L'Heure suprême
(1927)
un film de
99% Taux de satisfaction
L'Heure suprême

L'Heure suprême

(1927)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 99%
  • 42 notes
  • 4,38 moyenne

Micro-critique star (cath44) :
cath44
(à propos de L'Heure suprême)
Sa note :
L'Heure suprême “ Au-delà de l’absence, au-delà des horreurs de la guerre, à l’heure magique de la fusion des âmes, survit à jamais ce bouleversant amour. ” — cath44 24 novembre 2014
2 commentaires
  • cath44
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ Au-delà de l’absence, au-delà des horreurs de la guerre, à l’heure magique de la fusion des âmes, survit à jamais ce bouleversant amour. ” — cath44 24 novembre 2014
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @Torrebenn j’ai été subjuguée par ce film : un film de "regard": celui de Diane , celui de Chico jusque dans sa cécité …. C’est une fable romantique ou un conte surréaliste qui nous transporte loin avec ses personnages , des égouts jusque dans les étoiles de leur 7ème ciel, tout là haut dans leur mansarde, une histoire qui nous emmène dans cette alchimie d’un amour « fusionnel » , passion presque mystique, en tout cas,toute puissante et idéalisée , mais si forte qu’elle devient plus forte que la séparation, que l’absence , que les horreurs des tranchées, des armes et des bombes et même que la mort (il y a une communion / fusion de la pensée, qui les fait se connecter et en cela j’y trouve quelque chose de mystique ) Cette actrice est absolument émouvante, dans ce rôle de fille candide et déterminée…l’acteur aussi , et ils sont complémentaires avec un jeu d’une modernité qu’on ne trouve pas dans beaucoup de films muets (pas d’expressions outrées, grandiloquentes, ) Magnifique !
      24 novembre 2014 Voir la discussion...
    • Lyson
      commentaire modéré 100% d'accord avec toi ! concernant le jeu des acteurs. Je viens de voir "l'heure suprême" et comme toi j'ai été subjuguée. J'y ai retrouvé l'émotion que j'ai éprouvée en voyant 'L'isolé'. Il se trouve que, une fois de plus par un clic hasardeux, je suis tombée sur ce film dont je ne savais rien, sauf qu'il était signé Borzage (je venais de voir "l'Adieu aux armes"). Je suis restée devant, fascinée par leur jeu sincère et sensible qui m'a bouleversé. Je te le conseille vivement, si tu as un moment. "Lucky star" et "Seven Heaven" pour rester dans les hauteurs ... de Borzage !
      7 novembre 2015 Voir la discussion...
  • Torrebenn
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ Des dégoûts des égouts aux goûts de la vie, l'avis de mon coeur a sonné les coups de l'heure du Paradis, le 7e Ciel, des cieux dans mes yeux ” — Torrebenn 22 novembre 2014
    7 commentaires
    • Lyson
      commentaire modéré MC à la hauteur du 7e ciel ! Je la lis et la relis, le poète en toi se révèle ! ;D
      8 novembre 2015 Voir la discussion...
    • Torrebenn
      commentaire modéré @Lyson Merci beaucoup beaucoup ! J'aime tresser des m-c poétiques de temps en temps ... Il faut que cela me vienne, je ne me forcerai jamais en tout cas.
      8 novembre 2015 Voir la discussion...
    • Lyson
      commentaire modéré @Torrebenn le film est fort inspirant !
      8 novembre 2015 Voir la discussion...
  • DaleCoop
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ 7ème ciel d'un Cinéma qui vivait, en cette année de grâce 1927, ses premières heures de gloires. Borzage touche à ce qui définit l'Humanité. ” — DaleCoop 21 avril 2016
    1 commentaire
  • Theus
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ Mon âme, mon amour, ma foi, les anges se passeront de toi, reste encore au creux de moi, cinq minutes jusqu'à l'infini. Vanessa Paradis ” — Theus 27 novembre 2014
    1 commentaire
    • cath44
      commentaire modéré c'est très beau ...et je trouve que .cela coïncide à la perfection avec ces paroles de Bliss de V Paradis (en plus Paradis pour le film c'est bien trouvé! )
      27 novembre 2014 Voir la discussion...
  • blacktide
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ L'aurore se lève sous le ciel du Par(ad)is symphonique où la sincérité d'un contact spirituel se fait métaphysique d'un amour indéfectible. ” — blacktide 23 février 2016
    Commenter
  • ciucciahc
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ À ceux qui veulent l'emprunter.Il y a une échelle menant des profondeurs vers les sommets.Des égouts aux étoiles. C'est l'échelle du courage ” — ciucciahc 5 octobre 2013
    Commenter
  • Alexlapprenti
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ Si je savais bien manier les mots, je ferai une micro-critique à la hauteur de ce film. Mais ce n'est pas le cas. ” — Alexlapprenti 24 novembre 2014
    Commenter
  • Lyson
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ La plus belle union non consacrée qu'il m'ait été donné de voir au cinéma. L'amour transcendant tout. Démonstration de 'The Borzage's touch' ” — Lyson 7 novembre 2015
    Commenter
  • REDACTED
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ Au-delà du mélodrame, l'amour fou. ” — REDACTED 30 novembre 2014
    Commenter
  • Kronan
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ L'heure suprême, l'idée extraordinaire d'un cinéma céleste. De sa fin surréaliste ressort des images à jamais gravées, inoubliables. ” — Kronan 8 février 2015
    Commenter
  • Xibalba
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ "Je travaille dans les égouts mais je vis près des étoiles !" - Où est passé ce cinéma ? ” — Xibalba 5 septembre 2015
    Commenter
  • fabs8
    (à propos de L'Heure suprême)
    Sa note :
    L'Heure suprême “ Un superbe mélodrame,audacieux et moderne,à gros budget,avec décors de "L'Aurore" pour les taxis de la Marne,et combats filmés par John Ford ” — fabs8 18 janvier 2013
    Commenter
  • orloff
    (à propos de L'Heure suprême)
    L'Heure suprême “ La compassion ne m'aveugle pas au point de qualifier ce film comme un chef d'oeuvre, je souligne toutefois les regards & le jeu bien dosés ” — orloff 9 juillet 2015
    Commenter

