôles, de boue, de débrouilles. Suffoquant ” — fabs8 hier à 15:08
    Commenter
  • Arnotte
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Puissant plaidoyer, à la fois romanesque et réaliste, contre la misère et la maltraitance enfantine. Des larmes, puis un sourire. Désarmant. ” — Arnotte 17 octobre 2018
    Commenter
  • islander
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ c'est une fiction sur la pauvreté (qui rejoint presque à mes yeux un documentaire déchirant) on dirait du Dickens…. mode moyen orient 21ème ” — islander 20 octobre 2018
    Commenter
  • jimbo62
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ une mise en scène pesante se résumant à une caméra qui bouge suivant le môme dans la crasse obligée pétrie d'un naturalisme sans recul. ” — jimbo62 11 novembre 2018
    Commenter
  • marantz78
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Face à une vie pleine de souffrance il n'y a que deux solutions : se résigner ou fuir cette existence, Zain choisit la voix de la solidarité ” — marantz78 29 octobre 2018
    Commenter
  • VDS
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Toujours se méfier de l'illusion de réalité, elle ne cache ici qu'une réduction fermée d'un monde qui mérite mieux que la mignonneté du mélo ” — VDS 24 octobre 2018
    Commenter
  • Fredfresh
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Emportés par la foule qui nous traîne, nous entraîne ; Écrasés l'un contre l'autre ; Nous ne formons qu'un seul corps. ” — Fredfresh 31 octobre 2018
    Commenter
  • PharaonDeWinter
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ L'indécence du chantage à l'émotion est décuplée par la posture de L qui s'affirme avocate mais malmène ses acteurs pour hystériser son film ” — PharaonDeWinter 26 mai 2018
    Commenter
  • Piwi
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Drame plombé par des tics de réalisation agaçants & un discours moralement limite sur l’interdiction de certains parents à avoir des enfants ” — Piwi 18 mai 2018
    Commenter
  • Heodez
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Quelle claque! Un film remarquable où l'émotion monte crescendo, servi par des acteurs plus que talentueux et une musique magistrale. Bravo! ” — Heodez 26 octobre 2018
    Commenter
  • YLS
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Eclairage juste et bouleversant d'une certaine enfance, malheureusement bien réelle, ce film ne mérite pas son procès, malgré des défauts. ” — YLS 2 novembre 2018
    Commenter
  • belbeck
    (à propos de Capharnaüm)
    Sa note :
    Capharnaüm “ Un portrait (misérabiliste ?) du courage, un cri pour faire entendre sa voix, une plainte proposer une nouvelle voie, des enfances ” — belbeck 28 octobre 2018
    Commenter
Télérama © 2007-2018 - Tous droits réservés - web1 
Conditions Générales d'Utilisation - Confidentialité et cookies - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -