Que Dios nos perdone
(2016)
un film de
Satisfaction communauté 89%
Que Dios nos perdone Bande-annonce

Que Dios nos perdone

(2016)
un film de
Ce qu'en pense la communauté
  • 89%
  • 110 notes
  • 50 veulent le voir

Micro-critique star (Attrianera) :
Attrianera
(à propos de Que Dios nos perdone)
Sa note :
Que Dios nos perdone “ Un brasier délétère et anxiogène alimenté par un trio mortifère: névroses, solitudes et crimes. Furieusement réaliste et percutant. ” — Attrianera 23 août 2017
5 commentaires
  • cath44
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Dans le labyrinthe d’un Madrid en plein chaos, s’enferme une traque borderline. De sombres abîmes pulsionnels où vacillent les hommes. ” — cath44 16 août 2017
    6 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré @bartol malgré toute la cruauté ds actes du personnage , il y a quelque chose dans la personne de Andres qui pourrait toucher, lui donner non pas des excuses, loin d elà , mais un sens à cette violence. Tout comme à celle des 2 policiers ..il est important de voir aussi ces personnages comme des "figures" masculines en crise, dans une société en mutation encore coincée par le poids de la religion, le machisme . ces hommes sont fragiles et le réalisateur aborde cette part sombre avec finesse .
      23 août 2017 Voir la discussion...
    • bartol
      commentaire modéré @cath44 Andrès est surement comme ces policiers qui le traquent, sauf que sa violence à lui se caractérise différemment. J'ai trouvé habile de la part du réalisateur de nous montrer les fragilité et la part de "folie" aussi chez les policiers et le lien avec les femmes que j'ai trouév important dans ce film
      23 août 2017 Voir la discussion...
    • LaKinopitheque
      commentaire modéré La dimension religieuse ne doit pas être oublié. Mais le discours s'y rapportant n'est pas évident à saisir. Simple contexte ? Certainement à rapprocher du mal questionné ?
      30 septembre 2017 Voir la discussion...
  • bredele
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Sous la croix, les corps violentés des vieilles, sont comme un livre ouvert, marqueurs d'un tueur aussi tourmenté que ses chasseurs. ” — bredele 29 août 2017
    3 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Joli! un film qui m'a fait forte impression ...la violence déclinée sous différents angles
      29 août 2017 Voir la discussion...
    • bartol
      commentaire modéré Bien vu ! c'est ce que j'ai aimé dans le film, l'effet miroir entre le traqué et les traqueurs (toutes proportions gardées)
      29 août 2017 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré @cath44 @bartol merci à vous deux
      29 août 2017 Voir la discussion...
  • Attrianera
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Un brasier délétère et anxiogène alimenté par un trio mortifère: névroses, solitudes et crimes. Furieusement réaliste et percutant. ” — Attrianera 23 août 2017
    5 commentaires
    • Attrianera
      commentaire modéré @cath44 L'acteur qui joue le rôle du tueur en série restera dans ma mémoire.
      23 août 2017 Voir la discussion...
    • cath44
      commentaire modéré @Attrianera les deux ...chacun dans un registre différent.
      23 août 2017 Voir la discussion...
    • bartol
      commentaire modéré @cath44 @Attrianera L'acteur qui joue le tueur a un côté Norman Bates avec sa coupe de cheuveux très classique son air soigné et ses grands yeux bruns/noirs. Beaucoup aimé le traitement de la folie de chacun qui ne bascule jamais dans le jugement.
      23 août 2017 Voir la discussion...
  • Boschomy
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Il y a quelque chose de magnifiquement brut et instinctif dans ce polar où, chose assez rare, le pendant du Mal n’est presque jamais évoqué. ” — Boschomy 22 avril 2017
    5 commentaires
    • bartol
      commentaire modéré @PsychoseDeLecran Oui c'est vrai maintenant que tu le notes la notion du Bien n'existent pas, le film se construit positivement mais sur autre chose. Peut etre le titre du film vient de là, que dieu nous pardonne (le mal que l'on fait)...
      22 août 2017 Voir la discussion...
    • Boschomy
      commentaire modéré @bartol : Oui je pense que le titre est clairement une référence au Mal qui se répand dans le film ...
      23 août 2017 Voir la discussion...
    • bartol
      commentaire modéré @PsychoseDeLecran J'ai trouvé aussi dans ce film qu'il y avait une place de la folie assez importante
      23 août 2017 Voir la discussion...
  • jenanaipa
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Honnête et parfois adroit, ce polar ibérique se démarque par la profondeur de ses personnages, qui existent par leurs failles. ” — jenanaipa 10 août 2017
    4 commentaires
    • jenanaipa
      commentaire modéré @cath44 Oui, ça change des stéréotypes, cela renforce l'empathie et le réalisme.
      16 août 2017 Voir la discussion...
    • bartol
      commentaire modéré @jenanaipa ça renforce aussi des personnages plus réels, une narration plus poussé, plus établie et ici se mariant très bien avec le propos de l'enquête: le rapport aux femmes même si beaucoup plus nuancé que ça dans le film
      21 août 2017 Voir la discussion...
    • jenanaipa
      commentaire modéré @bartol Oui, c'est un tout qui est bien amalgamé.
      22 août 2017 Voir la discussion...
  • Fildevo
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Entre visite papale et canicule, un thriller moderne, une enquête haletante. Quand les hommes sont en crise, c’est la violence qui bégaie. ” — Fildevo 23 août 2017
    5 commentaires
    • bartol
      commentaire modéré Oui c'est vrai que c'est un peu l'histoire d'une génération où la mascullinité/virilité est en crise..on peut faire un rapprochement aussi à ce qui est dit dans un autre film : Une Vie Violente, dans un autre registre
      23 août 2017 Voir la discussion...
    • Fildevo
      commentaire modéré @bartol oui, surtout dans une société plus traditionnaliste et conservatrice comme l'Espagne, ou la Corse, même si dans le film c'est plus une question d'identité culturelle que sexuelle
      23 août 2017 Voir la discussion...
    • bartol
      commentaire modéré @Fildevo Oui quelque chose de la fierté, de la patrie, que seul les hommes peuvent être garant du bon fonctionnement d'un territoire donné (Espagne ou Corse)
      23 août 2017 Voir la discussion...
  • Alphaeraser
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Polar sombre et efficace dans un Madrid au bord de l'implosion, superbe prestation de Dustin Hoffman. ” — Alphaeraser 19 août 2017
    5 commentaires
    • Alphaeraser
      commentaire modéré Après globalement j'ai quand même trouvé Alamo plus convaincant, un peu comme dans Rain man où je trouve Tom Cruise plus intéressant.
      20 août 2017 Voir la discussion...
    • bredele
      commentaire modéré Entre Dustin Hoffman et Lionel Messi
      29 août 2017 Voir la discussion...
    • Alphaeraser
      commentaire modéré Je n'avais pas pensé à Messi mais c'est vrai qu'en y repensant il y a quelque chose.
      30 août 2017 Voir la discussion...
  • dr-jaws
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Des flics bien campés, un psychopathe introduit superbement dans le récit, une belle réalisation : todo está bien, todo está perdonado. ” — dr-jaws 12 août 2017
    Commenter
  • georges.b1
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Ce qu’il y a d’original ici n’est pas tant la folie du criminel que le climat freudien que les flics exsudent des multiples récits narratifs ” — georges.b1 10 août 2017
    1 commentaire
    • Sleeper
      commentaire modéré on dit parfois que les psys ont remplacé les curés mais là en Espagne c'est moins évident... le problème avec les freudiens c'est qu'ils voient tellement du cul partout, qu'ils occultent parfois tout le reste : un peu comme oublier que dans madrid, on peut autant y lire mad que rides
      10 août 2017 Voir la discussion...
  • Nathanlemec
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Un captivant zodiac ibérique en plein jour de la bête venue ronger la ville de l'intérieur. ” — Nathanlemec 10 mai 2017
    1 commentaire
  • RemyEnImages
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Si le violeur est particulièrement bien monté, le film est encore mieux gaulé ! ” — RemyEnImages 22 août 2017
    6 commentaires
  • ANOZER
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Deux ans après La isla mínima, le cinéma espagnol accouche d'un nouveau True Detective ibérique à l'atmosphère lourde et aux rapports bruts. ” — ANOZER 28 août 2017
    4 commentaires
    • bartol
      commentaire modéré @Tonymarques haha !je suis d'accord...
      28 août 2017 Voir la discussion...
    • Attrianera
      commentaire modéré Je trouve que le rythme est beaucoup plus effréné que dans True Détective. Il y a plus d'adrénaline.
      28 août 2017 Voir la discussion...
    • ANOZER
      commentaire modéré Chaque film de flics avec deux policiers, non.
      Chaque film de flics où il est question d'une enquête avec un serial killer qui commet des meurtres aux mises en scènes glauques, dont les actes se font le miroir d'une société malade, le tout mené par un binôme que tout oppose et qui de prime abord se déteste, aux méthodes peu orthodoxes, et habités par des démons qui rendent leurs attitudes imprévisibles, peut-être.
      28 août 2017 Voir la discussion...
  • Cinemaniac
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ De la psychologie des personnages à la critique sociale jusqu'à l'intrigue, Rodrigo Sorogoyen maîtrise le tout. Polar brutal et captivant ! ” — Cinemaniac 14 août 2017
    Commenter
  • InglouriousCinema
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Crépusculaire Madrid, coincé entre tradition et religion ou l'homme qui se fait monstre autopsie ses propres démons. ” — InglouriousCinema 10 août 2017
    1 commentaire
  • SwaYe
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Polar assez ori-riri-ginal avec de bonnes idées et d'autres plus baba-ba-banales. Malgré un bon twist, la fin est plutôt décevante. Ame-men. ” — SwaYe 3 octobre 2017
    4 commentaires
  • Yohanes
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Qu'il gangrène les rues ou les hommes, le mal n'attise rien d'autre qu'un feu sourd, pas très ardent mais dont les braises résistent assez. ” — Yohanes 3 octobre 2017
    Commenter
  • Thomas44
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Une chasse à l'homme rythmée où le sinistre prédateur doit faire face à la traque sans pitié de deux brebis égarées de la police madrilène. ” — Thomas44 5 septembre 2017
    Commenter
  • bartol
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Des hommes fragiles, des hommes fières, qui s'aiment et se détestent à la poursuite d'un autre qui les réunis et les démunis. Sublime. ” — bartol 21 août 2017
    2 commentaires
    • cath44
      commentaire modéré Une très belle découverte que ce film.
      21 août 2017 Voir la discussion...
    • bartol
      commentaire modéré Oui, je crois que c'est une découverte UGC et je dois dire qu'en cinéma étranger ils ont plutôt une bonne programmation
      21 août 2017 Voir la discussion...
  • Gnothi_seauton
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ A l'aube du 4ème âge, les beaux quartier Madrilènes attestent du viol névrosé de la morale de l'homme sous le regard indifférent de Dieu. ” — Gnothi_seauton il y a 10 jours
    1 commentaire
    • Gnothi_seauton
      commentaire modéré Ce polar est une affaire de climat : caniculaire dans les rues de la capitale Ibérique, ombreux au niveau de la traque d'un violeur au profit atypique profitant du tumulte matériel et médiatique de la visite pontificale de 2011. A l'humour noir du crime banalisé, succède une analyse sur la névrose masculine émergente d'une relation mère/fils équivoque dont les caractéristiques précises ne seront jamais dévoilées. Un parti pris pertinent tant le voyeurisme altère nos rapports à la compréhension et à l'analyse du monde qui nous entoure. Cependant, le trouble ne se limite pas au seul assassin, il se propage à ses traqueurs, aux institutions religieuses, avant de contaminer l'ensemble d'une société où la sauvegarde de l'apparence prévaut sur la vérité et sur l'appréhension psychologique et philosophique de notre moi intérieur. A l'aube du 4ème âge, les beaux quartier Madrilènes attestent du viol névrosé de la morale de l'homme sous le regard indifférent de Dieu et de ses disciples