Casting de L'Heure suprême

Infos sur L'Heure suprême

Réalisé par Frank Borzage
Écrit par Benjamin Glazer


États-Unis - 1h59 -
Titre original : Seventh Heaven

Synopsis

Paris, 1914.

Chico travaille dans les égoûts mais rêve de balayer les rues pour voir la couleur du ciel. Se lamentant sur son sort, il nie l'existence de Dieu au prétexte de sa condition actuelle. Il a prié et donné dix francs dans une église sans obtenir la moindre réalisation de ses voeux. Mais le père Chevillon entendant sa plainte lui offre deux médailles religieuses et lui offre le poste de balayeur dont il rêve.

Diane vit dans la misère, battue et rejetée à la rue par sa soeur qui lui reproche d'avoir avoué leurs vies immorales à l'oncle riche qui leur proposait une vie meilleure. Prostrée dans un caniveau, elle pleure sur son sort.

Chico prend pitié de Diane et la sauve des coups, puis du policier venu l'arrêter, en la faisant passer pour sa femme. L'homme fier prend alors la frêle jeune femme sous sa protection tout en niant plusieurs fois tout sentiment. Toutefois, il l'emmène chez lui pour attester de leur situation auprès de la police. Son appartement est situé au dernier étage d'un immeuble. Arrivé à ce septième étage, Diane se croit au paradis.

Pris à son propre jeu, Chico s'entiche de sa découverte et propose une robe de mariée à Diane qui comprend la réalité de ses sentiments inavoués. Mais bientôt la guerre éclate et les sépare. Chico et Diane se marient donc dans l'appartement, dans une cérémonie informelle et à seule valeur symbolique. Chacun garde une des médailles du père Chevillon en promettant de penser à leur union à chaque tintement de 11h du carillon.

Les mois passent, Chico combat sur le front (reconstitution étonnante de l'épisode des taxis de la Marne) et monte en grade tandis que Diane travaille à Paris dans une usine de munitions. Le colonel Brissac vient régulièrement la courtiser, mais elle reste sourde à ses avances, dans l'euphorie idéelle de son union scellée par les deux médailles religieuses.

Un matin, l'officier frappe à sa porte pour annoncer la mort de Chico sur le champ d'honneur, mais elle refuse de le croire avant l'arrivée du père Chevillon qui lui rapporte la médaille symbolique. Prise par le doute, elle remet en cause ses croyances en son héros mais lorsqu'il surgit dans l'appartement elle se jette à ses pieds. Devenu aveugle, il rend gloire en sa foi au Dieu qu'il fustigeait pour avoir retrouvé son amour dans son paradis du septième étage...


Films similaires à L'Heure suprême

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -