Nuit et brouillard
(1955)
un film de
91% Taux de satisfaction
Nuit et brouillard

Nuit et brouillard

(1955)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 91%
  • 642 notes
  • 4,14 moyenne

Micro-critique star (Apocalypse12) :
Apocalypse12
(à propos de Nuit et brouillard)
Sa note :
Nuit et brouillard “ Nuit et Brouillard transperce le temps et crie interminablement le désespoir suintant de chaque image, chaque couleur et chaque mot. ” — Apocalypse12 18 août 2013
6 commentaires
  • Apocalypse12
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Nuit et Brouillard transperce le temps et crie interminablement le désespoir suintant de chaque image, chaque couleur et chaque mot. ” — Apocalypse12 18 août 2013
    6 commentaires
    • TrueCine
      commentaire modéré Même si le film est pétrifiant rien ne peut égaler 'émotion et la tristesse que l'on ressent lorsque l'on visite, en vrai, un camp...
      30 décembre 2014 Voir la discussion...
    • REDACTED
      commentaire modéré Je n'ai pas eu cette "chance".
      30 décembre 2014 Voir la discussion...
    • TrueCine
      commentaire modéré Moi j'ai eu l'occasion de visiter le camp d'Internement de Compiègne (de là où les déportés partez pour les camps de l'Est) et le camp de concentration au Struthof aussi, le seul en France, aussi bouleversant de revenir dans ces endroits des années après quand on sait ce qui s'y passait...
      30 décembre 2014 Voir la discussion...
  • Cladthom
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Un bon film avec une bonne histoire même si un peu trop exagérée. Les charniers sont bien faits par contre pour l'époque. ” — Cladthom 19 février 2013
    22 commentaires
    • JoChapeau
      commentaire modéré Wolalala, c'est pas mal quand même 3,5
      7 mai 2015 Voir la discussion...
    • zephsk
      commentaire modéré @JoChapeau C'est-à-dire qu'en terme de cinéma et notamment de cinéma documentaire, il n'y a quand même pas beaucoup de films (combien ? Peut-être une centaine, tout au plus) qui égalent en intensité, en singularité, en maîtrise et en force cette nuit et ce brouillard dont on ne revient jamais vraiment. Voire pour s'en convaincre tous les autres documentaires sur le sujet qui se refusent à la beauté (montage et cadrage) ou au ricanement grinçant (petite flûte légère, digression sur l'exotisme de l'architecture, etc...) et qui conduisent avec infiniment plus d’élévation à la prostration émotionnelle. Quant à la remarque sur le texte qui "alourdit" le propos des images, c'est ne pas percevoir sa qualité d'abord et en quel sens il peut apporter la distance nécessaire à la stupéfaction (l'implication, l'effondrement) qui suivra nécessairement chez les êtres pourvus d'un cœur plus que d'une idéologie.
      7 mai 2015 Voir la discussion...
    • Cladthom
      commentaire modéré C'est parfaitement scolaire pourtant. La preuve on le regarde à l'école.
      7 mai 2015 Voir la discussion...
  • Lyson
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Édifiant mais nécessaire [...]Pour qu'un jour les enfants sachent qui vous étiez [...] Ferrat, Resnais nous disent : "N'oublions pas" ” — Lyson 6 mars 2015
    8 commentaires
    • Lyson
      commentaire modéré @cath44 Oui, un texte exceptionnel, tout est dit, tout est évoqué, ressenti et à la portée de tous. Une grande réussite dont nous devons être les "passeurs"...
      6 mars 2015 Voir la discussion...
    • sudroxaz
      commentaire modéré Bien vu, mais cette chanson reste tellement d'actualité dans son ensemble, c'est peut être le seul alexandrin de la chanson qui marque son époque
      6 mars 2015 Voir la discussion...
    • Lyson
      commentaire modéré @sudroxaz Bien sûr ! le sens initial reste clair : s'adapter et trouver la meilleure façon de sensibiliser la jeunesse quelque soit l'époque, pour ne pas oublier et alerter...
      6 mars 2015 Voir la discussion...
  • Michel_XL
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ "[...]nous qui feignons de croire que tout cela est d’un seul temps et d’un seul pays, et qui ne pensons pas à regarder autour de nous[...]" ” — Michel_XL 25 mars 2013
    3 commentaires
    • karaboudjan
      commentaire modéré Bin merde, c'est exactement la citation que je voulais utiliser :)
      18 juillet 2013 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré Ainsi c'est sur ces quelques phrases que se clôt le film!
      19 août 2013 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré les derniers mots du film : « Neuf millions de morts hantent ce paysage. Qui de nous veille de cet étrange observatoire, pour nous avertir de la venue des nouveaux bourreaux ? Ont-ils vraiment un autre visage que le nôtre ? Il y a tous ceux qui n’y croyaient pas, ou seulement de temps en temps .Il y a nous qui regardons sincèrement ces ruines comme si le vieux monstre concentrationnaire était mort sous les décombres, qui feignons de reprendre espoir devant cette image qui s'éloigne, comme si on guérissait de la peste concentrationnaire, nous qui feignons de croire que tout cela est d’un seul temps et d’un seul pays, et qui ne pensons pas à regarder autour de nous, et qui n’entendons pas qu’on crie sans fin. »