      il y a 10 jours Voir la discussion...
  • Thomaschry
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Pas avare en effets, QDNP reste néanmoins un polar de bonne facture interrogeant, entre deux crimes gérontophiles, le masculin en Espagne. ” — Thomaschry 26 juillet 2017
    1 commentaire
    • bartol
      commentaire modéré Oui j'ai beaucoup aimé la scène dans le restaurant entre le chef et ses adjudants parlant sur la place de l'homme en Espagne
      21 août 2017 Voir la discussion...
  • 3615_CH
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Les âmes cassées, les pervers magnifiques & la suffocante moiteur de Madrid servent ce polar aux fulgurances aussi perturbantes que géniales ” — 3615_CH 9 septembre 2017
    Commenter
  • Sushi_Overdose
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Un thriller racé et répugnant, empire d'une violence bestiale et contagieuse. Des acteurs phénoménaux pour une mise en scène tendue. ” — Sushi_Overdose 12 septembre 2017
    Commenter
  • MadDoct0r
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ 2 flics au profil d'outsiders se retrouvent face un tueur qui les surpasse. C'est dans ce duel que le bien et le mal chercheront le pardon. ” — MadDoct0r 24 août 2017
    Commenter
  • TheRedShoes
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Dans un Madrid labyrinthique, baignant dans une atmosphère mortifère, cet excellent polar à la sauce Ibérique ne vous laissera aucun répit. ” — TheRedShoes 23 août 2017
    Commenter
  • AbusDeCine
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Les tensions et enjeux deviennent alors multiples, qu'ils soient politiques ou sociaux, publics ou plus personnels. Diaboliquement efficace. ” — AbusDeCine 23 août 2017
    Commenter
  • sergito
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Du grand art en matière de polar glauque et tendu. Société espagnole en crise, humanité complexe et parfois diabolique. Bande son au top. ” — sergito 25 août 2017
    Commenter
  • ElFeo
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Polar viscéral, aiguisé dans sa forme, sans compromis dans sa vision des relations humaines. Une enquête sur le mal si proche, si lointain. ” — ElFeo 10 août 2017
    Commenter
  • nobi
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ Moiteur ibérique et enquête poisseuse ; un Se7en madrilène qui tient rudement bien la route. Dommage que le final nous laisse sur notre faim ” — nobi 11 septembre 2017
    Commenter
  • Sleeper
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ À trop croire que c'est dans les vieilles peaux qu’on fait la meilleure soupe froide, RS noie un peu son autopsie sociale dans le gasp-acho. ” — Sleeper 10 août 2017
    Commenter
  • gillou107
    (à propos de Que Dios nos perdone)
    Sa note :
    Que Dios nos perdone “ critique sociale , humour noir, polar poisseux. un cerebral associe a un brutal, enquete tendue .excellent cine . ” — gillou107 25 juin 2017
    Commenter

Casting de Que Dios nos perdone

Infos sur Que Dios nos perdone

Réalisé par Rodrigo Sorogoyen
Écrit par Rodrigo Sorogoyen


Espagne - 2h07
Sortie le 9 août 2017

Synopsis

Madrid, été 2011. La ville, plongée en pleine crise économique, est confrontée à l’émergence du mouvement des « indignés » et à la visite imminente du Pape Benoît XVI. C’est dans ce contexte hyper-tendu que l'improbable binôme que forment Alfaro et Velarde se retrouve en charge de l'enquête sur un serial-killer d’un genre bien particulier. Les deux inspecteurs, sous pression, sont de surcroît contraints d’agir dans la plus grande discrétion... Une course contre la montre s’engage alors, qui progressivement les révèle à eux-mêmes ; sont-ils si différents du criminel qu'ils poursuivent ?

Films similaires à Que Dios nos perdone

Listes thématiques
    Télérama © 2007-2017 - Tous droits réservés - 2 
    Conditions Générales d'Utilisation - FAQ (Foire Aux Questions) - Mentions légales -