      19 août 2013 Voir la discussion...
  • lebateausobre
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Nuit et Brouillard, sidéré par le non-sens, résout l'effroyable absurdité par la construction créatrice. Tout l'enjeu de l'art est ici. ” — lebateausobre 12 avril 2013
    1 commentaire
  • JZed
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Mécanique de la déshumanisation. Se passe assurément de mots. ” — JZed 6 octobre 2013
    Commenter
  • youliseas
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Impossible évidemment de faire toute la lumière sur cet épais brouillard nocturne, mais ce flim est un puissant flambeau, à transmettre. ” — youliseas 18 août 2013
    9 commentaires
    • gcapron
      commentaire modéré Je l'ai regardé ce midi. Je n'ai qu'une chose à dire : Tu as gâché ma pause déj...
      19 août 2013 Voir la discussion...
    • youliseas
      commentaire modéré J'suis pas un grand connaisseur de La Classe Américaine non plus ! Mais c'est vrai que ton parallèle est bien vu, j'comprends que ça t'ait perturbé...
      Pourquoi ta pause a été gâchée ? ça aurait dû remplir ta jauge de bonne humeur de le mater !
      19 août 2013 Voir la discussion...
    • JZed
      commentaire modéré Vive la révolution d'Octobre.
      19 août 2013 Voir la discussion...
  • Nathanlemec
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ "Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés"  ” — Nathanlemec 8 août 2013
    7 commentaires
    • Nathanlemec
      commentaire modéré Le plus beau texte de Ferrat.
      26 septembre 2013 Voir la discussion...
    • Lyson
      commentaire modéré Difficile de dissocier les deux, Ferrat pour les mots et la musique, Resnais pour les mots et les images, chacun dans leur art pour le Devoir de Mémoire
      6 mars 2015 Voir la discussion...
    • Trojan
      commentaire modéré @Lyson Devoir de Mémoire me tue, pitié non. Devoir d'histoire ou d'intelligence oui, pas de mémoire. Mémoire = les affects, les oublis, la passion. Histoire = sobriété, avéré, scientifique. La mémoire est dangereuse, l'histoire est indispensable (la mémoire donne du baume au cœur ou rythme la vie des victimes, témoins, particuliers..)
      17 mars 2016 Voir la discussion...
  • Pompon
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ On a beau s'imaginer être à l'aise avec la vérité, elle provoque toujours un choc profond quand on est obligé de la regarder en face. ” — Pompon 10 avril 2015
    1 commentaire
  • Torrebenn
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ N&B ne dure qu'une trentaine de minutes mais frappe aux tripes comme un film de 3h. Réminiscence pénible de ma propre visite sur place. ” — Torrebenn 2 avril 2013
    1 commentaire
  • TrueCine
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Images d'archives pétrifiantes, corps anonymes regardant, les yeux grand ouverts, la Mort en face. Comment peut-on encore croire en l'Homme? ” — TrueCine 30 décembre 2014
    Commenter
  • Vince490
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Les images défilent, nous choquent, nous émeuvent et nous achèvent en nous rappelant l'inexorable barbarie humaine. Une note vide de sens.  ” — Vince490 19 août 2013
    Commenter
  • REDACTED
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Documentaire essentiel dont les images les plus terrifiantes sont celles des camps verdoyants. Mémoriel fertile. ” — REDACTED 3 septembre 2013
    1 commentaire
  • elge
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Travelling arrière moral. ” — elge 9 mars 2014
    Commenter
  • zephsk
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Ombre et poussière. ” — zephsk 10 mai 2013
    5 commentaires
  • wham1978
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ ... ” — wham1978 6 mars 2015
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Grand classique de la Déportation, enraciné dans l’histoire, film-témoin, au service de la postérité, un avertissement douloureux, mémorable ” — georges.b1 11 septembre 2015
    1 commentaire
    • Trojan
      commentaire modéré @georges.b1 Tu résumes assez bien, je trouve, les aspects positifs et négatifs du film. Vu qu'il est tout cela, il est forcément limité. La mémoire n'entrant pas dans l'histoire, l'enracinement étant un piège, le témoignage aussi, ce film en dit autant sur son époque de réalisation (50's: mythe France résistante / globalisation du fait) que sur ce qu'il montre.
      17 mars 2016 Voir la discussion...
  • CinemAtrium
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Il y a des poèmes qui bravent la mort et l’oubli pour faire émerger de la guerre des tombes les images d’une mémoire catacombe. ” — CinemAtrium 3 juillet 2016
    Commenter
  • Sarode22
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Trente minutes pour comprendre l'horreur. Trente minutes pour comprendre l'Histoire. ” — Sarode22 1 mai 2015
    2 commentaires
  • korogu
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ L'artiste dépasse sa propre incompréhension et son vertige face à l'horreur pour témoigner, malgré tout. Abnégation fondamentale. ” — korogu 5 mai 2013
    Commenter
  • Supertrampe
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Balance-nous Chicken Run, que ça bouge! C'est dans le même décors ” — Supertrampe 12 février 2015
    9 commentaires
  • cath44
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Œuvre de mémoire terrifiante d’une force inégalée,mais quels mots peuvent contenir l'indicible et l’horreur du Moloch concentrationnaire?  ” — cath44 19 août 2013
    Commenter
  • rmouqet
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ "La guerre s'est assoupie, toujours un oeil ouvert." ” — rmouqet 4 mars 2014
    4 commentaires
    • rmouqet
      commentaire modéré Malheuresement (ou pas), le systeme scolaire ou tout au moins éducatif francais fait qu'à 20 ans tu as déja vu au moins une fois ce genre d'image. Tu es quand meme bien moins choqué de ce fait.
      4 mars 2014 Voir la discussion...
    • JZed
      commentaire modéré Oui mais là avec la musique et la voix off en total décalage... Et ce plan où on voit des cheveux de femmes qui s'empilent à mesure où la salle s'agrandit et le plan s'élargit, jusqu'à ce que ça devienne complètement incompréhensible... Non vraiment ça me hante toujours.
      Au lycée ou au collège je n'ai jamais vu ça. Des photos, des témoignages, oui. Mais un montage comme Nuit et Brouillard jamais.
      4 mars 2014 Voir la discussion...
    • rmouqet
      commentaire modéré Tout a fait c'est pour ca que j'ai mis une bonne note. Mais rien en va me hanter particulierement et je n'ai pas eu de choc comme tu le décris la
      4 mars 2014 Voir la discussion...
  • Overtime
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Une nuit avec du brouillard fait toujours peur. Alain Resnais nous apprend deux choses : on ne déconne ni avec le cinéma ni avec l'histoire. ” — Overtime 15 octobre 2016
    Commenter
  • zackmo
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Un documentaire? Plus que cela un témoignage historique sur l'humanité et son contraire. ” — zackmo 9 mars 2015
    Commenter
  • SwaYe
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Le meilleur cours d’histoire de ma vie.  ” — SwaYe 23 mars 2014
    6 commentaires
    • Trojan
      commentaire modéré Je pense sincèrement qu'il faut séparer expérience et cours. Par essence, un cours se doit d'être pédagogique. Or, ici c'est l'exact opposé: c'est assez confus et difficile à appréhender. Bien plus, il me semble intéressant dans son contexte (50's: mythe de la France résistante expliquant la censure du képi etc...).
      17 mars 2016 Voir la discussion...
    • Trojan
      commentaire modéré @SwaYe
      17 mars 2016 Voir la discussion...
    • SwaYe
      commentaire modéré une experience pedagogique...
      20 mars 2016 Voir la discussion...
  • A_Nos_Amours
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Resnais partage sa propre incompréhension sur l'absurdité des hommes à travers ce documentaire hors du temps, d'une éternelle nécessité. ” — A_Nos_Amours 5 mars 2014
    Commenter
  • Marion_L
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ L'atrocité et l'inhumanité ne seront jamais affaire de temps et de lieu.La pierre et la terre retiennent ce que l'homme oublie trop vite... ” — Marion_L 30 septembre 2015
    Commenter
  • theOldpc
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Après tout que dire ? Encore fallait-il le faire. ” — theOldpc 21 août 2014
    1 commentaire
  • theolecarrie
    (à propos de Nuit et brouillard)
    Sa note :
    Nuit et brouillard “ Resnais est-il un cinéaste de la mémoire? En apparence seulement: le cri du cinéaste ne se déterre pas du passé, il convoque notre futur. ” — theolecarrie 18 octobre 2016
    2 commentaires

Casting de Nuit et brouillard

Infos sur Nuit et brouillard

Réalisé par Alain Resnais
Écrit par Jean Cayrol


France - 0h32 - Documentaire
Sortie le 1 janvier 1955

Synopsis

1955 : Alain Resnais, à la demande du comité d'histoire de la Seconde Guerre mondiale, se rend sur les lieux où des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants ont perdu la vie. Il s'agit d'Orianenbourg, Auschwitz, Dachau, Ravensbruck, Belsen, Neuengamme, Struthof. Avec Jean Cayrol et l'aide de documents d'archives, il retrace le lent calvaire des déportés.

Films similaires à Nuit et brouillard

Listes thématiques
    Vodkaster © 2007-2016 - Tous droits réservés - 2 
    Qui sommes-nous ? - Conditions Générales d'Utilisation et de Vente - FAQ (Foire Aux Questions) - Vodkaster recrute ! - Mentions légales -